1337D

le blog de Greystoke.

Archive pour juillet 2012

Nous sommes dimanches, et à Londres, il fait gris.

Ma première semaine à Escape studios viens de se terminer, le temps est passé vraiment très vite ! Le programme de cette semaine était :

Introduction to user interface
-Introduction to 3D space and the GUI
-Introduction to NURBS, polygonal and Shell modelling
-Introduction to rendering

Vu comme ça, pour quelqu’un qui est déjà un généraliste en 3D, ça peut sonner un peu chiant. Et bien pas du tout ! J’ai été extrêmement surpris d’apprend BEAUCOUP de choses. Le formateur nous a fait chaque jour un cours sur des fonctions/outils/modes du logiciel, mais en profondeur.
Pour vous donner un exemple, il nous a expliqué à quoi correspond un node “transform”, à quoi il est connecté, comment il fonctionne, même chose pour un “bend”, et plein d’autres outils. J’ai compris des choses au niveau du système nodal de Maya que je n’avais jamais exploré avant.
Pour chaque outil présenté, nous avons eu l’explication complète, avec les raccourcis clavier qui vont bien, et surtout les interactions avec les autres outils.

Tout au long du cours, le formateur nous a donné des “protips” sur Maya, des astuces appliquées dans les studios, et des méthodes pour se simplifier la vie et surtout éviter que tout merde. Je pensais vraiment en arrivant que je n’apprendrais pas grand chose la première semaine, mais je me trompais lourdement. J’ai appris énormément sur la bonne façon de procéder qui permet d’éviter les ennuis par la suite, et surtout maintenant je sais ce qu’il se passe derrière quand j’appuis sur un bouton.
Nous avons étudiés l’hypergraph connections/hierarchy, l’hypershade, le connection editor (que je n’avais jamais utilisé auparavent), certaines options intéressantes dans les nodes des objects… Que des choses simples, mais abordées avec une approche efficace  et compréhensible. Le rythme est du cour est en fait assez rapide, et il faut être très attentif. En parlant de ça, mes 12 camarades sont très sage ! Il faut dire qu’a 10000£ les 3 mois, ça donne envie d’être sérieux !

La semaine prochaine nous allons avoir une introduction au lighting et rendering, je vous ferais un petit article pour vous dire comment ça c’est passé. Je pense que ça va être très intéressant d’apprendre les méthodes de production pour ce genre de choses ! C’est ma partie préférée dans la 3D, et j’ai hâte de voir ce que ça va donner.

Autre chose dont j’ai envie de parler aussi, c’est le TRÈS gros bonus qu’offre cette école part rapport aux autres en europe, c’est l’accès aux tutoriaux en ligne sur le site. Escape Studios fourni aussi des cours particulier supervisés et autoformation via internet. Nous avons donc accès a un ÉNORME module de formation pour Maya, qui s’appelle Maya Essentials Bundle, il y q 72h de cours en tout, et ça couvre la totalité des fonctions de Maya. C’est un bundle qui coûte cher : 750£ (953€), et la qualité du contenu est vraiment exceptionnelle. L’été dernier j’avais pris un abonnement Digital Tutors, et j’ai trouvé que certains cours était très moyen, et que surtout, il n’y avait pas de vrai structure pédagogique, contrairement à Escape qui donne un ordre d’apprentissage efficace, avec des cours, des exercices, des approfondissement…
Petit plus, nous profitons aussi d’un accès à une sorte de “facebook” simplifier pour pouvoir partager nos image et recevoir des critiques. Plus tard dans la formation, nous allons aussi recevoir les accès aux modules Nuke for 3D Artists, Advanced Lighting et Advanced Shading. De quoi se former pendant des mois entiers !! Mon enthousiasme est à son maximum.

Image hosted by uppix.net

En cas de gros blocage, il est aussi possible d’envoyer un mot à un des formateur, et celui-ci vous répondra avec un email ou même une vidéo si besoin est, et les questions/réponses sont envoyées à tout les étudiants inscrits sur le site.
Dans les choses intéressantes sur le module de e-learning, il y a aussi des webinars sur plein de choses, et y compris sur des conseils pour le recrutement. J’y ai regardé une conférence sur comment bien faire son CV et sa demoreel pour les studios de VFX, et j’ai appris plein de choses (je me suis rendu compte que mon ancien CV était vraiment tout pourri pour ce secteur).

