Tout ça…

un blog de plus le blog de lanael.

Pryapisme

Lundi 8 avril 2013 à 20:26

Style: Rocococore.

Song title :  ”Un druide est giboyeux lorsqu’il se prend pour un neutrino”

YouTube Preview Image

Rage : c’est tout ?!

Lundi 10 octobre 2011 à 12:42

pas dans le jeu

pas dans le jeu

Quelques notes sur Rage:

J’ai aimé Rage pour ses combats et son univers, mais je m’attendais à quelque chose de plus épique : Là, j’ai torché le jeu en 12h auxquelles il faut rajouter quelques heures pour faire ce qui restait de quêtes optionnelles et quelques courses de voiture.

D’ailleurs, j’ai comme l’impression qu’ils ont taillé dans le contenu. Peut-être que le nombre de portes non-ouvrables ( même si on est habitué ), la quantité de personnages avec un nom et qui n’ont rien à dire et autres lieux inexplicablement fermés (casino de Wellspring, par exemple) renforcent cette impression, mais prenont un exemple flagrant :
Au début du jeu on recontre un vieux qui explique qu’il faut guetter les écoutilles et qui laisse présager des donjons à trouver en explorant… et bien la seule écoutille que j’ai trouvé dans la nature n’était pas activable.

Les deux zones et la petite dizaine de side-quests me restent en travers de la gorge : il y avait tellement matière à faire un gros jeu que c’est frustrant. Peut-être qu’ils prévoient une grosse poignée de DLC à 10$ ? ( Mais dans ce cas, ça sera sans moi, je déteste le concept de DLC ( mais c’est une autre histoire.) )

Autres frustrations habituelles :

  • Le personnage ne peut pas se servir de ses bras et ne peut pas sauter plus haut qu’une boite de chaussure.
  • Les chargements intérieur/extérieur.
  • Body awareness minable. ( mouvements de caméra, corps et ombre du personnage )
  • Murs invisbles partout.
  • Portes fermés ( impossibles à ouvrir malgré un arsenal qui permettrait de détruire une ville entière ).

Sinon je n’ai pas été enchanté par la partie voiture : le traitement fait presque hors-sujet dans un jeu de combat en première personne où l’on se retrouve à conduire en troisième personne à fond la caisse dans un désert.
Idem pour les courses. Ou les combats à coup de missiles contre des ennemis qui respawnent.
Bref, l’impression de deux jeux différents collés ensemble.

Le coup du méga-texture v2.0 laisse pensif : Il doit y avoir pas loin de 20Go de textures et effectivement ça donne un peu moins d’effet de répétition que dans d’autres jeux, mais pas tant que ça si on compare aux Stalkers (c’est le nombre de modèles 3D qui doit faire la différence dans ce cas ).
En fin de compte, pour avoir des grafitis différents sur tous les murs, je ne vois pas l’intérêt par rapport à la technique classique de multi-texturing / decals. Surtout avec les problèmes que ça pose ( re-chargements des textures dès qu’on tourne la caméra chez moi (oui, moins en forçant les pages à 8K ))

Ils sont bizzares chez Id : ils font des jeux centrés autour du combat en première personne, mais au lieu de faire des Serious Sam ou des Painkiller, ils ajoutent des éléments de jeux plus fins  : System Shock pour Doom3 avec ses logs audio et Fallout 3 pour Rage avec les quêtes et la fabrication d’objets en récupérant des éléments dans le décor.
Du coup ont a des éléments de gameplay à moitié implémentés; comme la furtivité dans Rage.

Conclusion : Très bon jeu mais très frustrant de voir un tel univers aussi sous-développé.

[Jeu] Dead Island, les +, les -

Samedi 17 septembre 2011 à 18:26

Je refais mon article précédent qui s’est transformé en une description détaillé de tous les points du jeu; pour en faire un article plus court, se concentrant sur ce que j’ai aimé et ce que j’ai moins aimé.

