A partir du jour ou j’ai disparu.

Ca pogne le blog de PasDeBras.

Pioneer One & VODO

Mercredi 4 mai 2011 à 18:06

Salut Nofrag, tranquille ou bien?

Bon un petit billet pour vous parler de VODO et de leur initiative Pioneer One.
C’est quoi VODO?

VODO, c’est un site de mediasharing gratuit et légal, une plateforme web de distribution culturelle, pensée et batie pour le P2P. En faisant appel aux dons des internautes, VODO présente films, séries et albums de musique gratuitement en passant par des acteurs majeurs du milieu (Pirate Bay, kickStarter etc).

Si j’en parle ici, c’est qu’a repris dernièrement le développement de Pioneer One des producteurs Josh Bernhard et Bracey Smith, une série qu’elle est bien, entamée en juin 2010. Six épisodes au total sont prévus, quatre sont sortis jusqu’à présent et l’equipe compte sur le soutien communautaire pour tourner le reste ce mois ci.

http://www.vimeo.com/18547567

Le synopsis : Un objet non identifié rentre soudainement dans l’atmosphère terrestre et s’écrase au Canada,  arrosant dans sa trajectoire la moitié de l’état du Montana de retombées radioactives, un detachement de chemises blanches du departement de la sureté du territoire américaine est dépéché pour enquêter.
A leur arrivée, ils découvrent un rescapé humain dans ce qui semble être un appareil spatial soviétique, et une note en russe, indiquant que l’homme, en dépis de toute vraisemblance, est né sur Mars.

La série ne dispose pas de gros moyen, et s’en sort admirablement en filmant en huit clos l’équipe de spécialistes de USHS du Montana, pas vraiment l’idée qu’on puisse se faire d’une A-Team de Washington, et pour cause, entre le chef d’équipe dépressif, le nerd qui rêve d’héroïsme et la nurse angoissée, le show dépeints plus une bande de bras cassés déployés au mauvais moment et au mauvais endroit, qui luttent dans un enfer de paperasse pour tenter de discerner le vrai du faux.

Les acteurs eux ne sont pas définitifs avant le deuxième épisode, ceci étant du au temps monstre entre le tournage du premier et du second : six mois entre juin et décembre 2010 !

Bref, si vous étiez en train de vous demander ce que vous alliez regarder ce soir, je vous conseille ce show qu’il en a dans le ventre, sans vous limiter au premier épisode qui tâtonne un peu.

http://www.vimeo.com/12068097

Au vu de la communauté qui s’est formé derrière la série, elle verra sans problème ses deux derniers épisodes de la saison sortir prochainement, mais on peut se demander logiquement si ce format et ce style de distribution n’est qu’un simple essais, un jet de pierre dans l’eau ou s’il peut réellement perdurer.
Download :

Vous pouvez télécharger tout les épisodes ici : vodo.net/pioneerone
Et pour ceux qui voudraient du lien rapidshare, par la : oneddl.com/?tag=pioneer-one+s01

Petite tasse de fun a l’absurde scéance..

Mercredi 20 octobre 2010 à 16:00

Salut NoFrag, t’as la patata?

Moi pas mal, je suis allé voir Kaboom au Katorza, un petit cinéma indé à Nantes, et c’était pas terrible, mais j’y reviendrais. Non comme d’hab’ avec mon crew du ghetto on s’installe, TRANKIL, et on commence à enchainer les pubs a voix haute. L’avantage du Katorza c’est que ca dérange personne, c’est même souvent un petit concours dans la salle de projection.
Tout se passe bien jusqu’à ce qu’on tombe sur la pub pour la dernière Clio :

YouTube Preview Image

Tonnerre dans la salle, les plus de 30 ans se reçoivent des pop corn dans la face à grand coup de “Ah t’a une tête a avoir un môme toi, t’a rien compris a la vie !” et autres “Moi des maitresses jm’en tape 3 par semaine, mon zboub il sent la craie”..

Pour Renault donc, si tu passe la barre des 35 piges et que t’a hérité d’un gosse et donc d’une vie de famille, t’a foiré ta vie?

Bon oui bref sinon et bien Kaboom, pour ceux qui suivent pas, c’est ca :

YouTube Preview Image

Donc Smith est un étudiant paumé accessoirement semi gay a qui il arrive des trucs bizarres. Je m’attendais a voir un énième remake de trainspotting mal fait et plus djeuns. Bien mal m’en a pris; si on m’avais dit dès le départ que c’était une bouse scénaristique, je crois que j’aurais pris mon pied a regarder Kaboom.
Malheureusement j’ai passé la moitié de la séance à attendre une explication à cette suite de scènettes, dérivées maladives d’un croisement entre un mauvais épisode de H et un acide; et oui il faut y aller au courant, sinon et bien. Ah. Pause. Je crois que je viens de comprendre ce film en rédigeant ces lignes.

