Archive pour juin 2014

Trine Enchanted Edition

Jeudi 19 juin 2014

Je ne cacherai pas que Trine est ma série de jeux de plate-forme préférée. Un parfait mélange entre action, aventure et puzzle dans un univers magnifique. Je trouve le gameplay particulièrement réussi (notamment au combo clavier/souris…). Et enfin, c’est très plaisant de parcourir les niveaux à plusieurs, quel que soit le niveau des joueurs.

Trine 1 et 2 se retrouvent souvent à un prix ridicule (du genre 1€) alors qu’ils valent bien plus, il est donc inexcusable de ne pas les avoir dans sa collection.

Il n’y a qu’une seule chose que je trouve dommage pour Trine 1, et c’est l’absence du multijoueur en ligne. Rectification: que je trouvais dommage. En effet, les développeurs de Frozenbyte viennent de porter Trine 1 dans le moteur de Trine 2, rendant possible de plus beaux effets graphiques, de petites modifications de gameplay, mais surtout… la possibilité de jouer en ligne.

Non seulement c’est admirable de mettre à jour leur ancien jeu, mais le meilleur est que c’est absolument gratuit.

Pour le moment ce n’est encore qu’en Beta. Si vous avez la version Steam et Windows (le reste viendra plus tard), voici comment accéder à cette version:

Dans votre librairie Steam, faites un clic droit sur Trine et cliquez sur ‘Propriétés’.
Onglet BETAS, entrez le mot de passe TrineEEBeta2014. Puis dans la barre juste au-dessus, il devient possible de sélectionner trine_ee_beta - Trine Enchanted Edition Beta. Fermez la fenêtre, et le jeu devrait se mettre à jour. Si quelque chose bloque, redémarrez Steam.

Dorénavant, vous pourrez sélectionner la Beta dans le menu de lancement du jeu (launcher).

Notez que c’est vraiment en Beta, et encore bourré de bugs qui peuvent gâcher votre partie en vous déconnectant ou en bloquant le jeu. Mais qu’importe, c’est une excellente nouvelle que cette version améliorée.


Suites aux réclamations de ma copine, je vais prochainement (quand j’aurai le temps) re-publier le tutorial de Doom coop en anglais. Il parait que ça peut être utile à des non francophones.

Art by Derek Yu

Ce tutoriel utilise Zandronum pour faire tourner le moteur du jeu et Doomseeker pour gérer les serveurs. Le but est de paramétrer du coop en ligne avec un minimum de connaissances en informatique nécessaires.

-Téléchargez Zandronum ici

Installez (la version portable) dans le répertoire de votre choix

-Récupérez le fichier .wad de votre Doom dans son répertoire d’installation, ou fouillez dans la section Wads de Doom4Ever. A noter que vous jouerez dans les niveaux du .wad que vous avez choisi (Ultimate Doom, Doom 2, Final Doom, etc.)

Placez le(s) fichier(s) dans le répertoire d’installation de Zandronum.

-Téléchargez Brutal Doom version X ici

(X représentant la version la plus récente, 20 au moment où j’écris ces lignes)

Placez le fichier dans le répertoire d’installation de Zandronum, ou ailleurs.

Je vais commencer par expliquer comment configurer Zandronum pour jouer dans de bonnes conditions, puis passer à l’aspect multijoueur avec Doomseeker et comment créer un serveur simple et basique.

Configurer le jeu ou jouer en solo

Pour lancer Brutal Doom, trois possibilités.

1) soit glissez-déposez le fichier sur Zandronum.exe

2) soit faites MAJ/SHIFT + clic droit sur le fichier .pk3, Ouvrir avec (Ou juste Ouvrir si Ouvrir avec n’est pas disponible), Choisir le programme par défaut puis parcourrez vos fichiers et choisissez Zandronum.exe. Dorénavant il suffira d’ouvrir le fichier .pk3 pour lancer le jeu. Il est aussi possible de créer un raccourci de ce fichier pour votre bureau. Si vous réalisez cette manipulation, il faudra recommencer à chaque nouvelle version de Brutal Doom.

