bleugafoto

Des photos, et des restes. le blog de ecaheti.

Cher Gréviste…

do

{

…mon très cher Gréviste.

J’espère que tu sera bientôt satisfait. Mon cher Camarade, ta contestation, ton ardeur pour pousser le gouvernement dans ses derniers retranchements est tout à fait légitime et je comprend bien que tu ne souhaites voir ta retraite s’éloigner de quelques mois, surtout si c’est pour qu’elle soit diminué, parce que tu comprends, les jeunes ne te la paieront pas car sans travail, impossible de cotiser, et impossible de prélever des charges pour payer ta retraite. Camarage Camarade, que ta volonté puisse devenir réalité et je souhaite de tout coeur que tu partes à la retraite rapidement afin de laisser la place au trouffion de lycéen imbécile qui manifeste sans réellement savoir pourquoi, mais aussi à leurs potes un chouilla mieux informés.

Par contre, si tu es un fonctionnaire, je ne te porte pas la même sympathie. En effet, depuis longtemps ta retraite est favorisé par rapport à celle de tes collègues du privé. Bien sur, tu es moins payé, mais soyons franc, penses tu réellement fournir autant de travail qu’eux. Oui ? Bien, tu fais parti alors des quelques-uns qui ont le droit de se plaindre. Mais si tu trouves ne pas être assez payer avec mes impôts, pourquoi ne changes tu pas de travail ? Tu gagnera plein des sous, tu aura une belle retraite, mais moins longtemps, mais que veux tu, on ne peut pas tout avoir. Et dernier point, si tu es membre de l’assemblé, je te rappelle que tu as voté contre l’amendement 249 rectifié qui te demandait d’aligner ta retraite sur celle du reste de tes potes fonctionnaires. Donc s’il te plait, fais toi petit, et profites.

Si tu es salarié de la RATP… ben… fais la grève, pas besoin de te faire un dessin, tu sais faire.

Si tu es étudiant, je pense que tu devrais relire tes cours de science économique et sociale, et surtout te rappeler que ce n’est pas en critiquant sans cesse qu’on apprend l’esprit critique. Donc passe ton bac, fais des études, trouve un boulot, et reviens quand ce sera ton tour. Tu crois que c’est en manifestant et en séchant tes cours de psycho que tu va trouver du taf ? Jeune ignorant, pendant que tu joue du djembé place de la bastille, le jeune Thomas le taupin travaille dur dans sa prépa pour te chopper ton taf, voir devenir ton futur chef si tu trouves du taf.

Si tu es psychologue pour enfant affiliée à l’Education National, je te rappelle que certaines de tes collègues ont refusé l’an passé d’aller voir des enfants en difficulté dans le village du fond du département “Parce que vous comprenez avec les restrictions sur les remboursements kilométriques faire 10km indemnisés 20 euros c’est plus possible (NdA:véridique)”. Idem que les membres de l’assemblée, ferme ta gueule.

Enfin, si tu travailles dans une raffinerie, tu es quand même un peu gonflé. On le sait tous que c’est vous qui détenez le pouvoir absolu (enfin pas complétement, les volcans vous font concurrence). Vous êtes les amis de tout le monde, tout le monde vous aime, car grâce à vous on peut polluer peinard en Renault R5 et en Audi R8 en allant chercher le pain. Quoique louable dans la mesure où votre action peut mener à la crainte, elle a une légère tendance à rendre les gens très con. Oui, très très con même. Parce que madame Michu, elle panique, elle fait le plein en mettant 4 euros d’essence tout les matins et cela engendre une queue de 3 kilomètres. Certains ont tellement les foies qu’il font même des provisions de lait et d’eau minérale et dévalise les magasins. Donc monsieur le raffineure, tout ça partant de ton action, certains vont commencer à te détester farouchement. Ça serait dommage de briser une tel relation, non ? Et surtout, bien que tu ne sois pas payer comme ton patron, Mr Desmarest, tu n’es pas si mal loti, si ?

