Pépites et Nuggets

video games le blog de Pepites_et_Nuggets.

Archive pour la catégorie ‘On a joué ...’

« Articles plus anciens

gsr-review-quadrilateralcowboy-quadrilateralcowboy-f239c5097fc0e48e59eaf7817b861e90-a_image

Quadrilateral Cowboy utilise le id Tech 4 (Doom 3) et ça ne se voit pas. Quadrilateral Cowboy à été réalisé par 4 personnes (mais Brandon Chung en est l’auteur principal) et ça se voit.

Mais c’est aussi un puzzle game à la première personne innovant et intéressant, avec son ambiance propre. Il parlera plus à ceux qui ont touché un ordinateur dans les années 80/90 qu’aux vrais hackers mais tant pis : vous aussi découvrez les joies du cambriolage / hacking cyberpunk à travers de simples lignes dos :)

Quoi de plus marrant que de lancer un door3.open(3);wait(5);door5.open(3);wait(10) pour se rendre compte, après avoir passé les portes 3 et 5 qu’on a oublié de ramasser son ordinateur et qu’on est coincé comme un noob ? Petit à petit, le jeu propose des gadgets, de l’utilisation de bouches d’aération pour propulser des objets, au chien robot dirigé par lignes de commandes …

YouTube Preview Image

[P&N] On a joué à Bombslinger

Dimanche 2 octobre 2016

bombslingervista

Cette fois on revient avec un bomberman like dans un thème western. Les bruxellois de Mode4 (qui sont aussi les hosts de la GameJam “Brotaru”) ont sorti “Bombslinger”. Gros hommage à Bomberman évidemment (pour son mode solo) mais qui sait garder sa propre touche d’innovation notamment avec son côté rogue like.

Si jamais, ils ont fait un petit retour d’expérience sur leur choix de l’utilisation de la 3D pour un rendu 2D et des problèmes rencontrés … Vous pouvez le lire ici :
http://www.indiedb.com/games/bombslinger/features/how-our-love-for-2d3d-art-backfired-on-us

On vous laisse regarder la vidéo et on revient vite avec à nouveau un thème western ou un thème combat à mains nues, on n’a pas encore choisi.

YouTube Preview Image

wryecm9

En août 2014, on avait testé “Lovely Planet” : sorte de fast FPS mignon avec des graphismes minimalistes et des niveaux ultra courts mais exigeants.

2 ans plus tard, on revient avec “Lovely Planet Arcade”. Cette fois le côté FPS est anecdotique : la visée est bloquée sur l’axe horizontal, l’arc de base (un fusil d’assaut étoile selon Quentin) est remplacé par un shotgun plus permissif … Lovely Planet est devenu un Puzzle game. Hyper nerveux le puzzle game, exigeant dans ses niveaux élevés. Vous allez vite comprendre qu’il faut gagner 3 étoiles pour débloquer les niveaux suivants et donc grappiller les centièmes de secondes. Bombe, ennemi à gauche, saut, strafe à droite, ennemi à droite, bombe, fin du niveau.

Les parties s’enchaînent, courtes mais tendues. Bref, on a joué à Lovely Planet Arcade :

YouTube Preview Image

C’est l’été, normalement plus dédiée au longues soirées (d’été oui), grillades et autres rencontres sociales. Mais vu notre public on s’est dit que OUI, on avait aussi le droit de jouer aux jeux vidéo en été. Pour rester dans le thème du moment (l’euro 2016 pour ceux, comme Jérémie, qui n’avaient pas remarqué), on vous propose un jeu de foot ! Et puis du dodge ball / ballon prisonnier parce que faut pas déconner. Du coup on a les deux jeux au noms plus longs que leur gameplay :

Kopanito All-Star Soccer

et

Stikbold! - A Dodgeball Adventure

Le premier est un jeu de foot à la Kick Off (jeu de foot fantaisiste on va dire). Sous son emballage de party game sympa, il se révèle en fait vite demandeur : il est possible d’être technique et d’enchaîner des belles actions malgré ses items, powerups et autres délires.
Stikbold est lui aussi très accessible mais demandera pas mal de réflexes pour être maîtrisé. Pour l’avoir testé à 4 depuis la vidéo, je confirme que c’est vite un jeu qui va vous demander toute votre concentration.

