Jopopoe’s playground

Un nouveau blog sur Wefrag le blog de jopopoe.

Archive pour janvier 2016

Bilan vidéo-ludique 2015

Dimanche 3 janvier 2016

40 jeux cette année, avec des morceaux conséquents ! Toujours ce mélange de classiques et de jeux moyennement récents, et aucun jeu d’actualité (ma femme me trouve radin, je préfère me voir économe !).

Mon temps de jeu repart à la hausse, et ça c’est cool ! En temps de jeu c’est même une année record depuis que je fais ces articles : à peu près 1250 heures de jeu au compteur en 2015 (Xfire ayant disparu, j’utilise ManicTime Tracker quand le jeu est hors-steam). Et le tout en avançant sérieusement les travaux dans la maison, donc tout va bien !

Oh et écoutez donc ça en lisant l’article :

https://www.youtube.com/watch?v=qcwtWKkqxwM

(Cliquez sur les titres rouges pour voir ma critique sur senscritique)

blog-2015-01

Deux Ex : L’année 2015 commençait par une déception. Non pas que le jeu soit mauvais, mais j’en attendais tellement plus ! Je ne l’ai pas trouvé à la hauteur des System Shock (ou des Dark Project pour le côté infiltration), ne serais-ce que parce que son ambiance m’a moins plu. Le trip conspirationniste c’est pas trop mon truc, les combats sont un poil mous, et sont trop souvent quasi-inévitables car les approches non-létales sont trop difficiles à mettre en place. Heureusement l’ouverture du level design rattrape tout ça, ainsi que la relative profondeur du gameplay. Très bon mais pas vraiment le chef-d’œuvre que j’attendais.

Resident Evil : Outbreak : Deuxième déception de l’année : je croyais trouver un Resident Evil classique façon 1/2/3, mais en fait c’est très différent, et pas en bien ! C’est plutôt une sorte de mauvais Left 4 Dead façon die-and-retry qui exacerbe les défauts de la série.

Alice : Retour au pays de la folie : Pour celui-là j’étais un peu plus méfiant : j’avais adoré le premier, mais Bad Day LA avait été commis entre-temps. Ben j’ai bien aimé, même si le gameplay était plutôt indigeste par moments (phases 2D, séquences dans Londres). L’ambiance et la direction artistique rattrapent largement les maladresses de gameplay à mes yeux.

blog-2015-02

Orcs Must Die ! 2 : Une suite pensée pour le Coop, avec des maps ayant souvent deux chemins à défendre. Du coup c’est moins sympa que le premier pour moi qui préfère le solo.

Pokémon Cristal : Encore une run nuzlocke, et une qui m’aura donné du fil à retordre ! 4 Game-over (dont 3 au même endroit) avant de réussir à finir le jeu. Le principe du nuzlocke est toujours aussi sympa, même si une certaine frustration commence à se faire sentir.

Grand Theft Auto : Liberty City Stories  : Quel panard que de retrouver l’univers de GTA III, et le gameplay de la génération PS2 ! Mais la lassitude arrive relativement vite, vu que Liberty City on l’a quand même retournée dans tous les sens à l’époque ! Les personnages ne sont de plus que moyennement charismatiques, et l’histoire pas follement excitante. Un sous-GTA III quoi, comme prévu, mais ça remplit son office de trip nostalgique.

blog-2015-03

Dead Rising 2 : Case Zero : Une démo/intro à Dead Rising 2, qui permet ensuite de transférer notre personnage dans le jeu principal. Plutôt bien faite, même si l’environnement est très restreint. Une bonne mise en bouche.

Pokémon Argent : Après une run Nuzlocke moins mouvementée que celle de Cristal (et finie avant, d’ailleurs), j’ai enfin fait ce que je n’avais pas pu faire à l’époque : compléter le pokédex ! Un système de jeu toujours aussi addictif et efficace, même si les pokémons de deuxième génération puent toujours autant du cul pour la plupart d’entre eux !

