Bienvenue 127.0.0.1 le blog de Popcorn.

Kiwi-gaming.com, pratiques douteuses

Jeudi 19 mai 2011 à 8:35

J’avais pensé écrire un billet sur ce site il y a quelques temps de ça, plus précisément, à la sortie de Portal 2. Le manque de temps avait fini par me décourager mais j’ai ouïe dire que le même problème a été rencontré pour les acheteurs de Brink sur cette boutique. Je vais donc prendre quelques minutes pour vous raconter ma vie et vous expliquer pourquoi le kiwi pourri, ça laisse un sale goût dans la bouche.

Préambule :

Je n’avais jamais acheté précédemment sur ces sites se contenant de vendre des cd-key activable sur Steam, l’EA Store et autre Battle.net.
Cependant, ils ont pour eux un argument de taille : le prix.
En effet, il n’est pas rare de trouver des jeux jusqu’à -50% de leur prix original. J’entends déjà les 4-5 personnes au fond de la salle remuer : oui, je sais, la manière utilisée par ces sites pour se procurer ces clés n’est pas forcément légale (voir carrément de l’escroquerie si on en croit certains articles sur le web) mais lorsque le portefeuille est vide et l’achat compulsif pas loin, il est tentant de craquer !

Act I : L’achat compulsif

Bref, revenons en à ce fameux site, Kiwi-gaming. Je vous dresse rapidement le tableau :
Portal 2 sort dans une semaine, le buzz monte sur la toile autour du mystérieux “Potato sack”. Ayant loupé les commandes groupées sur Wefrag permettant de se procurer une copie du jeu à un coût raisonnable (sur Steam), je pars à la conquête d’une clé CD pas cher et fiable sur le net.
Je n’ai pas eu besoin de chercher bien loin, je tombe dans les commentaires d’une news de  Nofrag sur un gars qui indique que le site Kiwi-gaming prenait des commandes (le jeu n’étant pas encore sorti je le rappelle) en affichant un stock de 45 clés et un prix “pauvre-approuved”.
Chouette ! Après un rapide tour sur Internet, le site a l’air réglo. J’attrape ma carte bleu, récupère un code promo en passant et enregistre ma commande. Total de la commande : 28€. Top ! Comparé aux 50€ sur Steam, l’économie est appréciable.

Act II : La préparation anale

Quelques jours plus tard, le jeu sort avec quelques heures d’avances. N’ayant toujours rien dans ma boîte mail le 19 avril à midi (mais ayant déjà été débité depuis plusieurs jours…), je décide de contacter le vendeur en lui demandant la date d’envoi. Entre temps, il est quand même bon de préciser que les stocks étaient passés de 20 à 50 clés (une réappro fantôme ?) laissant supposé que le vendeur allait recevoir une grande quantité de clé pour ses clients. Voici sa réponse :

La sortie boite du jeu est prévue pour le 21 et les clés que nous vendons proviennent de boites, pas de Steam. Je ne sais pas encore exactement quand nous recevrons les clés, je préfère ne rien vous promettre. La livraison se fera entre le 19 et le 21 avril, comme promis dans la description du produit sur notre site.

Cordialement,

Kiwi.

OK. Effectivement, au moment de la commande, il était bien précisé dans la description que les clés seraient envoyées au plus tard le 21 avril. Ne soyons pas impatient, l’économie réalisée en vaut bien la chandelle !

Act III : La sodomie

Arrive le 21 avril. Impatient de recevoir cette clé, je spamme toute la journée la touche F5 de mon clavier en attendant le mail providentiel… qui n’arrivera jamais. Bien entendu, pendant ce temps, le “stock” diminue d’heure en heure sur le site … jusqu’à ce que (oh ! surprise !) le stock remonte dans la soirée à 50… Hum, ça sent l’embrouille !

Le lendemain matin, 9h, j’ouvre ma boite mail et j’y vois un mail de Kiwi-gaming. Je vois enfin le bout du tunnel, je vais pouvoir lancer le téléchargement dans Steam et … wait … …  … noooonnnn, pas de clé :

Cher client,

Nous avons fait tout ce que nous avons pu pour obtenir des clés pour Portal 2 ces derniers jours. Du à un succès énorme, nos fournisseurs sont tous en rupture de stock ou n’ont carrément pas pu recevoir de stock du tout. Cela peut parfois arriver avec des jeux à gros succès. Nous vous avions promis les clés pour aujourd’hui mais ne pouvons malheureusement pas tenir cette promesse. Nous nous en excusons.

Si vous le désirez, nous pouvons vous rembourser sur le champ. Si c’est ce que vous souhaitez, merci de répondre à cet email en indiquant l’adresse paypal avec laquelle vous avez payée.

Si vous désirez patienter un peu plus pour obtenir votre clé portal au prix exceptionnel auquel vous l’avez payé, nous vous l’enverrons dès que nous les recevrons, en ajoutant un bon de réduction de 10% pour votre prochaine commande, valable sans aucune limite de temps.

En nous excusant encore une fois pour les désagréments.

Cordialement,

WTF !!! Il se fout de ma gueule le mec ou quoi ? Il modifie le stock sur son site continuellement en le remettant à 50 alors qu’il n’a rien en stock. La sodomie n’étant pas mon truc, j’ai demandé le remboursement le lendemain … chose qui fut faite 30min après l’envoi de mon mail. Si je dois ressortir quelque chose de positif de cette histoire, c’est bien ce remboursement rapide !
Pour info, les clés sont arrivées plusieurs jours après, un pote avait conservé sa commande chez eux.

