Une vie de Poulet

Parlons jeux de société le blog de le_poulet.

Portal-ride - un jeu fait en une semaine

Dimanche 17 février 2013 à 13:56

Dans le cadre d’un concours de création de jeu vidéo, j’ai dû réaliser un jeu, en 1 semaine. Le thème de cette édition, c’était “Portail”. Ce sujet ne me bottait pas plus que ca et j’ai quand même décidé de ne pas me laisser influencer par le monstre de Valve. Mon idée première était de faire un jeu “à la myst” où il faudrait fermer un portail dans un monde “à la Chtulhu”. Le gros problème est que ca demande un scénario et un peu de ressources graphiques. Du coup j’ai utiliser ma technique d’apache:

icon

Se laisser le temps de la première nuit pour trouver l’idée

Ne pas foncer tête baisser dans sa première idée, c’est souvent une bonne chose parce qu’une meilleur idée peut venir un peu après. Meilleur ca veut surtout dire réalisable dans le temps voulu. Car oui ce n’est pas la première fois que je participe à ce genre de concours. Donc me voilà avec l’idée de faire un jeu qui se passerait entre 2 portails dimensionnels. Du coup on part chercher quelques références.

Séquence de tunnel une fois le portail passé

Ensuite j’ai du coller un gameplay la dessus. j’avais quelques choix:

- bouger à l’interieur du tunnel pour éviter ou attraper des choses

- faire un jeu basé sur les réflexes avec la désorientation du tunnel

Me voilà donc en train de faire un jeu à base de QTE en quelques sorte, il faut appuyer le plus vite possible sur la bonne flèche afin de faire des points. La première version est réalisée très vite, le premier jour de dev, j’ai une version jouable mais très sobre. Le truc plutot indispensable:

Faire tester le jeu le plus vite possible

Et la déjà on sait un peu ce qu’on peut en attendre. C’est grâce à des tests que je rajoute un objets qu’il faut simplement laisser passer. J’améliore aussi la lisibilité du tout parce que “ça donne la gerbe”. Même sur les petits projets, il est intéressant de faire tester à d’autres personnes afin qu’ils testent ce qu’on ne fera jamais. Ça permet de trouver des trucs gênant très vite.

wip02

90/10

Le reste de la semaine sert à faire tout l’habillage. Que le joueur ait l’impression qu’il se passe quelque chose quand il réussit ou quand il échoue. Faire un menu, des sauvegardes, trouver une police, une musique etc… D’ailleurs, trouver ou faire des sons, c’est vraiment galère. C’est très long de parcourir des larges banques de sons, beaucoup plus que des images. Et pour la créations, il n’y a pas de logiciels gratuits ultra adaptés. Bref, au bout de la semaine on se rend compte que 90% du jeu, le gameplay, ca a pris quelques heures et qu’on a pris 10 fois plus de temps à faire un menu, un tutorial, des petits indicateurs dans le jeu, du peaufinage de gameplay, de score et de la correction de bug.

Franchement ton jeu il est un peu moyen

Et oui je sais que c’est pas le jeu du siècle. Le gameplay n’est pas super novateur ni réglé au poil, mais finalement depuis que je bosse sur des petits projets(moins de deux mois), je finis plus de choses et j’acquiers pas mal d’expérience et peut être qu’un jour j’arriverai enfin à transformer cette passion en métier: faire des jeux vidéos, en indépendant.

Le jeu en question

Un petit vote sur votre appréciation du jeu me ferait le plus grand plaisir.

[concours] Création de jeu vidéo en 9 jours

Lundi 21 mars 2011 à 13:53

le concours étant fini, je poste ma réalisation.

PITCH

Yeyo, notre squelette cowboy adorant faire la vaisselle avec classe s’est fait cambriolé. Avec l’aide de son chien Francis, il va devoir retrouver ses biens disséminés sur 9 niveaux. Mais attention, votre chemin est plein d’obstacles et Francis s’impatiente. Toutes les 38 secondes, il se sauve vers un autre objet.

CONTROLE

Fleches gauche et droite pour bouger.
Souris pour viser et clic gauche pour tirer.
Molette ou fleche haut et bas pour changer de couleur de peinture.

Par exemple pour sauter il faut passer sur la peinture bleue (que l’on peut poser sur les mur aussi).

On ne peut pas viser à nos pied pour plus de difficulté, mais tous les niveaux sont largement faisable, j’ai pas été trop sadique.