Premièrement, j’ai beaucoup aimé le point principal du jeu; c’est à dire la partie combat en temps réel et en première personne contre des zombies à coup d’armes de contact.
Le jeu permet au joueur de faire divers mouvenents d’évitements ou de coup de pieds qui rendent gérable le combat en première personne contre plusieurs adversaires. Forcément on pense à Dark Messiah qui restait la référence dans ce type de gameplay.

Exemples de combats avec mouvements d’évitement et coups de pieds :

http://www.dailymotion.com/videoxl4sf7

Sinon, j’ai aimé les maps ouvertes tout en regrettant qu’il y en ait plusieurs; une map unique de l’île sans aucun chargement aurait été top, mais il faudra peut-être attendre la prochaine génération de consoles.

Exemple d’une side-quest entière ( avec chargement d’un mini “donjon” ). 12 minutes :

http://www.dailymotion.com/videoxl4s31

Sinon :

Encore un jeu ou le personnage ne peut pas utiliser ses bras pour grimper… groumph. Imaginez avec les mouvements disponibles dans Mirror’s Edge !

Encore un jeu ou la plupart des bâtiments sont impénétrables.

Et enfin, il n’est pas rare de mourir dès qu’on fait des erreurs :

http://www.dailymotion.com/videoxl4tva

Dans la vidéo ci-dessus, je crois que je suis prêt d’un point de spawn d”‘infectés” ( ces zombies qui courent droit sur vous ).

[Jeu] Dead Island : c’est mortel

Mercredi 14 septembre 2011 à 19:12

J’ai fini mon premier playthrough de Dead Island lundi soir.

Dans l’ensemble, j’ai beaucoup aimé le jeu; en particulier le gameplay principal, c’est à dire : démembrer des zombies à la pelle et à la pelle ( ou à la batte de baseball, ou au hachoir à viande, etc… ).

Note : cet article est beaucoup plus long que ce que je prévoyais… C’est que je suis encore un peu dans le jeu. Possible qu’il faille moins de temps pour le télécharger depuis Steam que pour lire ma prose.

Note2: Je devrais agrémenter le tout d’images ou de vidéos…

Vidéo illustrative pas de moi :

YouTube Preview Image

Lire le reste de cet article »

France 24 power

Jeudi 8 septembre 2011 à 15:59

Sujet : Petit montage des news France 24 de ce matin.

[edit#2]

Tout d’abord, voici la partie “reportage” dans son entièreté des news en question :

http://www.dailymotion.com/videoxkylyy

Et maintenant, les extraits que j’ai gardé, précédés d’un explication pour les enfants de la télé :

[/edit#2]

J’ai gardé mes deux passages préférés.

Je crois que ça se passe de commentaires.

[Edit] : Apparemment, non ça ne se passe pas de commentaires…

Ce matin, un lapin je regardais cet organe de propagande les news de france 24 quand j’ai été pris d’un fou rire irrépressible :

A la fin de ce journal, il y avait un mini-reportage en rapport avec les attentats 11 septembre, vu que c’est bientôt le 10ème anniversaire, tout ça…

Dans ce reportage, deux choses m’ont amusé sérieusement ( hé oui ) :

1) La gueule du reporter qui explique les circonstances de la mort d’un soldat américain ( qui sont nos amis, maintenant ) de 19 ans. Je précise que ce n’est pas le courage du gars qui se jette sur une grenade pour protéger ses compatriotes qui me fait rire, mais vraiment la gueule du journaliste : son regard plein de douleur et ses muscles de machoire presque complètement détendu par l’horreur de ce qu’il vient de raconter.

Déjà, je n’arrive pas à savoir s’il est vraiment attéré/choqué/marri où s’il fait son hypocrite parce qu’il tient à son emploi.
Deuxièmement, je rapelle que les amerlocains sont allé en Irak tous seuls, le gouvernement ayant menti éffrontément au monde entier.
Troisièmement, depuis 2003, il y a grosso-modo 4400 soldats américains morts en Irak contre environ 100 000 civils Irakiens.
Enfin, j’aimerai bien voir le même journaliste faire la même gueule en racontant une histoire d’un Irakien mort sous les bombes US ou buté par erreur par des marines (ou autre troupes d’élite.)
Ah, et c’était un soldat. C’est un métier dangereux quand même. Enfin, il parait.

