Non, il n’y aura pas de photo sur ce blog

L’aventure Freelance, JV et Geekeries en tout genre le blog de Zapp_LeGrand.

Allez hop, trop de temps depuis le dernier article, alors que j’avais pris un certain plaisir à écrire un peu tout et n’importe quoi sur ce blog. La faute à ces foutus forums bien entretenus, qui cannibalisent le peu de temps que j’ai sur PC.

Donc depuis le dernier article, pas grand chose de neuf, je joue toujours sur PC, console, et je suis toujours indépendant. Je viens d’entamer ma 4ieme année (et mon troisième contrat en gros), et au risque de me répéter, c’est pour le moment la meilleure décision professionnelle que j’ai pris. Pour donc essayer de convaincre les réticents qui voudraient se lancer mais “stressent”, je vais mettre en place une transparence quasi-totale sur mon fonctionnement. Vous postez vos questions en commentaires, et je tacherai d’y répondre le plus précisément possible, du point de vue de mon expérience et celles de collègues/amis qui ont sauté le pas.

Si jamais ca n’intéresse personne, pas grave, j’effacerai ce post et nierai avoir tenté de relancer le blog.

EDIT : c’est vrai que personne ne va aller se tartiner des vieux posts pour l’historique :)

Donc en gros, j’ai un profil informatique assez généraliste, j’ai directement travaillé en SSII dès mon arrivée dans le monde du travail. Après 4 ans de quenelle dans le fondement, mon client de l’époque “aide” ses prestataires à passer indépendant. du coup, je franchis le pas,juste après avoir signé mon prêt immobilier (c’est plus simple avec un CDI qu’avec un bilan vide)

Je fais donc exactement le même travail qu’avant, sur des missions longues (en général > 2 ans), de l’ingénierie de Production principalement. Je dois pour le moment toujours passer par des SSII pour avoir des contrats (on ne peut pas tout avoir), mais financièrement, ca n’a plus rien à voir. Pareil pour l’intercontrat, il est possible de refuser tout simplement un entretien si on ne sent pas la mission/le client. C’est toujours plus délicat avec les commer ingénieurs d’affaires quand on est salarié…

Alien Swarm, quel bilan?

Lundi 14 mars 2011 à 11:43


Voilà voilà, après l’euphorie des débuts (olol un jeu gratuit made in Valve), le soufflet est retombé bien comme il faut, et de mon point de vue, il s’agit d’un formidable gâchis…

Pourquoi? Pour pleins de raisons évidentes.

D’une part, le non-support de Valve. Assez aberrant tout de même, car le développement a du quand même leur coûter un peu d’argent, et à part quelques patchs et un nouveau mode de difficulté quelques semaines plus tard, rien.

D’autre part, l’arrivée de maps customs TRES tardivement (trop?). Aussi intéressante fût-elle, la campagne originale ne tenait vraiment pas la distance. Pour ma part, les bonnes campagnes custom sont arrivées après mon désintérêt pour le jeu. Et c’est quand même sacrément dommage, car leur niveau actuel explose la campagne originale (et explosent le niveau des campagnes custom de L4D2, si tant qu’on puisse faire la comparaison)

Je ne pense pas que le jeu en lui même ait un soucis, si ce n’est qu’il ne propose pas de “Versus” (j’ai l’impression que le coop sur PC est toujours moins joué sur le temps, contrairement aux consoles).

Bref, 300 joueurs en moyenne selon steam (ca me paraît beaucoup quand on lance le browser de serveur mais bon), aucun moyen de tester le jeu en solo (a part la vaste blague des bots du tutorial), ce qui a refroidi pas mal de mes collègues malgré la gratuité du bazar…

Toujours est-il que ce week-end, dans un élan d’ennui absolu, j’ai réinstallé le jeu et convaincu 3 autres personnes de faire de même. Après avoir retourné la campagne en hard histoire de reprendre quelques automatismes, direction swarmarmory

browse des campagnes…une semble ressortir du lot : Lana’s Escape

Et c’est une pure merveille. Une tuerie absolue, une pépite. Si seulement Valve faisait un peu de communication autour de ce jeu, en mettant en avant ces campagnes custom, en les intégrant au système de jeu (en permettant d’y gagner de l’XP par exemple…), mais non, il faut continuer de jouer a Alien Swarm en rasant les murs, en underground…pendant que des merdes comme Alien Breed sortent et se vendent.

