Homemade Pixels

Des pixels frais qui sortent du four le blog de MrHelmut.

Global Game Jam 2013, weekend d’enfer

Ce weekend a eu lieu la cinquième Global Game Jam, et cela fait maintenant 2 ans que j’organise le site de l’Est de la France. Cette nouvelle édition a été une franche réussite pour nous, plutôt incroyable en résultats et rigolades. Résumé de l’aventure et présentation des jeux.

La Global Game Jam

Pour ceux qui rattrapent le train en marchent, la Global Game Jam (GGJ) est un événement mondial qui a lieu tous les ans fin janvier. C’est ouvert à tous (pro, étudiants, amateurs, débutants…) et le principe est on ne peut plus simple : créer un jeu vidéo en 48h !

Cette année, ce sont plus de 320 villes qui y ont participé, dont Paris (géré par Nemo), Rennes, Marseille, Angoulème, Montpellier, Lyon et par chez moi, Nancy. Affluence record avec plus de 400 participants en France (et quelques 14000 dans le monde). Nombre de nofragés y participent régulièrement, et je pense qu’ils ne manqueront pas de compter leur aventure sur leur blog. Big up aussi à tous les lecteurs non inscrits que j’ai pu croiser ce weekend !

De notre côté, à Nancy (l’année dernière nous étions à Metz), nous avons doublé notre affluence avec 64 inscrits repartis en 13 équipes. Ce qui fait de Nancy la deuxième jam de France, pas très loin devant les autres villes, mais surtout encore très loin de Paris et ses 115 participants (booké en même pas 24h).

A noter qu’à Nancy, absolument toutes les équipes de l’année dernière étaient de retour ! (sous une forme ou une autre)

Organisation

Je ne vais pas détailler l’organisation de la GGJ comme je l’avais fait l’année dernière, mais je vais simplement dire que c’était beaucoup de travail en off pour aboutir à ce résultat. Tout d’abord, nous avons monté notre propre association, COIN, qui se veut être le penchant régional d’autres initiatives telles que le West Indie Collective et la Game Dev Party (qui marche très fort on dirait !). Nous avons reçu beaucoup de soutien, notamment de la part d’EPITECH Nancy qui nous a montré un soutien indéfectible et une liberté plus qu’appréciable. On ne s’en rend pas compte, mais en tout et pour tout, cela a sollicité une bonne vingtaine de bénévoles pour préparer et gérer le weekend (et on ne les remerciera jamais assez). Dans l’Est, nous essayons d’organiser à chaque fois une jam où les participants sont biens traités (on inclut les repas, et on insiste sur le bon encadrement de tous). Cette année, nous avions même un jury et des lots à décerner (dont plus de 2000€ de licences Unity, Corona, CraftStudio…). Même si cela va un peu à l’encontre de l’aspect non compétitif de la GGJ, cela n’a aucunement nuit à la très bonne convivialité de l’événement. Tout le monde était là par passion avant tout.

Bref, tous s’est passé comme sur des roulettes !

On a également essayé de se synchroniser avec Nemo, notamment au niveau de la traduction des keynotes. On aurait aimé organiser un stream webcam entre les sites Français, mais diverses circonstances et un manque de moyens (de notre côté en tout cas) nous en ont empêché.

Revivre le weekend

Game Side Story, qui a son fief à Nancy, a suivi la GGJ de l’intérieur durant tout le weekend. Si vous voulez un aperçu de comment on vit une game jam, il y a de quoi tout savoir :

Et très probablement un compte rendu complet à venir prochainement. Et leur compte rendu sur les jeux.

Les jeux de Nancy

Dans un ordre non préférentiel. Le thème était un son, un battement de coeur, à interpréter librement. Sur les 13 équipes formées, toutes ont mené à bien leur jeu !

