Super Meat Boy

Le voilà, Super Meat Boy est enfin sorti sur PC.

Le soir de sa release sur Steam, c’était la déception. Buggé, les manettes autres que Xbox360 n’étaient pas correctement prises en compte, et le clavier semblait assez mal géré et peu réactif. C’est bien face à un simple port de la Xbox360 vers le PC que j’avais l’impression de me trouver. Si maintenant je me suis habitué à ce que ça soit le cas pour les grosses productions (qui du coup ne m’intéressent plus), pour un jeu indépendant, et aussi prometteur, j’étais déçu.

Quelques jours et un patch plus tard, ma manette logitech ne buggait plus. Les gros bugs étaient corrigé (il reste tout de même des gens qui rencontrent des problèmes), c’était le petit coup de polish dont le jeu avait besoin (edit : par contre les patchs apportent leur lot de nouveaux bugs, heureusement que les développeurs corrigent le tir assez vite).

Et là… mais quel jeu !

Super Meat Boy se veut à la fois un vibrant hommage aux vieux jeux (par les musiques et des niveaux bonus à la présentation très retro), aux jeux indépendants actuels (sous la forme de personnages débloquables) et à Super Mario Bros dont il partage les initiales et la structure. L’histoire est d’ailleurs la même mais tournée en dérision : Mr Foetus capture (et frappe !) sans cesse la copine de Meat Boy qui va passer son temps à courir après elle, sans beaucoup plus de scénario. Quelques scènes vidéos en début et fin de monde ponctuent cette course-poursuite.

Il est assez osé de prétendre se positionner aux côtés du fameux Super Mario Bros, mais au final Super Meat Boy tient la comparaison haut la main : on retrouve un jeu nerveux extrêmement réactif (à condition de jouer avec une manette) où il faudra redoubler d’adresse et d’idées pour venir à bout des niveaux truffés de pièges ne faisant qu’une bouchée de Meat Boy. Le gameplay est rapide et très précis, et surtout très aérien. En effet, Meat Boy peut sauter sur de longues distances et rebondir de mur en mur. Les pièges seront divers et variés, beaucoup de scies circulaires, quelques ennemis, et des nouveautés au fur et à mesure comme ces hélices qui permettent de gagner des hauteurs ou de se faire hacher menu si on s’approche de trop près. Les niveaux sont en général découpés de manière assez courte pour bien pouvoir se concentrer sur le passage et pas sur un long niveau comme dans Super Mario Bros. A la fin d’un niveau, le replay permet d’admirer le massacre en affichant toutes les tentatives du joueur en même temps… (cf vidéo)

La difficulté du jeu est très élevée (vos doigts ne vous remercieront pas) mais compensée par un plaisir de contrôle du personnage qui réagit au doigt et à l’oeil, et si le premier monde pourra être terminé par n’importe qui, il faudra être plus persévérant pour venir à bout de la suite et notamment de la version “Dark” des mondes. Les niveaux sont très nombreux, la durée de vie du jeu me semble assez conséquente (je suis loin de l’avoir terminé), surtout si vous aimez la compétition des temps avec vos amis (présence d’un classement général ou pour chaque niveau). Sinon, le jeu propose déjà un temps à battre (généralement assez large) pour obtenir un A+, et surtout les Warp Zones et les bandages à récupérer pour débloquer les nouveaux personnages.

En petits défauts je citerai personnellement les graphismes des décors, toujours très simples et carrés, ça se comprend avec le gameplay de Meat Boy rebondissant sur les surfaces, mais ça donne un rendu très plat ! Un peu compensé par une gestion dynamique des lumières.
Je trouve certains ennemis assez moches avec leur aspect plat et leurs contours irréguliers. Et aussi les musiques, parfois excellentes, mais pas toujours dans le ton/dans l’ambiance propre aux niveaux (si l’on compare par exemple à World of Goo). Mais bon tout cela est subjectif et ne freine en aucun cas le plaisir de jeu.
Et je regrette le manque d’animations de morts personnalisées à chaque piège plutôt que la même pour toutes, le sang sur les murs pas très dégoulinant (trop régulier), et des hitbox parfois un peu trop grosses (se faire découper sans toucher certaines scies).

Pour ceux qui voudraient essayer pour se faire une idée, Meat Boy était au départ un jeu flash (le premier monde de Super Meat Boy ressemble beaucoup à la version flash, mais par la suite on rencontre des nouveautés). D’ailleurs parodié par la PETA (protection des animaux aux USA) avec son Super Tofu Boy. Lui-même pris en dérision en ayant été rajouté à Super Meat Boy avec le patch ! (tapez petaphile au moment de sélectionner Meat Boy, attention peut-être en qwerty).

En conclusion, Super Meat Boy est le jeu culte qui était attendu, un pur concentré de nervosité, réactif, au gameplay aérien hautement skillé, et proposant des heures de challenge. Un must-have, ne passez pas à côté si le concept ne vous effraie pas (et que vous avez une manette, plus que vivement conseillée). Un pur plaisir masochiste ! D’ailleurs ce n’est pas le héros perdant son sang partout qui dira le contraire.