En somme, Kaboom est une immense branlette scenaristique, bordelique et fievreuse, avec une faciale finale exquise, puisque toutes les réponses aux questions sont données au spectateur incrédule en moins de 30 secondes, chrono.

En parlant de bite, NoFrag..
Est-ce que tu a vu Piranha 3D? Moi oui, ne me regarde pas comme ca, on m’y a trainé de force.
J’avais comme tout les récalcitrants vu et revu le realisateur francais du film sur tout les plateaux de télé, de TF1 à Canal en passant par la TNT clamer à qui voulait l’entendre que sa bouse était avant tout “un rêve d’enfant”, “un festival de nostalgie” et blablabla.
Ca sentait l’excuse a plein nez, soufflé par un copain pour justifier que bah son film, c’est dla merde. J’avais envie de lui dire que ce n’est pas parce qu’il avait inclus Christofer Lloyd qu’il allait pouvoir se comparer le sexe a la meilleure trilogie de tout les temps. Alors j’ai rejoint les contestataires, ad vitam eternam je ne voulais pas voir Piranha.

YouTube Preview Image
Oui mais.
Oui mais j’y était, assis au ciné, lunettes 3D sur la face, pret a en découdre, et ce que j’ai vu m’a assez agréablement surpris :

Qu’on ne se méprenne pas, cela reste une merde, mais vous y verrez du boobz et du sang de teenager américain, en plus de deux scènes hallucinantes ou vous pourrez voir en 3D génitale :  Deux actrices a poil jouant les naïades, se lechouillant dans une crique à 360° sous la flotte; ainsi qu’un piranha vous vomissant une bite humaine dans la gueule. Beh jvous jure qu’en 3D on s’y attends pas.

Allez jme casse, juste le temps de vous dire que je vous prépare un petit review de films merdiques a sortir, et que les coders de Medal of Honor ne savent pas faire les portes :
YouTube Preview Image

Encore une tasse de miam?

Dimanche 23 mai 2010 à 1:34

Salut NoFrag c’est PDB et jviens encore vous parler de flims, mais cette fois je ferais un poil entorse à mon règlement intérieur car nous n’aborderons pas de sujet lié aux films d’actions au scénar bidon ou d’acteurs de salle de bain.
Non deux films, ou précisément un film et un documentaire que j’ai retenu en cette fin de mois de mai. Deux bombes en puissance que je m’offre à moi même car je fête ce dimanche mes quarante-vingt-deux ans.

Alors parlons du film; ca s’appelle Sound of Noise :

Ca parle d’une tranche de la vie d’un type, Amadeus Warnebring qui en plus d’avoir un nom de boche et d’être suedois, est flic, pas de bol. Elevé dans une famille de musiciens et dernier de la fratrie, il déteste la musique.
Ok, ça a l’air tout pourri. On est d’accord. Mais à l’aube de son quarantième beursday, débarque en ville une bande d’illuminés anarchistes performers de l’extrême, qui vont utiliser divers lieux et services publics de la ville comme studios d’enregistrement.
Ça a l’air mieux mais vous avez pas l’air convaincus, en plus de ca ca a l’air un peu intello-couillon.

Oui mais : la musique est coule.

Extrait 1 : Les Anar-tambours-du-bronx-strudels sur l’autoroute.
Extrait 1 : Les Anar-tambours-du-bronx-strudels à l’hôpital.

Pour ce qui est du docu, je vous ai menti, ca parle de sekse et de violence sur fond de rock & roll, c’est la petite histoire de l’ozploitation, les débuts du cinéma d’action-horreur en Australie. Je rentrais du boulot à 3 heures du mat’ et j’ai trouvé ca sur canal+ cinéma.

