Crysis

Un peu plus d’un an après sa sortie, je peux enfin jouer à ce jeu dans de bonnes conditions (de plus avec le patch 1.2.1). Et écrire un petit pseudo-test pour reparler un peu de ce jeu.

C'est vraiment beau...

C'est vraiment beau

Crysis représente pas mal de choses. Déjà, il représente la suite spirituelle de Far Cry, développé à nouveau par Crytek studios. Far Cry avait été une petite surprise à sa sortie, présenté comme une démonstration technologique sans prétentions puis comme un très bon jeu (jusqu’à l’arrivée des mutants pour la plupart des joueurs : trop longs à tuer pour être funs). Les “suites” de Far Cry ont pour origine Ubisoft et non Crytek.

Crysis dans toute sa splendeur paradisiaque

Crysis représente aussi le nouveau plus beau moteur graphique, fier étalon des FPS sur PC car il est censé “ne pas pouvoir tourner sur consoles en graphismes élevés”. C’est toujours

vrai aujourd’hui, avec la plupart des FPS sortant en multi-plateforme et proposant des FPS “couloirs”.

A sa sortie, il a été accueilli comme effectivement très beau, tellement que personne n’osait l’acheter de peur de ne pas pouvoir en profiter dans des conditions satisfaisantes, mais il a aussi été accueilli comme un bon FPS. Depuis, on voit souvent des gens dire “Crysis est beau c’est sûr, mais niveau contenu il n’y a pas grand chose”. Cette affirmation est-elle vraie, ou ces paroles proviennent-elles de frustrés n’ayant pu le faire tourner sur leur machine ? (consoles ?)
Car si il y a bien un domaine où on ne peut pas critiquer Crysis, c’est que c’est à 100% un vrai FPS PC.

Crysis, un artwork mouvant

Crysis, un artwork mouvant

  • Commençons par les fameux graphismes.

C’est beau, c’est même magnifique. Les décors, les ennemis, les effets, tout est un vrai régal visuel. Et en mouvement, c’est encore mieux.

De nombreux plans ressemblent à des artworks tellement ils sont bien léchés. Tout est réussi dans les moindres détails : la luminosité (même si des mods permettent encore d’améliorer tout ça), les ombres, les

Et paf le zoziau !

Et paf le zoziau !

effets (le feu, l’eau, le givre), la physique (casser les arbres, faire rouler un bidon, etc), l’interactivité (on peut tout saisir, comme les ennemis, ou même prendre un animal, le jeter en l’air et le renvoyer au loin d’un coup de poing), etc

L'eau

L'eau

C’est vraiment une réussite et un vrai plaisir que d’évoluer dans cet environnement. Il faudra malheureusement en ressentir les conséquences sur le framerate, pas mirobolant sur ce jeu, mais assez stable pour rester fluide et ne pas gêner.

Les paysages sont idylliques, d’une île paradisiaque avec ses plages et sa jungle, ses cascades, à un monde gelé sous la neige, en passant par l’intérieur magnifique d’une structure extra-terrestre ou d’un porte-avion.………………………..

……………………………………………………………………………

.. ..

Les machines extra-terrestres

Les machines extra-terrestres

Mais c'est le Titanic ici !

Mais c'est le titanic ici !

Crysis se détache de l’aspect trop plastique des FPS qualifiés de “nextgen” et permet un rendu bien plus photoréaliste et immersif. (J’aime aussi le rendu des jeux Source, plus “brut” et lui aussi plus intéressant que le plastique brillant).

On regrettera juste quelques petits défauts, comme certains rares éléments moins réussis (les VTOLs de transport de troupe aérien) ou qui font un peu carton-pâte (certaines textures/végétations vues de près), ou quelques rares bugs qui subsistent (parfois des artefacts visuels sur un certain personnage, rendu des cinématiques/scènes scriptées parfois un peu flou, rechargement du snipe qui ne s’opère pas toujours, indicateur d’objectif de mission et sa cible avec un comportement bizarre), mais tellement ponctuels qu’ils ne gâchent en rien le reste de l’expérience.