Pour les différentes couleurs de peinture ça marche comme ca:
- les 3 premiers niveaux sont uniquement avec la peinture bleue qui permet de sauter
- les 3 suivant avec bleu et jaune qui permet d’aller plus vite
- les 3 derniers avec toutes les couleurs, le vert tire un projectile quand on passe dessus.

LIENS

Windows uniquement, direct X nécessaire.

https://docs.google.com/leaf?id=0BxUK1pbXE8KuNDVkZjE3ZGYtNTIxMC00ZTllLWI1NGMtNDZmODA4MmNmOGEz&hl=fr&authkey=CN66pewD

Une font a installer si possible afin d’avoir certains éléments textuels en bonne qualité.

Voilà quasiment la moitié de la durée du concours, c’est le moment de faire un point sur ce qui est fait et reste à faire.

Gameplay

On contrôle le personnage avec les flèches gauche et droite. Il lance de la peinture; la visée se fait avec la souris. Les taches de peinture permettent des petits “bonus” : sauter, aller plus vite ou tirer.

A la fin du niveau, le score est calculé en fonction du temps qu’on a mis pour arriver à la fin, du nombre de boules de peinture lancées et des bonus ramassés.

Le menu, assez vide pour l’instant permet d’aller sur les deux niveaux disponible, cela va s’étoffer.

Level design (hum hum)

Deux niveaux plutôt simples sont prêt, cela va être le gros du travail maintenant. La création est simple en soit mais il faut équilibrer le tout et arriver à varier d’un niveau à l’autre.

Media

La partie graphique débute seulement, on a le personnage principal animé (le squelette avec le sac rose), un fond et c’est tout pour l’instant. J’ai bruité à la bouche quelques sons. J’aimerai aussi mettre de la musique mais ca me semble un peu juste niveau temps.

Le mot qui termine l’article

Le projet est vraiment plus simple que le précédent et j’avance plus vite du coup c’est plus motivant et ca permet aussi de faire un truc mieux fini pour le peu de temps imparti.

wip1503

Concours - Création de jeu en 9 jours

Samedi 12 mars 2011 à 17:23

Comme pour le précédant article, je refais un concours de création de JV, en 9 jours sur un thème donné. Comme la dernière fois, on est 2 sur le coup, moi qui “programme” et mon collègue qui s’occupe du graphisme.

Le concours se passe sur http://forum.games-creators.org/forumdisplay.php?f=101 . C’est ouvert à tout le monde. Le thème pour cette 9eme édition est “38 secondes”. On est donc plutôt libre.

Pour ma part, afin de ne pas recommencer les erreurs de ma dernière participation (gameplay pas assez reglé, difficulté mal dosé), je suis parti sur une idée simple.

Le jeu sera donc un Jeu de plateformes en 2D, réalisé sous construct dans la ligné de VVVVVV et de Super Meat Boy.

Le héro ne pourra que se déplacer à gauche ou à droite. Il sera par contre armé d’un fusil à peinture qui permettra de peindre des éléments du décor. Ces derniers permettrons alors différentes action comme sauter, accélérer etc… (oui je sais ca fait un peu portal 2, pourtant j’avais pas ça en tête)

Chaque niveau apportera sa nouvelle couleur de peinture et pour pouvoir passer un niveau il faudra le finir en moins de 38 secondes.

J’espère arriver à quelque chose d’abouti et aussi mettre ce blog à jour au fil de la semaine.

Yé Yo Pirat!

Samedi 4 décembre 2010 à 11:18

Déterrage de blog!

J’ai un gros soucis, je n’arrive pas à rester motivé pour un projet très longtemps. Games-creators.org pense à moi  et organise de temps en temps via leur forum un petit concours de création de jeux vidéo. La particularité de ce concours est qu’on a 10 jours à partir du moment ou le thème est fourni. 10 jours c’est court, mais ca permet de garder une motivation extrême sur toute cette durée.

Cette fois ci le thème c’était pirate et/ou île. Un thème assez cool laissant une grande liberté. Comme il n’y a rien à gagner sur le concours, on est très libre aussi, aussi bien en terme de techno que de taille d’équipe. Mais bon au delà de 2 ou 3, en 10 jours on passe la moitié du temps sur de l’organisation et ce n’est pas bénéfique je pense. Donc, nous étions 2 + 1 (pour les idées à la con qui ne sont pas implémentées). Mon collègue s’occupait de la partie visuel et moi du reste. Comme je ne programme plus assez pour sortir quelque chose de pas buggé en si peu de temps, j’ai utilisé construct http://www.scirra.com/, un game maker sous license GPL, en version presque 1.0. Construct, c’est très pratique, complet et facile à prendre en main. Ca permet de faire des jeux en 2D, plutôt solo, sans programmer.

