Jeux indés & Co.

le blog de Lion2.

Archive pour la catégorie ‘test’

« Articles plus anciens

[Preview] Anno 2070

Jeudi 15 septembre 2011

Annopedia.net, forum dédié à Anno 2070

La série des jeux de gestion Anno d’Ubisoft reviendra dans à peine deux mois avec son cinquième opus PC.

Tout en continuant à respecter la règle des 9 (somme des chiffres de l’année = 9) c’est cette fois la direction du futur que prendra la série, en plaçant l’univers en 2070. Pour les développeurs, ce changement d’époque est surtout l’occasion de s’affranchir des limites historiques du passé et ainsi avoir plus de liberté dans la construction du gameplay. Et il semble une nouvelle fois qu’il ne se soient pas gênés avec les libertés. En effet, bien qu’ils assurent avoir travaillé avec des scientifiques spécialistes du futur, Anno 2070 ne sera pas futuristiquement plus réaliste que les précédents opus n’étaient historiquement réalistes.

Il ne fallu pas longtemps aux fans pour remarquer que 2070-1404=666 et ainsi ajouter à la fronde contre cette entorse à la tradition historique de la série, considérée par la plupart des journalistes comme un gros risque pris par Ubisoft. Si en avril, cette inquiétude pouvais être légitime face à l’absence d’informations concrètes sur le jeu, il en est tout autre aujourd’hui. Les nouveautés dévoilées jusqu’à maintenant sont plutôt nombreuses, et si leur portée sur le gameplay est encore largement incertaine, je suis plutôt optimiste quand à leur capacité à réinventer un gameplay génial, mais éprouvé par déjà quatre opus.

Trailer d’avril 2011 :

YouTube Preview Image

Lire le reste de cet article »

Blocks That Matter / Bastion

Samedi 3 septembre 2011

Blocks That Matter

J’en ai déjà parlé plusieurs fois sur ce blog durant le développement, le premier jeu de Swing Swing Submarine est enfin dispo sur Windows et Mac depuis deux petites semaines (Linux bientôt) après une sortie sur Xbox en mai dernier. En plus de 40 niveaux + 10 niveaux bonus, BTM dispose d’un éditeur de niveau et tout ce qui s’en suit pour les partager, y jouer et les noter. Il y a actuellement prêt de 70 niveaux réalisés par la communauté dont 5 d’entre eux ont été mis en avant par William et Guillaume dans la vidéo ci-dessous (qui n’est que la première de ce type) :

YouTube Preview Image

Lire le reste de cet article »

[test] Flotilla

Samedi 20 mars 2010

Flotilla, par Blendo Games c’est 30 Millions d’Amis façon Space Opera.

The good news: the thermonuclear assault destroyer is armed with Vulcan missiles, electro-protonic beam arrays, and double-helix gatling guns. The bad news is the ship is piloted by a giant panda.

Si Flotilla met en scène des batailles spatiales, c’est bien sur les manœuvres des vaisseaux que le jeu met l’accent. Plus que dans tous les autres jeux de stratégie auquel j’aurais eu l’occasion de jouer, c’est la manière dont se sert de sa flotte qui prévaut sur sa taille ou sa composition (même si en avoir une grosse, c’est décidément universellement utile).

Lire le reste de cet article »

[test] Starship Tycoon

Vendredi 19 février 2010

Starship Tycoon, par Positech Games (GSB) vous mets au commande d’un vaisseau spatial de commerce qu’il vous faudra diriger afin de faire prospérer votre affaire.

Comme souvent, sur le principe c’est prometteur mais dans la pratique ça pèche pas mal.

L’équipage

Tout appareil ne saurait fonctionner sans un bon équipage. Vous avez le choix entre les humains (ou aliens) et les droids, à recruter dans la plupart des spatioports.

Les humains sont polyvalents, chacun étant plus ou moins bon dans chaque domaine de compétence (pilote, navigateur, ingénieur, steward et cariste), coutent en salaire, peuvent tomber malade et ont besoin d’avoir une couchette.

A l’inverse les droids coutent cher à l’achat mais rien en salaire, ne sont pas polyvalent mais expert dans leur domaine et n’ont pas besoin de couchette.

Marchandises

Le but est de faire du commerce entre les planètes. Vous avez 3 types de “marchandises” : les normales, les dangereuses, les périssables. Chacune nécessite la possession d’une cale du même type afin d’être transportée au risque de voir les produits dangereux exploser en vol par exemple même si cela n’empêche pas les produits périssables de dépasser leur DLC (si tel est le cas on ne nous paye rien à l’arrivée). Plus vous avez de cales, plus vous aurez besoin de caristes (ou de caristes compétents).

Il y a également des marchandises illégales que l’on peu transporter dans les cales normales au risque de se faire prendre une fois dans un port (mais ça dépend du niveau de loi de la planète) ou dans une cale spéciale que l’on peu aussi acheter qui réduit les risques d’être découvert.

