Pixel Food !

Un nouveau blog sur Wefrag le blog de Tirius.

Archive pour juillet 2012

Across the street !

Lundi 23 juillet 2012

Salut les amis !

Comme annoncé, voici une version jouable de mon simulateur de super-héros !

Flèches directionnelles pour le mouvement, barre d’espace pour une boule d’énergie, et “W” et “X” pour les pouvoirs mineurs et majeurs !

Pour choisir les pouvoir, il suffit de trouver la boite de journaux (dans la 1ere rue) et de sélectionner un ou deux pouvoirs.

Ce système est éphemere, pour que vous puissez tester les pouvoirs facilement (de même pour la quantité de mana (100) prévue pour essayer tranquillement).

Et pour les courageux, une rue vide remplie d’ennemis de base, avec l’AI la plus basique du jeu.

http://www.mediafire.com/?d1rwtmtdjp6ies2

(C’est un .exe,  pour les paranoïaque, je ne sais pas comment vous convaincre que ce n’est pas un piège à filles !)

J’ai franchi ici un cap avec la map entièrement jouable et sans bug, des pouvoirs pas trop mauvais et un HUD qui casse des briques !

Sans tenir compte du coup de polish immense qu’il me reste à faire (égaliser et renforcer les graphismes, les bugs d’affichages,…)  je vais m’orienter vers L’Ai et les missions.

Entrecoupé de pause pour avancer les graphismes intérieurs (QG, magasins, …) et ajouter plus de populace !

Un peu comme des nouilles qui sont cuites, mais qu’il faut encore égouter et assaisonner !

Au niveau des pouvoirs, et du choix de ceux ci,  j’ai voulu choisir des archétypes en m’aidant du jeu de figurine/plateau Heroclix. Je pense qu’il est intéressant de distinguer pouvoirs mineurs et pouvoirs majeurs pour rendre un affrontement plus stratégique. Mais d’après les retours, il semble que les pouvoirs mineurs sont bien plus utilisés, faut il uniformiser les pouvoirs ou renforcer les differences ?

6 pouvoirs, c’est peu ! Je suis preneur de 3 pouvoirs cools comme fonzie supplémentaires, je suis sur que vous avez de bonnes idées  !

Salut les amis !

L’été a commencé, ce n’est pas Jean Pierre Pernault qui l’a dit, mais le début des soldes Steam (12/07/12) !

Mais la vapeur se rabaisse à utiliser les pires ficelles pour nous faire acheter trop de jeux: promo “choc” à répétition, système de badge pour nous transformer en zombie du marketing viral !

Mais l’été voit aussi fleurir un bundle de jeux indépendant loin des contraintes vidéoludiques actuelles et pousse encore plus loin la notion d’art dans les jeux-vidéos .

Ce Bundle gratuit est le Horrible Bundle, enfant du coucours lancé sur Canard.pc il y a un mois.

La ligne directrice du concours était: Faire quelqueschose d’horrible !

Je suis sur que de nombreux nofragés lisent canard.pc, pour les autres, un lien pour mieux comprendre !

Et aujourd’hui, resultat du concours et le bundle deviens disponible ( ftp://ftp.canardpc.com/horrible_bundle.zip ). On y retrouve 30 jeux plus pire mieux les uns que les autres et je ne serais pas étonné d’en voir quelques un devenir GOTY !

Je ne peux que vous inciter à lire les 2 pages de test dans le magasine papier, soit en l’achetant, en le feuilletant discretement sous le regard atendri d’un buraliste, ou en séduisant un propriétaire du-dit magasine (j’atend vos MP !).

Avec ce pack, je peux surtout partager avec de vrais amateurs de FPS mon simulateur de guerre moderne.

Call Of Honor nous rappele à tous que la guerre, c’est pas forcement bien, mais qu’il faut la faire quand même si on veut rentrer manger pour midi.

Un screen resume la situation, et mon jeu se retrouve dans le bundle !

En tout cas, je suis vachement content d’avoir une image couleur 4*5cm dans CPC et 300 téléchargements !

Et pour 50PH, je travail pour vous offrir une démo pour mieux comprendre les pouvoirs et le monde ouvert, ce week end surement !

First Blood

Dimanche 8 juillet 2012

Salut les amis !

Je me décide enfin à ouvrir un game-blog afin d’offrir un suivi de mes projets, un support de communication, un leitmotiv ou juste, une vitrine jusqu’à mon embauche chez Activision en tant que vice-game designer !