PS : Les anonymes ne pouvant plus ajouter de commentaires sur les blogs Wefrag (bug de captcha il semblerait), vous pouvez me vomir dessus en utilisant l’adresse ‘popcorn chez le fournisseur wefrag.com’.

Màj 18/05/2011 : Ajout de commandes RCON, d’un outil externe pour envoyer des commandes RCON et de quelques variables pouvant être utiles dans le server.cfg


Brink vient de sortir et il s’avère que c’est un excellent jeu.
Administrant les serveurs de jeux de Nofrag (avec Xan et Pignouf), il était inconcevable de ne pas proposer des serveurs où la communauté pourrait se retrouver (avec notre partenaire Nitroserv).

Après avoir passé plusieurs heures à éplucher les forums de Splash Damage et à tester différents réglages ce week-end, voici le fichier de configuration (server.cfg) qui tourne actuellement sur les serveurs NF. Vous pouvez vous en inspirer, le copier comme des porcs, c’est comme vous voulez.

D’ailleurs, n’hésitez pas à proposer des améliorations dans les commentaires (en indiquant le nom de la variable, les valeurs possibles et son but) si vous avez ça en stock.

Server.cfg :

//Configuration type du serveur
//--------------------------
//Standard
//--------------------------
//Team Damage: Off
//Maximum Players : 16
//Maximum Team Size: 8
//Rank Restrictions: On
//Fixed Map Duration: Off
//Overtime: On
//Global VOIP: Off
//Team VOIP: Off
//Bots: On
//Voting: Off
//--------------------------
//Advanced
//--------------------------
//Team Damage: On
//Maximum Players : 16
//Maximum Team Size: 8
//Rank Restrictions: On
//Fixed Map Duration: Off
//Overtime: On
//Global VOIP: On
//Team VOIP: On
//Bots: On
//Voting: Off
//--------------------------
//Competition
//--------------------------
//Team Damage: On
//Maximum Players : 16
//Minimum Players: 4
//Maximum Team Size: 5
//Rank Restrictions: Off
//Ready-Up Percentage: 50%
//Spectating When Incapacitated: Off
//Spectator Mode: Off
//Command Post Buffs: Off
//Fixed Map Duration: On
//Overtime: Off
//Global VOIP: On
//Team VOIP: On
//Bots: Off
//Voting: Off
//--------------------------
//Old Skool
//--------------------------
//Team Damage: On
//Maximum Players : 16
//Maximum Team Size: 8
//Rank Restrictions: Off
//Fixed Map Duration: On
//Overtime: Off
//Global VOIP: On
//Team VOIP: On
//Bots: Off
//Voting: Off
//--------------------------
//Custom
//--------------------------

applyServerConfig Standard

//--------------------------------
// Modifications des variables en fonction du profil
// Il est conseiller de ne pas toucher (commenter) les variables correctement configurées dans le profil sélectionné
//--------------------------------

//Nombre de joueurs maxi
si_maxPlayers 16

//Nombre de joueurs maxi par équipe
si_maxTeamSize 8

//Nombre de joueurs humain maxi (si vous souhaitez avoir des bots dans les équipes)
si_maxPlayersHuman 16

//Nombre de joueurs requis pour démarrer un match
si_minPlayers 2

//Friendly fire
//0 = Non
//1 = Oui
si_teamDamage 0

//Activer les spectateurs ?
//0 = Non
//1 = Oui
si_spectators 1

//Autoriser les spectateurs à pouvoir se déplacer librement dans la map
//0 = Non
//1 = Oui
g_spectateFreeFly 1

//Fixer la durée d'une map ? Si oui, décommenter et indiquer la durée (en minutes)
//si_timelimit 30

//Indiquer si un joueur est obligé de rejoindre la plus petite team en arrivant sur le serveur
//0 = Non
//1 = Oui
si_teamForceBalance 1

//Désactiver les votes ?
//0 = Non
//1 = Oui
si_disableVoting 0

//Pourcentage de joueurs pret pour démarrer un match
si_readyPercent 50

//Les joueurs doivent-ils spawner pendant la période de warm-up ?
//0 = Non
//1 = Oui
si_warmupSpawn 1

//Indique si des dégâts sont infligés durant le warmup
//0 = Non
//1 = Oui
g_warmupDamage 0

//Afficher un halo lumineux rouge autour des ennemis ?
//0 = Non
//1 = Oui
si_enemyTintEnabled 1

//Activer l'overtime ? L'overtime permet à une équipe de continuer l'objectif en court tant que celui-ci est en cours de réalisation et même si le temps de mission est terminé
si_allowovertime 1

//Activer la restriction de rank ?
//0 = Non
//1 = Oui
si_rankRestricted 0

//Restrict player ranks
//si_maxRank 0 = Rank 1 players only
//si_maxRank 1 = Rank 1 and 2 players only
//si_maxRank 2 = Rank 1, 2 and 3 players only
//si_maxRank 3 = Rank 1, 2, 3 and 4 players only
//si_maxRank 4 = All player ranks can join
si_maxRank 4

//Active la fonction de VOIP sur le serveur et défini sa qualité
net_serverVoipEnabled 1
net_serverVoipQuality 10

//Activer la VOIP Team
si_teamVoipEnabled 1

//Activer la VOIP globale
si_globalVoipEnabled 0

//--------------------------------
// Règles et mode de jeu
//--------------------------------
//si_rules sdGameRulesStopWatch
//si_rules sdGameRulesObjective
//si_rules sdGameRulesChallenge
//si_rules sdGameRulesCampaign
si_rules sdGameRulesStopWatch