Bref, tout ça pour finir que vous tous, vous commencez sérieusement à devenir brise-burnes, et surtout vu le nombre pas si majoritaire de gens que vous représentez ! Et moi, jeune trouffion même pas trentenaire, jeune trouffion qui sait depuis qu’il a son bac que de toutes façon va falloir travailler plus longtemps, et bien vous me faites chier. Surtout qu’en y réfléchissant un peu, il suffirait d’attendre 2012 pour faire passer un candidat socialiste qui se contenterai de revenir au système d’avant et qui récupérerait du pognon en augmentant simplement les impôts.

Wait.. what? une hausse d’impôt ??!!?

}while(TRUE)

70 commentaires pour “Cher Gréviste…”

  1. D0h dit :

    aigri(true);
    break;

  2. Douceur dit :

    Mais tu comprends pas, la retraite à 60 ans, c’est un ACQUIS, mec ! On peut pas revenir sur les ACQUIS, même si l’espérance de vie augmente d’un trimestre tous les ans ! Un système qui fonctionnait il y a un demi-siècle DOIT fonctionner encore aujourd’hui puisqu’il s’agit d’un ACQUIS SOCIAL !

    Parfois, j’aimerais être autre chose que Français…

    Vivement notre prochaine soirée GRID/Shift/whatever qu’on refasse le monde au volant de nos bolides dont le réservoir n’est pas atteint par la grève des raffineries.

  3. GaLaK dit :

    Haha j’ai eu ça ce weekend ça m’as tellement énervé… “Non mais ça marchait y a pas de raison que ça marche plus, c’est la faute au chomage” et moi “Oui enfin avant on vivait 15 ans de retraite, maintenant 25 y a un problème mathématique !” et eux “Non regarde je connais untel qui est décédé a 60 ans” …

    Ce qui vraiment fait chier c’est que ça vient de gens des plus cultivés et chacun d’un bord politique (gauche/droite).

    @ Douceur : Va pour cramer de l’essence sous Grid/Shift/whatelse.

  4. Khraya dit :

    “même si l’espérance de vie augmente d’un trimestre tous les ans”

    Source ?

    “ACQUIS SOCIAL ! Parfois, j’aimerais être autre chose que Français…”

    Comme par exemple habiter en Corée du Nord ?

  5. JB dit :

    la retraite à 60 ans alors que les pays voisins l’ont fixées à 65 ans ??

    Vous êtes bien les rois des râleurs, si vous voulez gagner plus, travaillez plus.

    Aujourd’hui les vieux vivent très vieux, c’est pas à 60 ans que vous allez souffrir mais une bonne décennie plus tard (et encore).

    Les manif ne changent de toute façon rien, on se fout juste de votre gueule à travers le monde, stop l’hypocrise et go work.

    Acquis de mes deux oui.

  6. ecaheti dit :

    Khraya a dit :
    “même si l’espérance de vie augmente d’un trimestre tous les ans”
    Source ?

    première page de résultat dans google
    (85-69)/60 * 4 = 1.0666666666

    “ACQUIS SOCIAL ! Parfois, j’aimerais être autre chose que Français…”
    Comme par exemple habiter en Corée du Nord ?

    bof, les pays scandinaves pourraient être pas mal.

  7. Jazz_Jackrabbit dit :

    On va pas recommencer donc http://blogs.wefrag.com/skaven/2010/10/13/je-veux-travailler-jusqua-70ans/ , posts de Stevostin et de Aliocha plus particulièrement.

    J’en suis tout aussi désolé que toi mais quand un gouvernement dit ouvertement qu’il n’y aura de toute façon aucun débat parce-qu’on-a-raison-d’abord-et-pas-vous, la manif et la grève c’est vraiment gentil. Je ne suis pas étonné du tout qu’ils commencent à vraiment bloquer le pays.
    Alors quand tu vois que dans le cas présent cette réforme ne sert à rien et ne changera rien au système actuel (dans moins de 5 ans on en refera une, et ce sera encore une fois le bordel)…
    Les politiques croient avoir le pouvoir et pensent parfois qu’ils peuvent donc faire ce qu’ils veulent, c’est bon quand on leur rappelle que non, ils ne sont pas tout seul sur la scène politique.

    Les lycéens je m’en fous un peu, j’ai été lycéen, j’ai fait des manifs en buvant du rosée dégueu contre le CPE et le CNE, je ne suis pas mort et j’aurai surement un job à la fin de mes études.