Explosion

Explosion

La modélisation des personnages

La modélisation des personnages

Les VTOLs, un peu moches

Les VTOLs, un peu moches

…………………………………………….. . …….. . .

  • Passons au scénario et à l’immersion. On fait partie d’une unité de forces spéciales d’infiltration munie de “nanocombinaisons” ou “nanosuits”, envoyée sur une île Coréenne pour enquêter sur la disparition d’une équipe d’archéologues. L’armée rebelle coréenne est sur place et tente de garder jalousement le secret des découvertes.

Ça c’est pour le pitch de départ, le reste étant très influencé par Aliens et Predator.
La narration se fait de manière immersive en ne quittant jamais le point de vue du héros, Nomad, même pendant les scènes vidéos. Si l’histoire est globalement sans surprises, apportant son lot de clichés (le militaire qui se sacrifie, le militaire méchant qui n’écoute pas les recommandations des autres, le méchant

Le pouvoiiiiiiiirrrrrrr

Le pouvoiiiiiiiirrrrrrr

en quête de plus de pouvoir), la narration et la réalisation rendent le tout très digeste et se laisse suivre avec plaisir. Le côté kitsch de Far Cry a cédé la place à un univers plus crédible et plus immersif.
Le héros reste un homme à tout faire obéissant aux ordres, mais il a une voix et un comportement bien à lui.
La fin laisse un peu sur sa faim, mais comme elle intervient après du combat gigantesque, elle fait une bonne fin de cycle, laissant ouverte la perspective d’une suite avec quelques trames en suspens.
Les musiques sont tout simplement somptueuses, parfaitement adaptées aux situations et renforcent le jeu plutôt que de juste faire un cadre discret.

  • L’aventure se déroule en plusieures étapes, tout d’abord une phase ouverte contre les armées Coréennes : on se retrouve dans un environnement très grand, que l’on appréhende comme on veut tant qu’on arrive finalement à l’objectif. On peut prendre un véhicule ou non, jouer le Rambo et se balader en mitraillant tout ce qui bouge, jouer la furtivité pour passer entre les lignes ou éliminer les soldats un par un, etc. L’approche est très libre et permet au joueur d’expérimenter comme bon lui semble ou de foncer sans se prendre la tête.

L'attaque de la baie

L'attaque de la baie

L’étape suivante fait suite à l’arrivée des Aliens. Entre le passage dans leur structure en gravité zéro, et les passages de batailles, on se retrouve dans une approche plus classique où il faut avancer et défourailler, même si les grand environnements de Crysis laissent encore une fois toute la place qu’on veut pour se battre.
Quelques passages en véhicule viennent varier le tout, comme le passage en

Le passage en Tank

Le passage en Tank

Tank ou en pilotant un VTOL (aérien).

Ce que j’ai aussi trouvé admirable dans ce jeu, c’est que dès qu’on commence à entrer dans un schéma répétitif, le jeu propose une nouvelle approche ou une nouvelle situation, plus ouverte ou plus musclée, qui se joue un peu différemment. Ça manque un peu de passages en intérieur, mais avec le joueur y serait trop puissant.

Ça manque de passages en intérieur

Ça manque de passages en intérieur

  • Le gameplay est au centre de Crysis, et contrairement à ce que pourraient lui reprocher de mauvaises langues, il est très bon.

Les pouvoirs de la nanosuit sont la défense/regénération, la vitesse, la force et l’invisibilité. La jauge se vide vite, mais se recharge vite, donnant un gameplay bien nerveux et rapide. L’approche de l’invisibilité est aussi très réussie, la jauge se vidant très lentement se l’on reste immobile ou très vite si l’on bouge. On peut aussi customiser ses armes à sa guise (silencieux, pointeur laser, lunette de visée, balles incendiaires, etc)………………………………………………………………………………………. ………. ……….

Les hélicoptères, l'ennemi le plus mortel dans Crysis

Les hélicoptères, l'ennemi le plus mortel dans Crysis

Les ennemis réagissent plutôt bien, par exemple en écoutant les sons et en tirant au dernier endroit où ils vous on vu, et peuvent vous repérer en invisible si ils sont suffisamment près, forçant le joueur à rester mobile. Ils n’hésitent pas à contourner et lancer des grenades de temps en temps, se mettre à un poste de mitrailleuse, faire venir un groupe de renfort, etc. Bref, ils sont mobiles et ont des réactions logiques et variées.

