Archive pour mai 2008

MGS4 : des fanboys ridicules

Vendredi 30 mai 2008

JV.com note le jeu 17/20, et des fans sont déçus que le jeu n’ait pas eu 20.

Je cite : Vous remarquerez que je n’ai pas beaucoup parlé du test mais surtout de la note, n’ayant pas encore joué au jeu

La note des lecteurs tombe déjà, donnant 20 en moyenne.

Je cite une phrase pour chacun:

-Encore quelques jours…

-on tombera toujours sous le charme…

-Le meilleur jeu qui existe !

-Je n’y ai pas encore joué mais il sera à n’en pas douter exceptionnel.

-Cette fin de longue histoire s’annonce trés bien

-ce Metal Gear Solid 4 a toutes les qualiés du monde pour lui ! Bravo !

Un jeu qui n’est pas sorti, et auquel ils n’ont pas joué…. Je trouve ça fort quand même.

C’est complètement ridicule.

(Si ça se trouve ils seront même déçus par le jeu, genre Halo 3.)

(Et aussi, jv.com ne devrait pas publier ce genre de “pré-test des lecteurs” qui n’a pour l’instant aucune valeur.)

La Roulette

Dimanche 25 mai 2008

Suite aux invasions intempestives du gugusse qui a trouvé l’astuce géniale pour gagner à la roulette (et qui soi-disant ne marche que sur un seul site, gné ?), voici une modélisation mathématique (tirée d’un cours, j’ai pas inventé ça tout seul). On va voir si ça donne toujours autant envie après ça…

Ok il y a 18 cases noires, 18 cases rouges et 1 case verte.

On mise sur une case noire ou rouge, et on gagne le double de sa mise. Soit 18 cases de sa couleur, et 19 cases où on perd.

La probabilité de gagner est de 18/37.
La probabilité de perdre est de 19/37.

On commence par miser 1€ (c’est peu mais vous allez comprendre pourquoi on cherche à ne gagner qu’un euro).

Dès qu’on gagne, on décide de s’arrêter là avec un gain de +1€

Si on perd, on rejoue de façon a gagner 1€ de plus que tout ce que l’on a misé jusque là.

Si on gagne tout de suite, on obtient 2€, donc +1€.

Si on perd une fois puis on gagne, on a perdu 1+2=3€ pour gagner 2×2€ = 4€

Si on perd deux fois puis on gagne, on a perdu 1+2+4=7€ pour gagner 2×4€ = 8€

Si on perd n-1 fois et gagne au n-ième coup, on a perdu 1+2+…+ 2^(n-1) = 2^n - 1 € pour gagner 2×2^(n-1) = 2^n € (donc toujours +1€ de gagné par rapport à ce qui est perdu)

Donc pour gagner au n-ième coup, il faut miser 2^(n-1)€. (et avoir dépensé 2^n - 1 €)

Si on a une fortune infinie, il y a bien une fois où on va gagner.

Mais on a une fortune de F €

Il faut donc que 2^n - 1 < F (inférieur ou égal mais je sais pas faire le signe enfin osef)

soit 2^n < F + 1

soit n x ln2 < ln (F+1)

soit n < ln (F+1) / ln2

Là où ça nous intéresse : si on a par exemple 1.000, on peut jouer ce nombre de fois : n < ln (1001) / ln2

(Enfin on se simplifie la vie en regardant directement 2^9 fois = 512€ et 2^10 fois = 1024€)

Donc avec 1.000€, on a le droit a 9 essais pour gagner 1€.

Regardons maintenant les probabilités de gagner/perdre au bout d’un certain nombre de coup.

Les probabilités se multiplient, donc à chaque fois qu’on perd c’est x (19/37).

(19/37)x(19/37)x…..x(18/37) = le cas de victoire.

La probabilité de gagner au n-ième coup est donc de (19/37)^(n-1) x (18/37) (on gagne 1 €)

L’espérance du gain ("gain moyen") est la somme des proba x gains.

E = (18/37) x 1 + (18/37)x(19/37)x1 + …

(je vous épargne le reste, long et pas évident à écrire comme ça, donc ne me demandez pas d’où sort la formule suivante, faites confiance aux maths)

E = 1 - (38/37)^n

38/37 est supérieur à 1. Donc 1 - (38/37) est négatif, et pire encore, pour chaque n ce nombre augmente.
Donc plus on joue, plus on a un gain moyen qui rétrécit (vive la petite case verte). On perd de plus en plus de fois. C’était prévisible à coup de 19/37 qui s’accumulent.

Donc le mieux est de gagner dès le début, sinon sur la probabilité de fois où on joue, on a de plus en plus de chances de perdre.

Et si il faut dépenser 1024€ pour jouer 10 fois et avoir la chance de gagner un malheureux euro, ça ne donne pas envie non ?

