Dirty Diary

SPAS (Stoned ponies and stuff), le blog de JkHd.

Cart Life

Mercredi 27 mars 2013 à 4:02

Vie De Marchand (ambulant)

C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant. C’est un jeu pas spécialement fun et plutôt déprimant.

YouTube Preview Image

N’étant malheureusement pas Grand Reporter, je me vois contraint d’expliciter mon propos. Cart Life est donc un simulateur de kiosque qui se découpe en plusieurs phases, que ce soit la préparation du kiosque et des marchandises, la vente ou bien les tracasseries administratives. Rien de bien folichon en somme, et si çà ressemble à un jeu de gestion, que çà se comporte comme un jeu de gestion et que c’est décrit comme un jeu de gestion, il y’a fort à parier que çà soit un jeu de gestion et plutôt simpliste. Erreur, car ceci n’est pas une pipe. Lire le reste de cet article »

Il y’a quelques années encore, faire de la musique (électronique) était réservé à l’élite qui avait les moyens de raquer pour une MPC , un TR-505, quelques synthés et tout l’équipement associé avec un coût total équivalent à un demi PIB du Sierra Leone.

Aujourd’hui c’est un privilège qui n’est plus, n’importe quel plébéien avec un ordinateur peut se targuer de faire de la musique.

Comme moi par exemple.

Lire le reste de cet article »

I heard you like bundles …

Lundi 13 février 2012 à 13:44

so I split bundle into bundles.

Alors la foire aux bundles c’est cool, mais y’a un moment où faut arrêter de faire n’importe quoi.

L’Indie gala donc, propose 3 bundles différents en fonction du nombre de dollars que tu lâches.
Fixer un tarif minimum me semble tout à fait raisonnable, mais segmenter un bundle en fonction du prix me semble un poil déraisonnable et plus une occasion de surfer sur la vague Humbundle qu’autre chose.
Enfin tant mieux pour eux si ça leur apporte de ventes.

Il y a tout de même quelques jeux valent le coup pour un peu plus de 7,50 € (10$) : Greed Corp, In Momentum, Hacker Evolution : Untold & Duality, etc …

Bon et autrement dans le désordre :

À garder dans les favoris si c’est tenu à jour : Indie Bundles Tumblr

Edit :
Au gré de mes pérégrinations électroniques, je suis tombé sur cet article qui donne un point de vue plus nuancé sur la magie Steam et la cohorte de bundles existants.

TLDR : Steam et les bundles offrent une visibilité très réduite, hormis pour le haut du panier (Trine / Braid / Super Meat Boy / …), et les prix plancher “dévalorisent” le travail des 90 % restants.
Article orienté, l’auteur précise son point de vue brièvement ici à l’avant dernière question.

Certains commentaires sont aussi instructifs que l’article, n’hésitez pas à creuser.

EditBis :
Le bundle BeMine semble avoir été pris d’assaut ce qui a donné du 404 et du 503 à la volée. Il devrait reprendre le 15 à 18H00.

[Découverte] Earbits

Jeudi 8 décembre 2011 à 17:01

Bon, j’ai fait le tour de mon disque dur. Presque plein en plus, comme si c’était le moment d’investir dans du stockage. Salauds de thaïs !

Et sans transition, ma découverte du moment. Mékéssecé ?
Une nouvelle web radio ? Que nenni ! Un clone de Deezer ? Nope !
En fait c’est le principe des playlists intelligentes, sauf que contrairement à Deezer / Spotify on ne paye pas. Et contrairement à une (web) radio, on peut zapper les morceaux indignes de pénétrer nos tympans. Ils ont pas inventé l’eau chaude quoi.

L’intérêt se trouve dans la programmation musicale, constituée de groupes indies. Bref exit le mainstream (même si y’a quelques têtes d’affiche), place au sang frais.

Après 2 heures d’écoute de la radio stoner, c’est varié, je suis même tombé sur quelques groupes que je connaissais déjà. Reste à voir sur une écoute prolongée si on ne tourne pas trop vite en rond, il m’est arrivé d’entendre 2-3 fois un même artiste, bien que ce soit quelque peu biaisé vu que c’est un style de niche.
Ah et on peut s’inscrire que via FaceBook, ça casse un peu la magie.

Testez quand même, je trouve l’initiative sympa pour ma part - permettre une promotion simple pour les artistes, comme feu Myspace le fit auparavant.

Listen to Earbits Internet Radio - Commercial free radio that will blow your mind!

[Metal SS#1] Early Man

Mercredi 19 octobre 2011 à 10:03

Euf, euf, y’a un peu de poussière ici. Merci de respecter le balisage des fouilles archéologiques

Aujourd’hui, amis nofragés, c’est un groupe jeune mais avec un son de vieux que je présente, j’ai nommé Early Man (no shit sherlock). Je passe la bio, pas intéressante et classique au possible. Non ici, c’est l’anachronisme dont ils font preuve qui est intéressant : c’est un groupe de heavy / trash metal des années 2000 qui aurait sa place entre un Metallica, un Judas Priest et un groupe de Glam Metal random époque années 80, tant sur la composition, que le son (bien qu’un poil différent, mais certainement dû au mixage) et le chant que je trouve très typé.

Morceaux choisis

Album : Closing In

YouTube Preview Image

Death is the answer - Riffs simple, bridge accrocheur, que demander de plus ?

YouTube Preview Image

Like a goddamn rat - Compo à la Metallica période Master of puppets, que demander de plus ?

YouTube Preview Image

Raped and pillaged - Pas fan de la voix typée Glam mais le reste est bon

YouTube Preview Image

Contra - Et comme pour tout bon repas, le gateau à la fin. Meilleur morceau selon moi

Découvert via les suggestions google en écoutant la précédente. Différent, plus typé punk et avec une chanteuse(!) mais intéressant.