//Mode de jeu
//si_playmode 0 = solo
//si_playmode 1 = Co-op
//si_playmode 2 = versus
si_playmode 2

//--------------------------------
// Gestion des bots
//--------------------------------
//Activer l'AI ? (Ne jamais désactiver sinon les objectifs d'escortes ne focntionnent plus)
//Pour ne pas faire swpaner de bots dans les équipes, utiliser la commande suivante
//1 = Oui
//0 = Non
bot_enable 1

//Activer des bots ?
// -1 : Les bots sont désactivés
// 0 : Les bots ne spawnent pas automatiquement mais peuvent être ajoutés via RCON
// 16 : Les bots spawnent pour remplir les équipes
bot_minclients 16

//Niveau des bots
//-1 = Mixe
//0 = Facile
//1 = Normal
//2 = Difficile
si_botDifficulty -1

//--------------------------------
// Réglages communs du serveur
//--------------------------------
//Nom du serveur
si_name "FR - Nofrag.com - Brink - by Nitroserv.com"

//Verrouiller le serveur par mot de passe ?
//0 = Non
//1 = Oui
si_needpass 0
g_password ""

//Mot de passe RCON
net_serverRemoteConsolePassword "votreMotDePasseRCON"

//Le serveur est-il utilsiable par le matchmaking ?
//ATTENTION : Je conseille de le désactiver. Risque de dérégler la configuration originale du serveur
net_serverAllowHijacking 0

//FOV du serveur
g_fov 90

//Qui peut rejoindre le serveur ?
//0 = SOLO
//1 = INVITE ONLY
//2 = FRIENDS & INVITES
//3 = EVERYONE
si_onlineMode 3

//Pseudo de l'administrateur
si_adminName "Popcorn"

//Email de l'administrateur
si_email "popcorn@nofrag.com"

//Ligne (1,2,3,4) du MOTD
si_motd_1 "Bienvenue sur le serveur Nofrag.com"
si_motd_2 ""
si_motd_3 ""
si_motd_4 ""

//URL du site web
si_website "www.nofrag.com"

//---------------------------------
// Réglage des maps (mapcycle, vote OU fixe)
//---------------------------------

//Maprotation - FIXED!
//The server will run the below maps in the order listed.
//g_mapRotationFixed "mp/aquarium,mp/ccity,mp/reactor,mp/refuel,mp/resort,mp/sectow,mp/shipyard,mp/terminal"

//Maprotation - VOTE!
//Server will allow the players to vote which map to play at the end of each round! They can ONLY choose from the maps listed below!
g_mapRotationVote "mp/aquarium,mp/ccity,mp/reactor,mp/refuel,mp/resort,mp/sectow,mp/shipyard,mp/terminal"

//Map chargée lors du démarrage du serveur
spawnServer mp/ccity.entities

Commandes RCON :

Pour se connecter au RCON d’un serveur, lancer le jeu et ouvrir la console (CTRL+ALT+²)

Taper les commandes suivantes :
net_clientRemoteConsoleAddress IPduServeur:PORTduServeur
net_clientRemoteConsolePassword RCONPASSWORD

Tip : Je vous conseille de rentrer ces deux commandes dans votre fichier autoexec.cfg (côté client) histoire de ne pas les retaper à chaque lancement du jeu. Voici les lignes à ajouter :
seta net_clientRemoteConsoleAddress IPduServeur:PORTduServeur
seta net_clientRemoteConsolePassword RCONPASSWORD

——————
Liste des commandes :
Récupérer le liste des joueurs = rcon serverInfo
Kicker un joueur = rcon admin kick <index>
Ajouter un bot = rcon admin addbot
Changer de map = rcon admin changemap mp/mapname
Bannir un jour = rcon admin ban <index>
Kicker tous les bots = rcon admin kickAllBots
Couper le canal global de la VOIP = rcon admin globalVOIPMute
Rendre muet un joueur en particulier = rcon admin playerVOIPMute <index>
Redémarrer la map en cours = rcon admin restartMap
Lancer le prochain round StopWatch = rcon admin nextStopWatchRound
Forcer le démarrage d’un match = rcon admin startMatch
Mélanger les équipes = rcon admin shuffleTeams
Afficher la liste des personnes bannies = rcon admin listBans
Débannir un joueur = rcon admin unBan

Vous pouvez trouver un outil standalone (en ligne de commande) pour envoyer ces commandes RCON sur votre serveur à cette adresse. En effet, HLSW ne supporte pas encore Brink complètement.

Exemple d’utilisation de l’outil :
C:\sqwr>sqwr -ip 109.239.148.143 -port 27075 -pw motDePasseRcon admin changemap mp/ccity

Les jeux-vidéo, c’était mieux avant !

Mercredi 26 janvier 2011 à 11:35

“La nostalgie, c’est pour les vieux cons !”

