Nofrag | Forums | Blogs (jeux) | Weplay | Uppix

Archive pour January 2010

[ArmAII]AAR, Roleplay avec le VTS.

Thursday 28 January 2010

Ce n’est pas la première partie roleplay exécutée avec le VTS, et certainement pas la dernière.

Car de fait, le VTS est l’outil le plus intéressant afin de réaliser des missions dynamiques en 5 minutes, avec un contrôle sur toutes les unités, toutes les AI. En effet, le VTS est ce qu’il est, une sorte de live mission editor, avec plein de possibilités. Bon, VTS n’est pas l’objet de cet article, si vous voulez plus d’infos, renseignez-vous auprès de gonza.

Voila, je me suis décidé de faire un “After Action Report” d’une partie dirigée par L’Etranger, GM de la partie. La mission décrite est la deuxième d’une trame principale.

Le briefing

Le briefing

L’équipe se compose de:

-1 Team leader, kibot, nom de code “Cardinal”

-2 Opérateurs, ChevalZombie et BLS.

Les opérations sont supervisées sur le porte avion par le QG, nom de code “Mousquetaire”(L’Etranger).

“Bon, on a encore besoin de vous gentlemen, le président actuel de Podagorsk va faire un speech sur la place publique de Kovrov. La police podagorskienne est sur place, mais on a vraiment des doutes concernant leur capacité à bien filtrer les civils. Nos troupes sont sur le terrain, mais on veut que vous y allez personnellement pour assurer la sécurité du président.”

Et Ainsi le briefing commença.

Bref, nous voila équipés et largués par UH60 près de la ville de Kovrov, lieu du speech. Après une brève reconnaissance des lieux, nous nous dirigeons rapidement en groupe et en formation vers un des trois bâtiments à l’extérieur de la ville que j’avais moi même repéré avant insertion, ceux-ci offrant un trop bon visuel sur la place en question. Mes observations avaient dit vrai, un sniper s’ y était posté à l’intérieur.

Le premier bâtiment

Le premier bâtiment

Il ne nous à pas vu venir.

“Mousquetaire, ici Cardinal, nous avons éliminé un tireur embusqué dans le bâtiment en construction situé au sud de la ville, à vous”

“Bien reçu Cardinal, continuez la reconnaissance des lieux, terminé”

Le reste de la reconnaissance se déroula sans accroc, les lieux étant vides. Je pris quand même la décision de poster BLS dans une tour à l’ouest de la ville, afin qu’il nous serve d’ yeux durant l’ escorte et le speech du président.

BLS en overwatch

BLS en overwatch

Je désigna ensuite ChevalZombie pour patrouiller dans la ville et investir un maximum de maisons dans le but de s’assurer que aucun civil armé n’est présent. Quant à moi, j’attendais la voiture du président près d’un checkpoint d’entrée dans la ville.

Le checkpoint

Le checkpoint

Le président ne se fit pas attendre et arriva peu de temps après que j’aie assigné mes ordres, c’est alors que je me mis en quête d’escorter le président jusqu’au lieu du speech, une place entourée de policiers avec une statue au milieu. C’est alors que le fameux speech commença, j’en ai d’ailleurs profité pour faire ramener ChevalZombie: la foule grossissait, et faire le travail seul d’observer tout le monde devenait de plus en plus dur.

La place, le speech

La place, le speech

C’est alors que je vit un civil courir dans un bâtiment à l’arrière de la place, quelque chose d’étrange se passait à l’intérieur du building. Je pris la décision d’envoyer ChevalZombie pour un check.

Quelques coups de feu. La foule commença à s’exciter et les forces de police commencèrent à évacuer le président avec hâte.

“Cheval, ça venait de toi ?”

Pas de réponses.

“BLS, je pars dans le bâtiment voir ce qui se passe, j’ai perdu la communication avec ChevalZombie”

Et je tomba nez à nez avec ChevalZombie assis par terre, la respiration irrégulière, un cadavre de civil armé d’un TT-33 à quelques mètres devant lui. Je donna l’ordre à BLS de descendre de sont poste d’observation alors que je m’occupait de fournir les premiers soins à notre opérateur. Une fois Chevalzombie remis sur pieds, nous commençâmes à nous mettre en quête du véhicule présidentiel, déjà sur la route du retour. L’escorte en dehors de la ville n’était pas de notre ressort, mais je voulais être sûr que le président puisse parcourir le plus grand trajet sans que sa vie ne soit plus menacée qu’elle ne l’était déjà.

Encore une fois, j’avais eu raison d’agir de la sorte car, dès la sortie de la ville, une embuscade de forces rebelles prit place, ceux-ci apparaissant depuis la lisière d’une fôret à 200 mètres  sur le côté nord de la route.

Embuscade !

Embuscade !

Après s’être occupé de toute menace directe, nous nous hâtèrent vers la voiture du président, présente au loin, à côté de laquelle une explosion venait de se produire.

“C’est la voiture du président ça ? On se grouille !”

Une explosion, le président est dans de sâles draps

Une explosion, le président est dans de sâles draps

Heureusement pour notre VIP, il était toujours en vie, couché à côté de son véhicule arrêté en plein mileu de la route. Les forces rebelles venaient en masse depuis notre front.

“Ici Mousquetaire à Cardinal, soyez avisé que notre détachement présent à Kovrov se dirige vers votre position, terminé”.

Peu après l’arrivée des renforts la zone fut nettoyée de toute trace d’insurgés, et le président évacua finalement par hélicoptère. Malheureusement, alors que nous voyons le président s’éloigner dans son véhicule, un missile toucha l’hélicoptère et celui-ci s’écrasa peu loin de notre position.

“Mousquetaire, ici Cardinal, l’hélico présidentiel vient de s’écraser !”

“Bien reçu Cardinal, allez sur les lieux du crash et fouillez-le pour trouver des survivants.”

Alors nous procédèrent sur les lieux du crash. Avec une mauvaise surprise à la clé.

L'hélico en question

L'hélico en question

Pas de survivants.

“Ici Cardinal à Mousquetaire, pas de survivants présents dans les environs direct du lieu du crash, à vous”

“Cardinal, pouvez-vous confirmez ça ?”

“Affirmatif, pas de survivants”

“Bien reçu Cardinal, on vous envoie un hélico pour extraction”.

En attente d'extraction

En attente d'extraction

L’extraction se déroula sans problèmes, le blackhawk arriva rapidement et nous fûmes vite de retour sur le porte avion pour débriefing.

On remerciera L’Etranger pour sa mission sympathique, BLS et ChevalZombie pour leu jeu d’équipe et leur sang froid.

Si vous avez des questions, allez-y j’essaierais d’y répondre dans les commentaires.

L'équipe de choc, avec L'Etranger

L'Etranger, ChevalZombie, kibot, BLS