bleugafoto

Des photos, et des restes. le blog de ecaheti.

Archive pour la catégorie ‘blabla’

« Articles plus anciens

[Voyage][Photo][Vidéo] Scanditrip

Friday 24 January 2014

Tiens, en cherchant un truc sur mon ordi, je suis retombé sur des souvenirs de mon p’tit voyage vers le lointain en Mai 2013, que je me permet de partager un peu à l’arrache :

Donc, en résumé, en Norvège on trouve en autre :

Des rennes (surtout en Mai en fait):



Le phare de Slettnes (le plus septentrionale du continent européen) :


Et également des routes avec pas grand chose autour :


Et une vidéo, aussi…

YouTube Preview Image

RIP Brian

Monday 2 December 2013

Je ne pouvais pas ne pas en parler, tant Brian est mon idole.
uppix.net
uppix.net
uppix.net
uppix.net
Oui, j’ai pas cherché très loin les images, mais bon, c’est quand même pas du grand cinéma non plus hein…

NFS Shift 2 - CarPorn

Monday 29 July 2013

Un moment de solitude, une bande originale qui m’inspire, et voilà…

YouTube Preview Image

Décidément, faut que j’arrête de regarder Fast & Furious, ce film causera ma perte.

Tiens, et si je faisais un article bloc-note juste parce que j’en ai envi ? Ça me donnera peut-être un coup de pied au cul pour trier toutes les photos que j’ai ramené…
Si on prend le point de départ au moment où je me suis mis à bosser, cela donne la 1 octobre 2008, en prenant en compte tout les déplacements personnels et professionnels.
Alors :

  • 12/08 Belgique : 5/6 jours entre Bruxelles et Bruges
  • 05/09 Martinique : une semaine dans un hôtel
  • 08/09 Croatie : une semaine de croisière sur un bateau d’une quarantaine de place
  • 09/09 Ecosse : 5 jours à Aberdeen pour le boulot
  • 05/10 Islande : 3 semaines pour faire le tour de l’île en voiture
  • 11/10 Brésil : 3 semaines à plusieurs endroits dont Rio, Iguacu, Salvador de Bahia et autre
  • 12/10 Ecosse : 5 jours à Aberdeen pour le boulot, encore !
  • 08/11 Tunisie : une semaine en car, séjour de groupe
  • 10/11 Norvège : 5 jours sur l’île d’Aukra pour le boulot
  • 11/11 Ecosse : 5 jours à Aberdeen pour le boulot, encore et encore !
  • 04/12 USA : 5 jours à York (PA) pour le boulot
  • 05/12 Islande : 1 semaine à Reykjavik
  • 09/12 USA : 3 semaines de balade entre la Californie, le Nevada et l’Utah
  • 05/13 Scandinavie : Roadtrip de la France jusqu’à Mehamn/Gamvik, à l’extrême nord de la Norvège

Et sur tout ça, j’ai … à peine trois dossiers de photos triées… et bien y a du boulot !

Sinon, la semaine prochaine c’est encore vacances !

Photo, le choix de l’appareil

Sunday 18 November 2012

Vous avez déjà tous lu des articles sur « Bien choisir son appareil photo », ou bien le un plus spécialisé « Bien choisir son reflex numérique » ou encore plus moderne « Bien choisir son appareil à objectifs interchangeable ».

J’ai été faire un tour la semaine dernière au salon de la photo, et j’ai encore eu ce sentiment de gunporn en voyant tout ces gens débarquer avec des sacoches photos remplis ras la gueule, moi même, pas mieux, avec mon appareil à l’épaule. Pourquoi apporte t’on son putain d’appareil au salon de la photo ? C’est stupide en fait, est ce que la semaine d’avant en allant au salon du chocolat je me suis pointé avec un snickers… non j’aurai eu trop peur qu’on me le pique… ou avec ma tablette de Galak ?? Non. Le salon de la photo est fait pour que les exposants déballent le matos, vous le clampin, pas la peine. Bref, je dis ça, mais à coup sur je vais probablement me pointer la prochaine fois avec mon appareil en me disant « au cas où ».

Je m’égare, mais pas tant que ça. En fait là où je voulais en venir, c’est que le petit monde de la photo à pris une tournure intéressante ces dernières années, mais que les critères de choix de l’appareil ont peu changé. En effet, depuis le début de la photo numérique grand public, force est de constaté que rien a bougé. Canon et Nikon sont arrivés les premiers vers 2003/2004, ont phagocyté tout le marché laissant aux autres le plaisir de rogner les miettes. Chacun y cru, sortant donc son produit du moment, ressemblant aux autres. En 2007 quand j’ai voulu remplacé mon feu AE-1 dont mon Optio E-30 était un maigre palliatif, en face de moi j’avais un 400D, un D40, un A100, un K100D un E510 et tout ce petit monde valait un peu la même chose, on faisait le choix sur un détail à la con, genre « j’ai lu que les optiques étaient mieux ici, et en plus c’est stabilisé dans le boîtier ». Mais à part ça et le bruit mieux géré chez certain, on avait des boîtiers un peu identique. La différence se faisait au feeling de la prise en main et des menus, et à boîtier identique, c’est toujours selon moi le critère qui doit faire la différence.

