Le Voxel

Vidéos tests mi-sérieux mi-foucards! le blog de Shika_Voxel.

Clandestine, de l’infiltration en coop asymétrique

Voici notre 39ème émission du Voxel. Cette fois on teste CLANDESTINE, un jeu indépendant sorti en 2015 sur PC, qui a l’originalité de proposer du gameplay en coopération asymétrique. Bien trop rare. Mais le jeu est-il réussi pour autant ? La réponse dans notre vidéo.

Toujours avec notre formule magique: intro, test, sketchs et gameplay en situation.

On se retrouve bientôt pour du retro avec la suite et fin de Battletoad in battlemaniacs sur SNES. Pour nous suivre: facebook.com/levoxel ou Twitter: @zevoxel

YouTube Preview Image

4 commentaires pour “Clandestine, de l’infiltration en coop asymétrique”

  1. monsieurcrescen dit :

    Ah je suis déçu ! J’attendais beaucoup de ce jeu, pas dans la forme mais dans le fond.

    Par contre, je ne suis pas sur d’avoir bien compris tous les défauts : le fait d’attendre que l’un finisse une action pour réagir (genre, l’un trouve le mot de passe d’un ordi que l’autre doit utiliser). Je ne vois pas comment ça aurait pu être fait autrement (sur les exemples précis que vous donnez). L’idée du jeu me semble qu’il faille réagir dans l’action plutôt que d’être dans la préparation à long terme des actions de jeu, non ?

    Autrement dit, c’est le rythme des missions qui est foireux ou le gameplay ?
    Et si on rêve depuis qu’on est gosse de jouer à Mission: Impossible en étant du côté du hacker, ça passe quand même ?

  2. Shika_Voxel dit :

    monsieurcrescen a dit :
    le fait d’attendre que l’un finisse une action pour réagir (genre, l’un trouve le mot de passe d’un ordi que l’autre doit utiliser). Je ne vois pas comment ça aurait pu être fait autrement

    J’ai envie de dire que c’est au développeur de réfléchir à son gameplay. Ici ça donne un jeu très mou et haché. Là le résultat est chiant, une fois passé les 5 minutes de découverte sympa. Car en plus le gameplay est pauvre, il y a peu de possibilités et aucun renouvellement en avançant dans le jeu.

    monsieurcrescen a dit :
    L’idée du jeu me semble qu’il faille réagir dans l’action plutôt que d’être dans la préparation à long terme des actions de jeu, non ?

    Pour le coup les contrôles ne sont pas du tout pensés pour agir de manière improvisée, c’est bien trop approximatif, et dès qu’une situation imprévue se présente, on ne fait pas exactement se qu’on veut et ça se termine en fiasco et en frustration. Le jeu pousse plutôt à réfléchir à ses actions et à planifier. Et je dois avouer que je m’amusais plus sur le 1er Rainbow Six à organiser mes missions.

    monsieurcrescen a dit :
    Et si on rêve depuis qu’on est gosse de jouer à Mission: Impossible en étant du côté du hacker, ça passe quand même ?

    Tu risquerais d’être hyper déçu car c’est trop limité pour avoir un sentiment de griserie dans le hacking. Je pense qu’un jeu comme else heart.break() tu donnerais bien plus le délire du hacking!
    Et un autre jeu qui veut mettre cette logique de coop asymétrique d’infiltration est en préparation, il s’appelle Hacktag, on verra s’ils font mieux. Les développeurs veulent proposer un jeu plus dynamique et arcade.
    http://www.indiemag.fr/articles/hacktag-hacker-espion-linfiltration-asymetrique#comment-31589

    J’espère avoir mieux répondu à tes interrogations. :)

  3. monsieurcrescen dit :

    Ouais complètement, et en fait le jeu semble vraiment à chier :D
    Je suivrais ses MAJ sur Steam du coin de l’oeil, ainsi que pour Hacktag. Merci pour les précisions !

  4. Shika_Voxel dit :

    De rien ;)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté avec votre compte Wefrag pour publier un commentaire.