Dead Rising 2 : Aouch, encore une déception de la part d’un jeu dont j’attendais beaucoup. Chuck est un sous-Frank, Katey n’est pas très intéressante, et les psychopathes sont beaucoup moins réussis. Une bonne innovation (les combos d’armes) et l’IA améliorée ne parviennent pas à rendre cette suite meilleure que le premier jeu. Bon ça reste fun, mais petite déception quand même.

blog-2015-04

Dead Rising 2 : Case West : Un épilogue plutôt faible pour le second épisode, qui voit le retour de Frank West, mais franchement la map est bien trop petite après celle de Fortune City. L’histoire fait des sauts de puce au passage, super…

Onimusha : Warlords : Le genre de jeu qui me faisait bien envie à l’époque de la PS2. C’est du Resident Evil classique avec des combats au sabre en gros. Et une ambiance médiévale japonaise, évidemment. Celle-ci est très bonne, même si je n’ai rien d’un wapanese, et ça fait plaisir de retrouver ce genre de mécaniques ludiques dans un jeu réussi.

Luigi’s Mansion : Le jeu que Nintendo essayait de nous vendre comme figure de proue de la Gamecube avant la sortie de Super Mario Sunshine, mais qui n’en a pas vraiment les épaules. C’est mignon, le gameplay à base d’aspirateur de fantômes est pas mal, mais ça casse pas trois pattes à un canard…

blog-2015-05

New Super Mario Bros. : LE revival de Mario en 2D. A l’époque ça faisait 15 ans qu’on avait pas eu de Mario en 2D, et c’était une vraie fontaine de jouvence ce truc ! J’ai fait une run à 100%, vu qu’à sa sortie j’avais un peu dû le finir en diagonale faute de console.

Pokémon Stadium : Si ça peut être sympa de voir les pokémons combattre dans un univers 3D, ça reste le genre de jeu trop répétitif pour son propre bien : pas de leveling, pas d’histoire, que du combat et des mini-jeux pourris. Intéressant pour le challenge mais c’est tout. Et le commentateur, mon dieu…

Mega Man : Une merveille de gameplay et des graphismes très propres et colorés (pour l’époque, évidemment). C’est dur, oui, mais rarement injuste. Une des plus belles réussites de la NES, console que je décide de revisiter sérieusement.

blog-2015-06

Trine 2 : Goblin Menace : Pas d’innovation par rapport au jeu principal, mais un jeu qui se repose sur ses acquis tout en trouant sérieusement la rétine. Fait en co-op.

Super Mario Bros. : Grand classique, mais que je n’avais jamais fait sans warp !

Grand Theft Auto : Vice City Stories : Là, pour le coup, on est encore un cran en-dessous de GTA LCS. Le protagoniste est nul à souhait (avec une dimension morale complètement ratée), l’histoire est aussi peu intéressante que les personnages secondaires, et même l’ambiance de Vice City ne suffit pas à occulter les défauts du jeu. Très redondant.

blog-2015-07

Call of Duty 4 : Modern Warfare : J’ai enfin fait ce jeu, et j’ai pas forcément été très emballé. L’ambiance moderne terroristes/braves soldats américains pue bien comme il faut, le level-design est pas très intéressant (repousser vague après vague en avançant de checkpoint en checkpoint) et si c’est ce que la série a produit de mieux, ben je vais m’arrêter là.

Hamilton’s Great Adventure : 20 % Plate-forme, 80% puzzle. Gameplay basique, graphisme proprets mais convenu, un poil d’humour absurde référençant Lovecraft par-ci par-là. Pas trop ma tasse de thé.

Pokémon Stadium 2 : Même formule que le premier : trop répétitif et dénué de ce qui fait la richesse des jeux portables, à savoir tout ce qui se passe entre les combats.

blog-2015-08

Brütal Legend : Une ambiance de rêve pour n’importe quel métalleux (raaah cette bande-son !!!) mais un gameplay RTS/Action qui ne m’a pas beaucoup plus. Mais l’histoire est sympa, les doublages excellents, et on final j’ai passé un très bon moment !

Tomb Raider : Sur les traces de Lara Croft : A ce stade-là c’est même plus du réchauffé, c’est une série qui demande qu’on l’euthanasie avant qu’il soit trop tard ! Un mishmash d’aventures au level-design raté qui vient clôturer la carrière de Lara Croft sur PS1.