Je souhaite surtout partager avec de vrais joueurs mon projet de jeu actuel, avoir des retours, des points de vus, des idées ! Je m’efforcerai donc de transmettre ici même chaque aspect du jeu, ou chaque avancé notable.

Avant de parler de mon projet, quelques mots sur mon “parcours” de créateur.Je n’ai pas découvert la prog avec le C++, mais simplement avec l’interface proche du Basic d’une casio 35+ (calculette scientifique).Je me suis réellement pris au jeu et j’ai put façonner quelques bons jeux de plateforme, des text-game et des marketing game (gestion d’une usine de bonbons).

Je suis rapidement passé au Basic, en réalisant quelques jeux de plateforme, un clone d’afterburn, mais le manque de “puissance” graphique et de fluiditée m’a fait abandonner tout espoir.

Par la suite, j’ai cherché mon orientation: Java, C#, python …

Mais seul, avec des études à l’opposées de cet univers (médical) je n’ai pas réussi à me consacrer réellement à un apprentissage.

Finalement, je découvre et test Game Maker, un logiciel pour la création de jeu. Septique au départ à cause de la qualité des jeux “RPG-Maker”, je découvre un langage propre et assez abouti, qui permet la création d’ensembles plus ou moins complexes. Je retrouve donc un domaine facile à prendre en main, propre et avec une reserve de modification.

Après prise en main sur quelques jeux simples, je débute mon jeu formidabuleux:

50 Pixels Hero !

Concept global, game design:

Pour faire simple, on pourrait comparer 50PH à un Rogue-like-shooter-2D-OpenWorld.

Le joueur dirige un tas de super-pixel, celui ci est le Super-héros de notre brave ville.

Il peut se déplacer dans un décor en 2D comme dans tout jeu de plateforme.

Pour combattre, il dispose d’une attaque de base (un tir d’énergie) et de 2 pouvoirs spéciaux. Parmi ces pouvoir, on retrouve la teleportation, déployer une tourelle, faire barrage avec des plantes grimpantes, mutation en “hulk”, déchainer la foudre, …

Tout ces pouvoirs seront plus ou moins gourmand en énergie !

Le joueur aura donc accès à une interface pour déclencher des “missions” quand il le désir, et affronter des gredins dans un secteur de la ville.

Chaque victoire se verra récompenser par des “glory points”, qui pourront peut être servir de monnaie pour acheter de nouveaux pouvoirs ou équipements.

Le “monde ouvert”, ne sera qu’en fait qu’une apposition de differents secteurs de la ville, je tacherai de détailler ce point avec une vidéo quand la minimap sera opérationelle !

Jusque ici, le chalenge peut être sympa:

Combattre, gagner des points; un porte-monstre-tresor des familles mais globalement, il y a peut d’évolution et l’ensemble est trop répetitif.

Voilà pourquoi j’aimerai rendre la mort du héros permanante, seul sa gloire lui survivera !

Lors de la mort du personnage, le joueur prendra le controle d’une nouvelle super-recrue, et reprendre le chemin de son predecesseur.

La nouvelle icone pourra avoir une nouvelle combinaison de super-pouvoirs, et tester les dernieres améliorations.

Pour vraiment personnaliser chaque personnage, je vais tenter d’implanter un petit système d’équipement. Le joueur pourra alors garder en reserve les meilleurs artefacts ou les voir perdus à jamais lors de la mort glorieuse de son appolon dans le feu de l’action !

Une image In-game pour visualiser tout ça !

screen1

Le polish viendra donner un peu de vie, mais l’essence est là !

Un mot sur les graphismes:

Avec mes petits doigts, je ne suis déja pas vraiment douer pour le pixel art, et lors des premieres versions, les couleurs criardes nuisaient à la lecture du HUD. J’ai donc colorisé l’esentiel en symbolisant le héros par le jaune, les ennemis par le rouge. Le décors (background et population) sont donc en gris.

Je crois que je me suis fait voler mon idée par Franck Millar !

Voici donc le Game-Design global, témoignant d’un manque flagrant de scénario !

Je veux surtout offrir une éxperience simple et stimulante, à chaque fois différente:

Les ennemis sont generés alétoirement, la population également, et les missions plus ou moins aléatoires, briseront la monotonie.

Je conclu donc sur un extrait de la faune du jeu, mais une fois la base bien solide, je me met au travail pour façonner des mechas-nazis, un kraken, des dieux de l’olympe, des pirates et autres crapules de l’espace !

people