Noméca

La mécanique est notre amie, aimons la aussi! le blog de viveleltsi.

Archive pour mars 2011

Suite à mon article sur les voitures électriques qui a mobilisé les foules, je ne suis dis qu’il était temps de faire du 36ème degrés pour détendre l’atmosphère.

Donc voici une conception de palier hydrostatique (véridique).

Palier hydrostatique

Le premier qui obtient un point Godwin gagne un pins.

Vu l’impossibilité de vous parlez de mon projet de fin d’étude à cause de clauses de confidentialités, je vais plutôt vous parlez d’un aberration qui commence à me détruire les noix à coup de culières. Non ça ne fait pas mal, mais vu que ça dur depuis environ des années et demi, ça commence à me titiller.

Les voitures électriques…

En cette période du salon de l’auto à Genève (En France d’après les Suisses et en Suisse d’après le Genevois) qui peut prétendre avoir évité une émission de radio ou de télémerde parlant de ce phénomène? Le futur est là, les voitures roulent à l’électricité! On a trouvé l’alternative au pétrole! On est sauvé ! YES WE CAN!

Alors que non! On CAN rien du tout bordel! Vous pensez que l’électricité est la solution? Bien sûr ça parait sympa, ça parait green comme cela.. Mais au fond, ne vous êtes vous jamais posé la question de la provenance de cette énergie? Du rendement de son exploitation, de la logique de distribution et du stockage de celle-ci? Peut être pas, c’est donc le moment de le faire.

Commençons par le début du commencement: L’énergie.

Cette précieuse denrée est le vrai carburant de tous ce qui bouge, tourne, brille, brûle, chante ou tue des chatons. Dans une voiture classique celle-ci provient de la combustion d’essence qui a une très forte densité d’énergie. Ce qui en fait un carburant idéal. Maintenant regardons les voitures électriques, l’énergie provient des batteries, oui madame, oui monsieur, mais encore?

Ces batterie sont alimentés par la prise de votre voisin si vous êtes malins ou alors de la station green-bio-lol du quartier. Mais où est-elle produite? Alors là ça dépend des pays, on va dire que pour la Suisse c’est du nucléaire et de l’hydroélectrique, pour la France du nucléaire et pour les autres c’est un savant mélange de nucléaire avec du charbon ou autres joyeusetés.

Donc j’envoie directement ma main dans la gueule aux écolos anti-nucléaire qui prônent la voiture électrique “verte”. Car non, ce n’est pas une solution, soit votre voiture consomme du pétrole, ou alors du combustible nucléaire qui vous donne des boutons (fluorescents). Et encore, c’est dans le meilleure des cas, ça peut très bien provenir de belle centrale au charbon d’Europe de l’est (exemple prit au hasard). Alors là, toi, petit écolo, tu vas me dire qu’il suffit d’acheter de l’énergie verte!

Oui tu as raison, il suffit. Malheureusement pour toi, ce n’est pas une solution! Dans ton monde parfait, tous le monde conduit une tuture électrique et achète de l’électricité verte, et dans ton monde, la surface de ton pays et recouvert de panneau solaire (qui ont besoin de 10 ans d’utilisation pour rentabilisé l’énergie qui à été nécessaire à sa production) et de 3 éoliennes de 100 mètres de haut à côté de chez toi qui t’empêche de dormir la nuit. L’énergie verte comme on la connait aujourd’hui n’est qu’une connerie qui fonctionne seulement tant qu’une minorité l’utilise.

Donc une voiture électrique c’est déjà pas écologique. Mais la bêtise ne s’arrête pas là.

Imaginez la voiture suivante: Vous mettez de l’essence dedans, le moteur thermique entraine une dynamo qui recharge des batteries, puis un moteur électrique se sert de cette énergie pour faire tourner les roues. Cela ne vous paraitrait pas stupide? Ben c’est grosso modo comme cela que fonctionne une voiture électrique. Vos centrales nucléaire ou thermique ou hydroélectrique produisent de l’électricité avec un certain rendement, puis cette énergie est transféré dans vos batteries de voiture avec certaines pertes, puis réutilisé avec un certain rendement pour faire avancer votre carrosse. En gros, votre voiture électrique gaspille de l’énergie.

Surtout que les batteries capable de vous fournir une bonne autonomie alourdissent le véhicule, qui dit véhicule plus lourd dit plus grosse consommation d’énergie. D’ailleurs je serais presque tenté de vous raconter l’histoire de la prius, l’hybride qui sans ses batteries et son moteur électrique consommerai la même quantité d’essence qu’avec le système “vert”, mais ayant la flemme de retrouver les sources je ne vous le citerai que comme exemple à me croire sur parole.

Bref, ce coup de gueule à pour but de faire retomber sur terre certains écolo sous exta et autres mou du cerveau qui croient ce que la télémerde leurs dit. Mais ces personnes là ne lisent pas nofrag (qui est connus pour tuer les grands-mères), donc j’ai un peu l’impression de gaspiller mon énergie, un peu comme les voitures électriques en fait…