L'invisibilité, ça a du bon

L'invisibilité, ça a du bon

Comme en plus les armes leur font mal et sont plutôt précises et jouissives, les combats sont vraiment funs et intéressants, et on peut tenter les approches que l’on veut, que demander de plus?
…………………………………………………………………………………………………………………………..

Il n'est pas rare de se laisser surprendre dans une végétation si dense

Il n'est pas rare de se laisser surprendre dans une végétation si dense

Les Aliens sont moins des pions positionnés, en général ce sont eux qui débarquent et attaquent le joueur.

Leurs attaques sont variées, à distance ou au corps à corps (très létal !), et contrairement aux mutants de Far Cry, ils bougent bien (contournent, repartent

Toi, je vais te refaire le portrait

Toi, je vais te refaire le portrait

en arrière, etc) et meurent plus facilement (à condition de les toucher…). Toutes les armes ayant une efficacité différente face à eux, chaque arme donne des combats différents, plus à mitrailler, ou à tenter des tirs mortels précis, ou encore à les attraper au corps à corps pour leur refaire le portrait !

En gros, dans la première partie de l’aventure on joue le Predator (ou le Rambo), et ensuite on se bat contre les Aliens.

Ils rôdent autour...

Ils rôdent autour...

Les combats à faible distance sont intenses

Les combats à faible distance sont intenses

…. ……… …………. …………….. ………………… ……………….. ………. …….. …. ………. ………………… ……………. ……………… …………. …………….. ……….. …….. … ..

On peut choisir de rejouer l'aventure à n'importe quel endroit

On peut choisir de rejouer l'aventure à n'importe quel endroit

  • Quand je disais au début que c’est à 100% un FPS PC, je parlais donc du gameplay très réactif et précis, de l’interactivité, des graphismes, de différentes approches non répétitives, etc, mais il faut aussi parler des menus : ils font vraiment honneur au PC pour une fois, avec pas mal d’options, une réactivité parfaite à la souris, etc (je rigole encore du “press Space to start” de F.E.A.R. 2), et même la possibilité de recharger le jeu à chaque checkpoint, ce qui permet de revivire n’importe quel moment de l’aventure. Ah, et je ne dois pas oublier de mentionner les temps de chargement très rapides (même sur mon ancienPC)

Les chargements sont très rapides

Les chargements sont très rapides

Je n’ai pas encore essayé le multijoueur (j’avais tout de même participé à la bêta), vu que globalement il n’a pas l’air de convaincre et qu’il y a une nouvelle version, Crysis Wars. Et puis je suis déjà assez occupé par les excellents Team Fortress 2 et Left 4 Dead.

Dis, tu me prêtes ton tank ?

Dis, tu me prêtes ton tank ?

  • En conclusion, Crysis est une véritable réussite travaillée dans les moindres détails, un FPS solo digne des meilleures production PC, avec des graphismes superbes, une histoire classique mais efficace et bien réalisée, des approches variées, et surtout un gameplay précis et réactif comme on en voit de moins en moins. L’environnement grandiose et ouvert, plus les pouvoir de la nanosuit, permettent vraiment de varier le jeu et de se l’approprier, et le jeu est plaisant jusqu’à la fin en sachant se renouveler et proposer des combats toujours funs. On regrette juste un mode multijoueur pas des plus inspirés.

Ce jeu m’a accroché du début à la fin, je l’ai trouvé exceptionnel.


…………….. …………………….. ………………….. …………………….. …………

Pour ceux qui on fait la suite, est-ce que la “suite mais qui en fait se déroule en parallèle” Crysis Warhead vaut le coup ? Est-il aussi bien que son aîné Crysis, est-il indispensable ?

Tags: ,

30 commentaires pour “Crysis”

  1. rgk dit :

    Désolé pour le texte tout cassé avec les images surchargées, je galère avec l’outil des blogs, notamment déplacer une image laisse sa légende là où elle était alors ça risque de prendre un temps énorme de tout réparer.

