bleugafoto

Des photos, et des restes. le blog de ecaheti.

Archive pour la catégorie ‘wii’

Transformer sa Wii en lecteur de salon

Tuesday 15 December 2009

Peu importe ce qu’on pense de ses caractérisques officielles, la Wii reste tout de même une petite machine avec un peu de ressource, pas forcément complétement exploité par Nintendo. Cet article s’addresse au gens qui, comme moi, ont une télé pas HD, ni de lecteur de divx de salon. Bref, ceux qui regardent leur divx le cul sur leur chaise de PC en se disant “pfff, je serais quand même mieux dans mon canap devant mon énorme télé cathodique de 32,4 Kg”.

Et c’est là qu’apparurent la chaine Homebrew, sa copine Homebrew Browser et leur pote Mplayer CE (Christmas Edition… enfin c’est le Christmas de l’année dernière… mais bref).

1) Prérequis

  • Une télé
  • Un accès internet Wifi
  • Un PC avec plein de sauvegarde légale de vos films, séries, mp3, partagées et accessibles
  • Une Wii connecté au Wifi du domicile et un firmware 4.2 (important, car les fichiers fournis ne marche que pour celui ci. si vous êtes en version inférieur, mettez vous à jour).
  • Le pack de fichier magique ecahpack.rar

2) Préparer la carte SD

Décompressez le contenu du pack sur votre carte SD. Voilà, c’est tout.

3) Installer la chaine Homebrew

Insérez dans la wii votre carte précédemment préparée, et allez dans le menu carte SD.

Vous devriez voir apparaitre un joli message vous demandant si vous voulez charger boot.dol. Répondez oui.

Pour la petite note technique, vous venez d’utiliser la failler “bannerbomb”. Le fichier présent dans le répertoire private de la carte lance le fichier “boot.dol” présent à la racine. Le fichier présent dans l’archive est l’installeur de la chaine Homebrew. Vous auriez aussi pu y mettre n’importe quel homebrew (dont l’executable s’appelle toujours “boot.dol”, allez voir dans les 2 répertoires dans le dossier “apps” de la carte par exemple).

Vous voilà donc sur le hackMii installeur. Il vous permet d’installer 3 logiciels :

  • Homebrew Channel, qui permet dans lancer les programmes se trouvant dans les sous répertoires du dossier “apps” de votre carte SD. Ce homebrew sera installé sous forme de chaine, très pratique car il prend le relais du bannerbomb.
  • bootmii, qui est un microprogramme bas niveau permettant diverses opérations genre copie bit à bit de la mémoire flash de la console, ce genre de truc. Ce soft n’étant pas nécessaire pour lire utiliser les homebrews de base, je ne parlerais pas de son installation.
  • DVDX, qui est un petit soft permettant aux homebrews d’accéder au lecteur DVD de la Wii. Il peut servir pour lire les DVD de sauvegarde de MP3, séries, roms de console que vous avez chez vous, de façon légale bien évidemment, sinon Dieu tue un poussin.

Bref, vous arrivez sur le menu de base, vous validez avec la commande “Continue”

Vous faites “Install the Homebrew Channel” et “Install DVDX”.

ET voilà, avec tout ça, au prochain démarrage de votre Wii, vous verrez apparaitre la Chaine Homebrew, qui vous permettra de lancer les contenus se trouvant dans le rèp “apps”. Notez que toutes ces manipulations ne sont qu’a faire une seule fois. Si une mise à jour de la homebrew channel est disponible, le téléchargement sera proposé.

4) Mplayer CE

Ce truc est relativement simple d’utilisation, et vous permettra de lire les contenus se trouvant sur différent support : carte SD, clé/DD SUB, youtube, ftp et surtout streamer du contenu de votre PC. Pour ça, éditer le fichier smb.conf se trouvant dans le répertoire mplayer_ce.

#Samba share1  (smb1:/)
ip1=192.168.0.1
share1=films
user1=
pass1=

Voilà grosso merdo ce qu’on trouve dans le fichier. Je vous laisse indiquer l’IP de votre PC, le nom de votre repertoire de partage, ainsi que le user/pass s’il y en a un. Mais bon… je serais vous je n’en mettrais pas, histoire de pas créer d’emmerde supplémantaire. Voilà. Maintenant dans Mplayer vous pourrez accéder à votre contenu multimédia, le cul dans votre canapé comme une grosse merde. MPlayer dispose de pas mal d’option (redéfinition du ratio image, lecture des sous titres, enfin bref, tout ce qu’on demande à un lecteur multimédia).

5) Homebrew Browser

Nous sortons du cadre “lecteur multimedia” pour nous aventurer dans celui des autres homebrews. Le homebrew browser, c’est un peu le compagnon nécessaire et suffisant de la chaine homebrew. Il est connecté à une base de données, quelque part, on s’en fout, et récupère les dernières versions et les nouveautés développées par de gentil amateur.  Il permet de télécharger via une interface claire des jeux, des outils, des démos technologiques, et égalemement de supprimer ou mettre à jour les homebrew déjà présent sur la carte SD. Ce n’est rien de moins que la Chaine Boutique du pauvre. Tout comme la homebrew channel, ce soft se met à jour de lui même.

