A partir du jour ou j’ai disparu.

Ca pogne le blog de PasDeBras.

[test] Mass Effect 2 : Alors bien ou bien?


Bon alors comme les deux pouilleux du fond qui n’ont pas joué au premier vont avoir un peu de mal à suivre je résume sans trop spoiler : Dans Mass Effect sorti en novembre 2007 sur xbox 360 et pc, l’humanité à découvert un passage vers d’autres mondes en exploitant la puissance des relais cosmodésiques, véritables lances pierres à vaisseaux géants.


Toute nouvelle sur l’échiquier politique galactique, elle a fort à prouver aux races conciliennes qui peuplent l’espace fédéré. S’adapter ou s’exiler en somme. C’est dans ce contexte que vous vous retrouvez à incarnez un personnage sur mesure appelé Shepard, d’abord héros de l’humanité puis héros de la galaxie, vous êtes appelé à devenir le premier agent humain des affaires tactiques et spéciales de reconnaissance de la citadelle, gigantesque station des nations unies de l’espace, youhouu : un s.p.e.c.t.r.e. (me demandez pas je sais pas à quoi ca corresponds exactement.) un homme au dessus des lois dont les privilèges et le pouvoir vont avec une seule et unique obligation : protéger l’espace concilien de toute menace extérieure. Et il va y en avoir sévère.
Sans vous dévoiler la nature de la menace en questions, à la fin du jeu nous laissions Shepard en plan à bord de son vaisseau, la galaxie sauvée pour un court instant.


Parlons de son petit frère maintenant.
Et bien bof bof Mass Effect 2, je m’explique. Ce qui est cool, c’est que comme promis on peut importer son personnage de me1 et l’histoire du 2 s’en trouve bel et bien modifiée selon les actions que vous avez précédemment menées. Même si ce sont trop souvent l’objet de scènes mineures elles sont bien ficelées et bien en rapport avec vos actions, pas comme dans SW:KOTOR I & II par exemple ou c’était souvent évasif (oui je sais c’est pas le même studio >__<)..


Là ou le travail est monstrueux c’est au niveau de la mise en scène, on voit la volonté d’en donner le maximum au joueur, quitte à et j’y reviendrais, réduire la durée de vie : chaque scène importante ou non de quête annexe dispose de cinématiques, de voix doublées, et d’une construction physique réaliste. Le joueur n’a plus un accès libre a de grands environnements comme la citadelle sur le premier mass effect, mais à une myriade de petits niveaux en rapports direct avec la mission, connectés par un hub. L’impression d’immensité de la station mais surtout et plus important de réalisme est gigantesque. Par exemple si vous devez vous rendre à un point en particulier de Tuchanka, la planète Krogan, exit le MAKO du 1, vous emprunterez un camion militaire au chef local, ou sur Illium un taxi ou le véhicule personnel du donneur de quête.
Si une quête mineure vous amène à vous rendre dans un entrepôt désaffecté du spatioport, vous allez pas vous retrouver dans une vielle map recyclée mille fois avec les mêmes mecs dans le même pyjama de combat mais une seule et même map conçue spécialement pour cette mission avec ses npc propres.. . Et même si la mission vous parait complètement inutile face à la trame de l’histoire, elle contiendra vraisemblablement deux ou trois cinématiques. Les mouvements des npc sont eux aussi très bien réalisés et fourmillent de détails, la rencontre avec Samara ou elle met à mort un tueur est est régal visuel par exemple.


Deuxième bon point du jeu ; le système de personnalisation du groupe et de Shepard. Si la progression de niveau n’a pas changé, les objets et modifications grandement : Exit les achats d’armures, maintenant il vous faudra acheter des pièces pour différentes utilisations, jambières, plastron épaulières etc. Les membres du groupe eux ne changent plus d’armure, et ce n’est pas une perte, cette belle d’enfants de salauds garde sa classe d’origine et le visuel du groupe n’en deviens pas aseptisé comme dans le 1, même s’il reste possible de changer le skin des personnages via leurs quêtes annexes d’histoire. Le Normandy SR intègre donc une petite usine d’armement et de recherches ou il est possibles de personnaliser et d’améliorer indépendamment votre vaisseau, armes, pouvoirs et capacités prototypales. A ce propos, l’exploration spatiale n’implique plus de visiter les planètes à pied, l’envoi de sondes depuis l’orbite de la planète facilitera vos recherches de matières, non pas dans le but de la revendre mais pour faire fonctionner l’atelier interne du vaisseau, la refonte des boucliers déflecteurs demandera par exemple son lot de platine.


