Pépites et Nuggets

video games le blog de Pepites_et_Nuggets.

Articles taggés avec ‘multi local’

« Articles plus anciens

[P&N] On a joué à Blazerush

Mardi 30 mai 2017

blazerush

Blazerush c’est l’histoire d’un jeu fun par accident. Rien dans le parcours du studio “Targem Games” ne fait particulièrement envie : un  petit studio Russe qui a sorti Battle Mages en 2003, Hard Truck Apocalypse en 2005, Battle VS Chess, un bon mélange de TPS, de jeux de course, de jeux d’échec. Bref. Un studio moyen qui ne perce pas vraiment.

Blazerush ne sort pas forcément du lot : c’est un jeu ou l’équipe s’est sans doute moyennement impliquée. Les menus sont basiques, la musique lambda, les graphismes potables … et pourtant, c’est en multi local que le jeu sort de sa coquille de “jeu convenable” pour devenir une vraie petite pépite !

Ses contrôles sont extrêmement simples (on dirige sa caisse avec un stick, on tire avec une gâchette et on utilise le boost avec l’autre). Dès lors, on se concentre sur l’essentiel : la course et l’élimination (la plus injuste possible) des adversaires. Le moindre virage, la moindre irrégularité du terrain est à exploiter pour faire mourir ses amis. Une sorte de micromachines ou l’utilisation de la physique (la masse de son véhicule compte énormément dans ce jeu) devient prépondérante.

Bref, on adore Blazerush que nous a fait découvrir Sandro de Un coin de pixel et voici notre vidéo :

YouTube Preview Image

PS : le premier qui comprend comment est calculé le score reçoit le jeu gratuitement.

cgsozp3uaaeab_v2On revient après presque 2 mois d’absence avec un test “traditionnel” de 3 jeux. 2 mois d’absence pour plein de bonnes raisons positives dans nos vies respectives de trentenaires et pour d’autres moins bonnes raisons techniques (en gros on a testé un nouveau logiciel pour capturer une vidéo qui a rendu le montage très très - trop - compliqué).

Alors on repart sur un test de 3 jeux, parce qu’on aime bien ça : parler de jeux pour vous donner envie d’y jouer plutôt que de les analyser en profondeur. On se retrouve aussi avec un dilemme : on a une liste de plus de 150 jeux dont on aimerait vous parler … et en même temps c’est compliqué de se voir régulièrement pour tourner des vidéos, sans parler des soucis techniques récurrents. Du coup on recommence. sur une base plus ou moins régulière, ce format d’origine. Cela nous permet aussi de glisser, entre 2 jeux conséquents, des titres toujours sympa et efficaces mais plus anecdotiques.

Cette fois on vous présente un simulateur de basketball ou le travail en équipe est primordial (et la catastrophe prévisible), un Tetris like qui demande du skill et ou l’anticipation prime et un jeu de stratégie qui demande de lâcher prise et de tester les choses les plus improbables.

On revient très vite avec une vidéo qui, on l’espère, aura le son et l’image synchronisés, dont il ne manquera pas les voix en intro et dont le montage ne fera pas planter Adobe premiere. On se voit en novembre !

YouTube Preview Image

059104

Aujourd’hui “on” joue à Wand Wars. “On” c’est Jérémie et Sandro du site Un coin de pixel, un pote avec qui on collabore souvent. P&N c’est toujours Quentin et Jérémie, mais alternativement on pense inviter d’autres personnes qui nous donneront un autre point de vue sur le jeu vidéo.

Allez faire un tour sur Un coin de pixel et écoutez leur podcast Tartines mécaniques. Si nous on vous fait découvrir des jeux qu’on a aimé, l’équipe d’Un coin de pixel sont plutôt orientés analyse, notamment du sacro sain Gamedesign.

ucdplogoseul

Mais revenons à nos jeux : Wand Wars est un gros hommage au superbe Lethal league, qu’on avait déjà testé en 2014. L’hommage est assumé et surtout revisité ! La contrainte de la vue latérale éliminée, le jeu se permet d’être plus maniable et de proposer une expérience à 4 joueurs beaucoup plus lisible de son aîné. On vous laisse juger des forces et faiblesses des deux titres …

Ensuite on vous parle d’un jeu de Game Jam : The Rock The Paper and the Scissors. On oublie qu’à l’origine, avant les combats au bon vieux Colts, les différents entre outlaws se réglaient en duel de Shifumi (en France), de Jankenpon (au Japon), de  feuille-caillou-ciseau (en Suisse), ou de Schnick-Schnack-Schnuck (en Allemagne).
The Rock The Paper and the Scissors demande d’apprendre des séquences par coeur, en respectant un rythme mais en laissant au joueur le soin de gérer sa vitesse. Une expérience intéressante.