  8. Sim dit :

    Ce n’est pas vraiment les étudiants qui manifestent mais les lycéens. Les lycéens sont cons et feraient n’importe quoi pour sécher leurs cours de philo en effet.

    Tous ceux qui font grève à cause des retraites sont des crétins, c’est obligatoire et plein de bon sens. Faut un peu étudier la démocratie et le système les gars, au lieu de faire chier le monde dès qu’on est pas content. C’est inévitable et Sarko aura ce qu’il voudra à la fin, tout le monde vous détestera et c’est limite avec le sourire que les gens vous verront échouer misérablement.

  9. poilu dit :

    très bon article en tout cas.

  10. fqboy dit :

    J’ai eu l’impression de regarder un reportage M6 sur Hadopi. Merci les gars.

  11. casper dit :

    C’était vraiment très intéressant.

  12. TheFrenchFrog dit :

    De toute façon, notre futur président DSK ne remettra pas la retraite à 60 ans, il l’a déjà dit : “Si on arrive à vivre 100 ans, on ne va pas continuer à avoir la retraite à 60 ans, il va bien falloir que, d’une manière ou d’une autre, ça s’ajuste”.

  13. Dexter dit :

    Haha ravi de voir que je suis pas le seul à penser ça.
    C’est un peu comme mai 68, beaucoup de bruit, mais on oubli souvent comment ça s’est fini, par une belle contre manifestation.

    http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/CAC98021696/mai-68-manifestation-gaulliste-et-fin.fr.html

    Bref toujours les mêmes dans la rue qui pensent représenter tous les français…

  14. Blondin dit :

    Je résume, tu critiques :
    * les fonctionnaires qui branlent rien
    * les avantages à la retraite dont ils bénéficient
    * les gens qui n’exercent pas un vrai boulot
    * le traitement de faveur concédé à une corporation à cause de leur capacité de nuisance.

    Ecaheti a dit :
    Et moi, jeune trouffion même pas trentenaire, jeune trouffion qui sait depuis qu’il a son bac que de toutes façon va falloir travailler plus longtemps

    Je me contenterai donc d’un simple AHAH.

  15. ecaheti dit :

    Blondin a dit :
    Je résume, tu critiques :
    * les fonctionnaires qui branlent rien
    * les avantages à la retraite dont ils bénéficient
    * les gens qui n’exercent pas un vrai boulot
    * le traitement de faveur concédé à une corporation à cause de leur capacité de nuisance.

    Ecaheti a dit :
    Et moi, jeune trouffion même pas trentenaire, jeune trouffion qui sait depuis qu’il a son bac que de toutes façon va falloir travailler plus longtemps

    Je me contenterai donc d’un simple AHAH.

    si ça te fait plaisir, enjoy yourself.

  16. Boozdeuvash dit :

    Marrant.

    En tout cas les collègues américains ricanent. *rimshot*

  17. Stevostin dit :

    L’age de la retraite possible est idéalement déterminé par la charge de travail nécessaire à faire vivre l’ensemble de la société au niveau de confort auquel elle aspire. Bien sûr c’est très théorique mais on comprend bien qu’à la base c’est une question de production, autrement de population active x productivité. Or ce produit a augmenté énormément tout au long du XXeme siècle, alors en toute logique, et conformément à la projection qu’a toujours fait la SF, une société automatisée comme la notre devrait tendre à moins de travail.

    Ce n’est pas ce qui se passe.

    La raison à ça, c’est qu’entre l’approche idéalisée ci-dessus et la réalité, il y a un étage qui s’appelle “partage des richesses”. Dans la dernière décennie, 10 points de la valeur ajouté sont allés de la rémunération du travail à celle du capital. C’est une somme absolument colossale - à elle seule elle permettrait non seulement de couvrir les dépenses des retraites mais même de la prendre plusieurs années plus tôt. Au lieu de ça elle va se placer dans la bourse où pour l’essentiel, elle investit de sa valeur des richesses essentiellement spéculatives : produits financiers se ramenant à des paris sur des risques, bulles spéculatives sur des recepteurs de valeurs temporaire (par exemple, les céréales, provoquant au passage des famines). Rien qui corresponde à du travail productif en face.