Inutile de tergiverser : Mass Effect 2 n’est pas un RPG pure souche, c’est plus un jeu d’aventure intégrant à la fois gunshots en temps réel, levelling et une poudre de stratégie. Les combats ont donc étés repensés en comparaison au 1. Plus nerveux c’est le cas de le dire. Le jeu est bien plus dur que le premier épisode, se contenter de foncer dans le tas comme un gros bourrin ne fonctionne plus et tout réside sur un modèle de combat à couvert à la GoW, ou en sélectionnant bien vos squadmates vous devez vous créer des opportunités, krogan à l’avant, le laisser bousiller les défenses gravitiques ennemies en mitraillant la zone ou l’ingénieur hackant les unités cybernétiques à coup de contremesures, profiter de la faille pour les contourner, les choix sont nombreux ce qui ajoute une rejouabilité tactique assez importante.
A ce propos toutes les classes ont étés revues et corrigées, possédant toutes un pouvoir particulier, le soldat n’en parait que plus fade face à des classes pouvant se rendre invisible, prendre le contrôle de drones ou d’ennemis ou déchirer un groupe d’opposant en deux. De plus comme les coéquipiers sont bien plus attentifs leur comportement change vraiment cette fois si vous êtes adepte de la biotique ou un ingénieur tacticien, ils ne vous laisseront plus tomber si vous êtes en train de vous faire charcuter la face. Et veilleront à attirer l’attention sur eux plutôt que sur vous.
Au rayon des petites améliorations, on notera quelques QTE à la souris simplistes à un bouton pendant les dialogues, mais leurs réussite dépendra de votre temps de réaction, le clic droit corresponds à une action sympa, le clic gauche a un coup de boule avec un point d’alignement à la clé pour les deux.


A la question “est-ce que l’histoire peut vraiment partir en couille?” je répondrait oui et non, ca dépends de votre implication dans l’histoire, non parce qu’au final vous pourrez terminer le jeu sauf si vous êtes un débile mental “votre shepard” ne devrait pas mourir. Et oui parce que par contre certains membres de votre équipage peuvent crever si vous ne les affectez pas correctement lors d’une mission, tous confondus, même ceux qui vous suivent depuis le premier opus. Comme dans mon cas par exemple ou j’ai perdu tali, la machiniste quarienne et mon personnage préféré. Elle est morte parce que je voulais lui prouver que j’avais confiance en elle, parce que c’était la meilleure. C’était effectivement la meilleure. Mais elle n’est pas revenue. Choisir entre se séparer de Tali parce qu’il n’y avait qu’elle de fiable ou choisir de mettre sa propre vie en danger, et la mission, pour sauver la peau de ceux que vous aimez. Notez qu’elle aurait pu survivre. Un pote ayant fait le même choix la compte toujours dans son équipage, le bâtard.


Le premier point noir du jeu c’est qu’il n’est pas complet. On a l’impression que les dev se sont donnés à fond pour faire 50% du jeu et puis qu’ils se sont dit “Va y jsuis fatigué on arrête la et la suite sera dans Mass Effect 3.” Bah oui mais et nous les joueurs ?! Ont a pas encore éjaculé de plaisir que la branlette s’arrête en plein milieu bordayle.
Vous vous souvenez des trailers qui disaient “assemblez la meilleure équipe de la galaxie” ? Et bah c’est ca le jeu. Nothing else. Bien sur vous allez démonter un méchant à la fin mais ca s’arrête si brusquement que s’en est triste. On sent que l’équipe du jeu à voulu faire un petit décrochage pour expliquer la formation de l’équipe du 3 et mettre en place les nouvelles forces sur l’échiquier galactique. Bon soit mais ca fait maigre pour un jeu qui se revendique de bioware, surtout après l’excellent Dragon Age.

