A partir du jour ou j’ai disparu.

Ca pogne le blog de PasDeBras.

Archive pour mai 2010

Encore une tasse de miam?

Dimanche 23 mai 2010

Salut NoFrag c’est PDB et jviens encore vous parler de flims, mais cette fois je ferais un poil entorse à mon règlement intérieur car nous n’aborderons pas de sujet lié aux films d’actions au scénar bidon ou d’acteurs de salle de bain.
Non deux films, ou précisément un film et un documentaire que j’ai retenu en cette fin de mois de mai. Deux bombes en puissance que je m’offre à moi même car je fête ce dimanche mes quarante-vingt-deux ans.

Alors parlons du film; ca s’appelle Sound of Noise :

Ca parle d’une tranche de la vie d’un type, Amadeus Warnebring qui en plus d’avoir un nom de boche et d’être suedois, est flic, pas de bol. Elevé dans une famille de musiciens et dernier de la fratrie, il déteste la musique.
Ok, ça a l’air tout pourri. On est d’accord. Mais à l’aube de son quarantième beursday, débarque en ville une bande d’illuminés anarchistes performers de l’extrême, qui vont utiliser divers lieux et services publics de la ville comme studios d’enregistrement.
Ça a l’air mieux mais vous avez pas l’air convaincus, en plus de ca ca a l’air un peu intello-couillon.

Oui mais : la musique est coule.

Extrait 1 : Les Anar-tambours-du-bronx-strudels sur l’autoroute.
Extrait 1 : Les Anar-tambours-du-bronx-strudels à l’hôpital.

Pour ce qui est du docu, je vous ai menti, ca parle de sekse et de violence sur fond de rock & roll, c’est la petite histoire de l’ozploitation, les débuts du cinéma d’action-horreur en Australie. Je rentrais du boulot à 3 heures du mat’ et j’ai trouvé ca sur canal+ cinéma.

Ya pas mal d’interview de réalisateurs aussies et Tarantino en guest, quentin on aime ou on aime pas mais on reconnaitra qu’il s’y connais en bouzes action-horror avec effet ketchup glauque depuis ses débuts avec Rodriguez.
Ces mêmes reals cherchaient a percer et il leur fallait convaincre a tout prix le public américain par une overdose de violence, de gore et de sexe; le tout filmé en un temps record, et donc dans des conditions souvent limite, beaucoup on frôlé la mort pendant les tournages, durant des scènes d’explosions ou de chutes libres..
Construit sur un parallèle interview de reals/extraits des films, ca va vous donner envie de voir ou de revoir ces films inconnus qui surpassent pour certains beaucoup de productions modernes..
Pour vous mettre en jambe, le trailer : par ici sur DM
Vous pourrez sans peine trouver le film en vo sur n’importe quelle plateforme de tipiak, mais les sous-titres sont inexistants sur le net, sauf en portupoil ce qui va handicaper les anglophobes..
Ceci dit, vous pouvez commander le dvd original, qui comporte les sous-titres dans la langue de moliere sur le site officiel, comme indiqué sur le site dvd-fr.

Bon dimanche nofrag !