Pépites et Nuggets

video games le blog de Pepites_et_Nuggets.

Articles taggés avec ‘solo’

« Articles plus anciens

dkh

Cette fois on vous parle du jeu du pote Wuthrer : on avait de toute façon envie de vous parler de lui, mais en plus il se trouve qu’on a adoré jouer à la démo de son jeu. “Don’t Kill Her” est purement narratif. Mais si je m’étais ennuyé dans d’autres titres narratifs (en jouant à Dear Esther, qui ne me racontait pas grand chose), si on a adoré Firewatch, qui pourtant ne nous fait pas nous questionner beaucoup sur son histoire, Don’t Kill Her, lui, me donne envie de creuser et d’en savoir plus. (Sur l’histoire et sur l’état du cerveau de son brillant auteur).

Bref, regardez la vidéo ci-dessous, ou jouez à la démo pour vous faire votre avis : http://www.wuthrer.net/dontkillher/

mrpileuxbouffe

L’univers est particulier, la technique inhabituelle et rafraîchissante et l’auteur à quelque chose à raconter. Il n’est pas tout seul, on retrouve notamment à la musique Sid Barnhoorn (qui a fait notamment l’ost de Out There).

Si vous avez aimé, foncez sur Indiegogo : le jeu doit atteindre son goal mercredi 25 mai ! https://www.indiegogo.com/projects/don-t-kill-her#/

YouTube Preview Image

gun_godz_by_theamazingrobotjoe-d63z75y Cette semaine on part dans une ambiance retro FPS avec 3 jeux présentés ! Et grande première sur Pépites et Nuggets, on vous parle d’un jeu qu’on a pas aimé. C’est en lançant Bunker Punks, un jeu qui semble faire l’unanimité sur Steam, qu’on s’est mis à rager :

Bunker Punks est un mauvais FPS, un mauvais Rogue like (et sera probablement un mauvais jeu vidéo). Bref, on n’aime carrément pas Bunker Punks vous l’aurez compris.

Du coup on s’est dit qu’on pouvait vous parler de deux retro FPS sympa, gratuits et que vous pouvez relancer sans problème. RGK a déjà bien parlé de Gun Godz (on en remet une couche, si vous n’y avez pas joué, foncez). Comme beaucoup de jeux de l’équipe Vlambeer, il est magnifique. Et on vous présente 8bit killer, de Locomalito, carrément moins moderne mais plein de charme et qui vous occupera une petite heure.

Pour la prochaine vidéo, on revient avec un jeu sur console, faudra prévoir de quoi se laver les mains, puis on retournera sur du multi local PC comme c’est la tradition.

Si vous avez des Pépites de FPS retro à partager, n’hésitez pas et laissez nous un lien ci-dessous !

yv_idle_new

YouTube Preview Image

capture

Children of Morta … Ça fait depuis octobre 2014 qu’on a envie de le tester. Grosse excitation donc quand on a vu qu’une alpha était disponible pour les kickstarters. Émotion confirmée après 1 heure de jeu et une première impression très positive.

Certes, tout n’est pas encore implémenté (on parle de mort permanente, d’émotion qui touchera vos personnage selon les disparitions et les événements), le gameplay reste pour l’instant très classique (attaque primaire, attaque secondaire, pouvoir lié au héros et pouvoir aléatoire, esquive) mais aussi très agréable. Children of Morta c’est aussi une énorme hype qui vise les hipsters fans de pixel art :

0bad62d720b473465579e4ddec9511aa_large

Children of Morta est beau, Children of Morta est fun et on se réjouit de jouer à la version finale.

Et si vous n’aimez pas les early access mais que vous avez envie de vous faire plaisir, n’oubliez pas que “Hyper Light Drifter” dont on vous parlait ici (Hé ouais, on est des putes à clic), sera dispo le 31 mars !

YouTube Preview Image

[P&N] On joue à Firewatch

Vendredi 11 mars 2016

1024

(Clique sur l’image ci-dessus pour la voir en vraie 3D du futur)

Aujourd’hui on se lance dans le turfu, 100% années 2000. Déjà on teste un jeu dont personne ne parle, qu’on a déniché dans les fins fonds de l’internet : FIREWATCH.
En plus de ça, on invente un concept extrêmement novateur : on se filme en train de jouer à un jeu. Plus longuement que d’habitude. On a appelé ça le “Let’s play“.

On voulait tester un jeu en early access en plus mais on s’est dit que ça ferait un peu trop à la fois : ne chamboulons pas trop nos petites habitudes. Enfin voilà, on vous postes les épisodes 1 à 4 de notre découverte de Firewatch. A l’avenir, on va sans doute continuer à mélanger les formats avec une prédominance de tests rapides de jeux qu’on a adoré, mais avec de temps en temps, un podcast, un let’s play, un petit jeu retro qu’on a envie de redécouvrir sur notre chaîne.