Ya pas mal d’interview de réalisateurs aussies et Tarantino en guest, quentin on aime ou on aime pas mais on reconnaitra qu’il s’y connais en bouzes action-horror avec effet ketchup glauque depuis ses débuts avec Rodriguez.
Ces mêmes reals cherchaient a percer et il leur fallait convaincre a tout prix le public américain par une overdose de violence, de gore et de sexe; le tout filmé en un temps record, et donc dans des conditions souvent limite, beaucoup on frôlé la mort pendant les tournages, durant des scènes d’explosions ou de chutes libres..
Construit sur un parallèle interview de reals/extraits des films, ca va vous donner envie de voir ou de revoir ces films inconnus qui surpassent pour certains beaucoup de productions modernes..
Pour vous mettre en jambe, le trailer : par ici sur DM
Vous pourrez sans peine trouver le film en vo sur n’importe quelle plateforme de tipiak, mais les sous-titres sont inexistants sur le net, sauf en portupoil ce qui va handicaper les anglophobes..
Ceci dit, vous pouvez commander le dvd original, qui comporte les sous-titres dans la langue de moliere sur le site officiel, comme indiqué sur le site dvd-fr.

Bon dimanche nofrag !

Le retour du planning familial des films !

Samedi 17 avril 2010 à 2:23

Salut NoFrag, c’est PDB ! Regarde ya plein de flims HARDCORE qui vont sortir bientôt; alors pour fêter ca, j’ai fait une nouvelle super liste pour pas que tu les loupe en coopération avec le planning familial des films ! (En plus si tu clique sur les liens t’a la bande annonce c’est trop champollion)
[Allez met toi dans l'ambiance avec cette petite piste old school : Gang Rape Big Style From the 90's]

PREDATORS - Date de sortie camembert : 14 Juillet 2010

OMG la licence n’en finit plus et c’est pas le pitch signé par un Robert Rodriguez (l’homme derrière les Grindhouse avec Tarantino, Une Nuit En Enfer ou Sin City) complètement visionnaire qui va changer la donne : “Des uber-badass de toutes nationalités sont largués en pleine pampa pour être chassés par des Predators, ils se font tous démembrer sauf le beau gentil au passé trouble qui se tape la chaudasse sniper a la fin”. Entre toi et moi NoFrag il est vraiment con parce qu’a sa place moi jme serais tapé Morpheus, qui joue un rôle de.. Bah qui joue un rôle de Morpheus (”Va y fait moi voir des pilules bleuuuuues !”). Non rien de bien nouveau si ce n’est que le héros est joué par cette grosse carpe triste d’Adrian Brody (le Pianiste), accompagné du méxicain fétiche de Rodriguez qui jouait dans le faux trailer de Machete.

Oui mais
; jvais pas faire la sainte nitouche avec toi nofrag, j’adore les films d’action a la con, et celui la en tiens un bon bout, le problème c’est qu’il va pas y avoir d’aliens dedans, et on sait tous que les Predators font un peu pitié, ils ressemblent aux genre de méchants qu’affrontaient les tortues ninja dans le dessin animé des années 90 avec leurs bouches qui ressemblent a des anus sous hémorroïdes, sérieux c’est pas étonnant que dans chacun des films a licence ils abusent de leur camouflage optique on les voit quasiment jamais…

KICK-ASS - Date de sortie camembert : 21 Avril 2010

Ps : Grand jeu, toi aussi trouve les références de gros pédés planqués dans le screenshot, si tu trouve les 4 tu gagne un cadeau surprise !

Olala ca va être trop bien kick-ass, jvais te le prouver : “un type bidon se découpe un costume dans les rideaux de sa maman et pète la gueule a de types sous l’identité secrète de kick-ass, nouveau super héros pourri armé de concombres parmi d’autres super-loosers”. Ce que vous venez de lire n’est pas un de mes résumés de merde mais le véritable pitch du film si ca annonce pas du lourd je bouffe mon chat (et ca va être degueu parce que si vous avez lu les deux autres pauvres posts de mon blog, vous savez qu’il est mort ya plusieurs mois, je suis juif : JE CONSERVE TOUT).

Oui mais; au casting ya Aaron Johnson dans le rôle du geek déglingo H4RD0R et Nicholas Cage qui jouera Big Daddy, un autre super héros, les deux acteurs sont mis en boite par Matthew Vaughn, un monsieur qui est resté dans l’ombre de Guy Ritchie sur les tournages de Snatch et de Mean Machine, entre autres.


Green Zone - Date de sortie camembert : 14 Avril 2010

Green Zone c’est le nouveau titre de monsieur Paul Greengrass, l’homme derriere la trilogie Bourne (La Mémoire/Vengeance/Mort Dans La Peau) qui repart sur un nouveau synopsis talionique avec son acteur fétiche Matt Damon; Un gentil GI découvre que son armée n’est pas qu’une bande de bisounours de la paix mais un ramassis de gros mangeurs d’enfants, et décide de chier dans la bouche du méchant avec l’aide de Brendan Gleeson, un acteur incroyable et inconnu du grand public, au palmarès exceptionnel dont certains se rappellent peut être dans son role dans la série MI-7.