YouTube Preview Image

Schoolyard Heroes | Contra -Compo enlevée, basse utile & konami code. What else ?

Pad quartier

Merci rosy, Doctissimo et bien évidemment Doctissimo m’a tuer

PS : J’assume les jeux de mots carton

YouTube Preview Image

Electric Wizard - Scorpio Curse

Play it loud, louder, again and again

Aim-assist 100% legal

Mardi 7 juin 2011 à 1:11

Petite découverte pour booster votre skill de vieux crouton face aux hordes de Kevin, cheatgear.com vous propose l’outil révolutionnaire : le stick crosshair pour no-scoper comme un ouf à coller sur votre TV pour devenir un dieu du FPS, au pad évidemment.

CheatGear

C’est certes super ‘old’ comme technique, mais de la à oser vendre les stickers, il faut le voire pour le croire, et je tire mon chapeau au mossieur.
Et ça marche bien : 1116 évaluations reçues en tant que vendeur, 4000 ventes et plus selon le vendeur

Argumentaire commercial :

  • Tested and Proven to dramatically improve game play
  • Always know where your aiming
  • Extremely fast no scoping and hard scoping
  • CHEATERGEAR IS THE ORIGINAL DISCRETE AND LEGAL AIM ASSIST

Conditions d’utilisation :

  • Enter into a Game with a scoped weapon
  • Zoom into Scope
  • Place Quick Scope Directly over CROSSHAIR

Et le meilleur pour la fin, les acheteurs :

Cheatgear 1

Oui oui, le M. en achète 2, dès fois que.

cheatgear 2

And here is the Winner : ~32$ de stickers.

PS : WARNING CHOKING HAZARD: Not for Children under 6 years old. §§§§

[Stoner SS #2] The Atomic Bitchwax 2/2

Mardi 31 mai 2011 à 15:03
Suite de l’article TAB 1/2

Morceaux choisis

Album : The Atomic Bitchwax 2

YouTube Preview Image

Forty five - Riff persistant et dynamique, parfait pour un réveil jovial

YouTube Preview Image

Smokescreen - LA ballade de l’album, planante et entrainante. Close your eyes, sit back and relax

YouTube Preview Image

Marching on the skull of dead - Ambiance lourde, chant torturé.

YouTube Preview Image

Liquor Queen - Dernier morceau de l’album, un instrumental sous acide

Résumé : Si le premier album était plus sous influence Black Sabbath, celui ci est définitivement plus rock psyché. Un bon album mais pas de stoner.

Album : The Atomic Bitchwax 3

YouTube Preview Image

You oughta know - Grosse influence “happy rock”, dynamique et pas mal de variations

YouTube Preview Image

You can’t win - Dans la lignée du morceau précédent, à l’opposé d’une ambiance morose, morceau anti-dépresseur

YouTube Preview Image

The Passenger - Grosse hérésie incoming, ce morceau contient de l’Auto tune. Et guess what ? ça colle bien, même très bien. Deal with it

YouTube Preview Image

If I had a gun - le riff d’intro / bridge donne le ton, accrocheur et swinguant. Le meilleur morceau de l’album

Résumé : Dans la lignée de TABII grosse influence psyché / hard rock. Presque plus stoner du tout, mais on le lui pardonne aisément.

Album : The Atomic Bitchwax 4

YouTube Preview Image

Revival - First track, grosse baffe. Le ton est donné

YouTube Preview Image

Super Computer - Instru sous speed, variations et montées faramineuses.

YouTube Preview Image

Sometimes Wednesday - Un feeling très 90’s dans cette piste assez détonnante.

YouTube Preview Image

Run - Un lead permanent entêtant, des chœurs bien posés. Best track exæquo avec Revival

Résumé : Toujours dans la même démarche de progression, mais avec un virage à 45°, j’arrive pas à le classer. Bon mais pas forcément un bon album de TAB.

[Stoner SS #1] The Atomic Bitchwax 1/2

Lundi 30 mai 2011 à 18:20

1er billet sur ce blog fraîchement ouvert, et dans la catégorie “SS” pour SchutzStaffel ahem … Sound Session.

Le principe : une sélection d’artistes / de morceaux que j’ai apprécié et que je partage avec vous. Super novateur le concept, faut que je brevète ça.

Le thème, c’est dans le titre Einstein. Étant donné que j’écoute essentiellement du Stoner, c’est ce genre et ses pairs proches qui sera prédominant.

[Whine de newfag]

J’ai bien conscience que je suis pas le premier à faire ça ici même dans cette catégorie particulière, mais peut être que mon approche basée sur une écoute en profondeur de l’œuvre complète et pas juste un single rendra la chose intéressante. Ou pas.

[/Whine de newfag]

La digression passée, let’s get down to Business.

La bête

The Atomic Bitchwax, sympathique trio nous venant tout droit du New Jersey, propose un mélange agréable des sonorités psychédéliques années 70 et des riffs bien lourds des pères du Heavy Metal, Black Sabbath. Bref une bonne vibe, des albums relativement égaux (2-3 pistes par album que j’apprécie vraiment et que je peux écouter sans me lasser), une alternance instrus purs / chansons, et un vrai bassiste - pas une guitare downtunée qui reprend les riffs du lead. Du tout bon quoi, mangez en.

Morceaux choisis

Album : The Atomic Bitchwax

YouTube Preview Image

Gettin’ Old -Longue intro puissamment lourde, lente, qui se traine pendant la moitié du morceau (3:15 sur 7:25)

YouTube Preview Image

Kiss the sun - Un riff lourd et entêtant, un solo qui se balade dessus. Court mais bon

YouTube Preview Image

The Formula - Une longue instru qui clôture ce premier album éponyme

La suite au prochain épisode …