2) La phrase : “La guerre contre le terrorisme continue. Personne ne peut dire quand elle se terminera.”
Sans déconner…
Et vous, vous pensez que l’axe du bien aura éradiqué le terrorisme bientôt ?

P.S.: La dernière partie ou le présentateur annonce une spéciale 11 septembre ne sert strictement à rien. Enfin, l’idée c’était de re-situer le contexte, mais c’est nul en fait.

[/edit]

http://www.dailymotion.com/videoxky8l2

[edit#2]

Ce montage a été fait à l’arrache ce midi à grand coup de ffmpeg, ce qui peut expliquer l’incompréhension de certains; puisque ce que je voulais mettre en valeur ne l’est pas forcément. C’est un métier.

[/edit#2]

[Compo] chip metal

Vendredi 2 septembre 2011 à 15:42

Un peu de 8 bits rapide pour vous réveiller ?
Voilà une petite compo pondu en quelques dizaines de minutes il y a environ un an pour notre clone de “Robot Wants Kitty”, parmis d’autres essais.

chip metal

[ Hmm... comment ça marche l'embedding d'un soundcloud ici ? ]

Ah, sinon, le jeu est là :https://bitbucket.org/stqn/rwkc

The importance of human life

Dimanche 14 août 2011 à 18:27

Une petite citation :

<< Our imagination, curiosity and desire for a miracle distinguish us from machines and animals. Somehow we need to believe in UFOs, or in the “love conquers all” motto, or in special value of Apple products. It probably helps us believe in other stupid illusions like fairness, family values and the importance of human life. >>

J’aime bien.

Elle est signée d’un certain “Alexandre Antonov” et est planquée à la fin d’un article amusant que je vous laisse découvrir si vous n’avez rien de mieux à faire.


Ben Laden S09E18

Lundi 9 mai 2011 à 12:13

<< Les scénaristes du film de l’empire nord américain ont fait mourir le personnage Ben Laden. Le prochain épisode va être superbe sans doute. Je trouvais cette série de bien meilleure qualité que la précédente produite sous ce naze de Clinton quand c’était le chef de guerre somalien « l’ennemi public numéro un » des états unis. Le décor n’était pas du tout convainquant. Le débarquement sur une plage sous les yeux des caméras, puis le départ en camion des débarqués tout cela manquait de nerf et de suspense. Surtout j’ai vite compris que cette superproduction tournerait à vide car l’accès au pétrole de ce côté peut être stabilisé bien plus tranquillement qu’en passant par là. En Afghanistan je savais que la comédie allait bientôt finir. On s’y trouvait pour s’assurer du pipe line de la compagnie Unocal. Les talibans étaient des ingrats. Ils avaient été très bien reçus à Washington et la compagnie unocal les avait reçue elle aussi en grande pompe si l’on peut dire. Ces gueux avaient peu de temps après annoncé s’intéresser à une offre des argentins. Aussitôt on s’aperçut de leur sauvagerie. Les femmes voilées et tout ça. Affreux. Donc on a décrété que Ben Laden était là bas.

J’ai kiffé l’épisode où le bombardement commence dans la nuit, après l’histoire des tours, le jour anniversaire de l’assassinat de Salvador Allende. Surtout la scène où le mollah Omar, chef suprême des talibans, s’enfuit à mobylette du palais présidentiel en abandonnant les chèvres qu’il y élevait avec amour. Ensuite on a vu de super images où on recherche le mollah dans les grottes en bombardant avec des bombes intelligentes qui rentrent dans les souterrains et font exploser les montagnes. Bien sur, il y avait des passages moins bons. Par exemple l’assemblée tribale qui décide que la charria est la loi du pays et l’écrit dans la Constitution. Ce n’est pas raccord avec les motifs de guerre. Et la scène du bombardement d’une noce paysanne n’est pas cool du tout ! Je suis d’accord pour aussi dire qu’avoir fait élire Hamid Karzaï comme président ce n’est pas finaud du fait que c’était justement le représentant d’UNOCAL en Afghanistan. Ca faisait complot. C’était réducteur par rapport au côté chevaleresque de la libération des femmes voilées et tout ça. Bon. Mais comme elles le sont toujours, ca choque moins. Enfin, la dernière élection présidentielle c’était franchement nul. Tout ce temps entre les deux tours ! Ces pinaillages sur le résultat réel !! Ca ralentissait l’action. Heureusement qu’il y avait la communauté internationale pour désigner le vainqueur en obtenant le retrait du second.