  2. Lorpoce dit :

    Je te conseil vraiment Warhead, surtout vu son prix. Mais de là à dire qu’il est indispensable…

  3. wut dit :

    Warhead c’est une dose de crysis en concentré, un fix: vif, nerveux, défoulant, mais plus linéaire et court.
    Si on aime Crysis, warhead est indispensable dans le sens qu’il serait bien bête de s’en priver.

  4. rgk dit :

    Et il développe un peu l’histoire, ou pas du tout ?

  5. J_heu dit :

    Pas du tout.

  6. Nectoplasme dit :

    La CSS de ton article rame.

    J’ai pas lu ton article, mais fait le en delta et en t’interdisant le camouflage, sinon c’est vraiment pour les pédés.

  7. Saniss dit :

    Putain, j’ai toujours pas joué à Warhead, la lose.

    Je le redirai jamais assez, Crysis m’a foutu une claque. En plus d’être beau à en pleurer, il m’a procuré une foutue dose de fun. Il est peut-être pas irréprochable, mais il offre un condensé de ce que font les FPS. L’histoire est peu originale, mais, comme tu le dis, efficace, et ça me va. Pour les univers passionnants et immersifs j’ai de toutes façons les Half-Life sous la main.
    Ma config me permet d’y jouer en High, mais pas plus, dommage. Mais je vais pas me plaindre.

  8. tartiflette dit :

    warhead est intéressant pour celui qui a aimé les assauts à travers des grands niveaux assez ouverts et les niveaux se déroulant dans une végétation dense.

    Dans warhead, les niveaux conçus pour le railshoot (il y en a…) peuvent et doivent se jouer en mode piéton.

    L’histoire est vaguement parallèle au crysis original mais ne développe rien de bien délirant.

    Visuellement warhead est un peu plus travaillé, les ambiances sont saisissantes.

    Et surtout il faut jouer en difficulté delta pour avoir un semblant de challenge.

  9. Blackhole dit :

    Perso ,j’ai adoré Warhead , beaucoup d’action du bourinage , 2-3 nouveautés sympas et un pseudo-scénario descend. Après si tu préfère là jouer infiltration il sera un peu moins bien mais restera un bon achat.
    Protip : si vous refaite crysis et que vous avez peur de vous ennuyer baissez donc la consommation de la combinaison en mode course , ça permet de tout explorer sans se taper des trajets longuets ;)

  10. Zemou dit :

    Crysis est beau, même un an après, il reste le plus beau jeu à mes yeux.
    Par contre je suis beaucoup moins enthousiaste que toi vis à vis du contenu… Pendant la majorité du jeu, j’ai eu l’impression de faire : Objectif => Voiture => Vider un camp ennemi => Nouvel objectif => Voiture => Vider un camp ennemi => Nouvelle mission => Voiture => Vider un camp ennemi… Alors même si il y a beaucoup de façon d’aborder une telle attaque justement, ben j’ai quand même laché avant la fin à cause de ça.

  11. rgk dit :

    Comme j’ai aimé les combats, ça ne me dérangeait pas plus que ça. Aussi, les camps ennemis demandent différentes approches ou contournements (passer par l’eau, sauter au-dessus des barricades, tailler son chemin par la voie principale, se barricader dans un bâtiment, se réfugier dans une tour de sniper, etc), du coup je ne trouvais pas ça trop monotone, et même quand les combats devenaient un peu répétitifs, le jeu lançait une nouvelle phase (fuite, grand passage en véhicule, etc).

    Voilà je viens de donner une forme à peu près convenable à mon article ! Pfiou j’ai passé trop de temps dessus alors que j’avais pleins d’autres trucs à faire.

  12. D0h dit :

    J’ai préféré Warhead à l’original, plus bourrin à mon sens.
    Le gameplay de Crysis me paraissait un poil fade et mou (en même temps j’étais à mort sur ETQW à l’époque :p).

    Sinon c’est sur que c’est toujours le mètre étalon du FPS au niveau graphisme et jamais les soit-disant console next-gen sortiront un jeu pareil de leurs tripes.

