bleugafoto

Des photos, et des restes. le blog de ecaheti.

Archive pour March 2012

[Photos]S.T.A.L.K.E.R Sur Seine

Sunday 18 March 2012

J’avais entendu parler d’un site de stockage de truc “méchant” pour la santé dans la région, et après discussion avec un collègue, j’ai découvert qu’il y en avait plein. Et j’ai donc décidé d’aller y faire un tour. C’est un site de stockage de phosphogypse, composé intervenant dans la fabrication des engrais et qui engendre ce machin un peu crade et surtout plutôt mal venu pour les nappes phréatiques d’en dessous. Assez polluant, un peu radioactif, du bonheur comme l’industrie chimique sait en faire.

Je suis ensuite passé par la zone industrielle du coin parce que tu vois, tant qu’à faire dans la photo indus, ça tombait sous le sens.

D’un point de vue “photographique”, j’ai pas mal utilisé les modes artisiques de l’appareil, l’effet sténopé en particulier. Mais comme je voulais également les photos non transformées, j’ai tout fait en raw+jpg. J’ai pas gardé beaucoup de jpg, et j’ai finalement beaucoup post-traité les raw. Pendant que je prenais les photos, je savais que je voulais un “effet Stalker”, du crade, du sombre, du grésillement radioactif.


1) La “step”, étendu de vide au milieu d’une forêt.


2) Le haut du crassier où la végétation a du mal à pousser.


3) Sur la droite les récupérateurs d’eau un peu contaminé


4) On ne va pas dans la zone sans équipement, cela va de soi…


5) Une gouttière de récupération…


6)…qui fait le tour du site… (effet sténopé de l’appareil)


7)… tout le tour… (effet sténopé de l’appareil)


8).. humm ça donne envie! (effet sténopé de l’appareil)


9) L’entrée du site


10) Variation autour d’une fosse de récup.


11)


12) (effet sténopé de l’appareil)


13) (effet film granuleux de l’appareil)


14)


15)


16) Les bruleurs de la raffinerie Petroplus.


17)


18)


19) Même dans la zone, parfois on consteste.


20) La raffinerie Petroplus au loin


21)


22) Usine GPN

Ah oui et au passage j’ai utilisé FTPix pour le stockage de mes photos, et même que son créateur le gentil Gonzague il t’aide en live  à faire marcher son soft le dimanche matin. Bon, j’avais juste une merde avec le Pare-Feu Windows…

Si un jour Valve fait une console, peut-être. D’ici là, faut voir. Déjà pour commencer, je tiens à signaler que les données chiffrer de cette article découle de mon compte Steam qui me permet de voir pas mal d’infos. Cependant, j’ai fait quelques approximations, concernant par exemple les taux de change des items achetés en devises étrangères. J’ai pris le cours actuelle pour des achats fait en mi 2008, donc c’est pas hyper précis. Toutefois, le nombre d’achat en dollars et en livres sterling ne représente pas une grosse partie de mon compte.

Bon, mon compte Steam c’est quoi :

  • Ouverture : 30 décembre 2004 avec l’enregistrement du “Half-Life Platinum Pack”. Enfin mon CDKey de Half-Life quoi…
  • 132 jeux
  • 3 groupes
  • 80 amis (wow… tant que ça… faut dire que pour le ChakaNoël j’ai ajouté trouzemille bonhommes).
  • 3 captures d’écran

Mon premier vrai achat en ligne a été l’Orange Box, en octobre 2007. Depuis j’ai acheté des jeux compulsivement (Fallout New Vegas, Red Orchestra 2), des vieilleries dont je ne trouvais plus le CD (Alien VS Predator), des jeux piratés qui, quand même, valait le coup (Anno 1404, Mirror’s Edge) et quelques sorties qui m’intéressaient (Call of Pripyat, Trine, Portal 2).

Alors, plein de jeux coûtent ils cher ? En faisant le total de la page qui résume tout mes achats, j’ai eu pour 639,87€. Oulala comment ça fait plein de thune ! Oui en enfin faut pas déconner, c’est depuis 2007.

Cela se repartit sur 34 achats. J’ai un certain nombre de “jeux” de ma liste qui sont des versions beta ou bien des jeux achetés ailleurs, voir des cadeaux merci Chaka et sa bande. En gros on va dire… que j’ai payé de ma poche 120 jeux. J’ai donc fait 3,5 jeux par achat.

le plus gros étant un tir groupé “Act of War: Direct Action, Act of War: High Treason, Tom Clancy’s H.A.W.X, Call of Duty Pack - Summer 2010″ pour 54,96€ (le prix d’un jeu sur console dis donc…), le moins cher est Alien VS Predator pour 2,99€. Le prix moyen de ces 34 achats est 15,6 euros, et au passage un peu moins de 10 euros de jeux par mois.

Tout ça nous donne au final un prix moyen par jeu de … 5,3€. Avec des jeux récents, des vieux clous, de tout, de rien. Le pire dans l’histoire, c’est qu’à peu près tout les gens qui ont un compte Steam doivent avoir un prix moyen par jeu du même ordre.

Deux petites conclusions vite faites :

  • Je n’ai jamais payé un jeu console 5,3€ (pourtant les jeux Wii & DS sont abordables, encore plus en occaz’), et rien que ça, ça me fait dire que  SI, ça coûte plus cher de jouer sur console.
  • J’ai pas téléchargé un jeu de façon illégale depuis… je ne rappelle plus. Ah si, chez un nofragé qui fait des Lan-A-Noël super, j’ai récupéré Blur, mais il est perdu qqpart sur mon disque dur, même pas installé. La distribution numérique de jeux vidéos, avec ses putains de promo (”Ah merde, c’est les promos Steam, je vais encore craqué”), reste définitivement l’exemple à suivre pour les autres biens culturels.