The Crazies - Date de sortie camembert : 9 Juin 2010

W00T un nouveau film de zombis ! Enfin non apparement c’est pas un film de zombies; le pitch : “Un nouveau virus inconnu touche une petite bourgade tranquille américaine (ou vit un gentil policier humaniste et sa bombasse de copine) et transforme les gens en zombis fous décérebrés et assoiffés de sang avant que les militaires arrivent pour tirer dans le tas et perdre le contrôle comme ils ont l’habitude de faire. Le gentil policier va tenter de survivre tout en foutant sa bonniche en cloque” SUSPENSE !!1!
Oui mais; C’est un film de zombis putain ! Ya Timothy Olyphant qui a joué code 47 dans Hitman et Radha Mitchell qui a joué la fille qui se fait buter avant que le héros la saute dans Clones avec Bruce Willis..

The Expendable - Date de sortie camembert : 18 Aout 2010

OMG OMG reservez vous un aprem sur vos tablettes c’est le film bidon de l’année ! Ya tout : “Un gang de bikers badass des forces spéciales refonté en mercenaires s’en vont gentiment au panama dégueuler sur la face des gentils fascistes avec tout leur savoir faire de professionnels”, c’est avec laisse tomber : Sylvestre, Jason Statham(Crank), Arnold, Jet Li et Mickey Rourke la belle brochette de steroides !
Waldeck me signale que Bruce fait aussi partie du casting, a ce prix la vous avez plus moyen de le louper !

Sinon, si par hasard tu a rencard ce soir, je t’invite a utiliser cette piste que je viens juste de mixer avec mes pieds en 5 minutes, ambiance romance garantie : Clique ici pour tirer ton coup..

[test] Mass Effect 2 : Alors bien ou bien?

Lundi 25 janvier 2010 à 23:40


Bon alors comme les deux pouilleux du fond qui n’ont pas joué au premier vont avoir un peu de mal à suivre je résume sans trop spoiler : Dans Mass Effect sorti en novembre 2007 sur xbox 360 et pc, l’humanité à découvert un passage vers d’autres mondes en exploitant la puissance des relais cosmodésiques, véritables lances pierres à vaisseaux géants.


Toute nouvelle sur l’échiquier politique galactique, elle a fort à prouver aux races conciliennes qui peuplent l’espace fédéré. S’adapter ou s’exiler en somme. C’est dans ce contexte que vous vous retrouvez à incarnez un personnage sur mesure appelé Shepard, d’abord héros de l’humanité puis héros de la galaxie, vous êtes appelé à devenir le premier agent humain des affaires tactiques et spéciales de reconnaissance de la citadelle, gigantesque station des nations unies de l’espace, youhouu : un s.p.e.c.t.r.e. (me demandez pas je sais pas à quoi ca corresponds exactement.) un homme au dessus des lois dont les privilèges et le pouvoir vont avec une seule et unique obligation : protéger l’espace concilien de toute menace extérieure. Et il va y en avoir sévère.
Sans vous dévoiler la nature de la menace en questions, à la fin du jeu nous laissions Shepard en plan à bord de son vaisseau, la galaxie sauvée pour un court instant.


Parlons de son petit frère maintenant.
Et bien bof bof Mass Effect 2, je m’explique. Ce qui est cool, c’est que comme promis on peut importer son personnage de me1 et l’histoire du 2 s’en trouve bel et bien modifiée selon les actions que vous avez précédemment menées. Même si ce sont trop souvent l’objet de scènes mineures elles sont bien ficelées et bien en rapport avec vos actions, pas comme dans SW:KOTOR I & II par exemple ou c’était souvent évasif (oui je sais c’est pas le même studio >__<)..


