Ma vie elle est fraîche, frérot. (le blog de KominAaa)
Retour au blog <<
Un blog bien foutu les potes.

Rechercher

Archives

Pages

Catégories

Liens

Méta

octobre 2011

Construisons notre avenir ensemble les petits chats.

Mardi 25 octobre 2011 à 21:32

SALUT A TOUSSE.

Aujourd’hui j’ai un peu trop joué à Civilization5 et j’ai fait un rêve mon fils.
En cette période de troubles politiques mondiaux, et en l’absence prétendue d’alternative possible c’est le moment pour chacun de réflechir à son niveau et concrètement au système politique et économique dans lequel il souhaite vivre pour chercher un remplaçant au notre qui se casse la gueule depuis 150 ans et ne fais plus vraiment rêver une grande partie d’entre nous.

Doctrine politique de ma civilisation à moi, je vous cache pas qu’elle est bien coco:

Maximiser les libertés, la diversité et le bonheur de l’individu au sein d’une société profondément égalitaire et juste.
Retour à une vie en communauté et technologiquement efficiente pour protéger la nature et assurer un progrès sociétal humain digne de son progrès technologique.

Petite digression introductive et romancée;

Prophétie autoréalisatrice, l’année 2012 aura été l’excuse dont se seront emparés les peuples du monde pour le changer. La fin de la préhistoire humaine.

Mai 2012

Après une année de faillites économiques d’entreprises et d’états, l’incapacité ou d’absence de volonté de la part des instances gouvernementales mondiales d’apporter une réponse à la nouvelle crise systémique d’un capitalisme moribond, les peuples du monde, dont le peuple français sont à bout de souffle.
Le spectacle de l’élection présidentielle n’a cette année pas suffit a redonner espoir dans l’avenir à la très grande majorité de la population.

Septembre 2012

En continuité aux mouvements revendicatifs pacifiques de la part d’une classe moyenne pauvre éclairée qui eurent lieu l’année passée dont ils étaient les signes avant coureurs, une vague mondiale de protestations anarchiques violentes trouve un écho en France où le pays est au bord de l’effondrement.

Des groupes fascistes tentent de s’assurer le soutien de la classe moyenne et des forces de l’ordre en leur promettant la défense à tout prix de leur propriété et jouant sur la peur du changement, des chasses aux immigrés et aux “désignés” ont lieu sous l’oeil impuissant ou approbateur du gouvernement.

Malgré cela, la réflexion politique va bon train dans la population grâce a l’activité de militants, du partage des informations et du brassage des idées en ligne.
L’idée d’une remise en cause catégorique du système commence à envisageable par le nombre. La connaissance des erreurs du passé aux mêmes problèmes conjugué au flux constant d’informations venant des autres pays montrant des conditions et des combats similaires pèsent de tout leur poids.

Octobre 2012

Certaines occupations d’usine et d’entreprises en faillite se transforment en expropriations pures et simples. Avec ou sans l’appui de rares éléments de l’administration compréhensifs. Nombreuses sont celles qui reprennent la production après le vote de leur travailleurs, soutenus par les ex-cadres ou même de petits patrons qui étaient pour la première fois eux aussi promis au même destin sans perspective d’avenir économique ou même d’avenir tout court.
Les immeubles et appartements vacants sont saisis et utilisés pour loger tout le monde dans un confort décent.

Nombreux sont les individus dans les forces de l’ordre et l’armée dont les familles connaissent maintenant le même sort que ceux au bout de leur fusil.
Et dans bien des cas, désobéissent face aux injonctions devenues criminelles et apeurées de la part de leur hiérarchie.

La production est distribuée localement dans un système de troc rudimentaire qui se développe et se transforme bien vite en monnaie locale, faute d’alternative monétaire officielle crédible.

Novembre 2012

De part le monde, nombreuses sont les régions où le même processus à lieu et chaque succès local est un encouragement ou une solution à l’échelle mondiale.
Des solidarités qui auraient été considérées contre nature se développent, sur leurs exemples respectifs, des communes économiques se forment sur les cinq continents sur les ensembles industriels abandonnés.

Dans certaines régions du monde en revanche, il en va tout autrement, maintient d’une pauvreté extrême et purges éthiques, désignation d’un ennemi intérieur ou de l’étranger face à la nation et l’ordre. Tout est bon pour dévier la colère populaire en maintenant la classe possédante au pouvoir. Une partie non-négligeable des grands possédants et de ceux se sentant leur possessions menacées à tort ou a raison font le choix de partir vers ces pays ou le droit de propriété est érigé en valeur fondamentale, les communes se saisissent des biens materiels qu’ils laissent.

Décembre 2012

Les instances représentatives des ensembles urbains sont des élus révocables parmi la population a bulletin non-secret, bien souvent des militants anciens élus de terrain et les travailleurs des entreprises communales, tout le monde peut y être élu sans restriction de nationalité officielle a condition de résider présentement dans la commune.

Instauration par les communes de la République des Communes de France.
Crée parallèlement à l‘état et non reconnu par lui, il coordonne l’action et les échanges entre les communes.
Dans un premier temps crée pour permettre un panel plus large de biens a échanger entre communes. Il crée et standardise des infrastructures intra-communales et inter-communales pour assurer une transition politique après le gouvernement national.