La probabilité de 19/37 par rapport à 18/37 n’est pas énorme, mais elle suffit pour que plus de gens perdent que les gens qui gagnent en quelques coups avec un peu de chance. De toute façon, si il n’en était pas autrement, les casinos ne seraient pas rentable, ils ne sont pas là pour fournir de l’argent !

Hop

Ça donne plutôt envie !!!

Premières impressions : l’eau est très belle. Les explosions aussi ! Par contre les bâtiments ont l’air moches. Ça fait plaisir de revoir du tesla, la DCA et les zeppelins…

Sinon vous avez des idées sur la 3e faction qui n’a pas encore été annoncée ? (et censée être jamais vue, donc pas l’armée de Yuri)

La dernière fois que j’avais essayé les émulateurs, il y a pas mal de temps, ils n’étaient tellement pas au point (absence du son, peu de jeux se lançaient) que je n’en ai finalement gardé aucun.

Après l’article de Manuel_Calavera sur un émulateur NeoGeo fonctionnel, j’ai essayé, ça marche (sous certaines conditions) et n’en restant pas là, j’ai réessayé les nouvelles versions des autres émulateurs, et décidément tout cela a bien mûrit. Voici donc un article sur les 3 émulateurs et les instructions qui vont avec.

A chaque fois qu’il est nécessaire de patcher pour être compatible avec votre Linker, rendez-vous au point 3) de cet article.

Emulateur Game Boy

Lameboy (actuellement en v0.11) (Site officiel). Les jeux Game Boy Color sont supportés.

L’installation est facile : patchez lameboy.nds, mettez le dans le répertoire de votre choix, mettez les roms de jeux où vous voulez aussi.

Quand vous lancez lameboy.nds depuis votre DS, il vous laisse chercher quel repertoire explorer.

Appuyez sur Y lors d’un jeu pour recadrer la taille de l’écran (en trop petit par défaut).

Si vous le voulez, gâchette R pour accéder aux différentes options.

La gâchette L permet d’accélérer le jeu (pour passer plus vite les cinématiques par exemple).

Je me refais avec plaisir Wario Land (le 1). Ça fait longtemps que je n’ai pas allumé ma Game Boy, alors ça m’a fait bizarre de rejouer en noir et blanc !
Je ne sais pas trop quoi d’autre je peux rejouer, peut-être les Zelda (Link’s Awakening <3), mais c’était tellement énorme que je n’ai pas le courage de m’y remettre (de toute façon je n’ai pas le temps).

Emulateur Super Nintendo Snes

SNEmulDS (ici pour les slot 2) (actuellement en v0.6 alpha) (Site officiel). Il n’est pas encore totalement au point, certains jeux ne marchent pas encore, mais ça vaut la peine pour ceux qui marchent.

L’installation est aussi plutôt facile : patchez SNEmulDS.nds, et copiez le (avec snemul.cfg) dans le répertoire de votre choix du Linker, de préférence un répertoire Snes. Vous pouvez le mettre où vous voulez, mais il ne détectera que les roms que vous aurez placées dans un répertoire Snes à la racine.

Lors des jeux, n’oubliez pas que souvent il faut appuyer sur Start pour entrer dans les menu, pas simplement A comme maintenant.

Le menu d’en bas se gère au stylet, dès le premier jeu lancé vous remarquerez un petit problème : la partie basse de l’écran semble coupée, ça s’affiche trop haut. Pas génial pour Mario…

Allez dans Options, déjà vous pourrez enlever Fast Speed pour mettre en Normal, comme vous le souhaitez.

Ensuite il est important d’aller dans Screen Layout options, et de jouer sur les différents YScroll (l’endroit où ça coupe) pour avoir une bonne image, ou alors dans Scaling pour adapter tout l’écran à la taille de la DS, mais ça peut étirer l’image…

(pas trouvé d’image avec l’interface de la dernière version)

Super Mario Kart et StarFox/StarWing ne marchent malheureusement pas. (!!!)
Donkey Kong Country, le 1 a des problèmes chez moi, le 2 marche, le 3 à l’air de marcher. (!!!)
Another World ne marche pas, mais Flashback marche (!!!)
Street Fight II Turbo marche.
Earthworm Jim marche.
Zelda 3 : A Link To The Past marche.
Super Mario All-Stars + Super Mario World marchent (!!!)
Alien 3 marche.
F-Zero marche.

Je ne sais plus les autres jeux qui valaient le coup, mais je suis surtout déçu pour Super Mario Kart et StarFox/StarWing.

Emulateur NeoGeo

NeoDS (pour les M3 Real) (actuellement en v0.1.1a) (Site officiel). Certains jeux marchent bien, d’autres un peu ralentis, d’autres sans le son.

L’installation est plus compliquée. Commencez par décompresser le .rar. Patchez NeoDs.nds, puis mettez-le dans le répertoire de votre choix du Linker (NeoDS pour être organisé, ou à la racine, ou peu importe). Par contre les jeux devront être placés à la racine, pas dans un repertoire.

L’étape la plus problématique est… de préparer les jeux.