Le jeu est à 14€ sur Steam.

YouTube Preview Image

Tags: , ,

21 commentaires pour “Super Meat Boy”

  1. Ze_PilOt dit :

    Le manque d’animation de morts est pour moi un gros avantage : aucun temps d’attente après un échec, d’où un minimum de frustration.

  2. Laink dit :

    Au clavier j’ai vraiment trouvé ça chiant. Avec un pad c’est excellent. Dommage :/

  3. hide dit :

    Y’a meme plein de dlc standalone gratos : *wink* wink*
    Mighty Jill Off
    Jumper 1/2/3 + Runman
    I Wanna Be The Guy
    Flywrench
    Les autres sont dans steam.

  4. elton dit :

    Dommage?

  5. Latpin dit :

    Bon, ce jeu est vraiment incroyable. Ses quelques imperfections (probablement temporaires) sont largement noyées sous la surabondance de trucs géniaux.
    Le gameplay, et la jouabilité ont un tel niveau de perfection qu’il est très rare de rager contre une erreur de level design. On ne s’énerve presque que contre soi-même.
    L’enrobage est génial, la musique, le pixel art. Un fan service de très haut niveau pour toute sorte de gamer un peu maso dans un jeu instantanément culte.

  6. Ze-To dit :

    Personnellement je n’ai aucun problème au clavier.
    Le jeu est toujours aussi bon et dynamique et j’ai pus tester le gameplay au pad.
    Parcontre, ça fait mal au doigts.

  7. hide dit :

    Ça fait encore plus mal aux doigts avec un pad ! (enfin j’ai pas test au clavier)
    Je crois me rappeler que c’est quelque chose de voulu en rapport avec certain jeux nes/snes ou il fallait tenir le pad de façon improbable pour plus précision/rapidité, donc là il faut tenir le pad en crabe pour avoir accès facilement au bouton saut, alors qu’il suffirait juste de les inverser… Oldschool jusqu’au bout.

  8. Chaka dit :

    Moi je tiens mon pad normalement….

  9. hide dit :

    Tiens Chaka
    Je suis le seul a utiliser l’index pour tenir le bouton courir ?
    En tout cas quand je veux courir c’est juste pas pratique de le maintenir avec le pouce, je me sens très handicapé pour la précision des sauts.

  10. rgk dit :

    Euh… les gâchettes (au moins une) permettent d’appuyer sur courir, du coup je trouve que le contrôle est vraiment très facile.

  11. Mythique dit :

    Ce jeu va me faire acheter une manette de 360, je le sens…

  12. Chaka dit :

    Ouais, c’est ça, avec la gachette c’est tranquille. Sinon ouais, ça serait vachement hard.

  13. rgk dit :

    @Mythique : Prends du Logitech/Saitek/etc, ne finance pas l’ennemi !

  14. Mythique dit :

    La manette de 360 a quand même le gros avantages d’être plug&play et d’être reconnue par un grand nombre de jeu. Et la prise en main m’a l’air cool.

  15. hide dit :

    Merde alors j’avais jamais remarqué pour la gâchette :C
    Du coup c’est carrément facile et indolore.

  16. vicho dit :

    @ Mythique : ça me fait chier de dire ça mais prend la 360, j’ai la logitech rumblepad , elle est super mais malheureusement les jeux récent proposent que des config par défaut pour la 360. Et la config custom devient de plus en plus galère.

  17. ng-aniki dit :

    Perso j’arrive tjs pas à y jouer, le jeu freeze dans les 3 premiers niveaux… Enfin, p-e avec le prochain update.

  18. DiNo dit :

    J’y arrive mieux avec le pouce que la gachette perso … surement l’héritage NES.

    Par contre oui, gachette direct avec certains persos bonus, genre Jill (off).

  19. helpme dit :

    bonjour, aniki si vous ne pouvez dépasser le niveau 3, il faut créer un dossier vide UserData dans le dossier du jeu, c’est un petit bug. Enjoy

  20. Ze-To dit :

    @Ng-aniki
    Il faut faire une revérification des fichiers du jeu, ça a fonctionné pour moi.

  21. Fonzy dit :

    Au debut je n’avais pas vraiment accroche a ce jeu, je le trouvais un peu trop difficle au clavier et pas vraiment maniable en plus de ca, mais vraiment addictif et fait pour les perfectionnistes! Du coup je me suis achete un pad 360, et c’est le bonheur! C’est extremement maniable, et on s’amuse vraiment a galerer pendant 30 minutes sur un niveau pour ensuite voir le replay et tous ces petits meat boys qui tombent dans le feu/se font couper en morceau/tombent dans le vide, etc…
    J’adore vraiment ce jeu, je le conseille a tout le monde! J’en suis au debut du 3eme chapitre, et ca commence a vraiment devenir tendu la…

    Bref, a conseiller a tout le monde, surtout a ceux qui possedent un pad pour pouvoir y jouer dans les meilleures conditions!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté avec votre compte Wefrag pour publier un commentaire.