Escape studios, ce n’est pas qu’un école, ils vendent aussi du matériel et des logiciels, ils font du consulting, de l’installation de matos, et de la formation en entreprise. Ils ont quelques petits clients : Framestore, Double Negative, The Mill, Crytek…
Si je vous parle de ça, c’est parce qu’il y a dans le studio un service de recrutement et de placement, qui fonctionne bien entendu pour les meilleurs, et si il y a des postes à pourvoir. Ça ne veux pas dire qu’on va tous êtres embauchés à la sortie de cours, mais nous avons clairement plus de chances que les autres.

L’ambiance dans cette école est vraiment spéciale, mais dans un sens positif. C’est une ambiance de travail, ou celui qui bosse dur est respecté, mais c’est dans la détente et la fraternités. Je me suis tout de suite senti comme membre d’une communauté. Les formateurs sont disponibles, ainsi que les autres membres du studio (pour des conseils sur le recrutement), il suffit de demander. Le bar au milieu du bâtiment est vraiment super, et il y règne une chouette atmosphère, nous pouvons y manger ou prendre de la bouffe a emporter le midi, et le soir nous pouvons aller y boire une mousse. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait vendredi soir, et c’était bien sympa. J’adore discuter que en anglais, j’ai l’impression d’être une personne différente.

A côté de ça, je prend des cours de maths, via Khan academy, et je commence par la base de la base (j’ai décroché en 4ème, et j’ai eu 3 à l’épreuve de math du bac ES), une petite heure chaque jour. C’est un peu une petite vengeance sur tout ces profs de maths qui n’ont pas su m’intéresser à cette fantastique matière à l’époque !
La vie à Londres me plaît bien, et j’ai l’impression que je vais me faire de bons amis parmi mes camarades de classe. Nous avons tous pas mal de points commun, mais aussi beaucoup de différences, et ça c’est vraiment chouette.

Mais le truc qui fait que cette école est vraiment bien, et que les étudiants qui en sortent sont trop forts, c’est quand même que la machine a café est gratuite, et que le café est bon ! (d’ou le gain de performance !)

Autre chose, nous allons attaquer les projets très bientôt. Ça va consister à créer un objet en 3D, et l’intégrer dans une photo. Imaginez par exemple une photo d’une table avec un bouquin, et je rajoute un cendrier à côté.

Pour que l’objet soit intéressant, il faudrait qu’il ai :

-des matériaux différents
-une forme irrégulière (avec des courbes, mais aussi du plat)
-qu’il sois produit en masse (ou du moins que ce sois un objet de consommation courant)
-une histoire, un passé
-des surfaces brillantes

En gros, si je modélise un appareil photo ancien usé, ça répond bien au sujet. Mais je cherche d’autres idées, j’ai pensé à une platine vinyle, une carte avec des instruments comme jumelles/boussole, une montre à gousset…

Je n’ai pas encore réussi a trouver de photos intéressantes de vieux objets, dans le sens photo de photographe pro, avec une composition étudiée, des couleurs maîtrisées. Si vous avez des idées, je suis preneur !

Premier jour à Escape Studios

Lundi 9 juillet 2012

Comme son nom l’indique, Escape Studios n’est pas un studio, mais une école d’effets visuels. Et je viens d’y faire mon premier jour.

Voilà un petit résumé de mon parcours pour que vous compreniez comment j’en suis arrivé là.
-J’ai passé il y 4 ans un Bac ES
-Je suis ensuite rentré dans une école d’infographie, j’y ai passé 3 ans.
-La première année, j’y ai fait une préparation artistique, un peu comme une Manaa.
-La seconde, j’y ai étudié l’infographie 2D/print, du Web (HTML/CSS, Flash), et 3Ds Max.
-La troisième, j’y ai fait du Maya exclusivement.

A ce moment là, j’ai décidé que j’allais faire une école de 3D réputée quelque part hors de France. Les tarifs de grands écoles telles que la VFS (Vancouver Film School) étant absolument inabordable pour la bourse de classe moyenne de mes parents, et vu que j’avais déjà de bonnes connaissances en 3D, je me suis dirigé vers de formations plus courtes, et Escape Studios est apparu comme la seule vraie solution pour mon problème sur le marché.

-J’ai fait un stage de 3 mois dans une boite de VFX à Paris, qui s’appelle “La Maison”, et qui travaille sur des pubs et des longs métrages. J’y ai fait du XSI et du Houdini.

Puis je suis parti 7 mois en Nouvelle Zélande pour voyager et apprendre l’anglais. J’en suis revenu gonflé à bloc, j’y ai appris le travail manuel dur, je m’y suis fait des amis précieux, j’ai roulé 25000km avec mon van.