    La retraite là dedans, c’est avant tout le symptôme d’un dysfonctionnement plus général. La crise a mis l’ensemble des banques de la planète au bord de l’implosion. Les états les ont renfloué sur l’argent commun. En soit l’opération n’est pas couteuse (enfin, au moins pas en France) mais la crise résultant des comportements irresponsables de la finance met les états à genoux l’année suivante. Alors, pour ne pas fâcher les agences de notations, qui sont précisément des institutions émanant des responsables de la crise, et sous le feu nourri des spéculateurs qui parient sur la crise, les états se tournent tous vers “la rigueur” qui consiste essentiellement à faire travailler les populations entières plus longtemps, non parce que ce sera efficace (ça ne le sera pas, ne serait ce que parce que la quantité de travail disponible est déjà insuffisante) mais pour rassurer les marchés, qui d’ailleurs ne le sont pas vraiment.

    Le problème est dramatique et se résume ainsi : la vampirisation constante de la création de richesses par la finance au détriment de l’activité productive détruit nos sociétés ; l’impuissance d’un décisionnel politique (ou que ce soit sauf peut être en Chine) à imposer une quelconque régulation à la finance, si elle n’est pas surpassée, nous conduit dans le mur à pleine vitesse.

    Alors il ne s’agit pas de refuser cette réforme pour préserver un “acquis” ou sanctuariser des années de repos. Il s’agit de mettre le pied dans la porte et dire que non, on n’est pas dupe, on voit très bien qu’il s’agit de faire payer aux produisants une énième dîme supplémentaire aux possédants, à l’heure où il est très clair que la richesse immobilisées chez ces derniers à largement dépassé les limites de ce que la société peut se permettre. Il faut refuser cette tonte la, sinon il y en aura une prochaine et une suivante, on tondra la peau, on tondra l’os et on tondra les tripes.

    Je dis tout ça très rapidement (si si); évidemment ça réclame beaucoup plus de lecture pour comprendre ce qui se passe, structurellement, en terme de partage de richesses. Un salarié a rarement le temps de s’informer - à fortiori s’il a des enfants, là c’est carrément mort. Il ne lui reste qu’à regarder passer les grèves qu’il ne suit pas, avec un a priori de personne intelligente et compétente mais peu informée qui ne réalise pas que les autres ne sont pas forcément idiots mais qu’eux ont une autre vue du problème.

    Je rappelle au moins une réalité que tout le monde peut comprendre : l’immense majorité des progrès sociaux, dont beaucoup sur lesquels personne ne crache, sont issus de ce genre d’épisode. Réduction du temps de travail de 60h en 6 jours par semaines, droit du travail, couverture santé, droit au chômage, droit à la retraite… aucune de ces choses n’ont été obtenues exclusivement en les demandant gentiment.

    Je rappelle aussi que 95% de ce que vous entendez ou lisez émane de propriétés de possédants. Il faut faire un énorme travail de recul et de mise en perspective pour voir à quel point la majeur partie des faits présentés comme avérés relèvent en fait d’un prêche.

    Pour lire autre chose que le catéchisme de ceux qui savent toujours tout mais n’ont pas vu venir la crise, je recommande la lecture de ceux que personne n’écoutaient mais qui eux l’ont bien vu venir : Roubini, Jorion. Ou même des gens comme Krugman ou dans un genre plus à gauche, Lordon.

  18. Bidou dit :

    ^ Tiens il reste des gens avec un vrai esprit critique sur nofrag, je suis étonné.

  19. SethDeNod dit :

    bof, les pays scandinaves pourraient être pas mal.

    Donc t’es près à accepter de payer plus d’impôts pour avoir encore plus de services publics (et donc de fonctionnaires).

    Je relance d’un Ahahah.

  20. koch dit :

    J’aime …+1

  21. Super de Droite dit :

    Salut, c’est Super de Droite !

    (OOOHHHHH, SUPER DE DROIIITE!!)

    Oui mesdemoiselles, contenez vos orgasmes.

    Je suis ici aujourd’hui pour décerner la médaille du mérite à Ecaheti. Tu progresses vite, bientôt seras-tu probablement à ma place, quand je partirai à la retraite.

    Attends, bah non en fait du coup.