Notre idée de base était de faire un Shoot Em Up avec un bateau de pirate, on y est presque arrivé. La grosse difficulté de ce concours est de trouver une idée, de faire très vite un cahier des charges pour bien tout avoir en tête et de pas trop coupé dedans  faute de temps. Mais souvent on a une bonne idée mais c’est trop complexe alors on simplifie et du coup l’idée n’est plus très fun, bref, c’est assez dur.

ye yo pirat!

ye yo pirat!

Le jeu est jouable, il n’y a qu’un seul niveau et il reste un bug de collision sur les récifs, certainement du à un pixel pas tout à fait transparent.

Ce qu’on a fait:

- un bateau contrôlable avec flèches gauche et droite, et un peu dévié par le vent

- des tir à bâbord et tribord avec clic gauche et droit

- des récifs

- des bateaux ennemis qui vont dans une direction

- des mines flottantes (immobiles)

- des tours de gardes qui tirent une fois sur le bateau

- des powers ups (vie, vitesse de tir, de déplacement et nombre de boulets tirés)

- un boss de fin

Il n’y a pas de sons, faute de temps et l’équilibrage n’est pas toujours au rendez vous. On a quand même iqué une musique pour mettre dans l’ambiance.

Pour les courageux voulant tester (directx 9), un lien de dl juste dessous.

https://docs.google.com/leaf?id=0BxUK1pbXE8KuN2I3NjhhYjAtNjM0Yy00M2Y1LWJmYTMtYjFlOGFmMjAwM2Vm&sort=name&layout=list&num=50&pli=1

Ca nous a donné envie de nous lancé dans d’autres petits projets, mais laissons venir la motivation et les idées.

Endeavor, le jeu de plateau

Samedi 20 mars 2010 à 10:14

Ce qui est bien avec le jeu de plateau, c’est que souvent c’est bien.

Dans Endeavor, vous jouez dans un univers de colonisation des autres continents par l’europe. Comme c’est un jeu à l’Allemande, le thème semble collé sur le gameplay mais il est toute fois très bien rendu même si cela est fait simplement.

Les tours de jeu sont très fluides et leur durée augmente au fil du jeu (environ 1h30 de jeu). Le jeu se joue en 7 tour et chaque tour suit les même règles:

- On construit un batiment

- On gagne des pinpins (ou des pionpions comme vous préférez)

- On place nos pinpins (ou nos pionpions)

En plaçant nos pinpins, on peut récupérer plusieurs choses : soit des ports en europe ou dans les colonies, soit des cartes (qui représentent la puissance qu’on a dans les colonies ou en europe). Chaque placement ou presque rapporte des points dans différents domaine. Les domaines sont:

- la construction qui permet d’avoir des batiments de plus haut niveau

- la population qui rapporte plus de pinpins en début de tour

- l’économie qui permet de libérer des pions sur son plateau

- la défense permettant de garder des cartes

Et tous les domaines rapportent des points de victoire, ainsi que les différents ports. Donc tout est plus ou moins relié dans le jeu. On voit beaucoup ca dans les jeux maintenant et je pense que c’est un élément qui rend le jeu assez tendu et qui laisse peu de place au hasard.

Les plus:

Fluide, Beau, assez calculateur vers les derniers tours

Les moins:

Quelques placements aléatoires au début de partie qui peuvent rendre le jeu moins bien

La première partie est souvent source d’erreur par manque de vue gloable de la partie

La conclusion:

En principe quand on finit une partie de jeu et qu’on a envie d’en refaire une c’est bon signe. Là ce fut le cas.

Starcraft - Le jeu de plateau

Mardi 9 mars 2010 à 17:26

Hier j’ai pu faire ma première partie de Starcraft le jeu de plateau, avec 2 amis. Nous étions tous les 3 novices sur ce jeu, mais habitués aux JDP en général.

YouTube Preview Image

Après cette merveilleuse présentation vidéo, on connait les mécanismes de base du jeu, qui sont très simple. Laissez moi vous raconter notre expérience.

C’est donc moi qui organisait, et j’ai acheté le jeu il y a quelques temps. La boite est énorme, remplie ras le bord de matos, le tout bien trié parce que je l’ai acheté d’occasion à un maniaque. Il ne manque rien et tout est en bon état. Je feuillette les règles (48 pages tout de même) et avant hier je décide de les lire pour qu’on puisse faire notre partie.