Là ou le travail est monstrueux c’est au niveau de la mise en scène, on voit la volonté d’en donner le maximum au joueur, quitte à et j’y reviendrais, réduire la durée de vie : chaque scène importante ou non de quête annexe dispose de cinématiques, de voix doublées, et d’une construction physique réaliste. Le joueur n’a plus un accès libre a de grands environnements comme la citadelle sur le premier mass effect, mais à une myriade de petits niveaux en rapports direct avec la mission, connectés par un hub. L’impression d’immensité de la station mais surtout et plus important de réalisme est gigantesque. Par exemple si vous devez vous rendre à un point en particulier de Tuchanka, la planète Krogan, exit le MAKO du 1, vous emprunterez un camion militaire au chef local, ou sur Illium un taxi ou le véhicule personnel du donneur de quête.
Si une quête mineure vous amène à vous rendre dans un entrepôt désaffecté du spatioport, vous allez pas vous retrouver dans une vielle map recyclée mille fois avec les mêmes mecs dans le même pyjama de combat mais une seule et même map conçue spécialement pour cette mission avec ses npc propres.. . Et même si la mission vous parait complètement inutile face à la trame de l’histoire, elle contiendra vraisemblablement deux ou trois cinématiques. Les mouvements des npc sont eux aussi très bien réalisés et fourmillent de détails, la rencontre avec Samara ou elle met à mort un tueur est est régal visuel par exemple.


Deuxième bon point du jeu ; le système de personnalisation du groupe et de Shepard. Si la progression de niveau n’a pas changé, les objets et modifications grandement : Exit les achats d’armures, maintenant il vous faudra acheter des pièces pour différentes utilisations, jambières, plastron épaulières etc. Les membres du groupe eux ne changent plus d’armure, et ce n’est pas une perte, cette belle d’enfants de salauds garde sa classe d’origine et le visuel du groupe n’en deviens pas aseptisé comme dans le 1, même s’il reste possible de changer le skin des personnages via leurs quêtes annexes d’histoire. Le Normandy SR intègre donc une petite usine d’armement et de recherches ou il est possibles de personnaliser et d’améliorer indépendamment votre vaisseau, armes, pouvoirs et capacités prototypales. A ce propos, l’exploration spatiale n’implique plus de visiter les planètes à pied, l’envoi de sondes depuis l’orbite de la planète facilitera vos recherches de matières, non pas dans le but de la revendre mais pour faire fonctionner l’atelier interne du vaisseau, la refonte des boucliers déflecteurs demandera par exemple son lot de platine.


Inutile de tergiverser : Mass Effect 2 n’est pas un RPG pure souche, c’est plus un jeu d’aventure intégrant à la fois gunshots en temps réel, levelling et une poudre de stratégie. Les combats ont donc étés repensés en comparaison au 1. Plus nerveux c’est le cas de le dire. Le jeu est bien plus dur que le premier épisode, se contenter de foncer dans le tas comme un gros bourrin ne fonctionne plus et tout réside sur un modèle de combat à couvert à la GoW, ou en sélectionnant bien vos squadmates vous devez vous créer des opportunités, krogan à l’avant, le laisser bousiller les défenses gravitiques ennemies en mitraillant la zone ou l’ingénieur hackant les unités cybernétiques à coup de contremesures, profiter de la faille pour les contourner, les choix sont nombreux ce qui ajoute une rejouabilité tactique assez importante.
A ce propos toutes les classes ont étés revues et corrigées, possédant toutes un pouvoir particulier, le soldat n’en parait que plus fade face à des classes pouvant se rendre invisible, prendre le contrôle de drones ou d’ennemis ou déchirer un groupe d’opposant en deux. De plus comme les coéquipiers sont bien plus attentifs leur comportement change vraiment cette fois si vous êtes adepte de la biotique ou un ingénieur tacticien, ils ne vous laisseront plus tomber si vous êtes en train de vous faire charcuter la face. Et veilleront à attirer l’attention sur eux plutôt que sur vous.
Au rayon des petites améliorations, on notera quelques QTE à la souris simplistes à un bouton pendant les dialogues, mais leurs réussite dépendra de votre temps de réaction, le clic droit corresponds à une action sympa, le clic gauche a un coup de boule avec un point d’alignement à la clé pour les deux.


A la question “est-ce que l’histoire peut vraiment partir en couille?” je répondrait oui et non, ca dépends de votre implication dans l’histoire, non parce qu’au final vous pourrez terminer le jeu sauf si vous êtes un débile mental “votre shepard” ne devrait pas mourir. Et oui parce que par contre certains membres de votre équipage peuvent crever si vous ne les affectez pas correctement lors d’une mission, tous confondus, même ceux qui vous suivent depuis le premier opus. Comme dans mon cas par exemple ou j’ai perdu tali, la machiniste quarienne et mon personnage préféré. Elle est morte parce que je voulais lui prouver que j’avais confiance en elle, parce que c’était la meilleure. C’était effectivement la meilleure. Mais elle n’est pas revenue. Choisir entre se séparer de Tali parce qu’il n’y avait qu’elle de fiable ou choisir de mettre sa propre vie en danger, et la mission, pour sauver la peau de ceux que vous aimez. Notez qu’elle aurait pu survivre. Un pote ayant fait le même choix la compte toujours dans son équipage, le bâtard.