Voilà ce que je pensais il y a encore 10 ans de ça. Et puis les années passent et une passion ne me quitte pas : Les jeux de mon enfance/adolescence. Je suis tellement nostalgique de cette période que je collectionne jeux et consoles chez moi dans une pièce pour y jouer lorsque l’envie m’en prend (cela fera peut-être l’objet d’un futur billet). De plus, je peux enfin m’acheter tout un tas de jeux devant lesquels j’avais bavé dans les magazines de jeux-vidéo mais que je ne pouvais pas m’offrir.
Je me doute bien que certains lecteurs ici sont assez jeunes (un lecteur de 18 ans est né en 1993 et n’a donc connu les jeux-vidéo qu’à partir de l’époque PS1/N64) et je ne peux que leur conseiller de découvrir toutes ces pépites via l’émulation en passant par des sites tel que Emu-France (sur lequel participe Pignouf) ou Planetemu. C’était l’époque où les jeux originaux pleuvaient et où la renommée d’un titre ne se faisait pas qu’au travers de ses graphismes (ce que ça m’énerve maintenant quand j’entends des mecs sortir des trucs dans le genre “Ouais, ce jeu va être nul, t’as vu les graphismes pourris ! 9-3 la famille !”).
Bref, histoire de border les choses, ce que j’appelle “rétro” pour moi signifie les consoles comprises entre la NES et la N64/PS1. En fait, la notion de rétro est différentes pour chacun de nous et désigne souvent des consoles auxquelles nous avons joué dans notre jeunesse (Atari ou Amiga pour certains) et avons passé des moments incroyables (de joie mais également parfois de frustration).

Je vais donc tenté de faire une sélection de jeux “oldies” classés par console en essayant d’expliquer les raisons de cette nostalgie.

Le GameBoy N&B :

Ma première console portable. Je garde d’énormes souvenirs sur des jeux m’ayant fait passé des nuits blanches planqué sous mes couettes pour ne pas être vu de mes parents (notamment sur Mystic Quest). Cette console m’a peut-être également marqué du fait qu’elle m’a accompagné durant plusieurs années et ne fut réellement remplacée que lors de l’achat de ma DS Lite (et oui, ça fait un sacré bond !)

La Nintendo NES :

Je n’avais pas cette console étant jeune. Par contre, j’étais toujours impatient de me rendre chez un pote qui en avait une. Bien évidemment, je ne me rappelle que de très peu de jeu ce qui fait qu’ils sont tous considérés (à tort peut-être pour certains) comme des inoubliables dans ma tête.

La Master System :

Tout comme la Nes, je n’avais pas cette console et je devais me rendre chez un pote pour y jouer. C’est bizarre, malgré sa ludothèque très fournie à l’époque,  je ne me rappelle que de très peu de jeux alors que nous passions des après-midi entières devant la TV !

La mégadrive :

Ma première console de salon. Je me vois encore ouvrir le paquet avec mon frère pour noël avec le jeu Mickey Mouse : Castle of Illusion. L’énorme quantité de jeux auxquels j’ai joué dessus rend d’autant plus difficile le choix de mon top5.


Sans oublier des jeux comme Le Roi Lion, Street Of Rage II, Soleil, Sonic 3, Sonic & Knuckles, Mickey Mouse : Castle of illusion, Les tiny toons, Street Fighter II, Alien 3, Altered Beast, Desert Strike, Mickael Jackson Moonwalker, Ecco The Dolphin, Speedball 2, Flashback, Jurassik Park.

La Super Nintendo (Snes) :

Aussi bizarre que cela puisse paraitre, je ne vais pas avoir beaucoup de jeu à exposer. Et oui, non seulement j’étais pro-sega à l’époque mais en plus il était hors de question pour mes parents de voir deux consoles dans le salon ! Ce n’est donc que très tard que j’ai découvert (et découvre encore aujourd’hui) la ludothèque de la Snes.

La Nintendo 64 :

Arriva l’ère des 32 bits (avec la Playstation 1 de Sony). Pour ma part, je suis directement passé de la mégadrive à la Nintendo 64 et cette console restera pour moi celle sur laquelle je me suis le plus éclaté. Est-ce dû à sa ludothèque (assez pauvre mais avec des hits en puissance) ou à l’année de sa sortie (j’étais en pleine adolescence en 1998) ? Rien que de me revoir fébrille à l’ouverte de Zelda : Ocarina of time à Noël ou de repenser au pauvre vendeur de megagames qui a dû me supporter 10 fois par jours au téléphone et cela pendant plusieurs jours à la sortie de Banjo-Kazooie (qui est peut-être LE jeu ultime pour moi), j’ai une énorme bouffée de nostalgie qui remonte. Tout comme la mégadrive, le top5 va être difficile à trancher !

Et surtout sans oublier les jeux suivants : Wave Race 64, 1080° Snowboarding, Banjo-Tooie, Conker’s Bad Fur Day, Diddy Kong Racing, Donkey Kong 64, Turok 2, Super Mario 64, F-Zero X, Beetle Adventure Racing, ISS64 et bien d’autres.

————————————————————

Je me doute bien que mes tops ne feront pas l’unanimité. D’ailleurs, il y a tellement de jeux auxquels je n’ai pas encore joué que mes propres tops seront certainement amenés à évoluer au fil de mes découvertes (la série Castlevania par exemple que je n’ai jamais abordé). Pour conclure, le rétro-gaming c’est bon, mangez-en !

Et vous, quels sont vos top5 (Période Atari/Amiga - PS1/N64) ?

PS : J’en profite pour faire passer un message : Si vous souhaitez vous débarrasser (ou cherchez à vendre) de consoles et/ou de jeux issus de cette époque (Nes, Snes, Master System, Mégadrive, N64, NeoGeo, Atari, etc…), n’hésitez pas à me contacter (popcorn@wefrag.com)

Team Fortress 2 : Installer un serveur vanilla

Mercredi 8 décembre 2010 à 9:32

Sur les différents sites traitants de Team Fortress 2, on peut rencontrer deux types de joueurs :
- Les premiers jettent des bouquets de fleurs à Valve : Leur studio préféré mets à jour gratuitement, et cela depuis 3 ans maintenant, leur jeu multijoueurs favori en y incorporant de nouvelles armes, de nouvelles maps, des rééquilibrages et autres chapeaux (qui fait parfois passer TF2 pour un défilé de JP Gaultier).
- Les deuxièmes pestent sur ces modifications et accusent Valve de déséquilibrer le jeu. On appellera ça le syndrome du “c’était mieux avant !”.