Du coup ca amène un truc super triste mais ca reste soumis à caution ce n’est que mon avis personnel : Mass Effect 1 était EPIQUE. Mass Effect 2 ne l’est pas. On ne sent pas la même tension comme lors de la poursuite de saren pendant l’activation de la citadelle par exemple.

Le deuxième point noir du jeu c’est sa durée, la encore on sent un épisode annexe, une préparation pour le 3, en complétant tout le jeu de long en large au niveau quêtes du coté gentil de la force, j’ai mis 23h avec la rejouabilité ca peut doubler mais vous admettrez que ca fait faible. Pour autant l’ensemble est très cohérent et homogène, bien réalisé de bout en bout. Néanmoins vous pouvez recommencer le jeu en important votre personnage de la partie précédente, ou simplement continuer à jouer après la fin du jeu, DLC payants oblige.


Les plus, les moins et la conclusion :

+ Réalisation
+ Répercussions du 1 sur le 2
+ Nervosité des combats revus à la hausse
+ Disparition du Mako, des ascenseurs et de quasiment tout les passages chiants (exploration de planetes etc) du 1
+ Pas de passages à vide
+ Plus réaliste au niveau du level design. A tout point de vue plus immersif
- Pas épique du tout.
- Animations faciales de certains personnages
- Durée

En bref ce ME ne m’a pas convaincu, mais c’est sans doute parce que j’en attendais beaucoup plus, en terme de durée de vie, rassembler une telle équipe pour trois fois rien est assez frustrant il faut l’avouer. Indépendament de ca c’est un super jeu, autant au niveau de l’ambiance que du gameplay. Son seul défaut c’est d’être un peu moins bien que son ainé. Mais c’est très sévère.
J’en suis à 25 heures de jeu et je retourne le dévorer.

Ah oui, je m’excuse du pavé que je vous oblige à lire, mais j’ai essayé de faire de mon mieux, j’ai eu la chance de mettre la main sur une copie avant l’heure, j’ai passé quasiment un jour entier sur le jeu d’affilée, jsuis un peu crevé. Disons que ce furent mes impressions à chaud.
Bonne nuit amigos.

edit : Pour être sur qu’on me comprenne bien ; Oui ACHETEZ le. Il est génial ce jeu, et puis c’est la suite des aventures de Shepard. Et si Bioware n’a pas caché le désir de faire de sa licence Mass Effect une trilogie, reste qu’il est frustrant au joueur d’arrêter de jouer ; parce que l’histoire est superbe et commence à peine à se dévoiler dans sa complexité à la fin de ce chapitre. Oui c’est un excellent jeu !

19 commentaires pour “[test] Mass Effect 2 : Alors bien ou bien?”

  1. Sir_carma dit :

    Tu termines sur une très mauvaise impression pourtant ton test est plein de bons points.
    23h de durée de vie, pour un jeu d’actino/aventure comme tu le dis c’est quand meme pas mal. Pas de quoi le mettre en points faible, mais inversement, pas de quoi le mettre en point faible.
    Et l’aventure qui s’arrete un peu nette, y’a pas une histoire de DLC gratos pour plein de petis bouts d’histoire en plus ?

  2. PasDeBras dit :

    Non, j’adore ce jeu, c’est juste que ca fait tache cette fin à la va-vite. Mais je ne dit pas que le jeu est mauvais, loin de la il est génial !
    Et pour le coup du DLC, on me la fera pas à moi ;D

  3. Mikee dit :

    Le DLC était gratuit pour ME1 sur PC si on possède une copie original

  4. PasDeBras dit :

    Et pinnacle station était payant.

  5. skacky dit :

    Ce jeu me donne super envie, et je suis vraiment tenté de l’acheter rien que pour Miranda, son doux visage et ses beaux yeux (hum hum, si on pouvait avoir des models comme ça pour E.Y.E)…
    Le soucis c’est que j’ai pas joué au premier pour une vague raison de livebox, d’absence de connexion internets et de vérif en ligne, et je me retiens de lire les preview et tout qui spoilent un peu trop, mais c’est dur, très dur.

    Donc je me tâte quoi, mais le jeu me fait furieusement envie, ça c’est clair. Le design plus ou moins fluo et très clean est très bien maîtrisé, et pourtant habituellement, je suis pas très très fan de ce genre de SF clean qu’on trouve de plus en plus souvent de nos jours.