Le premier point noir du jeu c’est qu’il n’est pas complet. On a l’impression que les dev se sont donnés à fond pour faire 50% du jeu et puis qu’ils se sont dit “Va y jsuis fatigué on arrête la et la suite sera dans Mass Effect 3.” Bah oui mais et nous les joueurs ?! Ont a pas encore éjaculé de plaisir que la branlette s’arrête en plein milieu bordayle.
Vous vous souvenez des trailers qui disaient “assemblez la meilleure équipe de la galaxie” ? Et bah c’est ca le jeu. Nothing else. Bien sur vous allez démonter un méchant à la fin mais ca s’arrête si brusquement que s’en est triste. On sent que l’équipe du jeu à voulu faire un petit décrochage pour expliquer la formation de l’équipe du 3 et mettre en place les nouvelles forces sur l’échiquier galactique. Bon soit mais ca fait maigre pour un jeu qui se revendique de bioware, surtout après l’excellent Dragon Age.

Du coup ca amène un truc super triste mais ca reste soumis à caution ce n’est que mon avis personnel : Mass Effect 1 était EPIQUE. Mass Effect 2 ne l’est pas. On ne sent pas la même tension comme lors de la poursuite de saren pendant l’activation de la citadelle par exemple.

Le deuxième point noir du jeu c’est sa durée, la encore on sent un épisode annexe, une préparation pour le 3, en complétant tout le jeu de long en large au niveau quêtes du coté gentil de la force, j’ai mis 23h avec la rejouabilité ca peut doubler mais vous admettrez que ca fait faible. Pour autant l’ensemble est très cohérent et homogène, bien réalisé de bout en bout. Néanmoins vous pouvez recommencer le jeu en important votre personnage de la partie précédente, ou simplement continuer à jouer après la fin du jeu, DLC payants oblige.


Les plus, les moins et la conclusion :

+ Réalisation
+ Répercussions du 1 sur le 2
+ Nervosité des combats revus à la hausse
+ Disparition du Mako, des ascenseurs et de quasiment tout les passages chiants (exploration de planetes etc) du 1
+ Pas de passages à vide
+ Plus réaliste au niveau du level design. A tout point de vue plus immersif
- Pas épique du tout.
- Animations faciales de certains personnages
- Durée

En bref ce ME ne m’a pas convaincu, mais c’est sans doute parce que j’en attendais beaucoup plus, en terme de durée de vie, rassembler une telle équipe pour trois fois rien est assez frustrant il faut l’avouer. Indépendament de ca c’est un super jeu, autant au niveau de l’ambiance que du gameplay. Son seul défaut c’est d’être un peu moins bien que son ainé. Mais c’est très sévère.
J’en suis à 25 heures de jeu et je retourne le dévorer.

Ah oui, je m’excuse du pavé que je vous oblige à lire, mais j’ai essayé de faire de mon mieux, j’ai eu la chance de mettre la main sur une copie avant l’heure, j’ai passé quasiment un jour entier sur le jeu d’affilée, jsuis un peu crevé. Disons que ce furent mes impressions à chaud.
Bonne nuit amigos.

edit : Pour être sur qu’on me comprenne bien ; Oui ACHETEZ le. Il est génial ce jeu, et puis c’est la suite des aventures de Shepard. Et si Bioware n’a pas caché le désir de faire de sa licence Mass Effect une trilogie, reste qu’il est frustrant au joueur d’arrêter de jouer ; parce que l’histoire est superbe et commence à peine à se dévoiler dans sa complexité à la fin de ce chapitre. Oui c’est un excellent jeu !

Pourquoi 2010 va tuer ton chat.

Samedi 16 janvier 2010 à 14:06

[omg si tu clique sur les liens, c'est les bandes annonces waw]

28 Janvier 2010 : Mass Effect 2
Mass effect 2
Plus d’un an après les évènements tragiques qui conclurent le premier opus, le commandant #tapezvotrepseudo Sheperd revient pour reformer une equipe de spectre classe 1. Devinez quoi, les méchants aliens veulent encore faire chier l’humanité.. >___<
Je fait style j’en ai rien à foutre mais en fait depuis deux mois je bande rien qu’en entendant la date du 28 janvier; une nouvelle fine équipe de psychopathes meurtriers, Sheperd ressuscité, un nouveau vaisseau, 3 fois plus de planètes, du sekse avec des aliens sexy, des guns et un scénar épique..