Lire le reste de cet article »

[test] Call of Scopy : Modem Warfare

Samedi 13 février 2010

La logique aurait voulu de mettre un infirmière cochone à poil -contexte hospitalier oblige- mais les dev. ont préférés insister sur la maturité du jeu au travers du cul martirisé de ce patient.

Call of Scopy : Modern Warfare, par Ouamdu Entertainment est certainement le premier d’une nouvelle génération de jeux vidéo next-gen porté par un studio se présentant comme le fer de lance de l’innovation en la matière. En effet CoS:MW ose innover dans la plupart des domaines qui font la réussite d’un FPS là où ses concurrents se contentaient jusqu’alors de recopier une recette usée.

L’histoire

Des guerres encore et toujours… CoS:MW évite la facilité en abordant un sujet qui nous concerne tous bien plus : les dangers de l’hopital et de leur médecins nazi véreux.

Le héro, malgré sa récente opération qui lui aura ravagé le colon n’hésitera pas à se plonger dans l’action  contre des hordes d’internes zombie afin de faire triompher une nouvelle fois le bien au dépend du mal (et aussi pour se venger en sulfatant quelques trous de balle au calibre 12, mais les dev. insistent sur la noblesse des sentiments qu’ils ont cherchés à transmettre par leur storyline d’au moins 10 lignes, donc on ne doit pas trop en parler).

Le tout nouveau moteur a permis aux dev. de se concentrer sur la qualité des models. Ainsi, la finesse des courbes de ce cadavre fait passer les statues du musée Grévin pour de grossières imitations.

Lire le reste de cet article »

[gratuitous test] Space Battles

Vendredi 11 décembre 2009

Gratuitous Space Battle, dernier jeu de Positech Games vous fera combattre diverses flottes ennemies dans l’espace à coup d’un arsenal qui ferait pâlir d’envie Dark Vador.

Les combats se déroulent en 1 vs 1, vous devez au départ placer vos vaisseaux disponibles (que vous aurez construit vous même) pour constituer votre flotte et leur assigner des ordres. Une fois ceci fait, il ne vous reste plus qu’à lancer la bataille et à … regarder. Durant l’échauffourée, vous n’avez aucun pouvoir de décision, vous vous contentez de regarder vos vaisseau casser de l’alien ou se faire tailler en pièce à coup d’armes classiques (lasers, missiles, plasma, boucliers…)  mais non moins puissantes et jouissives.

C’est très joli à regarder mais je déteste les jeux qui proposent des périodes où l’on a rien strictement rien à faire. Heureusement GSB ne propose pas que ça.

Lire le reste de cet article »

[test] Eufloria

Lundi 9 novembre 2009

Eufloria (anciennement Dyson), par Alex May et Rudolf Kremers fait partie de ces jeux indés qui font tout l’intérêt de ce type de jeu en revisitant un genre grâce à un concept totalement original.

Sur le principe, c’est un jeu de stratégie : on construit une armée et on va taper le voisin. Mais dans Eufloria l’armée est composée de sorte de mouches qui naissent sur des arbres eux-même plantés dans les astéroïdes et que l’on peu regarder croitre. On peu même avoir des super-mouches (mais toutes ne sont pas jaunes) et des mines laser.

À gauche un arbre de défense au pied duquel a été planté une fleur, ce qui lui a permit de créer la mine laser (le triangle en dessous du premier nœud).

À gauche un arbre de défense au pied duquel a été planté une fleur, ce qui lui a permit de créer la mine laser (le triangle en dessous du premier nœud).

Lire le reste de cet article »

Aaaaa !, par Dejobaan Games, tape fort dans l’originalité en abordant un sujet encore très peu abordé dans les jeux vidéos, le BASE Jumping.

Dans Aaaa! vous n’avez pas le choix, c’est forcément depuis un building que vous devez vous jeter mais à l’inverse de la réalité, ceux-ci flottent dans l’air à des kilomètres du sol ou font eux même des kilomètres de haut, vous avez ainsi largement le temps de croiser un tas de structures diverses et variées dans un monde graphiquement peu commun jusqu’au “sol” où il ne faudra pas oublier de déployer son parachute au risque de s’y briser les dent et les os.

Lire le reste de cet article »

Aujourd’hui c’est pas moins de deux jeux et deux démos dont je parlerais. (Presque) tous ont le même développeur, Chronic Logic et le même but : construire des ponts au dessus d’une rivière ou d’un canyon qui doivent supporter le passages de véhicules et de tremblements de terre.

On va commencer dans l’ordre chronologique avec le premier jeu : Bridge Building Game par Cryptic See.

Lire le reste de cet article »

[test] And Yet It Moves

Lundi 21 septembre 2009

And Yet It Moves, développé par Broken Rules est un jeu de plateforme/aventure/puzzle pas comme les autres puisqu’il permet en plus des mouvements basiques (déplacement + saut) de faire des rotations de 90° du monde. La gravité étant toujours dirigée vers le bas de l’écran, cela permet d’atteindre ce qui était auparavant un mur infranchissable ou un plafond. L’ensemble du level design est même basé sur la rotation du monde.

Lire le reste de cet article »