Jeux indés & Co.

le blog de Lion2.

Archive pour juillet 2010

Free Indie Tests #1

Lundi 26 juillet 2010

PixelProspector, comme son l’indique est une mine d’or de jeux indés gratuits qui comporte actuellement pas moins de 235 jeux.

La version Indev, c’est la même chose pour des jeux encore en développement, mais la plupart avec déjà des démos jouables.

Ce qui est très intéressant c’est qu’ils ont fait deux vidéos de 10 minutes présentant respectivement 235 et 190 des jeux fichés sur le site.

YouTube Preview Image YouTube Preview Image

Placez votre souris en bas de la vidéo pour voir apparaitre les noms des jeux, sinon allez les voir sur Youtube ou sur le site, les jeux présenté sont listés par ordre d’apparition.

Bref, j’ai regardé ces vidéos et sélectionné un petit paquet de ces jeux pour les tester et dire deux-trois mots dessus dans une série d’article à dont celui-ci est le premier.

Lire le reste de cet article »

Indie News & Promos #28 #29

Samedi 24 juillet 2010

Les news

Comme annoncé, Limbo est sortit avant-hier malheureusement uniquement sur Xbox. Malheureusement car Limbo semble d’après les les critiques être de ceux dont le souvenir du jeu dure bien plus longtemps que le jeu lui-même.

Limbo est aussi beau que gore, mais à sa manière, sans couleur, ni sang. Le joueur mourra souvent, de nombreuses manières et à n’importe quel endroit, si bien que cela créé un sentiment de paranoïa, intelligemment entretenu par les bruits de l’environnement qui couvrent l’absence de musique ainsi que par les périodes où l’on s’attend à rencontrer n’importe quelle nouvelle situation létale mais où finalement rien ne passe.

La frustration ne viendra pas sauver le joueur de cet univers prenant au tripes tant les sauvegardes sont bien placées et permettent de trouver comment franchir une situation par essais/erreurs. Le temps de trouver la solution, le joueur pourra se délecter de la violence  du jeu émanent de la diversités des morts que le petit garçon que l’on incarne devra immanquablement subir.

YouTube Preview Image

  • _

Autre sortie, celle du très attendu DeathSpank, considéré comme un mix de Diablo et de Monkey Island, principalement parce qu’il est développé par HotHead et Ron Gilbert connu pour sa paternité des deux premier Monkey Island. Là aussi les critiques sont excellentes et pour 15$, vous avez ça sur PS3 ou xBox.

YouTube Preview Image

  • _

Shank, le dernier jeu d’action/plateforme bien violent et gore comme il faut celui-là, par Klei Entertainment sortira le 24 et le 25 août sur PS3 et xBox et seulement fin 2010 sur PC.

On a apprit également tout récemment que Shank sera doté d’une seconde campagne jouable uniquement en coop local à deux joueurs (en plus de la campagne solo) dont vous trouverez le trailer ci-dessous.

YouTube Preview Image

Lire le reste de cet article »

[test] Trine

Lundi 12 juillet 2010

Sorti il y a un an par les finlandais de Frozenbyte à qui l’on doit déjà les Shadowground, Trine place le joueur dans un univers atypique. En effet, mêler des éléments médiévaux-fantastiques et steampunk est une excellente combinaison  à la base d’une histoire et de visuels loin d’être anodins dans ce titre.

Trois personnages se sentent attirés par le même objet, le Trine, qui finira par unir leurs âmes. Dès lors ils se retrouvent coincés ensemble sous le contrôle du joueur qui peu switcher de l’un à l’autre afin d’utiliser à tour de rôle leurs habiletés respectives. Le jeu mène les personnages dans un voyage à travers le pays sur les traces de son histoire et de celle du Trine qui semblent intimement liées. Les temps étant décidément très durs, il faudra toute l’es compétences conjuguées de nos trois compères pour déjouer pièges, maléfices et autre hordes de mort vivant aussi bien dans des mines plus profondes que celle de la Moria que dans le plus haut des donjons.

Le magicien, ici en train dinvoquer une caise en dessinant une forme carré dans les airs.

Le magicien, ici en train d'invoquer une caise en dessinant une forme carré dans les airs.

Lire le reste de cet article »

Indie News & Promos #26 #27

Samedi 10 juillet 2010

Les news

Cette année encore, l’Independent Games Festival -qui viens d’ouvrir les soumissions- dénichera son lot de perles parmi les dizaines d’indés concurrents, mais non sans quelques nouveautés par rapport à l’année dernière.