Cet épisode final est moins fameux qu’il aurait pu être. Pas une image ! Zut ! Quand c’était Saddam Hussein on l’a vu se faire examiner les dents et on a bien vu qu’il était sale et repoussant ! Donc qu’on avait bien raison de le détester. On a même assisté en direct à sa pendaison ! Pour un pays comme le notre où la peine de mort est abolie on peut dire que c’était un spectacle rare. Heureusement qu’il y avait les médias éthiques et intransigeants sur le devoir de tout montrer, heu ! Je veux dire de ne rien cacher, enfin le truc qui dit qu’ils font bien ce qu’ils veulent et si t’es pas content tu peux aller voir une autre chaine mais pas de bol pour toi, gééérard, l’autre chaine te montre la même chose ! Va donc, petit naze qu’est pas capable de voir un type se faire pendre en direct en mangeant ton hamburger ! Enfin, ouf,  grâce à eux on a pu voir et revoir ! Ce qui faisait un peu tache c’était que ses ennemis, présents sur place, aient insulté sa foi au moment où on lui passait un sac sur la tête avant de placer la corde. Mais qui ça choque à part les sunnites ?

Et là ? Pas une image ! Mince alors ! Il y a du y avoir un problème avec Donald Cardwel pour les costumes. On ne comprend pas. Alors que toute la scène a été suivie en direct par l’équipe du président dans la salle de commandement ! J’ai vu la photo ! On voit Obama tout petit dans un coin entourés de toutes sortes de gars un petit peu grassouillets et madame Clinton. Et aussi une secrétaire qui se tord le cou au fond de la photo pour regarder l’écran, plus vraie que nature ! Et la photo du visage du sanguinaire à moitié défoncée ! C’était génial ! Heureusement que des médias sympathiques et intransigeants sur le devoir d’informer,  nous ont passé ça à l’heure du repas comme une révélation que l’on « voulait nous cacher ». Pas de pot, un logiciel français a tout débidonné ! Ah ! Là ! Là ! Cette série est bâclée ! Et le coup du cadavre à la mer ? Ca fait rat. Un, deux, trois ! Plouf ! Terminé. Plat comme tout ! Surtout que pas un bidasse n’a fait une photo ou juste un petit coup de vidéo volée. Rien. Pffffft ! Nul.

Bon heureusement que c’est la fin. La série suivante sera meilleure. Ces séries s’améliorent. Je reconnais qu’après le mauvais passage sur ces images manquantes le reste a été sublimement joué. A Paris, sur tous les murs, il y a les « une » des groupies : « l’Amérique est de retour » Obama par ci Obama par là, le doigt pointé, la mine grave. Et la séquence devant le point zéro et tout ça ! Waooo ! C’est quand même mieux que le machin ringard avec présentation de la fiole de sang béatifié montrée à la foule qui chante sans rythme des abracadabras ! Ou cet autre truc à la guimauve des princes et princesse qui sentent le décor en papier mâché ! En plus ça fait gerber tous ceux que ca révulse de voir des gens se croire supérieurs du seul fait de leur naissance ! Ce type barbu qui se faisait dialyser dans les grottes c’est autre chose ! Le seul truc loupé c’était qu’il s’appelle Ben Laden, un nom de machine à laver. Il va quand même nous manquer. >>

Jean-Luc Mélenchon.

(source :  http://www.jean-luc-melenchon.fr/2011/05/08/le-meilleur-et-le-pire/ )

Nemo : french prog rock

Jeudi 4 novembre 2010 à 19:33

Un peu de pub pour Nemo, groupe de rock progressif français qui fête ses dix ans d’existence avec un package comprenant un mega best-of en 2 CDs et 1 DVD de concert.