  13. rgk dit :

    Ah oui mais je viens de me souvenir que Crysis Warhead fait partie de la génération des jeux “à activations limitées”, même si on peut les récupéré à la désinstallation, vu que pour moi ça ne rime à rien je pense que je vais encore réfléchir.

  14. Anon dit :

    Le niveau du village est vraiment exceptionnel. J’espère que Crysis 2 sera plus “Crysis” que “Warhead” :/

  15. kibot dit :

    “Comme en plus les armes leur font mal et sont plutôt précises et jouissives, les combats sont vraiment funs et intéressants, et on peut tenter les approches que l’on veut, que demander de plus?”

    A mon goût, elles sont vachement trop peu puissantes.

  16. rgk dit :

    Tu trouves ? Enfin je n’ai pas joué en difficulté Delta, peut-être que les ennemis deviennent trop résistants.
    Mais là en un headshot je tue un ennemi (ou alors en deux si c’est le casque qui prend et qui saute), ou alors en quelques balles dans le torse. En tirant en ironsight, pour peu qu’ils ne m’entourent pas je les fais tomber comme des mouches.

  17. Douceur dit :

    Un joli test, rgk, même si la forme mérite d’être peaufinée. En tout cas, tu me rends encore plus impatient d’avoir ma nouvelle config et de m’attaquer à Crysis.
    On pourrait avoir un peu plus de renseignements sur ta config et sur les paramètres de jeu que tu utilises ?

  18. Cireme dit :

    rgk a dit :
    Ah oui mais je viens de me souvenir que Crysis Warhead fait partie de la génération des jeux “à activations limitées”, même si on peut les récupéré à la désinstallation, vu que pour moi ça ne rime à rien je pense que je vais encore réfléchir.

    Quatre mois après la sortie de Crysis Warhead, l’outil promis pour supprimer une activation du jeu est enfin disponible au téléchargement.

    Warhead est génial, tu peux l’acheter sans hésiter.

  19. ElTyranos dit :

    Ton article m’a rappellé mon aventure Crysis, car Crysis est a mes yeux une vraie aventures, ok le scenario est pas super recherché mais dans les détails je m’attendai pas à ca. La fin laisse le joueur sur sa faim et est très spectaculaire, vu qu’on fini sur un beau feu d’artifice que j’ai screené telement c’était beau j’ai gardé une impression très positive du jeu, je me suis pas ennuyé du long, et tu viens de me donner envie de le refaire avec mon quad duo core (histoire de le faire en high et pas en moyen a cause de mon vieux 3800+), juste pour le plaisir des yeux.

    Warhead je l’ai la faut que je le joue. Mais je trouve ca dommage que le scenario n’avance pas, surtout qu’il deviens super interessant a la fin, ou disons très prenant.

    http://screenshot.xfire.com/screenshot/large/52f0b403b960b64f6ba8828bf82e94b08d12dea4.jpg

  20. SPhoenix dit :

    Excellent test, très précis et détaillé, mais un peu trop partial. Et ca se voit!

  21. rgk dit :

    Douceur a dit :
    Un joli test, rgk, même si la forme mérite d’être peaufinée. En tout cas, tu me rends encore plus impatient d’avoir ma nouvelle config et de m’attaquer à Crysis.
    On pourrait avoir un peu plus de renseignements sur ta config et sur les paramètres de jeu que tu utilises ?

    Merci !

    Alors ma config :

    Core i7 920 (2,66Ghz), 4 Go Ram DDR3, GeForce 9800 GTX+. Le jeu tourne avec tout en high (il existe le very high juste au-dessus) en 1680×1050, AAx2, Vsync activée.
    Je pense que j’avais en moyenne vers les 20 à 30FPS.

    @Cireme >> Ça permet d’enlever une activation en désinstallant le jeu, mais ça n’enlève pas totalement le principe des activations.

  22. rgk dit :

    SPhoenix a dit :
    Excellent test, très précis et détaillé, mais un peu trop partial. Et ca se voit!

    Tu trouves ? J’ai quand même pas mal détaillé tous les reproches au jeu (dont le listing des bugs/petits défauts).
    Après, le jeu ne donne pas sujet à trop de griefs. Si c’était Bioshock par exemple, je l’aurais complètement taillé dans le paragraphe gameplay/ennemis/répétitivité.