    Bref je tenais malgré tout à te dire que même si tu fais des progrès, tu as encore du chemin à faire. On décèle encore un peu trop la généralisation hâtive, les ellipses faciles et l’inculture crasse dans tes propos ; rien qui ne se corrige, je te rassure. Certains sont devenus avocats, voire présidents avec de telles tares ! Encore un ou deux cours de rhétorique et je te prédis un grand avenir.

    Et peut-être, un jour, te prendrai-je sous mon aile.

    Allez, à bientôt pour de nouvelles aventures !

    (SSSUUPPPERRRR DE DRROOOIIITTTEEE TINTINTINNNN)

  22. Bestaflex dit :

    Comme Stevo, les retraites c’est un symptôme pas le mal, la première chose qu’on fait quand tu as une gastro c’est pas de tuer le microbe/virus c’est d’arrêter la gerbe/chiasse.

    Un combat à la fois.

  23. Buckaroo dit :

    On devrait accorder :
    - la retraite à 60 ans
    - Les congés payés
    - les 35 heures
    - la sécurité sociale
    - l’école libre et gratuite
    - autres acquis sociaux que j’oublie…
    uniquement aux grévistes qui cassent les couilles.

    Ceux qui ne supportent pas que d’autres se battent pour leurs droits n’ont qu’a travailler jusqu’a 67ans, sans congés payés et sans tout le reste. On leur accordera 50% d’augmentation et ils seront heureux, ils pourrons consommer plus comme on leur demande.

    A se demander qui porte les œillères les plus étroites ?

  24. Lunatic dit :

    Bestaflex a dit :
    Comme Stevo, les retraites c’est un symptôme pas le mal, la première chose qu’on fait quand tu as une gastro c’est pas de tuer le microbe/virus c’est d’arrêter la gerbe/chiasse.
    Un combat à la fois.

    Bordel, ça aussi c’est d’actualité…

  25. Aliocha dit :

    Tu crois que c’est en manifestant et en séchant tes cours de psycho que tu va trouver du taf ? Jeune ignorant, pendant que tu joue du djembé place de la bastille, le jeune Thomas le taupin travaille dur dans sa prépa pour te chopper ton taf, voir devenir ton futur chef si tu trouves du taf.

    Waouh, tant de clichés en trois lignes, j’ai fait psycho, et je n’y ai pas vraiment vu de jeunes à « djembé », et il ne me semble pas que mes anciens camarades travaillent sous les ordres de tes « tapins » qui n’ont rien à foutre à l’encadrement dans des structures de soins.
    Sérieusement, le premier truc que l’on apprend quand on fait de l’ironie, c’est à fuir les poncifs, surtout si c’est pour les photocopier texto sur une centaine de blogs déjà écrits, car c’est un coup à avoir sa place au chaud dans le Dictionnaire des idées reçues. D’ailleurs ce passage me fait furieusement penser à la vedette École justement !

  26. Stevostin dit :

    Article du jour, sur un blog scientifique, un argument que je n’avais jamais lu produit par un certain Jean Gadrey,professeur d’université émérite d’économie (ron ron).

    http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2010/10/11/retraites-le-ratio-qu’on-vous-cache/

    “Cependant, cela [le fait que chaque actif payera de plus en plus pour les retraiter] ne signifie pas que la charge économique qui va peser sur les actifs va s’accélérer à ce rythme, loin de là. Car les retraités ne sont pas les seules personnes économiquement «dépendantes» des personnes en emploi. Les richesses produites par les actifs occupés sont aussi partagées avec les autres inactifs (jeunes ou moins jeunes) ainsi que les chômeurs. Le ratio de dépendance économique (personnes sans emploi/ personnes en emploi) permet de mesurer la charge globale qui pèsera sur les travailleurs de demain.

    Son évolution est bien moins forte – quatre fois moins précisément - que celle du ratio de dépendance vieillesse : + 13,5 % en 40 ans (soit seulement 0,3 % par an). Tout simplement parce que l’augmentation de la proportion de personnes âgées sera, en partie, compensée par la diminution de la proportion de jeunes. Et, contrairement à une idée reçue, le coût «d’entretien» des personnes âgées n’est pas plus élevé que celui des jeunes». ”

    C’est un argument très simple et il est assez stupéfiant qu’on n’y ait pas pensé. Les jeunes représentent une ardoise assez salée, que l’on parle de l’éducation, des aides à l’emploi, du chomage, etc. Hors eux sont en proportion de plus en plus faible par rapport au nombre d’actif, et compensent pour bonne part la charge accrue côté retraite.