Aujourd’hui, on est arrivé à un point où, lassé de claquer du fric sur un marché ultra concurrentiel, ceux qui se partageaient les miettes du gâteaux sont allés cuisiner un plat pour eux seuls, Panasonic ouvrant le déjeuner avec ses Lumix en µ4/3. Le mirrorless est en marche, et il fallait au moins ça pour attirer l’attention du chaland, avec un appareil « qualité reflex » mais pas trop gros. C’est pas la taille qui compte, mais la qualité. A l’époque, beaucoup ont crû l’idée mort-née car basée sur les capteurs 4/3 très bruités (disons, par rapport aux autres) « parce qu’ils sont plus petits lol ». Depuis, Panasonic et Olympus se sont sortis les doigts du cul pour montrer que c’est pas la taille qui compte (encore une fois) mais la qualité du capteur. En 2011, les appareils mirrorless de toutes marques ont prouvé que ça intéresse les gens d’avoir un truc qui fait des jolies photos mais qui ne pèsent pas 8 tonnes.

Avec la question de l’ergonomie, la question donc à se poser quand on achète un machin avec des objectifs qui se changent, c’est “est ce que je suis prêt à passer mes vacances avec du matériel lourd et encombrant“. Cette question n’est pas plus importantes que celle de l’ergonomie, ni moins. Si on veux un petit encombrement et des boutons partout sur l’appareil, va falloir choisir. L’an passé j’ai été un peu refroidi sur un EP-3 très sexy, mais qui manquait de raccourci sur le boitier. C’est con, mais quand on prend l’habitude d’un bouton par fonction, la navigation dans un menu c’est chiant.

Je n’ai pas encore parlé de la qualité, mais j’y viens. On va la faire rapidement, si les compacts numériques ont encore du chemin à faire, niveau reflex et mirrorless, vous pouvez acheter n’importe quoi la qualité sera très bonne. Nan mais c’est vrai quoi, le nombre de megapixel pour un amateur ça sert à quedalle, les objectifs de base sont tous corrects, et ce qui fera la “bonne photo” c’est le photographe, point final. Si on passe dans la gamme “amateur éclairé”, on se payera un objectif lumineux et qui pique un peu plus et le tour sera jouer. Le boitier “amateur/expert” servira lui à apporter un confort supplémentaire. Mais dans l’ensemble, pas besoin de comparer les mégapixels où bien le parc optique pour choisir son appareil.

Oui, pas besoin de comparer le parc optique, sauf pour une marque qui n’en a que trois, où ça fait un peu cheap. Mais sans déconner, ça sert à quoi d’avoir un parc de 50 objectifs. Avoir le choix ? Haha, ok, vas y, choisi entre les 5 versions du 18-55. Tu prends la dernière ? Sans blague. Encore une fois, ce n’est pas la taille qui compte, mais c’est d’avoir la bonne optique. Bien sur, plus le parc est grand, plus la probabilité d’avoir l’optique qui convient est grande, mais à l’heure actuelle, tout les constructeurs l’ont déjà. Tous ont le trans-standard à tout faire pour les voyages, avec 2 ou 3 télés (50-200 et 70-300), un truc à portrait, un truc à macro et voilà, pas besoin de plus pour 80% des utilisateurs. Parler de la taille du parc dans un comparatif grand public, c’est expliqué à Madame Michu que le meilleur smartphone est celui avec le plus gros market d’application, ou bien que le meilleur processeur pour accélérer Internet est celui-ci ou celui-là.

Dans la variante il y a la fameuse question (probablement de plus en plus rare je pense) du “Sur lequel je peux utiliser mes anciens objectifs ?“, posée par un dinosaure de l’argentique. La question ne se porte pas sur la marque (”j’avais des objectifs Canon argentique alors je veux un Canon numérique”) mais sur l’objectif lui même, et ça le vendeur Darty il ne vous la pose pas, et pourtant il devrait car il est très probable que vos objectifs soient de la merde. Oui, complètement, monter un 28-80 3,5-5,6 argentique sur un 600D ça ne sert à rien du tout, c’est pas pratique, pas optimisé, bref, vendez donc votre EOS 5000 avec votre caillou, ça partira plus facilement. Le 18-55 fera bien meilleur office. Après, si vous commencez à aligner au vendeur que vous utilisiez des objectifs à visse M42 haut de gamme ou de la monture Leica, voir un jeu de 3 ou 4 focales fixes lumineuses en OM ou en monture Pentax, là, ça compte, et encore il faut être courageux car pour la plupart des photographes amateurs, le confort de l’autofocus est souvent plus important que la qualité de focale fixe. Si toutefois vous avez vraiment le courage d’utiliser votre 85mm pentax f1.4, sachant que via une bague, on peut monter presque toutes ces reliques sur presque tout et n’importe quoi, surtout si c’est du mirrorless. Et oui, qui l’eut cru, mais ces petits boitiers ressemblant pour certain à des vrais compacts ultra grand public sont l’outil idéal pour ressortir vos vieux cailloux. Entre la mise au point manual assisté par la loupe ou le focus peaking (la zone net de l’image est mise en évidence sur l’écran) qui permet de faire rapidement et proprement la mise au point et le titrage extrêmement court du boitier (distance entre la monture et le capteur) qui permet de mettre n’importe quoi même des objectifs en monteur C, ceux des caméra CCD de surveillance !

Mais grand Dieu, si vous faisiez de l’argentique avec des optiques de base, n’hésitez pas à changer de crémerie.

Il faut avoir des besoins hyper spécifique en terme d’optique pour commencer à devoir choisir une marque plutot qu’une autre, et encore cela se fait souvent avec un peu de fric derrière, si par exemple vous avez besoin d’un objectif à décentrement pour de la photo d’architecture, ou bien une protection tout temps pour un prix modique (bonjour le Pentax K30 !). Pour le reste, prenez le plus joli, celui qui à les menu qui vous plaisent le plus (et pas qui plaisent le plus à la rédaction d’un site web), mais ne pinailler pas pour des choses aussi inutiles.

Edit : Pour finir, une petite image gentiment indiquée dans les commentaires

uppix.net