  6. BaToU dit :

    Mass Effect 2 corrige des défauts du 1 mais en créé de nouveaux au passage. Au final on passe du bon temps, je dois être vers la moitié du jeu et je m’éclate vraiment. C’est vraiment rare que je fasse d’une traite un jeu aussi long, mais il le mérite.

  7. Kirby dit :

    Merci beaucoup pour ton test, tu m’as convaincu de finalement aller chercher ma version collector demain malgré d’autres critiques un peu négatives (mais gratuites apparemment).
    Juste un peu triste pour le “moins épique”.

    En tout cas y a rien dire, Bioware est sacrément productif cette génération, et je dis ça en bien.

  8. Ouamdu dit :

    Les combats et l’IA du premier m’avaient vraiment dégouté du jeu, dommage l’histoire avait l’air rigolote.

  9. Vahron dit :

    Tes screens viennent de la version PC, je présume ?
    Je vais faire le 2 sur console (malheureusement, c’est là que se trouve ma sauvegarde de ME1…), et je ne sais pas du tout à quoi m’attendre techniquement.

  10. PasDeBras dit :

    Vahron pour te répondre le jeu TAF sur mon pc ressemble à ca :

    Ce screenshot viens de moi et les autres screenshots de l’album comercial bioware ainsi que des screenshots PC de Gameblog.

    Pour ceux qui aimeraient savoir mon pc embarque ca :
    Operating System: Windows XP Professional (5.1, Build 2600) Service Pack 3 (2600.xpsp.080413-2111)
    Processor: AMD Athlon(tm) II X2 245 Processor, MMX, 3DNow (2 CPUs), ~2.9GHz
    Memory : 2048.0 MB
    DirectX Version: DirectX 9.0c (4.09.0000.0904)
    Card name: NVIDIA GeForce 9800 GT
    Display Memory: 1024.0 MB
    Current Mode: 1440 x 900 (32 bit) (60Hz)
    Monitor: PnP HDMI
    Etant donné que la plupart des jeux sortent a destination console, inutile d’avoir une bete de guerre donc, je fait tourner mass effect 2 tout à fond à 37-41 IPS.

  11. BaToU dit :

    C’est un jeu Unreal Engine 3, ça fonctionne à merveille sur GeForce 8 et pour ceux qui ont déjà fait tourner Mass Effect 1, Bioshock, UT 3, Batman, Borderlands,…

    Si vous n’avez pas touché au 1 je vous recommande de fortement de commencer par là.

  12. Mysterius dit :

    Ca n’engage que moi mais je l’ai trouvé plus épique que le premier.
    Et surtout, il a une bien meilleure ambiance.

    Image hosted by uppix.net
    (oui, mon Sheppard est chauve)

  13. __MaX__ dit :

    38 heures pour faire tout le premier, toutes missions secondaires et autres conneries à deux balle.

    23 tout fouillé ? ou 23 genre “j’ai un peu fais du secondaire mais pas trop” ?

    Je commence ça demain pour ma part, et oui skacky need les mêmes modèles pour EYE =]

  14. PasDeBras dit :

    23 heures avec missions secondaires 100% completées, mais j’avais pas encore toutes les amélio.

  15. rippmania dit :

    Personnellement je suis assez déçu de cette suite. Si le premier ME était très loin d’être parfait il avait cependant un cachet inexplicable qui m’avait vraiment charmé.
    Et là, dès les premières heures de jeu, je me rends vite compte que le scénar n’est qu’une vaste blague, sans spoiler, vous aurez droit à d’affreux raccourcis pour lier les deux épisodes, et on retrouve exactement le même schéma narratif que le premier.

    Alors oui, les combats sont plus dynamiques et le jeu plus rythmé dans son ensemble, mais les personnages sont toujours aussi vides, (je dis sûrement ça parce que j’ai adoré l’énorme travail sur le background des compagnons dans DA:O) ils sont trop nombreux et se valent tous dans n’importe quelle situation.