Torpeur

YouTube Preview Image

Jeu reposant, cinématographique et presque contemplatif. Torpeur est un jeu d’aventure, fruit de l’union des gens derrière le Citrus Engine et du studio 3WG à Luxembourg. Plutôt étonnant compte tenu du penchant pour les jeux arcades du studio. Ils ont la ferme intention de continuer leur projet et de le diffuser sur les markets mobiles dans un format épisodique. Curieux de voir la suite !

Page : http://globalgamejam.org/2013/torpeur

Le Fil

Jeu Flash qui retrace trois grandes étapes de la vie : la naissance, l’amour et la mort. Un jeu plutôt poétique et qui pointe du doigt certaines polémiques actuelles, en offrant par exemple la possibilité d’unions homosexuelles. L’envers du décors est différent, ayant été à côté de la team durant toute la jam, je vous laisse imaginer les délires des concepteurs lorsqu’il s’agit de designer un utérus, la descente des eaux, le placenta ou encore faire le sound design de l’accouplement. Priceless.

Page : http://globalgamejam.org/2013/le-fil-0

Snake Tycoon

Le jeu de l’équipe dans laquelle j’ai participé et où personne ne se connaissait au préalable. Un développement plutôt tumultueux ! On était parti sur du Unity 3D, car nos artistes maîtrisaient surtout en 3D. Avec les autres devs, on ne connaissait pas vraiment Unity, mais comme on gérait en javascript/C#, on s’est dit que c’était une bonne opportunité de s’y mettre et de relever le défis d’apprendre en 48h. Pas de bol, on s’est plutôt cassé les dents et au bout de 12h de code, on a tout recommencé pour repartir en 2D, mais en conservant les modèles 3D qui ont été pré-rendus pour que les artistes se sentent à l’aise. L’idée du jeu est une sorte de simulation de train fantôme, façon tower defense, où on dispose des pièges qui feront monter le rythme cardiaque des passagers. Le but est alors de bien doser les pièges pour effrayer un max les gens, mais sans pour autant les faire clamser. Contre vents et marées, nous avons tout de même livré un jeu !

Page : http://globalgamejam.org/2013/snake-tycoon

Human Wild

YouTube Preview Image

Notre équipe de cadets, Alvin et Nicolas, 14 ans ! Et ils ont terminé un jeu ! Sous Game Maker certes, mais l’exploit est plus que notable. Alors que tous ceux qui hésitent à participer à une game jam, en pensant qu’ils n’ont pas les compétences, prenez en de la graine. ;-) Tout le monde est bienvenu !

Page : http://globalgamejam.org/2013/human-wild

Bamy’s Breaking Heart

Une équipe composée d’étudiant que j’ai en cours de développement de jeux. Je leur avais proposé un deal : si ils participaient à la GGJ, je leur compterais ça comme étant leur projet de cours. Et je dois dire qu’ils ont plutôt bien réussi leur One Button Game, alors qu’ils n’avaient que des développeurs dans leur équipe. Aller, 20/20. :-P

Page : http://globalgamejam.org/2013/bamys-breaking-heart

A Bloody (Good) Anatomy

YouTube Preview Image

Un jeu mobile/PC fully cross-platform, qui se joue au gyroscope, un peu à la façon d’un LocoRoco où on doit faire pivoter le monde pour diriger un coeur qui doit réhydrater le corps humain en tapissant toutes les parois de sang. Charmant.

Page : http://globalgamejam.org/2013/bloody-good-anatomy

Cardiac Runner

Un jeu d’étudiants d’EPITECH. Big up à cette équipe aussi pour avoir fait le jeu qu’avec des développeurs. Dès le départ, on sent l’influence direct de leur jeu : Super Meat Boy. On a donc de la plateforme exigente, au level design plutôt sympa pour un jeu fait en 48h, et le twist comparé à Meat Boy est qu’il ne faut jamais s’arrêter de courir, au risque d’exploser.