On revient vite vers vous avec une très (trop) longue vidéo qu’on a tournée à trois et puis plein de nouveaux jeux pêchés durant les soldes Steam. Comme d’habitude, parlez de nous à votre épicier, à votre copine, et n’hésitez pas à nous dire à nous ce que vous aimeriez qu’on change !

YouTube Preview Image

[P&N] On a joué à Overland

Mardi 21 juin 2016

icon

Cette fois on vous parle d’Overland. Jeu que Quentin garde à l’œil depuis quelques mois et qui est enfin disponible dans un early access suffisamment fourni pour qu’on vous en parle. Le jeu mélange plein de mécaniques : “tacticalo-RPG-rogue-like” mais est défini (plus clairement, c’est vrai) par ses créateurs comme un “squad-based survival strategy game with procedurally generated levels set in post-apocalyptic North America“.

En gros vous allez devoir survivre dans un environnement post-apo, découpé par petites cartes tout en gérant la menace constante que sont vos ennemis. Bon courage.

Le jeu coûte pour l’instant 20$ (ça les vaut), les clés sont disponibles régulièrement par packs de 1000 ici : http://overland-game.com/

Et on vous en parle ici (le menu n’a encore ni son, ni musique donc on s’est permis un petit effet maison avec la bouche, par amour du travail bien fait) :

YouTube Preview Image

[P&N] On a joué à Trajes Fatais

Mercredi 8 juin 2016

maxresdefault-1

Aujourd’hui on vous emmène au pays de la Megadrive et de la samba, j’ai nommé la Bretagne le Brésil, avec le premier jeu du studio Onanim : Trajes Fatais !

Pour nos lecteurs non lusophones, “Trajes fatais” veut dire “Costumes mortels” *. C’est un jeu de combat minimaliste : un bouton, la croix directionnelle et c’est parti. Tout se joue donc sur le timing et sur l’utilisation de cet unique bouton. La direction donnée au moment de votre coup mais aussi votre position (au sol, en l’air) provoquera une technique différente.

Bref, le jeu est fun : il ne remplacera ni votre King of fighters préféré, ni un bon vieux Street fighter, mais il passe très bien lors d’une soirée entre amis.

Le studio Onanim, leur touche brésilienne et leur utilisation d’un pixel art assez classique n’empêche pas l’ajout de plein de détails sympas et de personnages typés. Il vient d’être mis a jour (juste après notre vidéo en fait) et est toujours gratuit. Foncez !

YouTube Preview Image

* victime de la mode, tel est son nom de code.

dkh

Cette fois on vous parle du jeu du pote Wuthrer : on avait de toute façon envie de vous parler de lui, mais en plus il se trouve qu’on a adoré jouer à la démo de son jeu. “Don’t Kill Her” est purement narratif. Mais si je m’étais ennuyé dans d’autres titres narratifs (en jouant à Dear Esther, qui ne me racontait pas grand chose), si on a adoré Firewatch, qui pourtant ne nous fait pas nous questionner beaucoup sur son histoire, Don’t Kill Her, lui, me donne envie de creuser et d’en savoir plus. (Sur l’histoire et sur l’état du cerveau de son brillant auteur).

Bref, regardez la vidéo ci-dessous, ou jouez à la démo pour vous faire votre avis : http://www.wuthrer.net/dontkillher/

mrpileuxbouffe

L’univers est particulier, la technique inhabituelle et rafraîchissante et l’auteur à quelque chose à raconter. Il n’est pas tout seul, on retrouve notamment à la musique Sid Barnhoorn (qui a fait notamment l’ost de Out There).