YouTube Preview Image

[P&N] On a joué à THOTH

Mardi 10 janvier 2017

0

Aujourd’hui on a joué à THOTH, un jeu créé par Jeppe Carlsen à qui on doit notamment le jeu de plateforme musical minimaliste indé “140″ (que je n’ai pas particulièrement aimé. Pour ceux que les mots “minimaliste, musical et indé” dans la même phrase rebutent, voici une image pour tenir le coup :

maxresdefault

Ça va mieux ? On continue. Jeppe Carlsen a aussi travaillé sur Limbo comme designer. Et donc, il nous sort aujourd’hui THOTH, jeu de shoot exigeant au design épuré. Autant vous le dire : on a adoré. Car sous cet aspect graphique particulier, on a un jeu exigeant qui demandera au joueur précision dans les déplacements et les tirs. Et loin d’être un simple twin stick shooter arrogant, THOTH se permet de faire évoluer constamment son gameplay.

ss_e36e14c5806dbf840533ba35300f4c175c7eabbd1920x1080

Les captures d'écran du jeu sont passionnantes à regarder ... jouez-y plutôt.

Tel ennemi vous envoie un projectile en mourant, un autre grandira jusqu’à vous écraser si vous tirez sur ses amis, un troisième sera en fait un interrupteur qui enclenchera des barrières mortelles dans le niveau. Bref, il y a de bonnes chances pour que vous accrochiez à THOTH et ses 64 niveaux exigeants. Et une fois que le jeu sera fini, un générateur procédural de niveaux vous permet de continuer à jouer.

YouTube Preview Image

[P&N] On a joué à Swordy

Lundi 14 novembre 2016

mmjyidwOn a enfin réussi à trouver 15 minutes de nos vies respectives pour vous sortir une petite vidéo ! :)

Aujourd’hui on vous parle de SWORDY qui est presque un beat them up très orienté party game : ses mécaniques sont hasardeuses et imprécises … et c’est ce qui fait son charme. Il y a bien sûr une courbe de progression dans ce jeu ou il faut tuer l’adversaire à coup d’épées, de lance, hallebardes et autres masses d’arme. Mais les combats contiennent aussi la dose de hasard nécessaire au jeu idéal pour jouer entre potes (sans mauvaise foi, pas de bonne soirée Nintendo !).

ndne5to

Swordy est encore en early access (15$) mais procure de quoi s’amuser un soir ou deux en attendant d’autres modes de jeu, des armes et des héros inédits. Pour vous faire une idée de ce qui arrive, jetez un oeil à leur page imgur : http://imgur.com/a/Ous6E

On revient vite avec des nouveaux jeux (pour l’instant on essaye sans trop d’espoir de relever le défi de RGK) et pour la vidéo, c’est ci-dessous !

YouTube Preview Image

C’est l’été, normalement plus dédiée au longues soirées (d’été oui), grillades et autres rencontres sociales. Mais vu notre public on s’est dit que OUI, on avait aussi le droit de jouer aux jeux vidéo en été. Pour rester dans le thème du moment (l’euro 2016 pour ceux, comme Jérémie, qui n’avaient pas remarqué), on vous propose un jeu de foot ! Et puis du dodge ball / ballon prisonnier parce que faut pas déconner. Du coup on a les deux jeux au noms plus longs que leur gameplay :

Kopanito All-Star Soccer

et

Stikbold! - A Dodgeball Adventure

Le premier est un jeu de foot à la Kick Off (jeu de foot fantaisiste on va dire). Sous son emballage de party game sympa, il se révèle en fait vite demandeur : il est possible d’être technique et d’enchaîner des belles actions malgré ses items, powerups et autres délires.
Stikbold est lui aussi très accessible mais demandera pas mal de réflexes pour être maîtrisé. Pour l’avoir testé à 4 depuis la vidéo, je confirme que c’est vite un jeu qui va vous demander toute votre concentration.

On revient vite vers vous avec une très (trop) longue vidéo qu’on a tournée à trois et puis plein de nouveaux jeux pêchés durant les soldes Steam. Comme d’habitude, parlez de nous à votre épicier, à votre copine, et n’hésitez pas à nous dire à nous ce que vous aimeriez qu’on change !

YouTube Preview Image

[P&N] On a joué à Trajes Fatais

Mercredi 8 juin 2016

maxresdefault-1

Aujourd’hui on vous emmène au pays de la Megadrive et de la samba, j’ai nommé la Bretagne le Brésil, avec le premier jeu du studio Onanim : Trajes Fatais !

Pour nos lecteurs non lusophones, “Trajes fatais” veut dire “Costumes mortels” *. C’est un jeu de combat minimaliste : un bouton, la croix directionnelle et c’est parti. Tout se joue donc sur le timing et sur l’utilisation de cet unique bouton. La direction donnée au moment de votre coup mais aussi votre position (au sol, en l’air) provoquera une technique différente.