Et bien mon billet va s’adresser à cette deuxième catégorie de joueurs ou plutôt, à ceux qui souhaiteraient monter un serveur “Vanilla” pour Team Fortress 2.

Prérequis :

- Metamod Source 1.8.3 ou +
- Sourcemod 1.3.5 ou +
- SDK Hooks 1.3

Je vous conseille le très bon tutoriel de Flubber pour l’installation de ces prérequis.

Installation du mod :

- Télécharger l’archive contenant le fichier SMX (pour sourcemod) et les scripts.
- Copier le fichier SMX dans “addons/sourcemod/plugins”.
- Ecraser le répertoire “scripts” (présent à la racine de  TF2) de votre serveur avec les données présentes dans l’archive (bien faire un backup de ce répertoire avant au cas où vous souhaiteriez revenir à un serveur “non vanilla”).
- Redémarrez votre serveur … et c’est tout.

Modifications apportées :

(Liste non exhaustive)

  • Supprime les chapeaux
  • Supprime les duels
  • Supprime les textes du chat indiquant qu’un objet a été trouvé
  • Supprime les textes du chat liés au trading
  • Suppression des taunts-kill
  • Suppression des critz à la fin du round
  • L’ingénieur ne peut plus déplacer ses constructions
  • L’ingénieur ne peut plus upgrader son dispenser et son téléporteur (lvl 1 max)
  • Le spy ne peut plus régénérer son clock avec des packs de munitions ou avec le métal issu des constructions détruites.
  • Le spy ne peut plus utiliser les téléporteurs ennemis.
  • Le soldier à maintenant 36 rockets (au lieu de 20) (feb 28 2008 update)
  • Le démo a 30 stickies et 40 grenades (feb 28 200 update)
  • Le pyro ne peut plus airblast (added during pyro update)
  • Le pyro fait 20% de dégâts en plus (apr 28 2010 update)
  • Le pyro brûle ses victimes pendant 10 secondes (apr 28 2010 update)
  • Toute les armes incluses dans les updates sont indisponibles (kritzkrieg, direct hit, par exemple)

Et où puis-je essayer ce serveur vanilla ?

Le serveur Team Fortress 2 de Nofrag est actuellement en mode vanilla. Vous pouvez vous connecter dessus en cliquant sur le lien suivant :

FR - Nofrag.com - Back to the Future - Vanilla - by Nitroserv.com

Instant publicité : Venez nous rejoindre sur Weplay pour participer à des parties entre Nofragés (TF2, Grid, Starcaft 2, etc…). Vous pouvez également y consulter la liste de nos serveurs de jeux (offerts par Nitroserv.com)

Comment modder le mod ? (?!?)

Le kritzkrieg vous manque trop ? Les upgrades ingés aussi ? Il vous “suffit” de modifier le fichier “items_game.txt” présent dans le répertoire “tf2folder/scripts/items”. C’est dans ce fichier que vous pouvez rendre disponible/indisponible les armes, modifier les caractéristiques, etc…
Je ne peux que vous conseiller de bien étudier le fichier (en comparant le vanilla au non-vanilla) avant d’effectuer des modifications.
N’hésitez pas à proposer vos modifications dans les commentaires, je modifierais ce billet avec vos fichiers customs.

Proposé par Popcorn : Télécharger
Modifications apportées :
Heavy: Minigun, Poings, Fusil à pompe
Medic: Medigun, Kritzkrieg, Bonesaw, Ubersaw, Blutsauger
Démoman: Bouteille, Lance grenade, Lance stickies
Ingénieur: TP (lvl3), Sentry (lvl3), Dispenser (lvl3), Wrangler, Pistolet, Fusil à pompe
Spy: Couteau, Pistolet, Montre d’invisibilité, Dead Ringer
Scout: Batte, Scatergun, Pistolet, Bonk!
Soldier: Lance roquette, Buff banner, Fusil à pompe, Pelle
Pyro: Lance-flamme, Flare Gun, Hache, Axtinguisher
Sniper: Kukri, Snipe, Razorback, Jarate, SMG

Source : http://www.richanderson.net/tf2/

Merci Nintendo !

Mercredi 1 décembre 2010 à 8:00

Alors que de nombreuses personnes se masturbent en ce moment devant GT5 (et après 5 ans d’attente, ça devait commencer à faire mal, aidez-vous de la photo juste au dessus !),  j’ai ressorti une autre console qui prenant la poussière chez moi depuis quelques temps : la Wii.
J’avais bien tenté de m’y remettre il y a quelques temps lors d’une soirée entre potes avec les lapins crétins, de transformer mon salon en dancefloor avec Just Dance mais finalement, ça n’avait duré qu’une soirée.
Cependant, lors du dernier E3, et au vue du line-up présenté par Nintendo pendant leur conférence qui mettait un peu de côté les “casuals”, 2 jeux avaient retenus mon attention : Disney Epic Mickey et Donkey Kong Country Returns. Ces 2 jeux sont maintenant sortis :  je vais enfin pouvoir faire remonter Nintendo dans mon estime … ou les enterrer à  jamais.