La première d’entre elle est l’avancée vers les plateforme mobiles (iPhone, Android, DS/DSi, PSP) qui peuvent désormais concourir dans toutes les catégories au coté de leur consœurs fixes ainsi que dans la nouvelle catégorie qui leur est dédiée Best Mobile Game. D’autre part, le nombre de finalistes de la catégorie Nuovo Award qui récompense les jeux abstraits ou encore ésotériques passe de cinq à huit, permettant ainsi à un plus grand nombre d’entre eux de bénéficier de la visibilité qu’offre la place de finaliste.

Le plus important changement concerne la manière dont les vainqueurs sont sélectionnés. Désormais, chaque jeux concourra dans telle ou telle catégorie (chaque jeux peut concourir dans plusieurs catégorie à la fois) sur la décision d’un jury de 170 membres de l’industrie (représentant des jeux traditionnels, de la presse, des précédents vainqueurs…). Puis des jury plus petit et composés de membres spécialistes dans le domaine concerné par la catégorie (Visual art, audio, design…) décideront des finaliste puis finalement des vainqueurs.

Les finalistes seront connus en janvier 2011, les vainqueurs annoncés le 2 mars 2011 à la Game Developers Conference.

Indie Fund est un programme fondé par quelques développeur indépendants qui vise à financer quelques autres développeurs indés. L’idée est de fournir assez d’argent pour permettre aux dévs d’aller aussi loin qu’ils le désirent (raisonnablement) dans le développement afin que le jeu rapporte suffisamment pour que le prochain soit développé sur fond propre.

Une fois l’investissement de départ remboursé (Indie Fund prend 100% des revenue du jeu jusqu’à remboursement), les devs doivent encore participer à hauteur d’un pourcentage des recettes qui dépend de la somme empruntée jusqu’à la fin du contrat. Mais si jamais l’investissement n’étaitpas remboursé au bout de trois ans, le contrat prendrait fin, laissant le reste des revenus aux devs.

Mais ce dernier scénario a peu de chance de se produire, en effet pour qu’un projet soit financé, il faut que le jeu soit fait d’idées novatrices, qu’un prototype (avec du gameplay) soit d’ors et déjà jouable et qu’il vise à rapporter de l’argent par des ventes solides et non par de la pub, des donations, etc… En d’autre terme, il faut qu’il donne l’impression qu’il puisse être rentable. Si j’en parles aujourd’hui c’est que Indie Fund accepte les soumissions depuis cette semaine seulement. Mais seuls cinq à six jeux seront financé à la fois dans les deux à trois prochaines années.

Indie Fund est composé de sept développeurs indépendants qui ont eu l’opportunité de percer dans le milieu : Jonathan Blow (Braid), Ron Carmel et Kyle Gabler (World of Goo), Aaron Isaksen, Kellee Santiago (Thatgamecompany), Nathan Vella et Matthew Wegner (Flashbang Studio (Blurst…)).

Doctor Entertainement est un jeune studio indé qui viens de sortir son premier titre, Puzzle Dimension, sur Steam.

Puzzle Dimension est un puzzle game en 3D, dans lequel le joueur incarne une boule qui doit trouver son chemin à travers le niveau afin de récupérer toutes les fleurs puis de s’échapper par le portail. Les 3 dimensions sont évidement formidablement exploitées et il faudra un sacré sens de l’orientation en plus de composer avec les différentes propriétés que peuvent prendre le cases du parcours afin d’arriver au bout de la centaine de niveau.

La démo se torche en quinze minutes mais révèle bien assez des mécaniques du jeux pour se rendre compte qu’il y aura des niveau où l’on devra vraiment se casser la tête.

Un bisou à celui qui me rappellera le nom de cet autre jeux (vieux) dans lequel on incarnait une boule à faire rouler dans des niveaux de ce type.

YouTube Preview Image

Lire le reste de cet article »

Lit Fuse Films, c’est une bande de gars qui maitrisent à merveille le Garry’s mod et la post production et qui nous en font profiter en réalisant des vidéos de grande qualité :

Ignis Solus. Ma préférée, une histoire tristounette de pyro solitaire servie par une musique lovely.

YouTube Preview Image

Jill’s song

YouTube Preview Image

The Ballad of Black Mesa. La partie audio n’utilise que les sons des armes ou les voiceoverd’HL2 tandis que les visuels sont dignes d’une pub pour Ipod.

YouTube Preview Image

Lire le reste de cet article »