I Haz A Bug

le blog de jye.

Google I/O 2009 et Google Wave

Lundi 1 juin 2009 à 16:03

Google I/O @ San Francisco

J’ai eu la chance d’être invité par Google France à participer au Google I/O 2009 à San Francisco. Au rendez-vous, visite des locaux de Sun à Santa Clara ou j’y ai rencontré Pat Patterson, responsable d’OpenSSO - outil Open-Source que nous avons utilisé sur le projet Valeo. J’ai ensuite assister pendant 2 jours au Google I/O. J’ai eu le droit, comme tout les participants, à un téléphone HTC-Android, et j’ai surtout pu entrer en contact direct avec les développeurs d’AppEngine, ces rencontres furent très enrichissantes.

Google Phone ION

Google Phone ION

Suite à l’annonce de Google Wave, j’ai pu participer le lendemain du Google I/O avec 50 autres privilégiés au premier Google Wave Hackathon dans les locaux de Google à Mountain View. J’en ai profité pour visiter le campus et rencontrer des Googlers avec qui je communique régulièrement.

Avant d’aller plus loin, je vous conseille cet article en français : Google Wave : Plateforme de communication centralisée. Je fais donc parti des quelques veinards qui ont déjà accès à une sandbox de Wave qui est en version Alpha.

Google Wave Hackathon

Pendant cette journée, nous sommes directement rentrés dans le sujet en commençant à développer des robots ou gadgets à l’aide des APIs fournies et déjà bien complètes. Je me suis concentré sur les robots, il n’est pour le moment possible de déployer son robot uniquement sur AppEngine car un email factice de type monrobot@appspot.com est utilisé pour l’ajouter dans Wave.

Il ne faut pas se leurer, Google Wave est encore en alpha, et il est rare de ne pas arriver à crasher le système. Mais la prouesse technologique prend le dessus quand on utilise Google Wave, surtout quand on est développeur. Il me tarde d’avoir accès aux sources du projet GWT. En quelques heures, j’avais un robot fonctionnel qui affichait la méteo d’une ville lorsqu’un participant de la Wave demandait le temps qu’il y fait.

Google Wave après quelques heures

Google Wave après quelques heures

Les possibilitées d’utilisation et d’intégration de ce produit sont véritablement infinies. Le plus gros des soucis actuellement est la robustesse necessaire des navigateurs pour faire tourner Wave. Chrome passe le test haut la main, mais Firefox et Safari sont plus à la peine, même s’ils s’en sortent trés bien. Les versions mobiles sont le point faible actuel, les temps de chargement rendent l’application actuellement quasi inutilisable. Mais l’équipe travaille dessus, comme tous les autres défauts actuel de Wave d’ailleurs.

Google Wave Inbox

Google Wave Inbox

J’ai vu beaucoup d’articles passer, beaucoup n’ayant rien vu de plus que la présentation vidéo disponible ici, et pourtant beaucoup spéculent sur des fonctionnements et principes. L’effet buzz probablement. Voilà de mémoire ce que je peux préciser sur ce produit :

  • Il n’y aura pas de migration GMail -> Wave car les deux produits sont indépendants. Même si Wave se veut le remplaçant de l’email. C’est un peu comme si on passait du vélo à la voiture. Et il ne faut pas se leurer, de l’eau va couler avant que l’email disparaisse.
  • Les contacts Wave via le client Google sont vos contacts GMail ou vos contacts Contacts. C’est une façon d’implémenter les choses. Il n’y a bien sur aucun intéret pour le moment à ajouter dans une Wave une personne qui n’a pas un accès Wave associé à cet email. Cette personne ne sera pas informé. Le fait qu’ils aient choisit l’email comme identifiant sème un peu le trouble.
  • Il est fort probable que Wave soit disponible via Google Apps, Lars Rasmussen, reponsable du produit, n’a pas pu me dire si c’était possible. Mais je sais que Wave est basé sur la même architecture que Docs ou GMail, il n’y a donc aucune raison que cela ne soit pas dispo’ dans le futur. Quand à savoir sous quel forme (payant, gratuite), c’est une autre question. Actuellement le compte de test que nous avons est hebergé derrière un /a/ qui signifie donc apps pour un domaine sandbox, exemple : http://wave.google.com/a/sandbox/. On peut donc facilement imaginer que les entreprises ayant switchées sous Google Apps disposeront directement de Wave à son ouverture au public.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas ! Sachez que je n’ai testé que le client installé sur les serveurs Google. Je n’ai pas plus d’infos sur le protocol ou les serveurs que ce qu’on peut trouver sur code.google ou WaveProtocol.org.