Je vous conseille donc vraiment de réinstaller ce jeu. N’importe qui peut host une partie pour 4 joueurs, c’est toujours aussi plaisant, toujours aussi mignon, toujours aussi teamplay (d’autant plus sur les custom maps, dont la difficulté est VRAIMENT relevée)

Damn you VALVE !

PS:un test complet de cette campagne quand on en viendra à bout.

Assassin’s Creed Brotherhood

Jeudi 24 février 2011 à 9:28

A quelques semaines de la sortie de ce jeu sur nos chers PC, je trouve le timing idéal pour donner un feedback sur ce jeu.

Pour le Solo, rien à rajouter de plus que ce que vous lirez à droite à gauche. Si vous êtes fans des aventures d’Ezio, vous serez emballés, sinon, passez votre chemin. Le solo est long, intéressant, avec beaucoup de quêtes annexes, MAIS il est trop facile (mais alors vraiment trop).

Le multijoueur, quant à lui…Et bien, pour faire simple, je ne m’étais pas amusé autant depuis….bah c’est simple, depuis le multijoueur de Splinter Cell Pandora Tomorrow (fait par la même équipe d’ailleurs ;) )

Evacuons “l’histoire” si vous le voulez bien…Abstergo a réussi à perfectionner leur Animus, et ils s’amusent à faire des LAN entre templiers. En gros, ils entraînent leurs propres soldats dans des environnement virtuel à agir comme des assassins. On se retrouve donc avec 4 modes de jeux totalement différents, qui permettent de se jauger par rapport à des adversaires humains.

Le premier mode : Traque est un Murder Party “simple”
Jouable de 6 à 8 personnes, chaque joueur chosit un “skin” (ils ont tous la classe, sont personnalisables et chacun possède une nombre incroyables d’animations d’exécutions), vous arrivez sur une map et le jeu “remplit” la map de dizaines de PNJ ayant le skin des joueurs. On vous attribue une cible et un petit radar pour la réperer (pas très précis). Chaque joueur a donc au debut une cible et un chasseur qui chercher à le tuer. Tout le gameplay est donc centré sur réussir à s’approcher de sa cible sans se faire repérer (bouger au milieu d’autres PNJ, ne pas avoir de comportement “visible”), et si possible sans se faire assassiner (sachant que l’on ne connaît pas le skin de son poursuivant)
Au hasard des assassinats et du score on peut ensuite se retrouver à quatre sur la même cible (si celle-ci enchaîne les kills), ou à avoir 3 assassins sur notre tronche…

Le deuxième mode (mon préféré personnellement) et le mode alliance
3 équipes de 2 joueurs (A B C) A doit tuer B et échapper a C, B doit tuer C et échapper a A, et C doit tuer A et échapper à B.
Le concept est génial et fonctionne parfaitement pour ce type de jeu.
Le gameplay est plus nerveux, car on connait systématiquement ses poursuivants (chaque équipe a un skin unique), et surtout le fait d’être deux permet de se lancer dans des techniques de gros fourbes (un joueur court et “rabat” ses proies vers le second joueur, qui lui est bien caché et fera un kill a plus de 900 points), aussi bien en attaque qu’en défense. La map est là aussi remplie de PNJ.

