Noméca

La mécanique est notre amie, aimons la aussi! le blog de viveleltsi.

Calculs de résistance de vos clavettes adorées <3

Je vous vois déjà salivé devant ce schéma de toute beauté. Je vous reconnais bien là, petit saligauds qui avez si souvent demandé au père-noël ceci:

“J’ai été super gentil! Toujours polis comme un arbre Ra 1.6 , si tu pouvais me donner un fichier Exel pour calculer le matage de mes clavettes!”
Devinez quoi! Vous pouvez m’appeler petit papa noël! (en plus vous avez le cisaillement, si c’est pas beau)

Voici le fichier Exel de vos rêves!

Maintenant pour les petits fourbes qui n’ont pas suivit leurs cours, un petit résumé home made de la longue histoire des clavettes.

Théorie

Une clavette est un élément qui sert à accoupler un moyeu d’un arbre. Facile non? Bon pour bien faire je vais quand même vous mettre des informations pompé dans mon magnifique et tendre “Fanchon”:

Simples, économiques, elles sont bien souvent utilisées. Le couple transmissible, bien que plus élevé qu’avec les goupilles, reste limité.

Vous l’aurez compris, les clavettes sont vos amies, n’oublie pas de les câliner.

Par contre il ne faut pas oublier que ces petites coquines ont un inconvénient non-négligeable:

Les rainures de clavette affaiblissent les arbres et engendrent des concentrations de contraintes. On appelle plus communément ces concentrations de contraintes: “La fatigue”. Pour faire très simple pour les gens lobotomisés:
“Si vous tordez un bout de fil de fer dans tout les sens et qu’au bout d’un moment vous arrivez enfin à le casser, voila, vous l’avez rompu à la fatigue”.

Une chose encore, je vous vois déjà vous lever prêt à me lyncher en me criant:

“Et le cisaillement hein? T’en parle pas, bâtard!”

Et oui je vais vous en parler, comme vous pouvez le remarquer dans ma belle feuille de calculs Exel, le cisaillement est risible comparé au Matage, donc chut!

Vu qu’il a fallu contenter tout les petits accros que nous sommes, le dieu de la mécanique “Mécatron le grand” Ohhh nous a également créé plusieurs types et formes. Voila une fresque de l’église Sextine qui devrait vous rappeler des choses.

Voila pour le chapitre clavette. Et si vous faites partis de ces athées qui ne croit pas en la puissance du tout puissant, vous pouvez toujours aller voir sur google les nombreuses utilisation de ce présent de la nature.

Tous avec moi:

“Clavettes, nous vous aimons, que vos rainures soit mortesagées et que votre accouplement tiennent les moments de torsion sacrés.”

Tags: , ,

8 commentaires pour “Calculs de résistance de vos clavettes adorées <3”

  1. polioman dit :

    comment rendre la mécanique ludique ET effrayante ^^

  2. BalrogAlastor dit :

    Tu me rappel mes cours de première ingé. J’aimais bien méca :/

    /me sort son Guide du dessinateur industriel avec nostalgie.

  3. Simon dit :

    Effectivement, j’aurais bien voulu continuer en méca aussi (dessin industriel). Mais le destin en a décidé autrement.
    C’est marrant à lire, dommage pour les confusions en “-ez” et “-er” entre autres.

  4. Zian dit :

    Je suis le seul à avoir détesté les cours de méca ? (quoi que SolidWorks était presque marrant à utiliser)

  5. viveleltsi dit :

    Simon a dit :
    Effectivement, j’aurais bien voulu continuer en méca aussi (dessin industriel). Mais le destin en a décidé autrement.
    C’est marrant à lire, dommage pour les confusions en “-ez” et “-er” entre autres.

    C’est bien pour cela que je suis en génie mécanique et non en lettre =’) Mais si tu veux me relire, c’est bien volontiers =)

  6. Fl4mby dit :

    Zian a dit :
    Je suis le seul à avoir détesté les cours de méca ? (quoi que SolidWorks était presque marrant à utiliser)

    Non non je te rassure.

  7. bibiwan14 dit :

    Zian a dit :
    Je suis le seul à avoir détesté les cours de méca ? (quoi que SolidWorks était presque marrant à utiliser)

    Plains toi, moi j’étais sous Solid Concept…

  8. Antipathique dit :

    Un fil de fer ne romprerait-il pas plutôt par plastification ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté avec votre compte Wefrag pour publier un commentaire.