Page : http://globalgamejam.org/2013/cardiac-runner

Jouer en ligne : http://nathb.net/

Heart Z

YouTube Preview Image

Le jeu de l’équipe derrière l’outil CraftStudio, et fait avec CraftStudio. Il s’agit d’un outil de game making collaboratif qui offre tout un panel d’outils de modélisation, de scripting (visuel même) avec des facilités d’éditions synchrones (façon google docs), le tout dans un style blocky à la Minecraft. Assurément un outil qui va faire parler de lui. Du moins c’est ce que j’espère pour le futur de ce petit studio Strasbourgeois !

Page : http://globalgamejam.org/2013/heart-z

<3, Drugs & Rock’n'Roll

YouTube Preview Image

Un jeu musical compétitif sur iOS, d’une team au nom improbable : Wiener Schnitzel Hereos. Une partie de l’équipe nous avait déjà pondu Jump & Puke l’année dernière, un jeu iPad alors qu’ils n’avaient jamais touché au SDK Apple avant la game jam. Jump & Puke est désormais en passe de sortir sur l’Apple Store. Leur nouveau jeu est déjà tout aussi abouti, et on ne peut que saluer le travail de fou de leur deux sound designer qui ont produit 6 tracks dans des genres très variés (reaggay, rock, techno…) et le tout est écoutable sur soundcloud. Des gens qui n’avaient jamais fait de jeux vidéo avant ces deux game jam et qui ont un niveau ahurissant et des idées à plein tube. A noté qu’ils nous ont encore une fois bien éclaté les oreilles en enregistrant les cris que vous pouvez entendre dans le morceaux techno (l’année dernière, ils s’insultaient gentillement par synthèse vocale et commentaires dans le code interposés).

Page : http://globalgamejam.org/2013-6

Mirrored Love

YouTube Preview Image

Des Parisiens à Nancy ? C’est possible ! Et a priori ils n’ont pas regretté leur voyage et se sont pleinement amusés à faire ce très abouti one button game. C’est, selon moi, le jeu au game design le plus soigné. Ca se voit qu’il y a des étudiants en game design derrière et ils ont bien géré leur steak sur la réalisation. Vous reviendrez, hein ? ^^

Page : http://globalgamejam.org/2013/mirrored-love

Jouer en ligne : http://sam02m3.free.fr/Flash/Mirrored-Love/Mirrored-Love.html

Keep Calm - Follow Your Heart

Un autre jeu fait en partie par mes étudiants. Malheureusement inachevé, mais leur platformer a une ambiance et direction artistique de dingue ! Ils ont retenus l’attention avec leur réalisation. Pourvu que ça les motive à terminer leur moteur et en faire une belle démo jouable. 20/20 également ^^.

Page : http://globalgamejam.org/2013/keep-calm-follow-your-heart

Space Break’Heart

Le retour des étudiants de SupInfo, bien décidé à ne pas rester sur le jeu qu’ils ont fait l’année dernière. Challenge réussi. Dans ce jeu, vous incarnez un personnage dans le coma face à ses souvenirs cauchemardesques. Le but est de marteler la barre espace en rythme, pour simuler le coeur au risque de voir l’écran s’assombrir, et de tirer sur les ennemis. Inspiré de Binding of Isaac.

Page : http://globalgamejam.org/2013/space-breakheart

Heartbreaker

Très certainement LE jeu de la game jam de Nancy.

Le jeu se joue au pad et au micro. On dirige un sale gosse dans un hospice, et on doit gueuler dans le micro pour distribuer des crises cardiaques. Pixel art de haute volée et sound design chiptune excellent. Sachant qu’aucun des membres de l’équipe n’a vraiment d’expérience dans le jeu vidéo, ça promet !

Page : http://globalgamejam.org/2013/heartbreaker

Conclusion

Du lourd ! Des réussites pour tous, plein de choses à surveiller, un weekend d’enfer et une édition 2014 qu’on attend déjà !

Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour moi pour bosser sur d’autres articles sur mon blog depuis, mais maintenant la game jam passé, je vais revenir à tuto. :-)

11 commentaires pour “Global Game Jam 2013, weekend d’enfer”

  1. Netsabes dit :

    Félicitations !

  2. MrHelmut dit :

    Merci à toi, les relais ont été plus qu’appréciables !

  3. Daemetrius dit :

    Encore une fois ton retour donne envie, je penses que je sauterais le pas l’année prochaine !

  4. Tarto dit :

    Merci à toi pour cette superbe organisation !

  5. Prezspurer dit :

    Énorme respect au binôme de 14 ans, they got balls of steel !!

  6. le_poulet dit :

    Je confirme tes dires sur le GameDevParty à Lyon, ils font des conf et organisent des jams, ca marche plutôt bien et c’est cool de rencontrer des gens comme soit.

  7. KominAaa dit :

    le_poulet a dit :
    Je confirme tes dires sur le GameDevParty à Lyon, ils font des conf et organisent des jams, ca marche plutôt bien et c’est cool de rencontrer des gens comme soit.

    Tu étais a celle de Lyon?

    Nous a celle de Lyon on a fait çà :)

    http://globalgamejam.org/2013/splash

  8. le_poulet dit :

    Non, je bosse le week end, ca me prive de tous les évènements coolos et d’une partie de vie sociale palpitante.

  9. divide dit :

    Sympa le compte rendu !

  10. Lion2 dit :

    Ouais c’était super, j’ai adoré le coté “fait ce qu’il te plait” des installations et des couchages.
    Je suis un peu déçu que l’on ai pas été plus original, mais on colle quand même correctement au thème (Heart Z).

    Juste une question concernant la nourriture, on est plusieurs à avoir trouvé ça “pas très copieux”. Qu’en est-il par rapport à d’autres lieux en France ou d’autres années ?
    En même temps on n’a payé que 15 euros, vous rentrez dans vos frais ?

    Encore une fois merci à toi et à tous les bénévoles pour l’orga.

  11. MrHelmut dit :

    Thx. ;-) C’était cool de voir plein de nofragés !
    Votre jeu est quand même super bien fini.

    Côté nourriture, je sais que Rennes demandait une inscription pour financer ça, mais je ne sais pas dans quelle mesure. A Paris, ça dépend des années et des circonstances (comme partout en fait), cette année ce n’était pas le cas.

    Certains repas étaient un peu lég’, il faut l’admettre (je pense aux pizza, qu’on pensait plus grandes). Après, 48h le cerveau en ébullition, ça creuse ^^.

    Pour être transparent, sur les 15€ seuls, on est clairement déficitaire (6 repas tout de même). On avait d’autres sources de revenus, dont des fonds COIN et sponsors. Au final, on est pas déficitaire, mais on a pas fait de bénéfices pour autant. D’un côté ce n’était pas notre but.

    A titre de comparaison, l’année dernière, on avait de grosses quantités, mais ça s’est ressenti sur la facture (le traiteur s’est fait plais’) avec des inscriptions à 45€.
    L’année dernière, le tarif d’inscription a clairement été un frein (bon nombre d’étudiants ne peuvent pas se permettre ça), bien qu’après coup, les gens étaient très satisfaits.
    Donc cette année, on a tout fait pour réduire le tarif d’entrée au minimum, tout en gardant une bonne prestation (en choisissant les traiteurs plus rigoureusement). Et à l’inverse, on nous a fait la remarque que payer un peu plus n’aurait pas dérangé beaucoup de monde.

    On était encore un peu en phase exploratoire, du coup pour la prochaine (qui interviendra peut être avant la GGJ ^^), on sait où se placer. :-)
    En tout cas on insiste sur le fait que les jammers soient bien traités et maîtres des lieux.

    On vous enverra sous peu un questionnaire de satisfaction pour y voir plus clair aussi.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté avec votre compte Wefrag pour publier un commentaire.