[Vidéo rgk] Turok 2, version remasterisée

YouTube Preview Image

Français

Quelqu’un va finir par m’étriper, je reproche à Turok 2 la même chose qu’à Hollow Knight. J’ai l’impression que beaucoup de gens se laissent happer par des jeux mal conçus tant que l’ambiance est suffisament prenante, ou que le début les impressione assez pour laisser une forte trace de nostalgie sans forcément prendre en compte la qualité du jeu dans son ensemble.

Pour moi le level design est un élément très important, et quand un jeu fait de la quantité plutôt que de la qualité ça m’ennuie et j’en viens à préférer du linéaire à la Painkiller plutôt que du compliqué mal géré.

Mais rgk, tu as des exemples de jeux avec un bon level design?

C’est bien que vous me demandiez: en linéaire qui tend vers le semi-ouvert, Dishonored 2 a un level design magistral. Mais si on veut rester prêt de la date de sortie de Turok 2 : Duke Nukem 3D, Half-Life et si ma mémoire ne me joue pas des tours, Unreal. En restant sur la Nintendo 64, Conker’s Bad Fur Day malgré un HUB de départ assez mal géré.

Bon à part ça, j’ai beaucoup galéré pour rendre cette vidéo plus plaisante à regarder alors au final j’ai rajouté des bouts sur ce que j’avais commencé à enregistrer.

Ah et c’est assez triste pour moi : ma vidéo avec juste l’introduction bâclée en quelques minutes fait des milliers de vues, mais mes tests qui demandent des heures de travail ne font que quelques centaines de vues… max. Ça me fait parfois me dire que je devrais arrêter les tests et me concentrer sur les guides/soluces/speedrun, mais au final en ce moment les tests me passionent plus et c’est l’essentiel.

YouTube Preview Image

English

Vous pouvez me suivre sur Facebook et Twitter, ou vous abonner à ma chaîne.

4 commentaires pour “[Vidéo rgk] Turok 2, version remasterisée”

  1. nico dit :

    Je l’ai eu sur N64 à l’époque. Je me souviens que j’adorais les armes et les combats mais je ne comprenais strictement rien à ce qu’il fallait faire dans le jeu.

    Je ne jouais qu’avec les cheatcodes pour foutre le bordel avec l’arsenal, me défouler sur les ennemis pendant une heure et ça me suffisait. Il me fallait pas grand chose à l’époque…

    J’ai eu un coupon de réduction Steam activable en plus de la promo en cours donc j’ai failli le prendre; mais quand je vois la gueule des niveaux et toute ton explication sur le level design exécrable, ça me donne pas du tout envie, ça ne ressemble à rien.

    Par contre les animations elles ont de la gueule quand même, le dino que t’explose au début franchement ça passe encore aujourd’hui, comme quoi… Et le feeling des armes est inégal mais il y en a qui envoient bien, quel dommage que le jeu soit gâchés par un level design aux fraises…

  2. rgk dit :

    Avec les cheat codes, ça me semble une façon raisonnable de profiter de ce que le jeu a à offrir sans devoir aller loin ! Ils sont aussi sur la version PC d’ailleurs, c’est bien fourni de ce niveau là.

    Ouais gros boulot sur les animations de mort, avec des ennemis qui se tordent de douleur au sol. En fait il aurait juste fallu un level design plus simple et des objectifs sur le chemin plutôt que cachés comme des secrets, et le jeu aurait été bien plus fun sur la durée !

  3. Rom1 dit :

    J’ai déjà eu du mal à finir le 1er. Les derniers niveaux étaient poussifs. Du coup, je ne vais même pas essayer le 2.
    Merci pour le test.

  4. Daedalus dit :

    Je suis en train de me le faire pour l’instant, mais bon dieu que c’est labyrinthique. Heureusement que le remaster a placé des icones pour retrouver ces fameux leviers pourris à travers les murs, sinon je ne serais jamais sorti du premier niveau. J’avais apprécié la démo à l’époque, et ici j’aime bien cette surenchère de gore et les animations de monstres, ainsi que quelques armes bien sympa.
    Mais niveau level design, quelle purge, c’est à se demander qui a bien pu imaginer un truc pareil, c’est torturé au possible. Et il faut bien faire attention de tirer sur tous les barrils explosifs, sinon on peut manquer une sortie.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté avec votre compte Wefrag pour publier un commentaire.