-

Chaque commune est organisée de la façon suivante:

Dans la campagne, une commune peut regrouper plusieurs cantons tandis que dans une grande ville comme Paris, Lyon ou Marseille chaque quartier en être une, l’ensemble de ces communes-quartiers étant appelé administrativement une cité.

Idéalement, chaque ensemble communal ne comporte pas plus de 10 000 personnes majeures pour permettre la vie démocratique locale et matérialiser la responsabilité de chacun envers ses voisins.
Sont considérés comme résidents ceux qui habitent présentement dans la commune.

La vie de la communale est organisée autour d’un tableau sur lequel figurent les annonces publiques.
Sur ce tableau figurent les décisions prises lors des réunions publiques ayant lieu chaque semaine. Ouvrages a effectuer, places vacantes dans les usines et entreprises ou besoins de la communauté.

Création de banques communales pour l’allocation de ressources aux projets ayant été votés d’utilité publique.
Il est certes difficile de s’organiser à l’échelle locale face à un état qui refuse l’existence d’une alternative à lui même mais, malgré la pénurie de certains produits de luxe et d’electronique de dernière génération il est crucial pour ses participant de faire tenir cette auto-organisation, l’alternative étant simplement le chômage et la misère générés par la crise.

Après des mois d’existence, et de maintes tentatives de déstabilisation, les états nationaux plient sous le poids des initiatives communales, les anciennes administrations ayant été rendues obsolètes ou prises en main par la population.

Une réinstauration de la planification économique dans un premier temps à l’échelle nationale, prenant en compte les besoins de la population après un grand recensement des besoins à travers un cahier de doléances rédigé chaque mois pour chaque commune. Le tout mis en commun et accessible par chacun sous forme d’une sorte de wiki consultable et modifiable.
Recréation d’un tissu industriel national à l’échelle locale à l’issue de la prise en compte des besoins de la population a travers le plan.

Officialisation des communes et mise en place d’un système d’échange standardisé avec toutes les communes volontaires du monde. Création de portails internet citoyens avec accès a toutes les informations communales, régionales et continentales permettant les démarches de consultation, proposition et vote.

Création d’un bureau des activités succédant au tableaux communaux pour rendre compte des besoins materiels locaux, régionaux et continentaux en main d’oeuvre.
Instauration d’un revenu minimum inconditionel par personne à la hauteur des besoins nécessaires pour se loger, se vêtir et manger.

Transition mondiale.

Mise en commun mondiale des ressources scientifiques et brevets des entreprises ayant été expropriées pour permettre le partage de connaissance et l’application des solutions.
Création de banques régionales et continentales sur le modèle des banques communales pour financer les projets publics de plus vaste envergure.

Mécanisation des travaux pénibles, automatisation des transports et des métiers rendus redondants orchestrant une baisse de besoin de main d’oeuvre nécessaire.
Production en légère surabondance des besoins nécessaires à la consommation. Système de commande rapide pour les besoins annexes (comme pour les Trabant en RDA mais qui marche)

Ouverture d’universités gratuites libres d’accès. Développement de lieux de loisirs, d’art, d’apprentissage et de recherche en libres accès pour meubler ce temps libéré du travail.
Réorganisation territoriale de l’espace autour des lieux d’activité pour l’ensemble activité industrielle et vie culturelle qui à été segmentée lors de la spécialisation territoriale de la révolution industrielle.

Suppression du concept d’héritage financier, rendu obsolète par la fin de la société de survie où était organisée la scarcité des biens.
La suppression du concept d’héritage financier (qui n’est pas l’héritage culturel ou l’héritage affectif, une maison familliale est souvent un héritage affectif) rendra possible une meilleure allocation des ressources dans la société, supprimant l’accumulation maladive de ressources par une poignée de familles.

Chaque membre apte de la société doit s’acquiter d’un volume d’heure de travail productif, de l’ordre d’une dizaine d’heure mensuelles dans l’idéal.
Lors de ces heures ont lieu les activités de production et de maintenance de la société.

A l’issue du remplissage de ces heures, le travailleur se voit remettre un salaire correspondant a deux fois le revenu minimal inconditionnel. Un surplus d’investissement personnel dans le travail productif, une activité dangereuse ou qualifiée sera recompensée par une augmentation ponctuelle de revenus à hauteur maximale de quatre fois le revenu minimal.

Une retribution exeptionnelle peut-être potentiellement offerte une fois soumise au vote pour toute activité non productive significative (artistes majeurs, scientifiques et actions de bienfaisance)

L’activité politique n’est pas considérée comme un travail et est effectuée bénévolement sans avantages.

Le temps libéré et le passage d’une concurence économique entre les individus et les structures à une concurrence coopérative des savoirs prenant comme appui la curiosité humaine libérée des impératifs de survie immédiate permettra des découvertes bien plus rapides et une mise en application raisonnée décidée démocratiquement par les collectivités.

TLDR; Vers l’univers de Star Trek Next Generation.

Je vous invite à me cracher constructivement à la gueule pour chercher des solutions ou creuser les problèmes que ma construction théorique soulève (sans rentrer dans l’antienne classique “pas possible dude, c’est la nature humaine”).
Sinon vous pouvez vous aussi exposer votre idéal de société avec ou sans période de transition. Bisous.