Le troisième mode est dénommé “Chasse à l’homme
et c’est celui auquel je joue le moins. 2 équipes de 4 joueurs. Une équipe qui doit se cacher, et l’autre qui doit les débusquer…Pas forcément intéressant, très bourrin (on se cache dans la foule, dès qu’on repère un assaillant, on claque une fumi/pétard et on court à l’autre bout de la map pour se recacher), je n’ai pas accroché (et lorsqu’on tombe contre une team de 4 en face, la partie est tellement en sens unique que ca en devient navrant et pénible

Le dernier mode, rajouté récemment avec un DLC “GRATUIT” est “Capture de coffres”
2 équipes de 3 joueurs, Une équipe doit capturer des coffres (en se tenant dans une zone autour d’eux) et l’autre équipe doit les empêcher (en leur brisant la nuque). Plus stratégique et fin que la chasse à l’homme, j’accroche au principe, même si on s’éloigne pas mal du principe de la murder party…A essayer donc.

Si on n’a pas de bol, on tombe sur des serveurs remplis de mongolitos, qui courent partout, qui tirent au pistolet, et qui virevoltent de toit en toit. Sur les serveurs “cleans” (la grande majorité heureusement), le jeu devient hyper stratégique, car un kill propre (caché dans une foule, dans une ruelle déserte, depuis un toit,…) rapporte 4 a 7 fois plus de points qu’un kill sale (en poursuivant sa cible en courant…) Le jeu récompense donc le fait de “bien jouer”, et ca, ca fait une sacrée différence.

Quelques subtilités cependant :
- Vous ne pouvez pas tuer n’importe qui ; Juste votre cible, et les PNJ (si jamais vous vous gourrez), mais vous ne pourrez jamais tuer votre assaillant (seulement l’assomer si vous le repérez). Il n’y a donc pas ce côté deathmatch qui aurait pu desservir le jeu
- Vous débloquez avec l’expérience des capacités, à la fois active et passive. Elles sont particulièrement nombreuses et presques toutes utiles ( déguisement temporaire en un autre skin, gas fumigène, poison, transformation d’une foule en sosies de votre skin, leurre,…) Il y a très peu de capacités offensives, et celles-ci sont rarement utilisées (donc aucun déséquilibre flagrant entre un gros et un petit level).
Pour vous donner une idée, le jeu offre 5 profils pour sauvegarder ses capacités, et il m’en faudrait au moins le double pour jouer correctement (être premier dans le mode Traque demande un profil différent que lorsqu’on est 4ieme ou même dernier, jouer avec un inconnu en alliance demande des capacités différentes que lorsqu’on joue avec son collègue qu’on connait par coeur, la map jouant également un rôle dans le choix des capacités) Les capacités sont donc un autre coeur du gameplay, et pas seulement des perks pour faire son kikoolol (hihi le Nuke de MW2)
-On gagne des points en tuant, mais on en gagne aussi en survivant : lorsqu’on échappe à son poursuivant (en se cachant dans une foule), lorsque son poursuivant tue un civil à notre place, lorsqu’on assomme son poursuivant.

Techniquement le multijoueur est loin d’être dégueulasse. On a vraiment l’impression de se balader dans le solo (le côté “clones” est extrêmement bien géré, malgré les 8 skins max qu’on croise), l’ambiance sonore est excellente (bruits de foules, marchands gueulant, prêtre faisant la morale,…), les maps sont variées. Alors oui, c’est un jeu Ubisoft, donc le matchmaking est totalement foiré (il peut arriver qu’on poiraute 10 a 15min pour trouver une partie en Alliance), le netcode sent des fois un peu la pisse, mais le principe est tellement génial qu’après plus de 25h de jeu sur le multi, je ne m’en suis pas lassé.

Ubisoft a même crée récemment un nouveau classement mondial, très bien fait, qui prend en compte vos trois meilleures parties de la semaine dans chacun des modes. Ca permet de naviguer dans les hautes sphères du classement sans forcément tricher ou jouer 18h/jour (ce qui est mon cas, je suis passé dans les 500 premiers au rang mondial en coop, avec juste 4 parties au compteur, mais 4 excellentes parties)

Un Multi à tester donc, vraiment original, fin, bien pensé, bien équilibré, pas trop frustrant.