PS : Toutes les images ne sont pas de moi. J’en profite aussi pour saluer Guillaume Laforge (monsieur Groovy) et Alexis Vuillemin de chez Google qui passeront peut être par ici !

Valeo choisit Google Apps

Mercredi 13 mai 2009 à 22:05

30,000 new Google Apps business users at Valeo :

Today we’re thrilled to share news about another exciting partnership: Valeo is deploying Google Apps to the company’s entire office-based workforce.

This marks a significant moment for Google Apps, because Valeo has 30,000 Internet-connected employees, making this one of the largest enterprise deployments of Google Apps to date. Valeo is moving to the cloud with the support of Capgemini, one of the world’s most highly regarded technology advisory firms. This deployment across Valeo’s distributed workforce of 192 business entities in 27 countries and five continents demonstrates the vast scalability of Google Apps.

Après un an sur le projet, ça fait plaisir de voir un peu de couverture médiatique pour ce qui est un (le) des plus gros déploiement de Google Apps dans une entreprise. J’éspère vraiment que beaucoup d’entreprises vont suivre - avec Google Apps, Capgemini ou d’autres - car on a ici l’avenir de l’IT en entreprise !

Assistance Tchat Free

Mercredi 1 avril 2009 à 23:54

[02-04-2009 00h30] [Début Session Tchat] [Service choisi: Technique]
[00h30] Assistance: Mme/M., bienvenue sur le Tchat de Free, vous êtes actuellement connecté(e) sur le salon Technique.
Notez que vous pouvez à tout moment modifier vos éléments de contact (mail + mobile) depuis votre interface de gestion, à la rubrique “Mon Abonnement”.
[00h30] Assistance: Je vous écoute Mr, quel est l’objet de votre demande ?
[00h32] Moi: bonsoir
[00h32] Moi: je me suis abonné a canal+ et j’ai deux chaines qui ne fonctionne pas
[00h32] Moi: la chaine canal+ a la demande affiche un ecran noir
[00h33] Moi: ainsi que la chaine qui affiche la mosaique canal+
[00h33] Moi: j’ai redemarré freebox, freebox HD, reinstallé le firmware
[00h33] Moi: sans résultat
[00h35] Moi: le canal 242 de canal + ne marche pas non plus
[00h35] Assistance: Depuis quand avez-vous ce dysfonctionnement ?
[00h37] Moi: depuis que je me suis abonné a canal+ soit 5 jours
[00h37] Assistance: Veuillez me communiquer l’adresse mac de votre boîtier HD, c’est le code qui se trouve sous le boîtier et commence par 0007cb…
[00h39] Moi: 0007CB….
[00h39] Assistance: Merci.
[00h40] Assistance: Je tiens à vous informer que le souci que vous rencontrez est temporaire.
[00h40] Assistance: Je vous remercie de bien vouloir patienter le temps que le souci soit résolu.
[00h40] Moi: avec vous une idée du temps de résolution ?
[00h41] Assistance: Malheureusement Mr, je ne peux vous communiquer sous combien de temps le souci sera résolu, mais je vous rassure que ça sera dans les plus brefs délais.
[00h41] Moi: et avez vous des details sur ce problème ?
[00h43] Assistance: Malheureusement non.
[00h44] Moi: ok….. donc je croise les doigts et je brûle un cierge en esperant qu’un jour ca revienne.
[00h45] Moi: et je suppose que cette indisponibilité me sera malgré tout facturé, je me trompe ?
[00h45] Assistance: Oui tout à fait :)
[00h45] Assistance: Avez-vous d’autres questions Mr ?
[00h47] Moi: Etant donné que vous êtes incapable de répondre a mes questions, non je ne vais pas vous deranger plus longtemps :)

Ils sont au courant qu’il y a un problême - et encore je n’en suis pas convaincu - , ils sont même au courant que la réparation va avoir lieu ! Mais ils aiment faire du teasing et ne peuvent rien me dire !

J’aime beaucoup la facilité (et le smiley) avec laquelle l’assistance m’envoie balader au sujet de la facturation. Tout se perd ma bonne dame.