3 Février 2010 : Sherlock Holmes
SH
Alors ça c’est un film sur Sherlock Holmes (sans déconner?) nouvelle génération (comprenez ils se battent comme dans matrix mais ils sont sales comme dans fight club :D) avec Robert Downey le mec qui joue iron man dans iron man et Jude Law dont mes copines sont majoritairement amoureuses et dont mes copains sucent en secret la bite dans leurs.. Ahem. Ah oui et le real c’est Guy Ritchie.

9 Février 2010 : Bioshock 2

Dans le 1 on se crashait en avion a coté d’une ville sous la mer ou yavait des méchants capitalistes mutants à taper. Et bien la tu recrashe en avion a coté d’une ville sous la mer ou cette fois ya des méchants COMMUNISTES a taper, ce qui est bien mieux.

19 Février 2010 : S.T.A.L.K.E.R. : Call of Pripyat

En parlant de cocos, dans ce jeu, ils ont fait péter tchernobyl et ces cons de russes fous parcourent la zone en se tirant dessus pour récupérer des artefacts qui te donnent des super-pouvoirs et éventuellement un peu de diarrhée. Et oui c’est ca les radiations.

3 Mars 2010 : DayBreakers

Dans Daybreaker, les vampires ont pris le contrôle du monde, et ils sont dans la merde parce que vu qu’il n’y a plus d’humains à sucer, ils crèvent la dalle. Donc Ethan Hawke ( le superflic intègre de Lord of War et le jeune boulet de Training Day) essaye de redevenir humain pour pouvoir refaire bronzette.

4 Mars 2010 : Battlefield : Bad Company II

La licence Battlefield réside dans le scénario ultra complexe de deux groupes de mecs qui s’entretuent pour des points de contrôle avec des guns et des tanks. Et c’est génial.

16 Mars 2010 : Dragon Age : The Awakening

The Awakening est la suite de Dragon Age premier du nom, il faut toujours sauver des mecs des griffes des vilains zombies mangeurs de chair, se taper des elfettes et décapiter des types à la hache, sauf que là c’est dans le pays d’à coté, et comme ca sera un peu oriental, eh beh ils auront des danseuses du ventre ce qui justifie le jeu pour au moins 30 bonnes heures supplémentaires.

24 Mars 2010 : Légion

Légion est un film historique du futur proche qui raconte comment dans deux semaines, une armée d’anges déguisés en mamies et en vendeurs de glace vont venir nous péter la gueule méchamment. Heureusement y’en a un qui est gentil et il a une masse d’arme donc ca peut aller. En plus le type a des ailes noires (gabriel a des ailes noires parce que c’est le seul ange que dieu a autorisé à être un badass).
Et pi un des acteurs c’est Lucas Black. Mais siiiiii Lucas Black le guignolo qui joue le jeune trou duc de Fast & Furious Tokyo Drift. (Qu’est-ce que tu crois j’appartiens au club des fans de bouses, j’ai toutes les infos frangin)

7 Avril 2010 : Le Choc des Titans

Olala comment c’est du lourd, alors je spoil : Les méchants dieux sont pas content parce que les gentils humains ils veulent être libre alors pour se venger ils balancent la purée sur ces tantouzes de grecs. Sauf que pas de bol a force de baiser de la jouvencelle ils ont fait plein de demi-dieux dont Sam Worthington qui après être allé tâter la croupe de Neytiri dans Avatar décide ici de reprendre le bon vieux glaive parce que (je cite) “l’arc c’est pour les tapettes”. Il a bien raison.

18 Avril 2010 : Splinter Cell : Conviction

Splinter cell c’est une méga série à rallonge trop bien, c’est l’histoire d’un espèce de ninja qui bosse pour les ricains, et qui pourrait se résumer comme ca :
- Splinter cell 1 : Un ninja qui bute des mecs pour sauver l’amérique
- Splinter cell Pandora Tomorow : Un Ninja qui bute des TERRORISTES pour sauver l’amerique.
- Splinter cell Double Agent : Un Ninja TORTURÉ bute d’autres TERRORISTES mais sous couverture pour sauver l’amérique (mon dieu ca se compleskifie)
- Splinter cell Conviction : Les ricains ont buté la fille du NINJA TORTURÉ et du coup il leur pete la gueule mais je parie qu’il va quand même sauver l’amérique à la fin. (PRENDS CA HOLLYWOOD)