Patissier Electroménager

Lundi 31 janvier 2011 à 13:18

Mon dieu mon dieu ce SAV…

Donc, la semaine dernière, je vais dans cette grande enseigne d’électro-ménager, pour acheter une TV “premier prix” pour belle-maman. Le choix se porte sur la gamme Essentiel. On récupère la TV, puis au moment de l’installer, on se rend compte que le pied est super bancal.

Retour au magasin dimanche après-midi, direction le SAV. La TV est testée, et effectivement, le pied a un défaut, il faut donc la remplacer.

Sur ce, la personne du SAV, nous file un avoir sous forme papier, qu’il faut présenter au vendeur du rayon TV, afin de demander le rmeplacement de la TV. C’est parti pour 15min d’atttente aux rayons, à attendre que Mamie Simone choisisse une TV trop grande pour son salon, avec un garantie de 5 ans qui ne lui servira jamais. puis c’est notre tour.

Bien évidemment, ils n’ont plus de TV en stock, ils doivent en commander et il faudra repasser dans la semaine (non, ils n’appellent pas pour vous prevenir qu’elle est là, il faut se déplacer). La, le vendeur nous file un deuxième papier, qu’il faut aller présenter en caisse, afin d’avoir un bon de commande (on se croirait dans un point N Click tout moisi)

5min de queue, parce que très peu de caisses ouvertes.

Bref, on va me dire que gnagna c’est le prix à payer pour avoir des produits pas cher” et “blabla concurrence d’Internet, ils doivent faire des concessions de service”

En Espagne, il existe une chaîne de magasins, “El Corte Ingles”. Dans ces magasins (où les prix ne sont pas plus chers qu’ailleurs), il existe le meilleur SAV au monde, que même le SAV de Logitech à côté, il fait pitié. Dans ces magasins, quand tu arrives avec une TV défectueuse, tu sais que tu repars dans les 10 min avec une nouvelle TV sous le bras, de meilleure qualité si la tienne n’est pas dispo. On te présente 20.000 excuses, tous les gars ont le sourire, tu n’attends JAMAIS. Et tu n’as jamais besoin de gueuler, ou de quémander pour qu’on s’occupe de toi. On ne te ballade pas de service en service.

Pour un prix identique.

Bref, je ne sais pas trop quoi penser. J’aurais pu gueuler hier, pour avoir une TV et ne pas avoir à attendre, ou ne pas devoir faire 3 fois la queue et aller a 3 services différents pour un problème qui n’est pas de mon ressort.

On dit que les Français se plaignent tout le temps, mais quand on voit ce que signifie “service après vente” dans notre pays, on se dit que des fois, on a raison d’être désagréable avec les vendeurs (et je généralise pas pour rien, ce genre d’anecdotes, je peux vous sortir les mêmes chez Darty, But et Compagnie…)

Donc voilà, dernier achat de ma vie dans cette chaîne de magasins, et ca me conforte dans l’idée de tout commander exclusivement par Internet (quitte à avoir 0 service, autant payer moins cher)

Freelance, un an déjà

Lundi 3 janvier 2011 à 11:41

Voilà donc une année est passée…Honnêtement, je ne pensais que je “durerai” aussi longtemps. L’année à été plutôt riches en rebondissements et en enseignements.

Ce que je retiendrai rapidement sur cette année (je n’ai pas encore fait mon bilan comptable)

-Financièrement, ca reste le jour et la nuit avec un CDI dans une SSII. Entre la rémunération à la hausse et les avantages en nature, pour peu qu’on soit débrouillard et qu’on trouve une bonne mission longue, c’est bonheur dans ton slip et celui de ton banquier.

-En cours d’année, j’ai pu changer de mission, grâce à mon statut. Un mois de préavis, comparé aux trois mois d’une SSII, ca evite de rater une occasion car on n’est pas dispo assez rapidement. Attention tout de même à rester en de bons termes avec son client (ne rien laisser en plan), car le monde de l’informatique est tout pitit pitit en ile de france (j’ai pu le constater)

-Dans les trucs négatifs, je retiendrai le fait qu’indep ou pas, bah on ne coupe pas l’intermédiaire, qui va se sucrer sur votre dos pendant X mois… Je suppose que les Freelance “expérimentés” arrivent à dealer directement avec les clients finaux,et j’espère rapidement en arriver là.