Le constat est vraiment pas glorieux: sur 48 pages, il y a 20 pages qui servent à décrire le matos et les mécanismes de bases et 28 pages qui décrivent les mécanismes tout court. Seulement, certaines information ne sont que dans une ou l’autre des parties (jamais dans la même) et les trucs simples sont souvent en double. C’est gênant et un peu galère pour la première partie.

A part ce petit problème, le jeu est plutôt bon, fluide (en tout cas à 3) et assez long. Mais c’est serré et la stratégie sera plutôt du rush que du développement de base/unité. Ainsi dans la partie (6 tours de jeu), on a construit que quelques unités avancées, le reste étant de l’unité militaire de base. La partie s’est joué à pas grand chose et ca donne envie d’en refaire une.

Starcraft - 2 à 6 joueurs

environ 1 heure par joueur (plus 1 heure pour les explications si c’est la première partie)

6m² de table parce que il y a une chiée de matos

les plus: l’univers bien retranscrit, le rythme de la partie, le matos

les moins: les règles, le prix? (70€ neuf il me semble et pas moyen de l’acheter sur amazon.uk à 15€)

Jeux de société - Création

Vendredi 8 janvier 2010 à 11:39

Ca faisait un moment que ca me trotait dans la tête, mais comme je suis plutôt indiscipliné et surtout faignant, ca n’avait pas abouti plus que ca. Mais les bonnes résolutions passant par là, j’ai décidé de me mettre au boulot le matin quand je serai chez moi (je bosse principalement le soir). Donc depuis le 3 Janvier, j’ai repris une de mes idées pour la concrétiser et en faire un prototype.

Comment on fait un jeu de société?

Et bien, il n’y a pas de règles, pas de solution miracle, pas spécialement de compétences particulières. Cela vient aussi que les jeux peuvent être réellement différent de l’un à l’autre. Tout ce qu’il faut, c’est avoir une idée, et la développer suffisamment pour que ca soit amusant (ou au moins qu’il y ait un challenge). Ensuite pour le reste, c’est libre et c’est à la fois assez plaisant et assez flippant.

2 grandes écoles

Avec le temps il ressort quand même qu’il y a deux grandes écoles pour concevoir un jeu:

-L’école “Allemande”: On part du mécanisme de jeu et on colle le thème par dessus. Cela fait des jeux bien huilés, souvent bien équilibré dans leur gameplay, mais où on entre pas trop dans le thème du jeu. Par exemple “puerto rico”, je ne me vois pas y jouer avec un chapeau havana club, et de la musique des iles en fond. Par contre on a souvent des règles plutôt courtes, et sans trop de cas particuliers.

-L’école “Américaine”: Tout le contraire. On part du thème et on colle des règles pour toutes les situations possibles. Alors là par contre, c’est costume, musique, maquillage et presque jeu de rôle. On est à fond dans le thème mais un tour de jeu demande souvent de se plonger dans l’encyclopédie qu’est la règle de jeu.

Et puis il y a le reste, entre les 2. On part d’un mécanisme, on colle le thème, les endroits où les règles ne colle pas on en fait d’autre etc.

Mon beau miroir

Ca c’est mon cas personnel. Je ne sais plus comment j’en suis arrivé à cela. Je crois que j’étais dans ma voiture, dans les embouteillages, l’esprit divaguant d’une idée sur l’autre et j’ai pensé à “Miroir, dis moi qui est la plus belle?”. En quelques minutes, j’imaginais plusieurs filles se battant pour être la plus belle pour se faire le prince. Le principe de base est tombé plutôt assez vite, j’ai noté quelques règles sur un document open office, que j’ai foutu dans le répertoire création/jeu. Et puis j’ai laissé reposé quelques jours.

Un peu plus tard je suis revenu dessus et j’ai décidé de faire un proto. Donc on reprend les notes, j’essaie d’étoffer les règles du jeu. Ce sera un jeu de carte, les joueurs incarnent des sorcières qui se font belle et se font des coup de pute. Pour se faire belle elle vont chez le coiffeur, au dressing ou bien encore aux bains et doivent passer devant le miroir pour cumuler les points de beauté. A coté de cela, quelques sorts pour pourrir les autres. Dans ma tête ca me semble assez bon. Je m’imagine bien les tours de jeu et les stratégies possibles pour gagner.

