Blog?

le blog de elpopo.

Week-end à Montréal

Départ de Toronto à 14h le vendredi.

Arrivée à Ottawa à 19h, départ d’Ottawa à 19h20.

Arrivée à Montréal à 21:30h.

7 heures dans un bus, c’est long, très long. On a eu droit à une petite pause, perdu au milieu de nulle part entre Toronto et Ottawa. Mais par moins 30°c, difficile de s’attarder et de profiter du paysage. Il devient même difficile de trouver la motivation pour sortir l’appareil photo. Le froid aidé par le vent transperce les vêtements. Le temps de fumer une cigarette (oui, ça n’a pas de sens…), on rembarque dans le bus Greyhound (60$ A/R).

La gare d’Ottawa est austère, heureusement on y reste que quelques minutes. Ottawa vaut certainement le coup de s’y arrêter plus longuement pour visiter, mais les premières impressions sont pas terribles.

L’arrivée à Montréal est glaciale. - 35°c en température ressentie, j’avais déjà connu des -25, mais ce n’est pas le même froid. Vraiment, le nez et ce qu’il y a l’intérieur gèle. Pas grand monde dans les rues d’ailleurs, on se pose dans l’auberge (une que je conseille d’ailleurs, l’Auberge Alternative, propre, pas chère, bonne ambiance), en plein dans le quartier du Vieux-Port. On sort boire une bière ou deux à côté de l’auberge.

Le samedi et le dimanche ont ensuite été consacré à jouer aux parfaits petits touristes. Le Mont-Royal, le Plateau, le St Laurent (gelé en partie et transformer en patinoire où j’ai d’ailleurs fait mes premiers pas, et mes premières chutes). Déjeuner chez des amis quebecois originaires de Rimouski, qui nous ont servi du vrai sirop d’érable. Le soir, sortie sur Ste Catherine, quelques litres de bières…

Le dimanche, forcément fatigué, direction La Banquise, pour goûter leur fameuse poutine. J’en avais déjà mangée une à Toronto, j’avais pas vraiment aimé. Celle là n’était pas dégueu, ca vaut pas non plus une tartiflette… On a continuer à se promener tranquillement l’après-midi en redoutant l’échéance, le retour en bus.

Autant à l’aller c’était surmontable, autant le retour, bien fatigué que nous étions, a été un vrai voyage sans fin. Départ à 21h, 1 putain d’heure de pause à Ottawa et arrivée à Toronto à 5:30 du mat, en mode zombie. Première phrase en sortant de la gare routière située en plein quartier financier: “Putain ça a quand même une autre gueule…”.

Ce n’est pas que j’ai pas aimé Montréal, mais on m’en a dit trop de bien avant que j’y aille. Ok, le vieux port, le plateau, c’est joli, c’est beau même, mais c’est pas non plus exceptionnel pour un européen; et on ne retrouve pas non plus le charme (on aime ou on déteste) d’une grosse ville nord américaine. Par contre, ça surprend vraiment de rentendre parler français dans la rue, on s’y habitue vite.

Vraiment TL;DR, je rajoute quelques photos.

Tags: ,

14 commentaires pour “Week-end à Montréal”

  1. Sir_carma dit :

    Montréal tu en tombes pas amoureux en tant que touriste pour 2 jours.
    Tu deviens accro quand tu y vis. Le cadre de vie est vraiment génial.
    Je peux comprendre qu’en seulement 2 jours tu ais trouvé ça sympa sans plus.

  2. Chaka dit :

    En 12 jours là bas je suis tombé amoureux, je veux y retourner !

  3. CYANure dit :

    Pareil, je suis resté 15 jours début 2009 et je suis pressé d’y retourner, ça me manque putain! Cet été normalement, comme ça j’aurai vu Montreal l’hiver et Montreal l’été.

  4. Boozdeuvash dit :

    Fallait dire que tu venais icit on serait allé boire des coups!

  5. RLucas dit :

    J’étais franchement déçu en arrivant ici il y a presque 4 ans. Montréal est un peu entre deux mondes, entendez qu’elle a le cul entre deux-chaises. À défaut d’être original, je maintiens qu’il faut y vivre. Le charme hétéroclite de la ville s’apprécie avec le temps, comme le Mont Royal s’apprécie au fil des coucher de soleil et des heures de jogging. Montréal, c’est une métropole de province, et ce n’est pas facile de s’inscrire dans cette dynamique ambivalente.

  6. Sir_carma dit :

    “métropole de province”. Je trouve cette définition très juste !

    Cette ville c’est un joli mix entre ville américaine et ville européenne je trouve.

  7. TheBigBang dit :

    Ils parlent tous français là-bas (Montréal et ses alentours) ?

  8. Chavez dit :

    Faut dire que si tu vas boire tes coups sur sainte catherine tu passes à côté du fun. Fallait traîner dans le plateau et le mile end.

  9. RLucas dit :

    @TheBigBang: Non, si on veut faire simple, l’Est est francophone, l’Ouest est anglophone. C’est vraiment pour faire simple hein. On peut vivre entièrement en français ou en anglais à Montréal. Dans les banlieues, ça ne se mélange pas beaucoup plus.

  10. elpopo dit :

    Oui je sais bien qu’on ne peut se faire une vraie opinion sur une ville en un week-end. Mais je pense qu’on m’en avait trop de bien avant que j’y aille, ça aide pas.
    J’avais un planning bien chargé ce week end, mais la prochaine fois, faudra se faire une sortie entre nofragés à Montréal, ou à Toronto!

    TheBigBang a dit :
    Ils parlent tous français là-bas (Montréal et ses alentours) ?

    Je pense qu’à Montréal, 80% de la population doit être bilingue, 90% parle français. Une partie de la ville est anglophone (montréal ouest). Et il y a énormément de français de france. Quand tu sors de Montréal, tout le monde parle francais à part certains coins. Ensuite, en se rapprochant de l’ontario, Gatineau doit être le dernier bastion francophone.

  11. RLucas dit :

    Un peu trop optimiste elpopo :) Sur l’île, environ 50% de la population est francophone, 20% anglophone. Les 30% restant sont des allophones, beaucoup choisissent l’anglais comme langue d’adoption (au grand damne des francophones). Si tu te concentres plus au centre, la proportion de francophones ne doit toujours pas dépasser les 70%. La moitié de la population est bilingue, mais certains feignent de ne pas l’être.
    Quant aux Français de France, effectivement, ils sont nombreux autour du Plateau, moi compris.

  12. neFAST dit :

    Pour y avoir passé un an (Côte des neige) la vie et la ville sont agréables, par contre on peut pas dire que Montréal ait du charme… Québec City est beaucoup plus sympa de ce côté là, par contre si Montréal est une métropole de province, Québec est un village.

  13. shletten dit :

    Je ne savais pas que les français appréciaient Montréal ! C’est quoi exactement que vous lui avez trouvé ?

  14. elpopo dit :

    Je connais pas assez pour te répondre :)

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>