Bref, professionnellement parlant, je n’ai pas envie de bouger pour le moment. IL y a un an, j’aurais tué pour une place en interne chez un client final ; aujourd’hui, je me poserai la question avant de dire oui….ou non.

On a beau faire un métier de merde, le cash en fin de mois (et fin d’année, merci les dividendes), compense largement ces 8h perdues chaque jour devant un PC.

J’ai eu raison de ne pas acheter PvsZ

Lundi 6 septembre 2010 à 21:42

Yep, blabla jeu indep, oue activision c’est des salauds, dlc, durée de vie, vive les ptits jeux…
Mentalité de m****

Du coup, je suis content de ne pas avoir acheter ce tower defense, comme ca je n’ai pas participé au succès du casual gaming (qui est la mort du JV comme je l’aime, cf l’excellent dossier dans le 217 de CPC)

Et limite, je vais aller acheter le DLC de Modern Warfare 2 !!!! (non je déconne)

Les inconvénients du Freelance

Jeudi 2 septembre 2010 à 11:12

Après mes deux articles concernant les avantages du passage de salarié à indépendant, je vais présenter maintenant une liste (qui je suppose n’est malheureusement pas exhaustive) des divers inconvénients que ce nouveau statut entraîne.

A noter que je vulgarise énormément, je suis conscient du nombre de raccourcis que je fais et que si un comptable tombe sur ce post il risque de s’évanouir, mais vous êtes libres d’apporter des modifications pour les erreurs les plus grossières

N’ayant pas le recul nécessaire pour les classer, je les présente dans un ordre totalement aléatoire, et j’en rajouterai dans le cas très probable où j’en oublie :D

Et tiens que tu payes Ah ca, pour gagner plus d’argent, là y’a du monde, mais pour payer plus, il y a aussi du monde. Tout d’abord il y a les frais inhérents à l’ouverture de la société (200€ si vous faites tout vous même, sachant que ca prend du temps, un peu plus de 500 si vous demandez à votre comptable de le faire pour vous). Lors de la création, il faut créer un compte bancaire pro. Compte dont les frais sont gonflés de manière totalement idiote, arbitraire, aléatoire et sans AUCUNE justification (comptez en moyenne entre 20 et 30€/mois pour un compte “normal” pro), prise d’une assurance responsabilité civile(si on casse un truc chez le client, comptez 700€/an suivant le chiffre d’affaire). Si on veut faire les choses bien, on prend le plus souvent un comptable. Là, ca dépend de ce que vous allez lui demander, mais cela coûte à l’année entre 800 et 2000€. Bref, à la fin de l’année, ca commence a chiffrer, et il ne faut pas oublier ce genre de frais lorsqu’on fait ses comptes avant de se lancer.

Fini la glandouille Yep, quand on passe indep, fini de se la couler douce chez un client, en se disant que si ca merde, y’a toujours l’intercontrat (ou le chômage). Fini aussi de traîner la patte parce qu’on se sent un peu malade un matin pour aller bosser. La règle d’or est “Tu bosses pas, tu factures pas” Fini également de poser des jours par-ci par-la pour solder ses RTT. La différence entre 18 et 21 jours de facturation est tellement énorme qu’on se surprend à passer 6 mois sans poser un seul jour de congé (voir plus dans certains cas je suppose)

Fini le godmode Tu es cadre salarié, tu te fais salement amoché par un accident de voiture. Pas grave, tu continues a toucher ton salaire (ou une grosse partie tout du moins), et la mutuelle de ta boîte te permet de ne pas avancer 1€ pour les frais d’hospit. Bah avec ton SARL, c’est fini tout ca. Enfin c’est fini si on y pense pas (et quand on monte sa boîte, on n’est pas forcément au courant de tout, si on prend la peine de chercher un peu). Il faut donc prendre une complémentaire santé (généralement beaucoup plus cher que celle de votre chère SSII), plus une assurance (décés invalidité, interruption de travail,….), et donc, il faut prendre le temps de faire des devis, bien choisir les assurances qu’on veut ou pas. Ca prend du temps, ca gonfle, et c’était plus simple avant.