—————————————————-

Tout le monde se souvient de la dernière apparition remarquée de Mickey dans un jeu de plate-forme : Castle of illusion et c’était … il y a 20 ans !
Depuis, rien. Non pas que Mickey ait totalement disparu de l’univers vidéoludique. En effet, à l’instar de Mario, il a fait du kart sur N64 par exemple mais bon, rien de plus.
Il aura donc fallu que Warren Spector (le papa de Deus Ex pour les deux incultes du fond) se rapproche de Disney pour enfin voir un titre “à gros budjet” avec la souris sortir sur nos consoles.
Je vous résume l’histoire en quelques mots (regardez le vidéo ci-dessous pour plus de détails) : Alors que Mickey se retrouve dans un monde parallèle en passant à travers le miroir de sa chambre, il renverse un pot de diluant sur un monde peint par un magicien aidé d’un pinceau magique. Ce monde a pour but de réunir tous les personnages de Disney oubliés. Ce pot libéra également un monstre qui aspira Mickey dans ce monde ainsi que le pinceau magique.
Le fameux pinceau magique, tout le jeu repose dessus. Vous pouvez au travers de cet outil lancer de la peinture ou du diluant. La peinture vous permettra de repeindre ce que vous avez accidentellement effacé en renversant le pot  (mais si, rappelez vous de l’histoire !) mais elle vous permettra également de rallier à votre cause vos ennemis en les aspergeant. Le diluant fait tout l’inverse : vous effacez le décor … et vos ennemis. Même si vous serez amené à utilisez les deux liquides pour récupérer des objets et effectuer des quêtes, vos choix auront une influence sur le jeu : en gros, plus vous utilisez de peinture, plus vous serez considéré comme “gentil” par les habitants qui vous fileront parfois un coup de mains pour résoudre de futures énigmes. A l’inverse, plus vous utiliserez de diluant et plus vous serez craint. Ces choix vous amèneront vers l’une des nombreuses fins possibles ce qui, soit dit en passant, procure une bonne rejouabilité au titre.
Techniquement, il n’y a trop rien à dire : la 3D est propre sans atteindre un Mario Galaxy même si je regrette peut-être la palette de couleurs utilisée, trop sombre à mon goût. D’ailleurs, ce Mickey est sombre dans les couleurs mais également dans l’histoire et dans l’ambiance qui s’en dégage. On en viendrait presque à se demander quelle est la cible “marketing” de ce jeu (enfants ? adultes ?). Bref, Les mondes en 3D sont reliés entre eux par des tableaux “old-school” en 2D mettant en scène Mickey dans un de ses dessins animés. Ces phases sont vraiment plaisantes à jouer car elles écartent le principal point noir du jeu : la gestion de la caméra. C’est simple, elle ne sait pas se positionner toute seule, on passe son temps à la tourner pour sauter, battre un ennemi, évaluer les distances, chercher des objets. Quand je vois certains jeux comme Banjo&Kazooie sur N64 qui avait une caméra quasiment parfaite et que je vois cet Epic Mickey, je me dis que l’on a fait un grand pas en arrière.
En bref, ce jeu est bon malgré un univers qui a le cul entre deux chaises (le jeu s’adresse aux enfants ou aux adultes ?) et une caméra qui vous fera rager plus d’une fois devant votre TV.

—————————————————-

Après la claque qu’avait mis Donkey Kong Country sur Snes avec ses trois épisodes exceptionnels, la version N64 en demi-teinte, c’est avec quelques craintes que j’attendais ce nouvel épisode d’autant plus que le développeur à l’origine de la série, Rare, n’était plus au commande (ayant été vendu, je le rappelle, à Microsoft il y a quelques années). Cette fois-ci, c’est Retro Studio (à l’origine de la série Metroid Prime sur Gamecube) qui s’y colle et je n’ai qu’une seule chose à dire : Ce jeu est une tuerie !
Bon, je vous l’accorde, l’histoire ne casse pas 2 pattes à un gorille : Donkey et Diddy se fait voler leur stock de bananes par K…. euh non, tient ! Ici, plus de kremlins !
Visuellement, bye-bye la 3D, on revient à de la “2D” (2.5D devrait on dire : tout est modélisé en 3D mais le jeu se joue en scrolling horizontal) et ça, c’est le top. S’il y a bien un genre de jeu auquel j’ai beaucoup de mal à m’habituer en 3D, c’est bien la plate-forme ! Le jeu est techniquement impeccable, une vrai claque visuelle sur Wii. Les décors fourmillent d’animations en tous genres et les différents plans sont parfaitement utilisés.
Côté jouabilité, c’est au choix du client : Wiimote+Nunchuk ou Wiimote à l’horizontal. Pour ma part, j’ai utilisé la deuxième solution et c’est un plaisir (un peu déçu quand même de devoir secouer la wiimote pour effectuer certaines actions comme rouler par exemple). Autre changement niveau jouabilité : on ne joue plus séparément avec Donkey et Diddy (exception faite en multijoueurs). Lorsque vous libérez Diddy (en jetant un tonneau DK), celui-ci grimpe sur le dos de Donkey et permet dans ce cas d’utiliser des “jetpack” pour planer 1-2 secondes en effectuant une double pression sur la touche de saut. Nos comparses ont également maintenant une barre de vie.
Les musiques … ah, les musiques … dès l’écran titre, on reprend ses marques et les souvenirs remontent : les thèmes ont été retravaillés mais sont toujours aussi géniaux.
Rambi est toujours là, les niveaux regorgent de secrets, les lettres K.O.N.G sont toujours à récupérer, les pièces bananes aussi, bref, tous les amoureux de DKC doivent jouer à ce jeu, c’est un must-have ! D’autant plus que la durée de vie est gigantesque et les 105% sont encore loin sur ma sauvegarde ! LE hit de la Wii à ranger aux côtés de Mario Galaxy, Zelda et Smash Bros.