Quelqu’un a posté le premier morceau (Miroirs) du live du DVD :

YouTube Preview Image

D’autres vidéos de concerts plus anciens sont visibles par là.

Ils sont auto-produits et auto-distribués et sont parvenu à sortir 8 albums ( dont un live et le best-of + DVD sus-nommé ) : assez balèze au vu des “handicaps” de départ : style musical sous les radars des médias traditionnels, chant en français, nom du groupe pas très original ( et donc pas facile pour les recherches numérique ).

C’est de la très bonne came, avec un univers musical à part, et certains morceaux valent leur pesant de solos guitare/clavier à l’unisson et de rythmes changeant avec plusieurs thèmes ou idées musicales… enfin, tout ce qu’on aime dans le prog.

Voilu : je ne ferais pas une longue critique du coffret anniversaire ou de leurs albums; c’était juste pour leur donner un peu de visibilité.

Le groupe ( et surtout le grand manitou JP ) sont (très) accessibles sur leur forum.

Sinon, il y a le site officiel et une page myspace.

Pour acheter leurs albums, c’est direction Quadriphonic.com !

EDIT : Le live est dispo en version audio chez Amazon depuis le 11 novembre.

Hammerfight

Vendredi 19 mars 2010 à 1:31

hammerfight

“Un jeu utilisant un moteur de physique pour un gameplay basé sur le mouvement ? Cool, c’est pour moi, ça.”

C’est ce que je me suis dit en cliquant sur le lien “Arcanorum (jeu)” de la frontpage de nofrag la semaine dernière.

Arcanorum m’a plu, mais rame terriblement dès qu’il y a trop de bidules qui entrent en collision ( il faut dire que les moteurs de physique en flash, c’est sympa mais c’est gourmand en ressources ).

Après quelques recherches pour savoir s’il existait d’autres clones, je suis tombé sur un post expliquant qu’Arcanorum est en fait directement inspiré par Hammerfight. Et c’est le cas.

Pas besoin de  grandes explications sur le principe : On déplace un petit vaisseau à la souris et l’objet attaché au centre du vaisseau est entrainé par l’inertie. Quand c’est un marteau, on peut frapper des objets en faisant tournoyer sa souris; et quand ces objets sont des ennemis, on peut leur éclater la gueule : voilà un jeu.

Des images qui bougent, c’est mieux pour expliquer. Me voilà pawnant des streums en mode chasse :

http://www.dailymotion.com/videoxcmn21

Sinon :

3 modes de jeu  ( histoire, arène, chasse aux monstres )

On peut désarmer un ennemi avec un coup puissant sur son arme; et comme on peut larguer une arme ou porter deux armes, on peut piquer l’arme de l’adversaire : celle-ci devient disponible dans l’armurerie

On peut obtenir des gemmes qui donne différents pouvoirs à certaines armes.

Petite gestion de l’argent.

etc…

Hammerfight a plein de qualités et plein de défauts.

Déjà, je trouve ça fun ( j’ai toujours adoré les jeux basé sur le contrôle ), c’est bien réalisé, bien fini, j’aime beaucoup le style graphique, les sons, etc.. Bref, je me suis bien éclaté.

Par contre :  la résolution est bloquée à 800×600, l’interface énorme masque les ennemis ou son propre vaisseau, les blablas des personnages dans des bulles pendant le combat gène la visualisation, le design du menu est à chier pour ce qui est de l’usabilité et enfin le choix de faire des niveaux sombres ou dans lequel le background est similaires aux sprites est agaçant ( pour être gentils, on va dire que ça augmente artificiellement la difficulté ).

Conclusion : j’attends la suite ( si jamais…) peut-être dans un mode action-RPG avec un énorme niveau, et tous les défauts ci-dessus corrigés. Hmm, je vais écrire tout ça au développeur, tiens.

Ah, j’oubliais : je l’ai acheté sur Steam pour 6,99 € TTC.