Tu es jeune? Bah pense à ta retraite !! Là, ca rejoint le point ci-dessus. Quand on est cadre salarié, on se soucie pas trop pour son futur, on sait qu’on va partir tard a le retraite (bac +5 powa hein), mais qu’on devrait toucher une rente mensuelle vraiment pas degueu, du fait des cotisations de malade qu’on se fait ponctionner. Quand t’es indep, tu cotises chez nos super potes de la CIPAV. Alors ok, les cotisations sont ridicules (limite, on dirait que tu leur payes un pourboire), mais alors, la retraite l’est tout autant. Il faut donc songer DES LE DEBUT de son activité à ce genre de problématique. Cotiser à une retraite complémentaire (communément appelé “du Madelin”), réfléchir à acheter un studio pour defiscaliser et mettre plus de côté. Bref, quand on a 29 ans, ca fait vraiment chier de se poser ce genre de questions.

Au revoir SSII…euh bonjour SSII-b ??? Voilà, après quelques années d’esclavagisme de luxe, on arrive ENFIN à se débarasser de ces vampires (l’autre solution étant de passer interne chez un client), et on se rend compte, que pour bosser en indep (du moins au début), on doit retourner les voir. En effet, les clients rechignent à bosser avec des indépendants, ils ont leur liste de suceur de fion attitré (on appelle ca, une société référencée) et si on veut bosser pour le client, on doit passer par la SSII en question. Du coup, la SSII se sucre sur votre facturation, et elle devient votre interlocuteur. Ca gonfle bis ca. (mais c’est toujours moins chiant que de bosser EN SSII)

Bah pour le moment, c’est a peu près tout (ca fait déjà un peu de lecture), si d’autres points apparaissent, je les rajouterai.

Je vais me pendre, je reviens…

Mercredi 25 août 2010 à 17:26

Le succès vient de là. Ces textes simples sont un contre-pied à tout ce qui se fait dans la chanson française. Et le fond des paroles - un personnage qui assume et aime les bourrelets - va à l’encontre du culte des corps minces et bronzés. Ça parle aux gens. René la Taupe a un discours.»

Y’en a vraiment qui n’ont peur de rien (ah oue et apparemment, ce sont les mêmes terroristes responsables de Crazy Frog)

Le reste de l’article , particulièrement édifiant.

Alien Swarm, pourquoi?

Mercredi 21 juillet 2010 à 12:02

Hein, pourquoi?

Petit récap : Quelques moddeurs sortent sous UT2K4 un mod vue de haut, reprenant le concept du film Aliens. Le mod se batit une jolie réputation, la communauté active sort pas mal de maps et campagnes autour du jeu. Puis comme un peu tous les mods ambitieux, ca s’essoufle…La team annonce un portage commercial pour “when it’s done” et paf, black out, plus de news, quelques messages sur le forum officiel, mais rien à se mettre sous la dent. Le mod meurt peu après (5 serveurs, pour 4 joueurs les soirs de GRANDE affluence il y a 5 a 6 mois de cela)

Il y a quelques jours, Valve annonce à la surprise générale (je pense que PERSONNE n’a vu venir le truc), qu’ils ont racheté le studio responsable d’Alien Swarm (AS), que ces derniers ont bossé sur Left 4 Dead 2 (respect) et Portal2 (direct), et qu’ils ont pris le temps d’adapter leur jeu sur le moteur Source, et que ce dernier va être mis a disposition GRACIEUSEMENT sur steam, avec tous les outils pour le modder.