  27. Aliocha dit :

    Je ne sais pas pourquoi tu t’acharnes Stevo, tu pourras sortir autant d’économistes que tu le souhaites, face à la pédagogie gouvernementale, tu ne peux pas test.

  28. Stevostin dit :

    Je ne suis pas en face de la pédagogie gouvernementale, mais en face de vrai gens. Il faut bien que chacun s’assure de la représentativité des arguments qui lui semblent essentiels (quand il en a) dans ce débat, sinon à quoi sert de passer soit même du temps à s’informer ?

    Je constate jusque là qu’ici personne ne débat ces arguments, mais je n’ai aucune idée de ce qu’il faut en conclure. Je constate à retard qu’ils sont un peu lus, en tous cas. C’est déjà ça !

  29. Aliocha dit :

    Tu peux en conclure la même chose que moi, que personne ne lira des arguments techniques ou compliqués, et que l’on préfère se rattacher à ses petites idées préconçues, comme l’idée que les gens meurent plus vieux d’année en année (parce que personne ne fait l’effort de comprendre le concept pourtant simple d’espérance de vie), que c’est l’assurance chômage qui va maintenant prendre en charge une partie des retraites et que l’on va augmenter le nombre de bénéficiaires des minimas sociaux, ou ce genre d’argument farcesque :

    Haha ravi de voir que je suis pas le seul à penser ça.
    C’est un peu comme mai 68, beaucoup de bruit, mais on oubli souvent comment ça s’est fini, par une belle contre manifestation.

    http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/CAC98021696/mai-68-manifestation-gaulliste-et-fin.fr.html

    Bref toujours les mêmes dans la rue qui pensent représenter tous les français…

    Avant les accords de Grenelle étaient au programme du bac, il faut croire que l’on est moins exigeants aujourd’hui.

  30. epsylon dit :

    Juste pour Aliocha, un taupin (et pas un tapin) c’est un élève de classe prépa.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Taupin_%28pr%C3%A9pa%29
    Je dis juste ça comme ça, hein, je prends pas de position, je vous laisse vous clasher !

  31. Aliocha dit :

    Oui, je sais ce que c’est — et un tapin aussi :)
    Mais loin de moi l’idée de me clasher avec Ecaheti, je défends ma corporation, c’est tout, donc je l’asticote !

  32. Stevostin dit :

    “Tu peux en conclure la même chose que moi, que personne ne lira des arguments techniques ou compliqués”

    Je les lis bien, moi ! Et pourtant je ne les ai pas toujours lu ; c’est précisément d’avoir vu d’autres tenir ce genre de discussion qui m’a mis le pied à l’étrier.

    Bien sûr il y a un phénomène conservatif : par défaut chacun va défendre son image mentale du monde avant de la remettre en question. Ca vaut pour tout le monde, moi compris. Ensuite au cas par cas on finit quand même par considérer plus ou moins ouvertement les idées externes dont on nous a bombardé. Pour les plus rapides, l’intégration se fait au cours du débat, mais en général, c’est après coup.

    Pour moi le but est simplement d’arriver à une bonne formulation des différents point de vue, pas de ressortir en ayant “gagné” - même si élaguer les arguments faibles quand c’est possible fait parti de l’effort de “bonne formulation”.

  33. Conradson dit :

    Faudrait surtout en finir avec la grève de l’orthographe.

  34. xandar dit :

    Dur de parler de politique sur un blog.

    Ça reste assez mignon de voir qu’au final, ces branleurs de lycéens qui chient sur Sarkozy comme ils le crient dans leurs slogans vont au final lui rendre un grand service pour sa campagne de 2012 (facile de dire que c’est la gauche qui pousse les jeunes à sortir et à foutre le bordel).

    En effet, vivement la prochaine soirée Shift/Grid, à rouler dans des bagnoles qui font 15 litres au 100. J’ai hâte de demander à Charles Pasqua ce qu’il pense de cette réforme :D

  35. Aliocha dit :

    Dans tous les cas il était gagnant : soit la réforme passait comme dans du beurre et il s’en félicitait, soit elle passera malgré la contestation, et il s’en félicitera aussi.
    Le seul moyen de le faire tomber en 2012, ça va être de voter pour Marine.