On profite de ce format un peu différent de nos précédentes vidéos pour vous demander ce que vous en pensez : si vous aimez, détestez, voulez nous faire part de critiques par rapport à nos autres vidéos, c’est le moment. On en veut, on en redemande parce que les vidéos youtube ne sont pas exactement un média favorisant le dialogue avec nos abonnés : profitez de ce blog pour nous faire des retours !

À bientôt !

YouTube Preview Image

YouTube Preview Image

YouTube Preview Image

YouTube Preview Image

Les prochains épisodes arrivent bientôt …

[P&N] On a joué à The Curse of Issyos

Lundi 21 décembre 2015

issyos_fan_artCette fois on vous parle du dernier jeu de Locomalito, The Curse of Issyos. Vous connaissez sûrement Locomalito pour son célèbre Maldita Castilla, remake version “new old video game” du classique Ghouls’n Ghosts de Capcom ? Ou pour sa version revisitée version 8 bit de Doom (8 bit killer).

Dans “The Curse of Issyos”, c’est Castlevania qu’il revisite et qu’il adapte à la sauce mythologie grecque : l’île de Issyos (comme dans le titre du jeu, sûrement un hasard) à été maudite par les dieux du mont Olympe. Athena prévient l’ami Defkalion, marin pêcheur de son état, qui s’en inquiète un peu vu que sa fille, seule famille qu’il lui reste, réside sur la dite île.

Le reste vous vous en doutez est classique : des squelettes, des harpies, des lances et des boss à un ou douze yeux. Bref, nous on a adoré.

Au premier abord le gameplay rigide “type Castlevania de 1986″ peut rebuter et surprendre.  Mais comme d’habitude, Locomalito ne se contente pas de faire des vieux jeux, il prend juste l’essentiel de ce qui faisait leur force et revisite le genre en y ajoutant sa vision et quelques nouvelles idées. Au final on a des titres difficiles mais qui restent accessibles et qui sont, cerise sur le gateau, totalement gratuits !

Bref, Locomalito c’est le bien, allez tester ses jeux ici et donnez lui de l’argent, juste un petit truc si le cœur vous en dit : www.locomalito.com/

YouTube Preview Image

PS : Vous trouvez sur le site de nombreux bonus dont :

- La jacquette format DVD du jeu
- La musique du jeu
- Le manuel du jeu
- Et plein d’amour

replay

Je ne sais pas ce qu’on a ces temps mais après Neurovoider, Steredenn et Zombie Night Terror, on teste à nouveau un jeu vidéo français. Il nous a été proposé par un des créateurs il y a quelques mois (…) et c’est Quentin qui s’est finalement lancé et qui est tombé sous le charme. Replay : VHS is not dead est un puzzle game qui vous met dans la peau de Harvey Hachess (…), qui se retrouve aspiré par sa télévision et projeté dans le film qu’il était en train de regarder. Harvey aurait pu regarder une VHS érotique, mais non, c’est un film de pirate qu’il avait choisi ce soir là. Pensez-y lors de votre prochain passage dans le dernier magasin de location DVD de votre ville.

A partir de là, on se retrouve face à des scènes du film qu’il faut résoudre pour passer au tableau suivant. Pour cela vous avez le pouvoir de la télécommande (rembobiner, accélérer) et vous pouvez incarner plusieurs personnes à l’écran (jusqu’à 5). L’idée étant jouer un rôle, puis l’autre, pour combiner les actions de vos personnages et arriver à la fin du niveau en ramassant des clés.

Facile ? Non. VHS is not dead est un jeu intelligent, difficile mais prenant. C’est n’est pas de l’aspect plateformer que viendra la difficulté mais du côté puzzle game. Si on ajoute à ça que chaque action va devoir être rejouée par le joueur, au millimètre, à chaque tentative (et donc qu’il faut avoir une mémoire infaillible), on arrive à des situations complexes mais qui restent intéressantes.

Bref, on vous conseille de tester ce jeu mais SURTOUT de cliquer sur la vidéo ci-dessous, depuis plein de PC différents pour qu’on gagne plein d’argent.

YouTube Preview Image

[P&N] On a joué à Master Spy

Dimanche 8 novembre 2015

maxresdefault

On a joué à Master Spy mais on y joue encore. En fait, même si on a tourné cette vidéo il y a 3 semaines, on n’en a toujours pas vu la fin : Master Spy est superbe, Master Spy est précis, Master Spy à une super B.O. mais surtout il est très dur. On pense qu’il devrait parler aux joueurs qui aiment le challenge “mais pas que” : s’il est très dur, il arrive aussi à fragmenter cette difficulté en de multiple checkpoints, niveaux courts et choix de chemins plus ou moins risqués.