SAV Acer : Une vaste blague

Vendredi 4 juin 2010 à 9:58

Nota : Suite au billet de DrLoser sur le SAV de Darty, je me suis décidé à poster le mien qui était en gestation depuis quelques semaines.

J’achète depuis quelques temps des produits Acer (écrans et PC bureautique principalement) pour notre parc informatique au boulot. Certains crieront au scandale mais jusqu’à l’année dernière, je n’avais jamais rencontré de soucis : je payais un produit très peu cher et il convenait parfaitement pour l’utilisation à laquelle il était destiné (pour faire du Word/Excel …)

Comme je disais donc, je n’avais jamais rencontré de problèmes avec leurs produits … jusqu’au milieu de l’année dernière. En effet, l’été dernier, une terrible malédiction c’était abattue sur nos Veriton L460 : En l’espace de 15 jours, 3 machines tombent en rade apparemment à cause d’une surchauffe. Après autopsie des victimes, il s’avère que c’est la conception même des machines qui était à remettre en cause : Le processeur était directement collé au disque dur et à la puce graphique … ce qui a fait fondre celle-ci (Gagagou ?). bref, tout était foutu et bon pour la poubelle.

Guybrush Threepwood y serait-il pour quelque chose ?

Guybrush Threepwood y serait-il pour quelque chose ?

Malgré cette mauvaise expérience, et à cause d’un budget limité pour l’un de nos clients (c’est la crise et blablabla), on me demande de commander 5 écrans 22 pouces “le moins cher possible”. “Prends des Acer, c’est pas cher” un collègue me dit. OK, allons-y …. .Au déballage des pièces, on se rend compte que l’un des écran a un problème. Et c’est la que la vaste blague commence :

  • [Septembre 2009] J’appelle notre grossiste. Je lui explique que nous avons une panne au déballage. Sa réponse : “Vous devez voir ça avec le SAV d’Acer directement”. C’est marrant, il y a 24h, le commercial avait l’air beaucoup plus sympa. Une certaine inquiétude commence à m’envahir : J’allais enfin savoir si les dires autour du SAV Acer étaient une légende urbaine ou réellement un immense bourbier.
  • [Septembre 2009] J’appelle Acer. Après 20 minutes au téléphone je-ne-sais-pas-trop-où (loin en tout cas), le gars de la hotline créé un dossier et m’informe qu’un transporteur va venir chercher l’écran. Cool, ça se présente bien.
  • [Septembre 2009] Le transporteur passe le lendemain chercher l’écran.
  • [Septembre 2009] Et là, c’est partie pour la blague. Tous les 3 jours, je me rendais sur le site d’Acer pour suivre le statut du dossier. Under repair … under repair … under repair.
  • [Décembre 2009] 3 mois après , je reçois un mail automatique d’Acer me stipulant que, le temps maximal d’attente pour le retour de SAV étant dépassé, ils allaient me rembourser l’écran … Rire jaune de ma part. Depuis 2 mois, notre client râle pour son écran, on demande un remplacement pur et simple du produit ou un remboursement et c’est 2 mois plus tard qu’ils se réveillent.
  • [Décembre 2009] Je rempli donc toute la paperasse nécessaire pour obtenir le remboursement (copie de la facture, du bon de livraison, formulaire 46-B51-A à remplir, analyse d’urine). Là aussi, rien n’est simple, on est baladé de service en service, d’adresse mail en adresse mail et évidemment, la paperasse qu’on c’est fait chié à remplir ne suit pas, elle !
  • [Janvier 2010] 15 jours plus tard, alors que j’attends le remboursement, je reçois un nouveau mail d’Acer : “Votre écran a été réparé et vous sera retourné sous peu” …. WTF !!!!!!!

  • [Février 2010] 1 mois et demi plus tard et après plusieurs relances, on reçoit enfin ce foutu chèque de remboursement (putain, 200 euros quoi, je suis sûr que j’ai couté plus cher à ma boite rien que pour traiter ce litige). Je n’ai bien entendu jamais reçu l’écran du SAV (comme me le précisait le mail précédent).

En résumé : j’ai déjà eu affaire à de nombreux SAV de constructeurs : HP, Apple, Acer, France Télécom/Orange, etc … dans le cadre de mon travail. En ce qui concerne Acer, j’ai vraiment eu l’impression que tout était fait pour que je lâche prise (”Laisse pisser le dossier, le gars va finir par abandonner”. Désolé de te décevoir mec, je peux être vraiment très con).
Bref, depuis cet épisode, j’ai abandonné Acer et je me suis tourné vers d’autres marques notamment HP (matériel top, SAV top). Effectivement, ils sont plus cher mais je préfère avoir un SAV de qualité et y mettre le prix que me retrouver devant des guignols qui me font chié pendant 5 mois pour 200 euros.