Plusieurs hypothèses ont popé dans ma tête :

-Valve essaie d’attirer encore plus de joueurs sur leur plate-forme de distribution : Moue, pas sûr, Alien Swarn n’étant pas particulièrement super connu en dehors des sphères des PGM (qui ont déjà Steam de toutes facons). Mais Alien Swarn est un jeu GRATUIT, jouable sur le net avec des potes. Or sur Steam, pour pouvoir ajouter des amis, il faut avoir un jeu “acheté” sur son compte. Et la, c’est l’engrenage.

-Valve essaie de contrecarrer Epic avec leur moteur+sdk “gratuit”. Chez Epic, quand vous développez un mod, vous avez le droit de le sortir en jeu commercial moyennant une petite taxe. Chez Valve, quand vous développer un mod, on vous embauche :D

-Valve prépare une fournée de contenu payant pour AS (bien qu’excellent, on en fait quand même le tour en 2 grosses soirées apparemment). Peu probable, vu que les outils de modding sont fournis.

Et vous, vous en pensez quoi?

PS: pour ceux qui conchient sur les lobbys made in valve. Click droit sur Steam sous windows > Serveurs, filtre Alien Swarn

Et la, ohhhhhhhh, un joli browser à l’ancienne, sous windows (style the All seeing Eye :D)

Les ptits avantages du Freelance

Jeudi 10 juin 2010 à 15:06

Les Ptits avantages

Les offres “pro”. En France, quand on a sa société, on se fait peut être saigner comme un porcelet en charges. MAIS, on gagne certains avantages à la con, dont on pourrait difficilement se passer une fois qu’on y a goûté.

-Carte Pro la Poste. Vous aussi, vous utilisez encore ce moyen de communication archaïque, mais néanmoins nécessaire hein. Vous avez donc déjà vu dans votre bureau de poste, un guichet “PRO” qui semble tout a fait normal. Mais ce guichet, lorsque vous avez le précieux sésame (la carte PRO de la Poste donc), hop, vous pouvez vous y présenter, et vous grillez toute la queue, qui poireaute depuis 45min pour récupérer un recommandé. Il suffit de la montrer discrètement au préposé, et là, double miracle : Vous passez devant tout le monde, et tout le monde se met a souffler/grincher/couiner dans votre dos. Ultime récompense après des années à se faire passer devant par des vieux et leur carte Vermeille.

-Grossiste alimentaire. J’ai eu donc la surprise de recevoir une offre pour prendre la carte METRO. METRO est un grossiste qui ne travaille qu’avec des professionnels. Il existe deux types d’entrepot : les ptits et les grands. Chez les petits, si vous ne faites pas un métier ayant rapport avec l’alimentaire (hotel, restaurant,…), vous n’avez accès qu’a une portion (qui reste quand meme bien sympa) de leurs fournitures : Gateaux, bonbons, alcools, jus de fruits, café, thé, produits d’entretien,…Bref tout ce qui coûte d’habitude relativement cher. Mais dans les gros entrepots, il n’ya pas de limite. Il suffit d’avoir une carte PRO pour avoir accès à TOUT le magasin, et là, pour faire ses courses, j’ai trouvé ca vraiment royal : prix cassés, grosses quantités mais pas que (par exemple, il y a des tubes de ketchup de 200g et de 15Kg),  du choix (ya du Noname, mais y’a aussi de la marque), de la qualité, peu de monde (ca change du brouhaha du Leclerc du coin…) METRO possède aussi une partie “EQUIPEMENT” avec du matériel de bureau, des ordis, des téléviseurs,…Niveau équipement, les prix ne sont plus attractifs que ca (on trouve beaucoup mieux sur le net)

-En Vrac, on pourra citer les abonnements de téléphone pro (pour les gros consommateurs), les dépenses du quotidien qui passent donc par la société, le resto tous les midis où on ne se sent plus limité par nos tickets Resto, la stature sociale qu’on obtient en disans “oue j’ai monté ma societé” (même si dans les faits, on est loin de google ou de facebook :D)

Demain, je ferais un petit récap des différents commentaires avec une ptite maj/mise au point selon les cas.