Je me rends à mon asso de jeu, on teste (tard dans la soirée) et là : echec. Beaucoup de problème de règles, les joueurs ne comprennent pas, ca manque de fun et ils n’accrochent pas au thème (plutôt viril pourtant je ne comprend pas). Le jeu retourne dans son répertoire et n’en bouge plus.

Depuis quelques jours je suis de nouveau dessus, j’ai pas mal modifié le gameplay du jeu. J’ai rendu le jeu plus stressant, rajouté un gros pan de gameplay et refait un proto. De nouveau dans mon association de jeu, un test après une réunion. Une fois les diverses blagues sur le thème pendant l’explication des règles (environ 5 minutes), on lance la partie. Quelques petit problème de règle, mais rien de grave. Le jeu tourne bien, ca se tire un peu la bourre, j’en vois même certain imiter leur personnage de temps à autre. Bref je suis plutôt heureux.

Maintenant, j’ai modifié une fois de plus les règles, refait un proto avec des cartes differentes pour régler les petit soucis d’équilibrage rencontré et j’attends le prochain test pour savoir si je continue avec ce jeu ou si je passe à autre chose.

Résolutions 2010

Samedi 2 janvier 2010 à 21:57

jouer à:

- Battlestar galactica

- neuroshima hex

- Caylus

- starcraft, le jeu de plateau

- twilight imperium 3rd edition

- smallworld

- strongold

- agricola

- dungeon lords

- claustrophobia

Et arriver à la fin de plusieurs protos de jeu de plateau, tout en décrivant ici le processus de création de ces derniers.

Jeux: Quel age à Pierre?

Vendredi 20 novembre 2009 à 20:56

Après la pire blague du monde pour le titre de l’article, je voulais vous présenter un jeu de plateau un peu plus évolué que les 6 derniers.

L’age de pierre

le plateau du jeu

le plateau du jeu

L’age de pierre se déroule donc dans un monde naissant, chaque joueur gère un groupe de personne qu’il doit faire évoluer le plus possible. Le jeu se joue de 2 à 4 personnes et durent entre une heure et une heure trente. Les mécanismes sont assez simples et il y a plusieurs façon de gagner. La chance est présente, sans définir pour autant la victoire.

Ce qui frappe tout de suite quand on ouvre la boite, c’est la quantité et la beauté du matériel: un plateau par joueur, un plateau général, des petits bonshommes en bois, des ressources en bois, des ressources en carton, des cartes, des tuiles bâtiment, un gobelet, des dés, un verre d’eau et un paquet de snikers.

Que fait on avec tout ça? C’est assez simple. Chaque tour est défini en 2 grosses phases:

- la phase de placement. Pendant cette phase on va devoir poser nos bonhommes sur différents lieux. Les lieux servent soit à récupérer des ressources, soit à récupérer des bâtiments ou des cartes, soit à faire des actions au village (se reproduire, faire des outils ou de l’agriculture)

-la phase de résolution. Cette fois ci on va pouvoir récupérer les ressources. C’est assez simple, on a 3 bonhommes sur le bois, on jette 3 dés, on additionne le tout et on divise par 3 (chaque ressource à un nombre affectée, 2 pour la nourriture, 3 pour le bois, 4 pour la brique, 5 pour la pierre et 6 pour l’or). Les cartes se récupère en payant 1,2,3 ou 4 ressources et les batiments se construisent en fonction de certaines ressources. Dans le village on peut récupérer 1 villageois, 1 niveau d’agriculture ou 1 outils. Les outils servant à additionner au score des dés dans le ramassage des ressources.

Une fois le tour fini, on doit nourrir nos villageois avec de la nourriture. 1 points de nourriture par villageois auquel on soustrais le niveau d’agriculture.

Ça tourne relativement vite une fois le premier tour passé. On attend rarement plus d’une minute avant de jouer et c’est agréable. Une autre chose agréable c’est que tout permet faire gagner des points, sauf les points nourriture. En effet, sur les carte, il y a soit des objets (dont la collection rapporte des points) soit des multiplicateur pour la fin du jeu. Donc on a des multiplicateurs pour le niveau d’agriculture, pour le nombre de bonhomme dans sa tribue, pour le nombre de batiments ou pour le nombre d’outils.

Les parties sont assez serrées, on ne passe pas 10 minutes à réfléchir et on s’amuse et c’est finalement ça le plus intéressant. Le jeu coûte environ 40€.

la page sur boardgamegeek