Bref, le jeu est fun : il ne remplacera ni votre King of fighters préféré, ni un bon vieux Street fighter, mais il passe très bien lors d’une soirée entre amis.

Le studio Onanim, leur touche brésilienne et leur utilisation d’un pixel art assez classique n’empêche pas l’ajout de plein de détails sympas et de personnages typés. Il vient d’être mis a jour (juste après notre vidéo en fait) et est toujours gratuit. Foncez !

YouTube Preview Image

* victime de la mode, tel est son nom de code.

[P&N] On cause de la Global Game Jam

Mardi 9 février 2016

global game jam

Vidéo un peu particulière aujourd’hui : si on continue bien à vous parler de jeux vidéo, on revient plus précisément sur notre expérience de game jam. Fin janvier a eu lieu la GLOBAL GAME JAM. Événement mondial donc : 93 pays qui participent, dont l’Ukraine, la Malaysie et même la Suisse (…). Le but est simple : se pointer avec vos connaissances (ou votre “manque de”) techniques, créer une équipe et créer en deux jours le meilleur jeu vidéo possible. Pizza, manque de sommeil, pannes diverses : tout est présent pour un weekend parfait.

Comme l’année dernière on y est allé et comme l’année dernière, on a créé une pièce maîtresse de l’histoire du jeu vidéo. Une oeuvre comme il n’en apparaît qu’une par millénaire. On vous parle donc, en toute modestie, de pourquoi il faut aller aux Game Jam et on vous présente 3 jeux qu’on a trouvé sympa.

Dont le notre, forcément :

YouTube Preview Image

PS :

Les Jeux
Gods Are Not To Blame
The Witch, The Irish and the Imp
Apocalypse Gardening

Les liens
Le tumblr de Nemk, de Apocalypse Gardening

Le twitch de la Level Design Game Jam (en qualité patate)
La liste des niveaux créés durant la Level Design Game Jam (organisée avec UnCoinDepixel)

Si on a oublié un lien, dites le nous. Si vous avez des suggestions sur ce nouveau format de vidéo, le contenu, sur notre manque d’articulation ou notre vocabulaire limité, dites le nous.
Et merci aux organisateurs locaux de la Global Game Jam Tour de Peilz (The David’s) <3

[P&N] On a joué à Neurovoider

Jeudi 19 novembre 2015

On vous parle d’un jeu français aujourd’hui, oui Môssieur (Madame ?), une pépite qui nous vient de Metz :

Metz (prononcer [mɛs]) est une commune située au nord-est de la France. Elle est la préfecture du département de la Moselle et de la région Lorraine. Ses habitants sont appelés les Messins.

(…)

Neurovoider, de Flying Oak Games, c’est un twin stick shooter à mort permanente qu’on a trouvé intelligent et marrant : on récupère des pièces détachées des cadavres de ses ennemis pour faire évoluer son personnage, pour le pire et le meilleur. Après quelques niveaux, un boss vient ponctuer l’exploration et si vous survivez, vous repartez dans une série de niveaux avec plein d’ennemis (8736 ennemis différents au passage). Le jeu est toujours en alpha mais vous pouvez déjà y jouer seul ou jusqu’à 4 joueurs et vous amuser quelques heures. Le jeu complet arrive le premier semestre 2016.

3

Pour conclure, c’est Dan Terminus qui se colle à la musique et si vous avez aimé ce que vous avez entendu dans la vidéo, allez faire un tour sur son bandcamp ici : The Wrath of Code by Dan Terminus

YouTube Preview Image

[P&N] On a joué à Skyhook

Mardi 13 octobre 2015

banner1

Skyhook c’est une DA un peu naïve et un rythme assez particulier mais c’est aussi un TowerFall wannabe avec des grappins et des requins-pirates… Du coup, on s’est laissé tenter et force est de constater que le jeu est assez marrant slash skillé. En gros il a clairement sa place dans une soirée nintendo (entre 3h de clusterpuck et 2h de Duck Game). La mécanique du grappin promet une bonne courbe de progression. Grappin qui, en plus de pouvoir dégommer son adversaire, permet aussi de se sauver in-extremis de chutes aussi vertigineuses que mor - BREF, j’ai pas le phrasé de Jerem’ pour décrire tout le machin mais en même temps si on fait des vidéos c’est pas pour se prendre la tête à écrire des pâtés. ET JEREM A QU’A PAS ETRE ENCORE AU JAPON VOILA

Enjoy:

YouTube Preview Image

Plus d’info sur leur site et pour le pecho c’est sur Steam en early’ à 5 balles