Et si TF2 n’avait pas été un FPS …

Mardi 25 mai 2010 à 10:14

Je suis tombé par hasard sur un topic intéressant sur le forum TF2 de Steam (pour une fois …).
Vous êtes vous déjà posé la question de ce que pourrait donner TF2 si celui-çi avait été autre chose qu’un FPS ?
Voici quelques éléments de réponses. N’hésitez pas à donner votre avis (constructif bien entendu sinon je supprime) dans les commentaires.

Pour ma part, mon imagination bouillonne déjà lorsque je pense à un STR dans l’univers de TF2.

Un STR :

Un RPG/Aventure :

Un RPG :

Un jeu de baston :

Plate-forme :

Comme le rappel DJMerguez dans les commentaires, il existe déjà un mod permettant de transformer TF2 en jeu de plate-forme.

YouTube Preview Image

———————————————————————–

Source : Forum Steam TF2

PS pour Valve : Bon, ta MAJ pour l’ingé, c’est pour aujourd’hui ou pour demain ?
(c)DrLoser

iPad : Le nouveau hold-up d’Apple ?

Vendredi 29 janvier 2010 à 11:52

Vous n’êtes pas sans savoir qu’Apple a sorti son nouveau joujou il y a quelques jours. Tous les médias en parlaient, le buzz est monté petit à petit depuis plus d’un an.
Et c’est normal : grâce au coup de maitre qu’ils avaient réussit en sortant l’iPhone qui était un produit innovant, design, pratique (même si son prix était élevé) tous les yeux (ou presque) étaient braqués sur cette conférence pour voir la dernière idée sortie de la tête de Steeve Jobs et de ses équipes.

iPad : La nouvelle mine dor dApple ?

iPad : La nouvelle mine d'or d'Apple ?

Cette article a pour but de vous livrer mon sentiment sur cet iPad qui est, je vous le dit tout de suite, un pétard mouillé . Pourquoi ? je vais essayé de vous expliquer tout ça.

Déjà,  je ne vois pas trop la cible visée par Apple :


Les professionnels

L’idée d’avoir une tablette tactile (même si cela ne date pas d’hier) pourrait être très attrayant dans certains métiers (commerciaux, expert automobile, gestion d’entrepôt, etc…). Mais dans ce cas, pourquoi brider l’installation des applications ?
En ce qui me concerne, je développe des logiciels au boulot dans le but de les installer sur des PDA tournant sous Windows Mobile. J’aurais été prêt à m’interesser à cet iPad mais putain, à 500$ (ou €, c’est pareil) minimum, j’estime avoir le droit d’installer ce que je veux sur mon terminal sans avoir besoin de l’accord d’Apple.
Autant, pour un iPhone, je peux comprendre l’intérêt (et encore…) : Peut-être voulait-il éviter l’installation trop simple d’application qui pourrait compromettre la sécurité de l’utilisateur (enregistrements d’appels à l’insu de l’utilisateur) mais l’ipad n’ayant pas cette fonctionnalité, je ne vois vraiment pas.
D’ailleurs, le prix est abusé quand on sait qu’un eeepc tactile coûte 390€ HT environ (prix grossiste) comme par exemple l’Eee PC T91 (3G, écran tactile, Win7)

La grille des prix. Alors, avec ou sans 3G ?

La grille des prix. Alors, avec ou sans 3G ?

Les particuliers

  • La navigation web :
    A l’heure où les téléviseurs, les consoles et un grand nombre d’appareils numériques sont connectés (ou connectables) au web, pourquoi dépenser autant de pognon dedans ?
    De plus, Apple se tire une balle (de plus) dans le pied en reproduisant le même schéma que sur iPhone/iPod Touch à savoir pas de support de Flash.
  • La musique :
    Chez un grand nombre de personnes qui m’entourent (et chez vous aussi je suppose), la musique dans le salon est écoutée via une chaine hifi, un ampli ou autre. Pour ceux qui se servent de leur ipod/iphone pour s’endormir, vous ne trouvez pas ça encombrant ? Vous iriez faire votre jogging matinal (car mes lecteurs sont tous sportifs) avec ça ?
  • L’encombrement :
    Justement, je trouve ça très encombrant … en fait non, on se retrouve juste le cul entre 2 chaises : Trop gros pour être mis dans la poche. Adieu la fonction “baladeur audio” et le nomadisme (le bus ou le métro avec ça … hum !) et trop petit pour regarder confortablement des films (il y a la télévision pour ça). A la limite, ça pourrait servir lors de voyages en train par exemple.
  • iBooks :
    Je ne sais pas comment ils vont pouvoir concurrencer les “vrai” liseuses. De part son LCD, la fatigue visuelle risque d’être forte (rétro-éclairage) sans parler de l’autonomie minable et des reflets en plein soleil (adieu la lecture sur la plage au soleil). Il est vrai par contre que l’écran couleur et les fonctionnalités multimédia qui peuvent être ajoutées pourraient être sympa (je pense notamment à la lecture de bande dessinées)

Pour résumer :

Entre le fait qu’Apple verrouille les installations, l’iBooks qui risque d’être une “mauvaise” liseuse, le navigateur internet bridé (pas de flash), pas de webcam, de port USB ou de slot SD, iThune obligatoire et surtout le prix, je pense que le succès ne sera pas au rendez-vous cette fois. Peut-être n’est-ce qu’un coup d’essai et que la firme se concentre déjà sur un nouveau modèle qui corrigera tous ces points.
Mais je pense surtout que l’iPad est trop proche (ou pas assez éloigné, à vous de voir) de l’iPhone.

PS : Pas de guerre anti/pro Apple/Microsoft/Linux dans les commentaires svp, mais n’hésitez pas à donner votre ressenti.