Ana Al Haqq

le blog de muadib.

Archive pour septembre 2007

Roedelius

Mercredi 19 septembre 2007

Le récent article de moSk sur Pierre Henry m’a donné envie de vous parler succinctement de Hans Joachim Roedelius, musicien allemand de génie considéré comme un des précurseurs de la scène electro (au sens large) actuel.

Même s’il reste très méconnu, son influence est énorme et son travail au sein de son groupe Cluster ou en solo est considérable et fondamental (il a sorti plus d’une cinquantaine de disques) au point ou même Brian Eno avoueras s’être très largement inspiré de sa musique (D’ailleurs Roedelius a co-écrit By This River sur le classique ambient-pop d’Eno : Before And After Science ).

J’ai pu trouver une vidéo sur Youtube qui pourra vous donner un aperçu de son art, le morceau s’appelle Hollywood et il date de 1974…
Please enable Javascript and Flash to view this Flash video.

Par contre j’ai rien trouvé sur Deezer, donc je pense uploader deux trois morceaux d’ici la soirée.

Edit. Enjoy :

Cluster. Hollywood - Tiré de l’album Zuckerzeit paru en 1974
Cluster. Odessa - Tiré de l’album Curiosum paru en 1978
Cluster. Sowiesoso (Excerpt) - Une version edité d’un morceau de l’album du même nom paru en 1976 (album enregistré en deux jours s’il vous plait !)
Roedelius. Regenmacher - Morceau du premier album solo de Roedelius paru en 1978 Durch Die Wuste
Roedelius. Voran - Magnifique morceau de l’album Selbstportrait VII paru en 1990.

Orbital. In Sides

Vendredi 14 septembre 2007

Orbital est un groupe formé par les frères Hartnoll (Phil & Paul) en 1989 en pleine folie des rave-parties anglaises, d’ailleurs la musique du groupe a l’époque est très marqué acid-house (les tubes Chime, Lush et Halcyon en sont de parfaits exemples), et après deux disques dans cette mouvance ils sortent en 1994 le très bon Snivilisation qui préfigure ce que le groupe fera par la suite et montre un détachement du son acid-house des débuts.

En 1996, sort donc In Sides quatrième album du groupe et sommet de leur discographie pour beaucoup (dont votre humble serviteur), c’est le plus abouti, le plus conceptuel album du groupe, ses géniteurs voulant rompre les amarres d’avec un « académisme » qui commençait déjà à gangréner la techno en proposant une musique plus libre et ambitieuse…

Le groupe nous offre sur ce disque charnière huit pièces musicales, huit mini symphonies électroniques qui tels des mille-feuilles soniques dévoilent des mélodies qui se croisent et s’enchevêtrent sur un matelas de beats lorgnant vers la Drum&Bass.

Ce disque (avec aussi Odelay de Beck) a servi pour moi de bande son de l’été 1996, année de mon bac et de mes plus mémorables cuites ! C’est dire a tel point ce classique de l’electro m’a profondément marqué… mais osef de mes souvenirs de vieux con^^ et place au son.

Please enable Javascript and Flash to view this Flash video.

Please enable Javascript and Flash to view this Flash video.

Spécial dédicace a Bloodoctrine, un garçon qui a le bon gout d’aimer ce groupe;)

The Ballistic Brothers. Rude System

Mardi 4 septembre 2007

The Ballistic Brothers est un collectif anglais de musicos et Dj’s réunissant Ashley Beedle, Rocky & Diesel et David Hill (Des figures de la scène Electro-House-Acid jazz des années 80 et 90) formé en 1993 et ayant sorti deux albums :

• London Hooligan Soul (1994)
• Rude System (1996)


Leur but commun dans ce projet (outre se faire plaisir et cela s’entend) et de réussir une fusion harmonieuse entre Electro, house, jazz, funk, soul… Bref des musiques pour l’âme et le corps. Et le moins que l’on puisse dire est que le but est largement atteint, on est rapidement happé par la beauté des thèmes et la langueur des beats ! Une musique quasi chamanique parfaite pour ces soirées de fin d’été, enjoy !

Tracklist :
01.Cubafro Con Amigos
02.The Conversation
03.Soul Catcher
04.Rule Of The Bone
05.Marching On
06.Shiva’s Prelusion
07.Shiva’s Waltz
08.Streets Are Real
09.Blacker (4 The Good Times)
10.Love Supreme (Part 2) Oui c’est une reprise du classique de John Coltrane !
11.Silent Runnings