6) Annexe : homebrews pratiques

Le dernier homebrew qui vous permettra de ne plus jamais sortir la carte SD de la console, c’est FTPii. Un serveur ftp tout con, qui fait son boulot. Je l’utilise pour faire un peu de ménage sur la carte, éditer les fichiers de configurations quand c’est nécessaire (le smb.conf de Mplayer par exemple) ou uploader des roms super nes sur la carte.

Au niveau des jeux, on trouve des émulateurs, les portages de Quake 1 et Quake 2 (j’ai cru voir qu’une version multijoueur online de Q1 était dispo), de Doom, et pas mal de petit truc sympa, comme par exemple Still Alive, déjà présent sur DS.

7) Conclusion

C’est pas vraiment une conclusion, étant donné que le but de l’article était juste de décrire une procédure. Mais finalement, là où certain peuvent trouver les jeux Wii vite chiant, on peut redonner un peu d’activité à la boite blanche, et même redécouvrir certains titres passés dans la moulinette Wii Remote.

Source :

Wiibrew.org

blog.apyka

bootmii.org

A la demande ironique de Wild_Monkey :

Installer le Twilight Hack

Téléchopper la sauvergarde hacké de zelda sur http://hbc.hackmii.com/
Sauvegardez votre sauvegarde du jeu si vous le souhaitez: supprimez Zelda de votre carte SD si la sauvegarde existe puis copiez la sauvegarde de la mémoire interne de la Wii vers la carte SD. Ensuite, insérez la carte SD dans votre ordinateur et copiez le fichier data.bin depuis F:privatewiititleRZDP ou F:privatewiititleRZDE (selon celui que vous avez) dans un autre dossier.
* Si vous avez une version PAL du jeu (identifiée par le code "RVL-RZDP-0A-0 JPN" visible autour de l’anneau central de la face brillante du disque), copiez le fichier rzdp.bin (provenant de l’archive zip que vous avez extraite précédemment) sur F:privatewiititleRZDPdata.bin (renommez le fichier rzdp.bin en data.bin).
* Si vous avez la dernière version NTSC du jeu (identifiée par le code "RVL-RZDE-0A-2 USA" sisible autour de l’anneau central de la face brillante du disque), copiez le ficher rzde2.bin (provenant de l’archive que vous avez extraite précédemment) sur F:privatewiititleRZDEdata.bin (renommez le fichier rzde2.bin en data.bin)
* Si vous avez une autre version NTSC du jeu (normalement identifiée par n’importe quel autre code présentant les lettres "RZDE" autour de l’anneau central de la face brillante du disque), copiez le fichier rzde0.bin (provenant de l’archive que vous avez extraite précédemment) sur F:privatewiititleRZDPdata.bin (renommez le fichier rzde0.bin en data.bin).
Maintenant, insérez votre Carte SD dans votre console Wii et allumez la. Allez dans les Paramètres Wii –> Gestion des données –> Sauvegardes –> Wii. Trouvez votre sauvegarde de Zelda, cliquez dessus, sélectionnez "Supprimer" et validez. Ensuite, sélectionnez votre carte SD et cliquez sur la sauvegarde nommée "Twilight Hack" (il est écrit sur l’icône "Wiibrew Loader"). Cliquez sur "copie" et validez. Vous pouvez sortir de ce menu et laisser votre carte SD dans la Wii.

source

Méthode 1 : Utiliser directement Region Free

Récuperez le soft ici
Mettez le fichier boot.elf à la racine de la carte SD
Lancez le jeu Zelda, chargez la sauvegarde modifiée, allez parler au bonhomme, le jeu plante, Region Free se lance, mettez votre galette US dans la Wii.
Voilà, à chaque fois faudra passer par Zelda pour lancer votre jeu US. C’est chiant, voyez donc la méthode 2.

Méthode 2 : Utiliser la Homebrew Channel

Installer la chaine
Téléchoppez l’installeur ici.
Dézippez tout à la racine de la carte SD.
Lancez le Twilight Hack via Zelda
LISEZ LE TEXTE D4AVERTISSMENT FFS§§§ Ça vous dira que si ça merde et que ça nique votre Wii vous étiez prévenu pas de bol.
Appuyez sur reset quand on vous le demande
Vous avez maintenant une nouvelle chaine qui lancera les homebrews situé dans le réperttoire /apps/ à raison d’un repertoire par homebrews (un rep pour Region Free, un pour scummvm, etc)
source

Installer Region Free sur la SD
Téléchoppez le pack de base de homebrew qui à la bonne idée de contenir la dernière version de Region Free.
Mettre les dossiers apps, N64ROMS et scummvm à la racine de la carte SD.

Lancer Region Free via la HBC
Lancer la Homebrew Channel via le menu de la console, cliquer sur Region Free, Region Free se lance, mettez votre galette US dans la Wii.

voilà.