Tout ça…

un blog de plus le blog de lanael.

Archive pour mars 2010

Hammerfight

Vendredi 19 mars 2010

hammerfight

“Un jeu utilisant un moteur de physique pour un gameplay basé sur le mouvement ? Cool, c’est pour moi, ça.”

C’est ce que je me suis dit en cliquant sur le lien “Arcanorum (jeu)” de la frontpage de nofrag la semaine dernière.

Arcanorum m’a plu, mais rame terriblement dès qu’il y a trop de bidules qui entrent en collision ( il faut dire que les moteurs de physique en flash, c’est sympa mais c’est gourmand en ressources ).

Après quelques recherches pour savoir s’il existait d’autres clones, je suis tombé sur un post expliquant qu’Arcanorum est en fait directement inspiré par Hammerfight. Et c’est le cas.

Pas besoin de  grandes explications sur le principe : On déplace un petit vaisseau à la souris et l’objet attaché au centre du vaisseau est entrainé par l’inertie. Quand c’est un marteau, on peut frapper des objets en faisant tournoyer sa souris; et quand ces objets sont des ennemis, on peut leur éclater la gueule : voilà un jeu.

Des images qui bougent, c’est mieux pour expliquer. Me voilà pawnant des streums en mode chasse :

http://www.dailymotion.com/videoxcmn21

Sinon :

3 modes de jeu  ( histoire, arène, chasse aux monstres )

On peut désarmer un ennemi avec un coup puissant sur son arme; et comme on peut larguer une arme ou porter deux armes, on peut piquer l’arme de l’adversaire : celle-ci devient disponible dans l’armurerie

On peut obtenir des gemmes qui donne différents pouvoirs à certaines armes.

Petite gestion de l’argent.

etc…

Hammerfight a plein de qualités et plein de défauts.

Déjà, je trouve ça fun ( j’ai toujours adoré les jeux basé sur le contrôle ), c’est bien réalisé, bien fini, j’aime beaucoup le style graphique, les sons, etc.. Bref, je me suis bien éclaté.

Par contre :  la résolution est bloquée à 800×600, l’interface énorme masque les ennemis ou son propre vaisseau, les blablas des personnages dans des bulles pendant le combat gène la visualisation, le design du menu est à chier pour ce qui est de l’usabilité et enfin le choix de faire des niveaux sombres ou dans lequel le background est similaires aux sprites est agaçant ( pour être gentils, on va dire que ça augmente artificiellement la difficulté ).

Conclusion : j’attends la suite ( si jamais…) peut-être dans un mode action-RPG avec un énorme niveau, et tous les défauts ci-dessus corrigés. Hmm, je vais écrire tout ça au développeur, tiens.

Ah, j’oubliais : je l’ai acheté sur Steam pour 6,99 € TTC.