Dans le répertoire que vous aviez décompressé, se situe un autre répertoire, NeoDsConvert. Vous devez y placer le bios de la NeoGeo, cad le fichier NEOGEO.ZIP tel quel (que vous aurez préalablement trouvé par vos propres moyens). Ça se complique, parce qu’il en existe différentes versions, et qu’elles ne marchent pas toutes avec NeoDsConvert. Pour tester si votre version est la bonne, double-cliquez sur NeoDsConvert.exe. Si ça vous crée juste à côté un fichier neogeo.neo, c’est bon. Il est aussi possible qu’il vous manque Microsoft Visual C++ 2005 (2.6 mo).
La version NEOGEO.ZIP compatible est censée être celle compatible avec MAME.

De même pour les jeux, il faut que ça soient des jeux compatibles avec MAME. Comme pour NEOGEO.ZIP, copiez-les dans le répertoire NeoDsConvert, aux côtés de NeoDsConvert.exe. Laissez tel-quels en .zip, mais ouvrez les pour vérifier quelque chose : les .rom ne sont pas compatibles, seuls les .bin le sont. Aussi, il faut que le nom du fichier soit laissé tel quel. Par exemple mslug.zip ou mslug3.zip.

Vous avez donc copié NEOGEO.ZIP et votre jeu avec son nom tel quel en .zip aux côtés de NeoDsConvert.exe. Double-cliquez sur NeoDsConvert.exe, et si ça marche il vous crée votre jeu en .neo (le fichier neogeo.neo ne sert à rien vous pouvez le jeter).
Il ne vous reste plus qu’à placer votre jeu en .neo à la racine du Linker, dans aucun répertoire donc, et de lancer NeoDs.nds pour jouer. (Il faut appuyer sur Start pour valider une Rom, et Select pour ajouter du crédit)

Les jeux essentiels pour moi marchent : Metal Slug 1, X et 3. (Un peu de ralentissements, mais rien de grave)
Sonic Wings 2 marche, mais sans le son malheureusement. Pareil pour le 3. Il y a d’autres jeux du genre qui sont aussi biens ? (Shoot’em up)

Si certains jeux ne marchent pas, il est possible qu’il faille essayer une autre versions de votre jeu en .zip, mieux supportée (j’ai mis plusieurs essais avant d’avoir le bon Metal Slug X).

Remarques diverses

Wario Land 1, que c’est bon ! Je préfère le principe de celui-là à celui des suivants, même si ils sont plus originaux. Dans le 1er, Wario devient plus fort avec différents bonus (vol temporaire, plus de capacités de bourrinage ou crache des flammes) alors que dans les suivants, le pauvre Wario se fait malmener, et c’est par exemple en prenant feu qu’il détruit les blocs de feu, etc. J’aime moins. La différence que je préfère justement entre Wario et Mario, c’est que Wario est puissant et se bat contre les ennemis et casse tout sur son passage, alors que Mario se bat contre son environnement. Les Wario Land suivants sont plus entre les deux.

J’ai beau chercher quel jeu Game Boy m’intéresse à part ça, mais je ne vois pas trop. A part Zelda, mais je n’ai pas encore le courage ni le temps de le recommencer (je n’ai toujours pas fini celui sur DS !).

Pour la Snes, grosse déception pour Super Mario Kart et Starfox/Starwing qui ne marchent pas. A part les Mario et peut-être Donkey-Kong, plus grand chose qui me fasse envie. Alien 3 est bien bourrin quand même. Pour Zelda 3, même remarque qu’avant. Possibilité de jouer à Flashback, alors que je réfléchissais à la version homebrew ! Je testerai quand même peut-être une autre fois.
J’ai oublié d’autres jeux qui valent le coup ? (Pas “oubliés” pour ceux-là, mais je n’ai jamais touché à un Metroid ou un Castlevania avant ceux sur DS !)

Ce qui me manque, c’est surtout les jeux de la 64.
Les vieilles consoles ne manquent pas de bons titres, mais peut-être que c’était quand même trop hardcore (après tout, la plate-forme et les sauts millimétrés c’est pas trop mon truc), et il fallait jouer de longues sessions, et les jeux étaient froids pour s’immerger dans les mécanismes de gameplay. (A l’époque, on devait lire les manuels, maintenant on a des tutoriaux qui nous prennent par la main).

Enfin bon, avoir tous ces jeux sur une portable et sans avoir besoin d’être devant une TV, je trouve ça génial.

Ogre

Vendredi 2 mai 2008

Je me suis fait plaisir en dessinant sur ma DS, mais ça n’est pas des plus évidents : dur de bien calibrer, le stylet et le programme ne permettent pas des traits assez fins, le niveau de zoom n’est pas suffisant, et la taille max possible est rikiki. C’est vraiment plus pour “peindre” que pour “dessiner” !

Enfin bon, ma modeste production, Ogre.

Ogre

Ogre

(version sans le sang)
(peut-être une version couleurs un jour, bien glauque, mais je ne suis pas très bon en colorisation)