Super Mario Bros. : The Lost Levels : La suite japonaise du premier Mario, qui oublie d’être fun tellement elle est occupée à être difficile. Snobant le système de sauvegarde du Famicom Disk System, elle se contente de proposer des niveaux tous plus durs les uns que les autres. Terminé en conditions réelles, comme le premier : pas de savestates, et sur Famicom Disk System !

blog-2015-09

Castlevania : Un de mes jeux cultes, fini sur Famicom Disk System, donc avec le système de sauvegarde originel de la version japonaise. Une perle ce jeu.

State of Decay : Encore une déception, et une grosse cette fois-ci ! Malgré une ambiance sympa et le fait que je sois fan de post-apo (et encore plus de zombies), c’est vraiment trop mal fichu. Bugs, menus pénibles, actions répétitives et gameplay bof.

Journey : Le genre de jeu qui me fait me demander si je ne suis pas un rustre du jeu-vidéo. Après Dear Esther l’an dernier, encore un nouveau jeu “à ambiance” à côté duquel je passe totalement. La dimension ludique est franchement ratée, alors que pour moi elle doit être au cœur du jeu.

blog-2015-10

Heretic : Jouer à Heretic quand on aime Doom, c’est vraiment être en territoire connu. Les monstres ont une tête différente, les armes aussi, mais c’est à peu prêt tout. Ah si, level design est moins bon (forcément, Doom quoi !).

Uncharted 2 : Among Thieves : Le AAA qui sait rester ludique. Pas mal de gens reprochent à Uncharted 2 la dichotomie entre ses cinématiques et ses séances de shoot, mais je trouve que ça prouve qu’au-delà de raconter une histoire, les développeurs de Naughty Dog savent qu’ils sont en train de faire un jeu vidéo, et n’hésitent pas à reléguer l’aspect “jeu-film” au second plan au profit de la dimension ludique. Et perso je trouve ça cool.

Pokémon Saphir : La troisième génération, pleine de pokémons intéressants (et puissants). D’abord une run Nuzlocke, puis comme pour Argent j’ai pris ma revanche sur le pokédex que je n’avais pu compléter à l’époque. L’attrait du Nuzlocke commence sérieusement à s’estomper néanmoins.

blog-2015-111

Castle Crashers : J’avais découvert le studio avec la version flash d’Alien Hominid, et ils sont toujours aussi barrés ! C’est très basique (et très court) comme jeu, mais à deux ça passe bien.

Resident Evil : The Umbrella Chronicles : Du fan-service de plutôt bonne qualité, et un gameplay de rail-shooter assez réussi. Bon c’est de la Wii alors c’est pas aussi précis qu’une borne d’arcade, mais c’est bien fun (encore plus à deux).

Saints Row : Un GTA-like qui tente de succéder à San Andreas. S’il est loin de posséder toutes les qualités de son modèle, il gomme certains de ses défauts et se laisse apprécier. Sans doute un poil trop classique dans son approche néanmoins.

blog-2015-12

Pokémon Colosseum : C’est davantage un outil pour joueur de génération III qu’un jeu intéressant. C’est fade, c’est long mais ça débloque des pokémons nécessaire au pokédex national de la troisième génération.

Pokémon Vert feuille : Run nuzlocke perdue très tardivement, entre autre parce que j’en avais un peu marre des nuzlocke et que du coup j’étais moins précautionneux. Puis j’ai complété le pokédex national grâce à Colosseum. Le jeu lui-même est un remake trop fidèle de bleu/rouge, ce qui l’empêche souvent d’être réellement intéressant

Pokémon Emeraude : Jeu à faire à la place de Rubis/Saphir, mais trop redondant si vous les avez déjà fait. Je suis un peu dégouté parce que ma seule raison de le faire c’etait la Zone de Combat, mais je l’ai trouvée beaucoup beaucoup trop frustrante à cause de sa difficulté abusée.

blog-2015-13

Professeur Layton et le Destin perdu : La série qui se répète bêtement, au point de passer du statut de surprise rafraîchissante à celui de banale suite. J’ai pas mal de grief envers ce jeu, notamment à cause de son histoire et de son articulation par rapport au second épisode. Je ne me vois pas faire les suites.

blog-2015-14

Morrowind : Un très bon RPG qui succède intelligemment à Daggerfall, mais qui n’est pas vraiment à la hauteur de sa légende. Et qui sait également se montrer crispant ou lassant selon le moment. J’ai trouvé la direction artistique laide comme c’est pas permis, et le jeu un poil trop long, mais c’est quand même une aventure que je ne regrette pas d’avoir vécue.