Me voilà aujourd’hui au soir de ma première journée à Escape Studios, c’est un peu l’accomplissement d’un projet qui remonte à plus d’un an, et j’en suis assez fier. Maintenant, à moi de montrer ce que j’ai dans le ventre d’envoyer le pâté.

breakout room

breakout room

Récit de ma journée :

Ce matin, je me suis réveillé frais, dans ma petite piaule d’étudiant Londonien, malgré une nuit trop courte. J’ai sauté dans mon caleçon, enfilé un beau pantalon, mis une chemise à col Mao, histoire d’avoir l’air classe, mais décontracté. J’ai regardé un South Park qui  a failli me faire recracher mon porridge sur mon écran, puis je suis parti, bien trop en avance, comme d’habitude. J’ai été prendre mon bus à l’impériale, j’me suis mis en haut, car c’est quand même vachement cool d’être en haut, et j’suis descendu à mon arrêt, Shepherd’s Bush Central. Je me suis rendu à l’école, étant trop en avance, j’ai fait un tour du pâté de maisons, puis je suis rentré.

Shepherds Studios

Shepherds Studios

Les locaux

Tout d’abord, l’immeuble. Shepherds Studios est un gros bâtiment, en long, abritant uniquement des entreprises. C’est assez récent malgré son aspect austère, et il y a un service de sécurité digne du KGB ! On doit signer quand on rentre et quand on sort, c’est assez déstabilisant !

Les locaux de l’école sont vraiment sympas. C’est décoré avec goût, les peintures sont chouettes, ça donne bonne impression ! Le truc qui tue, ce sont les sièges, des herman miller Aeron, j’avais encore jamais posé mes fesses sur un siège de bureau à 1200$, et c’est vrai qu’on y est bien !
Les salles de cours sont grandes et aérées, l’éclairage est finement étudié pour un parfait confort, bref, un sans fautes !

Le plus de ce bâtiment, c’est qu’il y a un bar/restaurant au centre, ou les gens de l’immeuble peuvent se réunir pour manger, boire un coup, voir faire la fête ! Et ça, c’est vraiment super ! J’y ai mangé ce midi, un monstrueux burger au poulet/bacon/avocat, et c’était très bon, et pas trop cher.

cafe bar

cafe bar

Le cour

Le module que nous venons d’attaquer s’appelle Maya Core, le but est d’avoir une maîtrise avancée de Maya dans tout les domaines, sauf la partie fluids/cloth/rigid bodies.
Nous avons commencés par l’interface de Maya,  pas à pas, avec des explications détaillées sur comment les outils fonctionnent, et quel raccourcis utiliser dans les bonnes situations. J’y ai appris PLEIN de choses. Pour être honnête, je pensais que les quelques premiers jours, je n’apprendrais pas grand chose, mais je me trompais ! J’ai noirci 3 pages de mon carnet ! Je m’y suis inscrit plein de rappels bien sur, mais aussi des choses que je n’avais pas bien compris auparavant.
Le prof nous à parlé lors de la dernière heure et demi de l’hypergraph et l’hypershade, et surtout des connections que l’on peut créer entre les attributs, des choses que j’avais abordées très superficiellement avant. J’ai maintenant une compréhension bien plus précise de ces outils, et je pense que ça va booster mon efficacité.

notes

Les étudiants

Nous sommes 13, et aussi incroyable que cela puisse paraître, il y a UNE nana. Et une jolie en plus,et qui doit avoir 30 ans. Autre fait rigolo, il n’y a que 2 Londoniens, il y a quelques anglais, mais la majorité des gens viennent d’autres pays. Je suis le seul français, et je suis bien content car je vais pouvoir parler anglais en permanence ! L’âge des étudiants varie entre 22 et 35 je pense, le groupe est composé de gens qui viennent de partout, et l’ambiance m’a l’air d’être assez géniale. On verra comment tout ça va se mettre en place, mais je suis extrêmement optimiste. Les quelques doutes que j’ai eu ces dernières semaines sur l’intérêt de faire cette formations sont balayés très très très loin.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, je continuerai à faire des articles de temps en temps pour partager mon expérience avec cette école.

Petit bonus : en rentrant, j’ai été faire un footing/renforcement musculaire au park à côté de chez moi, et j’y ai fait pas mal de petites tractions, pompes, dips, abdos sur des équipement prévus pour ça (je suis débutant). A un moment un black bien baraqué s’est pointé pour faire lui aussi ses exercices, puis il m’a montré comment bien faire certains mouvement, et quand il est parti, il m’a dit “take care, bro”. J’était tout content !