  23. BaToU dit :

    Il y a des gens motivés pour s’organiser un Crysis Wars un de ces 4?

  24. Lunatic dit :

    J’ai un bug sur ce jeu, que je n’ai jamais compris.
    C’est dans les 1ers niveaux. Il y en a un où l’on doit prendre d’assaut un camp, on peut passer par derrière, en nageant dans une rivière puis remonter une route, ou en frontal en franchissant un pont suspendu en lianes et planches de bois.

    Sauf que chez moi, le pont de bois a toujours été détruit au moment où je me présentais devant! D’où l’impossibilité d’alerter les ennemis de l’autre côté, de les voir franchir le pont, puis de tirer sur les cordes et les voirs s’écraser 30m plus bas. Et donc une grande frustration.

    C’est d’autant plus bizarre que ce pont n’est pas détruit chez un pote chez qui j’installe ma copie du jeu. Je l’ai réinstallé plusieurs fois chez moi, et c’est toujours pareil de mon côté! A croire que ça vient du matériel…

    D’ailleurs, quand je lance l’éditeur de niveau sur cette mission, le pont est bien intact.
    Si quelqu’un a une explication à ce mystère, et si vous pouviez me dire si chez vous oui ou non le pont est entier.
    Merci.

  25. Antipathique dit :

    Refait Crysis en Delta, sans viseur, avec les énemis qui parlent en coréen, qui sont 3 fois plus agressifs, les aliens qui te voient hyper facilement, le jeu est encore mieux.

    Pour Kibot, avec le patch, les armes sont plus puissantes et il faut moins de balle à longue distance pour buter un mec. Mais je trouvais que tirer 5 ou six balles dans un gilet par balle c’était normal pour tuer un gars. Surtout que si tu en mets genre 3 dans une jambe, non protégée, bah il meure direct. Avec la patch, la dispertion est moins forte et on peut sniper avec tout les flingues alors qu’avant, il fallait enlever le silencieux pour un max de puissance et tirer en mode coup par coup.

    Et pour le pont, ca fait pareil chez moi si tu déclanches l’alarme dans le village précédent. Il faut refaire la mission du début pour qu’il ne soit pas cassé.

  26. Lunatic dit :

    Bizarre, me semble pourtant être déjà arrivé au pont sans avoir déclenché d’alarme, et pourtant le pont était HS…

  27. rgk dit :

    Aha cette mission j’ai passé le pont en speed sous le feu de tous, et je me suis réfugié dans une tranchée pour recharger, puis en invisible je suis monté dans une tourelle de sniper et j’ai tout nettoyé de là. J’ai du m’y reprendre à plusieures reprises avant d’arriver dans le mirador sans mourir !

  28. Shletten dit :

    Crysis est fabuleux. Je dois dire que j’ai beaucoup trop joué l’an passée et que cette année j’en suis lassé mais j’ai bien hâte au prochain titre de cette franchise, s’il y en a un. Je préfererais un Crysis 2 à un stand-alone de Prophet par contre… J’veux un peu de renouveau dans le gameplay et l’engin graphique et je crois pas qu’un simple stand-alone puisse offrir cela.

  29. OverFloW dit :

    J’ai pas lu ton test en entier, car je l’ai pas encore fini, je veux pas me spoiler.
    Je l’ai commencé depuis 1 mois, et j’y joue un peu de temps en temps pour faire durer la plaisir.

    C’est vraiment le meilleur jeux que j’ai fait pour le moment, beau et surtout on est extremement libre. Tout type d’approche est possible pour faire une mission.

    Tiens d’ailleur, ya aucun jeux de prévu avec le moteur de crysis?

    Crysis se détache de l’aspect trop plastique des FPS qualifiés de “nextgen” et permet un rendu bien plus photoréaliste et immersif. (J’aime aussi le rendu des jeux Source, plus “brut” et lui aussi plus intéressant que le plastique brillant).

    Entièrement d’accord avec ça, faisons l’amour!

  30. rgk dit :

    <3 !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté avec votre compte Wefrag pour publier un commentaire.