28 Avril 2010 : Iron Man 2

Ahhh Iron Man deux ; *l’histoire du 1* Un mec multi milliardaire avec son BEP chaudronnerie diplôme du MIT se construit une armure de malade qui vole pour tuer du méchant après avoir réalisé que le commerce des armes c’est kré mal. Et bien figurez vous que dans le 2, un méchant underground décide que c’est pas encore assez pour se faire pardonner et passe lui aussi son BEP chaudronnerie ahem non son dip.. Ah non c’est bien ca, son BEP chaudronnerie donc pour se fabriquer des fouets pour niquer la gueule a la super armure du mec qu’a son diplôme du MIT. Iron man 2 représente donc le combat entre les riches et les prolétaires, dans l’idéal de marx qui *BAM* oui bon ok c’est deux mecs avec des armures qui se foutent sur la gueule.

19 Mai 2010 : Prince of Persia

Prince of Persia est un film de Mike Newell, l’homme qui réalisa cette daube de ‘harry potter et la coupe de feu’ adapté du jeu vidéo du même nom. Le pitch : un prince arabe joué par un américain sauve une princesse arabe jouée par une américaine, il a une putain de dague qui lui permet de remonter le temps mais qui lui met un peu de sable dans le slip parce que sinon ca serait cheaté.. Je pense qu’il est raisonnable d’avancer qu’il devrait éventuellement réussir a la fin.

19 Mai 2010 : Robin des Bois

Waaouuuu Russell Crowe est de retour en jupe et collants après gladiator pour jouer le role de robin des bois. Comme vous devez pas connaitre l’histoire jvous fait un pitch : Robin des bois est un ninja assassin anglais (à 16h00 ils arrêtent de se niquer la gueule, ramassent leurs shurikens et boivent un peu de thé) qui latte la gueule aux riches pour filer du pognon aux pauvres, du coup les riches sont pas kré d’accord et ils veulent lui faire du mal. Sauf qu’en fait robin est le vrai fils du roi qui viens le sauver qu’au dernier moment parce qu’il était aux croisades ce con.

Juin 2010 : World of Warcraft : Cataclysm

A ce jour les analystes IPSOS estiment que j’ai perdu plus de 3 mois entiers de ma vie à jouer à wow, ca se passe de commentaires cette extension devrait en rajouter deux.

21 Juillet 2010 : The Last Airbender

C’est un film adapté d’un déssin animé français et comme j’ai la flemme de lire le synopsis officiel jvais faire un pitch d’après la bande annonce : il était une fois un mioche qui soufflait super mega fort. FIN

18 Aout 2010 : Salt

Salt c’est le nouveau film d’américains avec “la pulpeuse que toutes les filles détestent parce que tout leurs copains depuis tomb raider 1 aimeraient se la taper en costume” Angelina Jolie dans un rôle proche de ses 18 derniers rôles. Elle y joue une meuf canon qui se bat contre le gouvernement américain qui ne sait pas si elle est méchante ou gentille -oulalala le suspense de malade que je pense qu’il faudra attendre la fin pour apprendre qu’elle est gentille et que le méchant en fait c’est le mec aux lunettes et aux grosses moustaches qui porte le t-shirt “je mange des bébés”- … Par respect pour le réalisateur je ne le citerais pas.

15 Décembre 2010 : Tron Legacy

La suite de tron.

Mais siiii tron, le vieux film ou des vieux en costumes moulants s’affrontaient sur des motos-laser ! Bah ca date de l’époque ou être un geek c’était pas la classe, depuis néo est venu et il a tout changé avec sa cuillère.
Bah en gros c’est des vieux acteurs qui peuvent plus tourner que dans ce genre de films qui s’affrontent sur des moto-lasers en costume moulant, mais en mieux fait.

15 Décembre 2010 : Ninja Assassin

Je termine avec ce qui sera LE FILM de l’année, j’ai nommé “Ninja Assassin” rien que le titre veut tout dire, un jeune chinois ahem un jeune thailandais ahem un jeune coréen ahem UN JEUNE NIAKOUÉ orphelin élevé par les ninjas se rends compte qu’il est gentil et que ses maitres sont méchants et décide de sortir la panoplie d’action man mission shangaï pour leur démonter proprement la gueule avec violence violente. Du sang du sekse et des injures ridicules en japonnais. Regardez la bande annonce et attendez avec moi l’arrivée du messie.