    Pour ce qui est du côté RPG, c’est une catastrophe, alignement bateau “bon, méchant”, pas d’inventaire, presque aucun équipement (juste des améliorations !!). Pour finir l’évolution du personnage est là aussi une insulte au genre: en gros 5 skills à développer, 4 actifs et peut être 2 utiles).

    Je n’ai pas encore fini le jeu, j’en suis à psychanalyser mes compagnons qui ont tous des problèmes catastrophiques dans leur vie (zomagad!). Comme le dis pasdebras, rien d’épique là dedans, et c’est quand même un comble.

    Alors je me suis fait une raison, le jeu n’a plus rien à voir avec un RPG, et j’ai commencé à apprécier, la réa est très bonne, l’humour présent, l’ambiance prenante, l’univers cohérent… Maintenant j’aurai du mal à le recommander à 60e aux purites du genre.

  16. Mysterius dit :

    Les puritains du genre n’ont pas aimé Mass Effect 1 non plus, ou alors ils ne méritent pas leur nom.
    Pour moi, ME n’a jamais été un RPG. Ca ne me dérange pas, j’adore le jeu. Je trouve très bien qu’ils aient plus assumés leurs choix cette fois-ci, au lieu de faire un nouvel action/RPG batard qui ne vaut ni un bon jeu d’action ni un bon RPG. Au moins, là, c’est un bon jeu d’action scénarisé.

    Et c’est pas plus mal qu’il n’y ait plus d’inventaire, vu l’ergonomie insupportable du premier.

  17. PasDeBras dit :

    En même temps si ca vous hérisse le poil de débourser 60 euros, ne le faites pas. On est sur pc jvous rappelle.

  18. __MaX__ dit :

    C’est là que je suis pas d’accord Mysterius, de toute façon en générale les puristes sont justes bons a pendre. Je suis un énorme fan du vrai RPG, Sacred, DAO, NwN & Co… et Mass Effect I bien qu’étant loin de ce genre de titre est un rpg a la sauce Bioware dans la lignée des Kotors et je l’ai aimé.

    Bien que je viens de taper 8h sur le titre et que je j’adhère a mort au background, a la réa et tout. Même si l’ergonomie du premier était a critiquer… dans un rpg Bioware t’as un inventaire blindé avec une tonne de trucs utiles ou non ça a toujours été le charme du rpg… pareil pour les skills. Là ce n’est plus le cas, ça me frustre.

    La qualité des doublages est juste énorme, l’histoire part plutôt pas trop mal même si il y a beaucoup de raccourcis comme dit rippmania. Il manque le cachet du premier un peu oui, j’arrive pas à m’en défaire pour l’instant. Mais sinon ça tue, une paire de répliques m’ont vraiment fait délirer.

    Sinon PasDeBras, il faut que tu me rassures… 8h au compteur et j’ai fais juste les deux premiers recrutements sur Omega et 1 scan de planète… il me reste une paire de missions secondaires là bas en plus. Alors soit t’as tracé comme un goret et lu aucun dialogues ou il est fichtrement court. Mais si je fais le ratio : j’ai déjà 4 sur les 10 membres, si on ajoute les missions secondaires, je pense que pour un joueur même accro, on est plus proche des 30 heures que des 20… par contre je suis en hardcore et j’ai pas claqué une fois pour le moment :(

  19. PasDeBras dit :

    Actuellement j’en suis à 27 heures, et j’ai vraiment fini le jeu :
    - Histoire complete (tu peux continuer à jouer après le générique de fin dlc oblige)
    - Améliorations toutes débloquées et construites
    - Tout les systèmes visités à 100% et donc
    - Toutes les missions secondaires tapées
    - Missions des DLC du s.d.c. du 1er normandy et du recrutement du vétéran complete
    - Tout les magasins du jeu vidés
    - Et tali est actuellement dans mon pieu.

    J’ai pas speedé ni passé de dialogues de l’histoire c’est à 80% pour ca que je joue, mais oui j’ai speedé à finir le jeu puisque j’y ai passé 1 jour et demi d’affilée mais bref, il me reste plus rien à faire à part peut etre rejouer dans l’alignement moral contraire au bout de 27 heures sachant que c’est un new game + donc le jeu fini deux fois compter 40 heures au total.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté avec votre compte Wefrag pour publier un commentaire.