Même si ça ne ressort pas excessivement dans cette vidéo (on vous montre les premiers niveau parce qu’on est nuls qu’on ne voulait pas spoiler), les levels sont très variés, avec des thèmes différents mais surtout des ennemis et des pièges très variés. Le gameplay évolue donc au fil du jeu et c’est d’autant plus agréable que ce genre de titre peut être vite répétitif.

Bref, Master Spy c’est bien et en plus sa B.O. est vraiment indispensable. Si le jeu ne vous branche pas, alors foncez écouter ses musiques ici :

Google Play: http://found.ee/masterspygoogleplay
iTunes:
http://found.ee/masterspy
Bandcamp: http://found.ee/masterspybandcamp
Amazon: http://found.ee/masterspyamazon
Spotify: http://found.ee/masterspyspotify

http://masterspygame.com

YouTube Preview Image

Et comme d’hab, n’hésitez pas à nous laisser des commentaires ci-dessus ou sur Youtube, on est ouverts à la critique et aux suggestions bien qu’on fasse les meilleures vidéos du monde.

[P&N] On a joué à Half Line Miami

Samedi 3 octobre 2015

sans-titre-2

Ecrire, prononcer ce mot me fend le cerveau en deux : Half Life 2 et Hotline Miami qui donnent “Half Line Miami”, quoi de plus dichotomique que ces deux grands jeux qu’à priori tout oppose ? Et pourtant … C’est comme si mélanger du Chocolat noir grand cru avec du Caviar Beluga pouvait donner un plat délicieux.

Thomas Stabbert les a mélangés et à réussi à donner quelque chose d’intéressant. Tout n’est pas parfait certes, on constate quelques bugs, quelques soucis de level design et on aimerait pouvoir utiliser, de temps en temps, d’autres armes que des caisses en bois. Cela dit le pari de base, mélanger l’univers riche d’Half-Life 2* avec le gameplay et la musique nerveuse de Hotline Miami fonctionne parfaitement.

Et si vous n’étiez pas persuadé comme nous que Half Line Miami était un bon jeu, ce n’est pas grave : c’est un jeu gratuit que vous pouvez télécharger ici.
Quelques maps commencent à être disponible (des remakes de map Counter Strike pour le moment, tellement d’originalité nous fait un peu peur), ici !

YouTube Preview Image

* ouais, je dis que l’univers d’Half-Life 2 est riche si je veux !

[P&N] On a joué à Butcher

Lundi 24 août 2015

sans-titre-1

Cette fois on repeint les murs avec les ennemis de Butcher : un jeu qu’on dirait sorti tout droit de 1989 mais qui utilise les bons éléments : gros guns, cartes colorées pour ouvrir les portes et sang bien rouge pour couvrir les murs.

Dans cette vidéo vous pourrez voir le skill incroyable de Jérémie (2 morts en à peine 10 minutes de vidéo, tout ça en mode normal). Pour rappel, Transhuman design vous les connaissez de Soldat (2002), plus récemment de King Arthur’s Gold (2013), ou de notre dernière vidéo qui parle de jeux NES dégueulasses (Trench Run).

YouTube Preview Image

[P&N] On a joué à Zombie Night Terror

Vendredi 24 juillet 2015

zombie_night_terror_banner

Aujourd’hui on vous parle de nos voisins de blogs de chez Zombie Night Terror. Pour ceux qui connaissent déjà et qui ont eu la chance de tester le jeu, vous savez pourquoi on en parle. Pour les autres, on vous conseille fortement d’aller ici et de demander poliment si vous pouvez tester le jeu, toujours en alpha.

Au début on a été attirés par la beauté du jeu (2 membres de l’équipe française sur 4 sont graphistes). Certes il faut aimer le pixel art, certes, c’est du noir et blanc soutenu par quelques couleurs sanglantes, mais le tout est fait avec beaucoup de style et d’humour. Ensuite on lance le jeu et on comprend que non, ce n’est pas seulement un hommage appuyé au vieux Lemmings. Si les Zombies on sans aucun doute autant de QI qu’un lemmings et qu’il marcheront sans ciller dans le trou, la mine, le piège le plus proche, c’est à nouveau vous, le maître de jeu de prendre les décisions appropriées le plus vite possible.

Vous allez débloquer petit à petit de nouveau pouvoir, devoir choisir le chemin le plus sûr (ou le plus risqué mais rempli de bonus), diviser votre horde sans trop l’affaiblir. Bref, le jeu est riche et son level design souvent intelligent.

S’il reste parfois un bug ou deux, ce qu’on ne montre pas dans la vidéo, c’est souvent purement esthétique (un zombie qui reste coincé dans une animation de marche alors qu’il est mort par exemple).

Bref, Zombie Night Terror c’est bon, bourré de références, avec une forte ambiance sonore et visuelle si vous aimez les vieux films de zombies. Mangez-en, mangez tout les humains, braaaaaains.

YouTube Preview Image