3) soit la dernière alternative qui est de placer le ficher .pk3 dans un répertoire skins dans le répertoire de Zandronum, il suffira de lancer Zandronum et Brutal Doom sera systématiquement pris en compte. Cependant cette méthode est incompatible avec le mode multijoueur.

Bonus) pour jouer sur une map custom en solo, deux possibilités. La première (qui reprend le point 3) est de placer le .pk3 de Brutal Doom dans le répertoire skins de Zandrom puis glissez-déposez le fichier .wad de la carte custom de votre choix sur Zandronum.exe (du genre hellonearthstarterpack.wad du Starter Pack - pensez à donner un coup de pied sur le premier interrupteur). Puis choisissez entre Doom ou Doom 2 (si vous avez leur .wad, à noter que certaines maps ont besoin de Doom 1 ou de Doom 2) pour lancer la campagne custom. La deuxième manière est de placer le fichier .wad dans skins et de lancer Brutal Doom comme pour les points 1 et 2. Encore une fois il faudra choisir entre Doom ou Doom 2 suivant la map. Le plus suivant, ça sera de toute manière Doom 2.

Une fois Brutal Doom et Zandronum lancés, le logiciel devrait avoir détecté directement les .wad que vous utilisez et vous demande quelle version de Doom choisir. Vous pouvez aussi choisir le mode de rendu, Software va utiliser votre CPU/processeur et Hardware votre GPU/carte graphique. Dans le doute restez en mode Software.

Passons maintenant en revue les options pour faire fonctionner le jeu dans les meilleures conditions.

Options>Customize controls

Fire sur Mouse 1, Secondary fire sur Mouse 2 (bouton droit de la souris), Use/Open sur E ou F, Jump sur Space, Crouch sur Maj/Shift, Mouse Next weapon sur Mouse wheel Up, Previous weapon sur Mouse wheel Down (molette de la souris), maintenant plus bas Kick sur E ou F, Reload sur R (il y a une deuxième touche de Reload à trouver, spécifique à Brutal Doom). Bien sûr le choix des touches est subjectif, assurez-vous juste d’avoir paramétré ces touches.

Options>Mouse options

Vérifiez que Enable mouse est sur Yes et Always mouselook sur ON. Pour les amateurs de visée inversée, ça se change ici.

Options>Player Setup

Changez votre nom et votre couleur. Il vaut mieux laisser Always Run sur ON.

Options>Set Video Mode

Changez l’aspect Ratio pour 16:9 si c’est ce que propose votre écran, ou 4:3 si vous avez un vieil écran. Sélectionnez une résolution aussi élevée que possible.

Options>Display Options>Automap options

Passez Map Color Set de Custom à Traditional Doom.

Options>Display Options>HUD options

Crosshair, choisissez votre affichage pour la visée. Pour voir les modifications en temps réel, lancez une partie puis revenez à cet écran d’options.

Fullscreen HUD sur Classic Style et Stretch Status Bar sur ON. Pour affichez le HUD tel qu’il était dans Doom, lancez une partie, revenez sur cet écran d’options et faites bouger le curseur de Screen Size vers la gauche pour avoir la tête du Doomguy affichée. Si vous ne voulez pas de la barre de HUD d’origine, ne faites pas cette modification. Si vous ne voulez pas la barre mais voulez quand même un affichage de la tête, le créateur de Brutal Doom a une solution. Téléchargez ce fichier et placez le fichier .wad correspondant à votre écran (16:9 ou 4:3) dans le répertoire Skins de votre répertoire d’installation de Zandronum (créez ce répertoire skins si il n’existe pas). De la même manière, vous pouvez rajouter bruits de pas et taunts/one-liners du Doomguy en plaçant les .wad dans Skins.