Si vous avez aimé, foncez sur Indiegogo : le jeu doit atteindre son goal mercredi 25 mai ! https://www.indiegogo.com/projects/don-t-kill-her#/

YouTube Preview Image

gun_godz_by_theamazingrobotjoe-d63z75y Cette semaine on part dans une ambiance retro FPS avec 3 jeux présentés ! Et grande première sur Pépites et Nuggets, on vous parle d’un jeu qu’on a pas aimé. C’est en lançant Bunker Punks, un jeu qui semble faire l’unanimité sur Steam, qu’on s’est mis à rager :

Bunker Punks est un mauvais FPS, un mauvais Rogue like (et sera probablement un mauvais jeu vidéo). Bref, on n’aime carrément pas Bunker Punks vous l’aurez compris.

Du coup on s’est dit qu’on pouvait vous parler de deux retro FPS sympa, gratuits et que vous pouvez relancer sans problème. RGK a déjà bien parlé de Gun Godz (on en remet une couche, si vous n’y avez pas joué, foncez). Comme beaucoup de jeux de l’équipe Vlambeer, il est magnifique. Et on vous présente 8bit killer, de Locomalito, carrément moins moderne mais plein de charme et qui vous occupera une petite heure.

Pour la prochaine vidéo, on revient avec un jeu sur console, faudra prévoir de quoi se laver les mains, puis on retournera sur du multi local PC comme c’est la tradition.

Si vous avez des Pépites de FPS retro à partager, n’hésitez pas et laissez nous un lien ci-dessous !

yv_idle_new

YouTube Preview Image

capture

Children of Morta … Ça fait depuis octobre 2014 qu’on a envie de le tester. Grosse excitation donc quand on a vu qu’une alpha était disponible pour les kickstarters. Émotion confirmée après 1 heure de jeu et une première impression très positive.

Certes, tout n’est pas encore implémenté (on parle de mort permanente, d’émotion qui touchera vos personnage selon les disparitions et les événements), le gameplay reste pour l’instant très classique (attaque primaire, attaque secondaire, pouvoir lié au héros et pouvoir aléatoire, esquive) mais aussi très agréable. Children of Morta c’est aussi une énorme hype qui vise les hipsters fans de pixel art :

0bad62d720b473465579e4ddec9511aa_large

Children of Morta est beau, Children of Morta est fun et on se réjouit de jouer à la version finale.

Et si vous n’aimez pas les early access mais que vous avez envie de vous faire plaisir, n’oubliez pas que “Hyper Light Drifter” dont on vous parlait ici (Hé ouais, on est des putes à clic), sera dispo le 31 mars !

YouTube Preview Image

[P&N] On a joué à The Curse of Issyos

Lundi 21 décembre 2015

issyos_fan_artCette fois on vous parle du dernier jeu de Locomalito, The Curse of Issyos. Vous connaissez sûrement Locomalito pour son célèbre Maldita Castilla, remake version “new old video game” du classique Ghouls’n Ghosts de Capcom ? Ou pour sa version revisitée version 8 bit de Doom (8 bit killer).

Dans “The Curse of Issyos”, c’est Castlevania qu’il revisite et qu’il adapte à la sauce mythologie grecque : l’île de Issyos (comme dans le titre du jeu, sûrement un hasard) à été maudite par les dieux du mont Olympe. Athena prévient l’ami Defkalion, marin pêcheur de son état, qui s’en inquiète un peu vu que sa fille, seule famille qu’il lui reste, réside sur la dite île.

Le reste vous vous en doutez est classique : des squelettes, des harpies, des lances et des boss à un ou douze yeux. Bref, nous on a adoré.

Au premier abord le gameplay rigide “type Castlevania de 1986″ peut rebuter et surprendre.  Mais comme d’habitude, Locomalito ne se contente pas de faire des vieux jeux, il prend juste l’essentiel de ce qui faisait leur force et revisite le genre en y ajoutant sa vision et quelques nouvelles idées. Au final on a des titres difficiles mais qui restent accessibles et qui sont, cerise sur le gateau, totalement gratuits !

Bref, Locomalito c’est le bien, allez tester ses jeux ici et donnez lui de l’argent, juste un petit truc si le cœur vous en dit : www.locomalito.com/

YouTube Preview Image

PS : Vous trouvez sur le site de nombreux bonus dont :

- La jacquette format DVD du jeu
- La musique du jeu
- Le manuel du jeu
- Et plein d’amour