Tribunal : Add-on bof

Bloodmoon : Add-on à très bonne ambiance.

blog-2015-15

Pokémon XD : Qu’est-ce qui m’a poussé à jouer à la suite de Colosseum ? Une curiosité malsaine ? Non, Lugia ! Le 249ème pokémon n’étant accessible que par le biais de ce jeu, j’ai pas eu le choix (bon ok je dramatise). Et j’ai eu la non-surprise d’y découvrir une semi-suite de Colosseum, encore plus bâclée car réutilisant les mêmes environnements.

Pokémon : Donjon Mystère - Équipe de Secours Bleue : On finit l’année comme on l’a commencée, par une déception ! Mais celle-ci est de taille : j’attendais de Donjon mystère un spin-off proposant un regard rafraîchissant sur la série, alors qu’il se s’agit que d’un jeu naze dans lequel on a collé des sprites de pokémons ! Complétement inintéressant, un gameplay creux au possible, et une répétitivité assomante !

Jeux en cours : Red Dead Redemption (4/5 heures), Pok Platine (40 heures), New Super Mario Bros Wii (3 heures)

Jeux abandonnés :

Oddworld : L’Odyssée d’Abe - 5 heures (c’est trop difficile pour être fun)

Rocksmith - 3,5 heures (pas vraiment un jeu)

Resident Evil : Outbreak 2 - 0,5 heures (après le premier j’ai pas eu le courage d’aller plus loin !)

Bilan :

Cette année était clairement placée sous le signe de pokémon : il y avait longtemps que j’avais envie de tâter de la constellation de jeux de la génération III, et c’est chose faite. Ça va se calmer, parce peu de spin-offs me font réellement envie dorénavant, je vais donc me concentrer sur la série principale !

J’ai aussi eu une période Nes/Famicom que j’ai dû interrompre puisque ma Famicom est en réparation. Je compte bien rattaquer dès que je la récupère !

J’ai fait beaucoup de jeux qui traînaient sur ma to-do list depuis longtemps et que j’avais prévu de faire dans mon dernier bilan (les GTA Stories, Alice 2, Morrowind, Tomb Raider 5 …), mais j’ai aussi pas mal joué à des jeux qui m’ont un peu (Deus Ex) ou beaucoup (les spin-off pokémons) déçu. Deviens-je un vieux con ? C’est fort probable.

Cette année j’aimerais enfin prendre le temps de faire Metal Gear Solid, Jedi Knight (que j’ai acheté sur GoG, plus besoin de machine virtuelle), Dead Island, Fez,  mais aussi entamer la série des Batman de Rocksteady.  Et pourquoi pas Far Cry 2, Cryostasis, Fear 3, Tomb Raider 6, Dead Space Extraction puis 2, Crysis Warhead, Condemned, Assassin’s Creed II, Deus Ex 2, Gran Turismo, Uncharted 3…

Mais là ma priorité, c’est de finir Red Dead Redemption puis d’enchaîner sur GTA V que le papa noël m’a emmené !

Et sinon :

Si vous avez bien cliqué sur la vidéo en haut de l’article, vous devriez avoir écouté une bonne partie de mon album de l’année, et quelques-uns de vos neurones ont dû fondre, mais ça c’est pas grave. Si j’ai pu faire découvrir (et apprécier) Foetus ne serait-ce qu’à une personne, je suis content :)

Je n’ai pas vraiment de film de l’année, le meilleur film que j’ai découvert étant sans doute L’Homme qui tua Liberty Valance (au cinéma !), un très bon film mais pas un chef-d’oeuvre non plus.

Des stats funs :

Jeu le plus ancien : Super Mario Bros, 1985 (je ne suis plus vieux que lui que d’un jour !)

Âge moyen des jeux : 12 ans (un record !)

Note moyenne des jeux : 7

Temps moyen par jeu : 30 heures

7% de FPS (deux en fait, c’est pas beaucoup)

7% d’indie (j’avais bien dit que je ralentirai)

Merci Senscritique pour m’aider à organiser mes jeux : http://www.senscritique.com/jopopoe/