Vous pouvez maintenant jouer à Brutal Doom dans de bonnes conditions.

Configurer le serveur ou jouer en multijoueur

Dans le répertoire d’installation de Zandronum, il y a un répertoire Doomseeker. Lancez doomseeker.exe. Dans Engines>Zandronum>Path to executable, indiquez le répertoire d’installation de Zandronum. Cliquez sur OK/Apply.

Cliquez sur la double flèche rouge en haut à gauche pour obtenir la liste des serveurs. Dans la barre de recherche, tapez Brutal pour afficher les serveurs publics proposant Brutal Doom. A noter que si vous en rejoignez un, vous aurez peut-être différents messages d’erreurs ou souçis. Soit une incompatibilité des versions de Zandronum, soit des fichiers supplémentaires à télécharger, soit “acs fatality is already defined in global”. Si vous avez cette dernière erreur, vous devrez retirer votre fichier brutal*.pk3 de votre répertoire skins. Lorsque vous jouez en solo, vous pouvez juste le glisser-déposer sur Zandronum.exe. Bon courage !

Si vous voulez créer un serveur, dans Doomseeker Options>Configure>Custom servers, ajoutez (add) dans Host votre adresse ip publique (tapez what is my ip dans Google), et comme port laissez 10666. A noter qu’il est très probable que vous devrez ouvrir votre port/faire une redirection de port sur le port UDP 10666. Ça se règle en général sur le firewall de votre routeur, trouvez un tutoriel adapté à votre routeur/FAI sur le net. Utilisez ce logiciel pour vérifier.

Ensuite dans Doomseeker, File>Create a server. Executable doit pointer sur votre répertoire d’installation de Zandronum. Choisissez un nom de serveur et gardez port sur 10666. Game mode, Cooperative si vous le souhaitez. A la ligne IWAD, ciblez le fichier .wad que vous voulez utiliser (Ultimate Doom ou Doom 2) puis dans la section Additional WADs and files, cliquez sur Add et ciblez le fichier brutal*.pk3 de Brutal Doom. C’est aussi ici que vous pouvez ajouter une map custom, en cliquant sur Add et en ciblant son .wad. A noter que certaines maps custom nécessitent Doom 1 tandis que d’autres nécessitent Doom 2. La ligne Map peut rester vide si vous démarrez l’aventure, autrement écrivez E1M1 ou MAP01 ou autre pour en rejoindre une plus avancée directement (Episode 1 Map 1 et ainsi de suite pour Doom 1, MAP01 et ainsi de suite pour Doom 2). Assurez-vous que Broadcast to Master est coché.

Passons aux onglet. Dans Rules vous pouvez changer la difficulté (je recommande le max, Nightmare, car la mort n’est pas définitive en Coop), et indiquer le nombre maximal de joueurs (hôte compris). Dans Misc, vous pouvez ajouter un mot de passe à la ligne Connect password.  Vous pouvez changer d’autres détails de jeu dans les onglets, mais je ne vais pas m’attarder dessus. Une fois terminé, en bas cliquez sur Star server. Dans la nouvelle fenêtre qui est apparue (le serveur), l’hôte peut cliquer sur File>Join server pour entrer dans la partie (ne fonctionne pas aussi facilement si vous avez ajouté un mot de passe).

Votre serveur devrait apparaitre dans la liste des serveurs de Doomseeker, pensez à afficher la liste des serveurs (double flèche rouge) ou à rafraîchir pour le voir (et l’hôte devra passer par cette liste pour que le mot de passe lui soit demandé par Doomseeker). Une fois le serveur rejoint, Doomseeker va lancer automatiquement Zandronum et rejoindre la partie. Appuyez sur Espace pour rejoindre l’action.

Mes connaissances et explications s’arrêtent ici, si vous avez des problèmes consultez les FAQ de Brutal Doom ou de Zandronum.