Geek’n Music

Avocados, horny music and mass murders le blog de Tinus.

[musique] Musique, frime et biture

Avouez-le, il vous est déjà arrivé lors d’une soirée un peu arrosée de vous mettre à chanter comme des gros sacs “Il est des noohOOtreuux…” et autres “et glou et glou et glou…”. Tout cela est d’un commun et participe à faire passer la biture pour un passe temps de bauffes.
    En musicologies nous ne pouvons nous permettre cela. Nous avons un certain standing à respecter et il nous faut faire ceci avec classe, et je me propose de vous faire profiter d’une alternative à ces chants dégradants pour les êtres éclairé que nous sommes sur NoFrag. Notre prof, dès la L1, nous a gracieusement armée du Tourdion affin de défendre les valeurs de notre cursus, et ceci même bourrés comme des coins.

Voici 2 versions dans des dynamiques différentes, un peu lentes à mon goût:

YouTube Preview Image

YouTube Preview Image

et une dernière un peu plus festive:

YouTube Preview Image

Certain d’entre vous la connaisse peut-être déjà puisqu’elle a été reprise par la compagnie Belyscendre, issue en partie de Naheulbeuk.

L’apprentissage du Tourdion est rapide et accessible, et pour vous faciliter la vie vous pouvez la télécharger ici (ne vous privez pas, c’est une partition anonyme et dont les droit d’auteurs ne serai de toute façon plus d’actualité.)

Il est évident que vous aurez besoin de filles dans votre chorale alcoolique, à moins que vous ne disposiez de castras parmi vos amis, ou que vous fassiez picoler votre petit frère/cousin. Vous pourrez ainsi mêler l’utile à l’agréable. (je parle des filles hein, bande de déviants !)
    Une fois votre petite formations composée, il ne vous reste plus qu’a vous abreuver de substances plus ou moins alcoolisées en chantant gaiment.

Voilà ce billet est terminé, vous n’avez donc plus aucune excuse pour ne pas péter dans la soie tout en étant schlass. Vous avez toutes les cartes en main. Il ne reste plus qu’à vous entrainer avec vos camarades de beuveries et vous pourrez vous la péter en soirée, dans les bars ou dans le métro et ce en faisant honneur au genre humain et à la civilisation. Enjoy!




Ps: Je suis parfaitement conscient que je me suis complètement grillé devant mon publique féminin, qui est certainement très réduit heureusement.

Tags: ,

6 commentaires pour “[musique] Musique, frime et biture”

  1. Chaka dit :

    C’était donc là dessus ton mémoire de 500 pages.

  2. Tinus dit :

    Tu confond avec 7thwave.

  3. casper dit :

    Des chansons à boire bien graveleuses il en existe des centaines, ma mère en a plein deux carnets qui date du (court) temps où elle était mono de colonie. Bon après, plus personne ne les connait donc un peu dur à placer en soirée, d’autant qu’elles sont vraiment hard.

    Oui mais es-ce que c’est des choeurs de chorale à 4 voix, hein ?

  4. Spektr dit :

    D’un je suis certain que bourré il n’est plus possible de chanter ça.
    De deux, même bourré je ne suis pas certain qu’on puisse en arriver à chanter ça.
    De trois “4 voix blabla” du coup on ne comprend plus rien, ça ne fonctionne qu’avec les membres de la secte.
    Et pour finir j’avais deux mots en tête en imaginant ça comme chant de beuverie, Mormon et tarlouze, sans savoir quoi en faire.
    En tout cas merci pour la découverte culturelle.

  5. casper dit :

    Ca doit être un truc spécial chorale “vaguement éméchée” j’imagine.

  6. Tinus dit :

    Vraiment bourré, peut-être pas. Mais quand ça fait 2 ans que tu la chantes tu choppes des réflexe. Pour la compréhension des voix, ben c’est une chorale donc oui en général tu n’écoute sérieusement qu’une voix à la fois. Les autres sont là pour donner du corps à l’ensemble. Après l’équilibre des voix dépend de la chorale et là c’est sur des vidéos pas forcement tip-top.

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>