  36. Khraya dit :

    N’importe qui sauf quelqu’un de l’UMPS.

  37. Crazralfrill dit :
  38. reyman dit :

    J’admire le courage et l’effort de pédagogie de Stevostin. Il fallait du courage pour s’abaisser à répondre à ce post M6

  39. Bestaflex dit :

    Mais tu comprends leur métier il est PENIBLE ! Tu crois que c’est facile d’être maire, député, conseiller régional et de passer tout son temps dans les transport ? au point que personne n’a l’impression qu’on est nulle part ?

    Rien que sur ça au feu les députés.

    Au fait électeur, quand toi tu pointes au chômage tu cotises des trimestres amputés, par contre un député non-réélu conserve son traitement jusqu’à la prochaine élection, par contre en effet ça ne compte pas dans les 12 annuités nécessaires pour avoir la retraite.

  40. Aliocha dit :

    On remarquera le fabuleux effort de fraternité et de compréhension mutuelle qu’ont dû faire députés de l’UMP et du PS pour rejeter main dans la main cet amendement inique et justicide.

  41. Zapp_LeGrand dit :

    Aliocha a dit :
    On remarquera le fabuleux effort de fraternité et de compréhension mutuelle qu’ont dû faire députés de l’UMP et du PS pour rejeter main dans la main cet amendement inique et justicide.

    M’en parle pas. Ma copine a montré l’article sur rue89.com avec la ptite vidéo qui va avec, et sa patronne (j’vous dit pas pour qui elle vote hein) a balayé ca d’une main, disant qu’il s’agissait d’un “fake”, pour faire tomber notre valeureux gouvernement.

  42. MrCarton dit :

    On peut arrêter d’être français ?

  43. Clems dit :

    S’il y a un argument pro-réforme qui est inadmissible, c’est “regardez comment c’est dans les autres pays d’Europe”. Et donc, travailler plus longtemps dans les autres pays, c’est une bonne chose ?

    Depuis quand on s’aligne sur la médiocrité ?

  44. ecaheti dit :

    Pour commencer par un poncif, je constate que dans ce pays, on a le droit de gueuler contre le pouvoir, mais on a pas le droit de gueuler contre les gens qui gueulent contre le pouvoir.

    A part ça je suis comme tout le monde, partir à la retraite 2 ans plus tard me fera surement chier. Je n’apporte pas mon support au gouvernement, car il a selon mes critères individualistes propres à ma sale gueule franchit un certain nombre de limite (je me tate depuis quelques mois à faire un article dessus) que je trouve inacceptable. J’avais juste envi de faire par de ma grogne contre la pénurie d’essence qui est le seul facteur de grève qui me touche réellement. J’assume tout à fait le fait de faire partie d’un morceau de population qui ne considère pas les fins de mois (à partir du 5 du mois) comme difficile.

    Ce qui me fait réellement chier, ce n’est pas les étudiants, ni les fonctionnaires. Je suis contre la privatisation de la poste, en particulier le jour le capital ne sera plus entièrement détenu par l’état, je suis contre l’ouverture à la concurrence du transport de personnes par voies ferrovière (”coucou, tu n’es plus “usager” mais “client”) et j’en passe. En revanche, je ne supporte pas qu’un péquin avec une coiffure de moine du XVXe siècle prétendent parler en mon nom. C’est vrai quoi, un patron de PME qui défile en disant “tout les salariés du privé son derrière moi”, c’est vraiment représentatif ?

  45. Stevostin dit :

    “un péquin avec une coiffure de moine du XVXe siècle ”

    Tu parles des leaders syndicaux, je suppose ? Le cas échéant, qui est plus légitime qu’eux pour être le porte parole de l’ensemble du mouvement, étant entendu qu’il en faut bien une, et que si demain la CFDT dit d’arrêter la grève et que sa base la désavoue (comme en 95) ce sera un cas de figure comme un autre ou la représentativité de ces leaders a ses limites.

    Au demeurant quand N. Sarkozy fait des Roms un sujet de société et va ensuite défendre la France devant la commission européenne, c’est un peu le même problème. Techniquement, il parle bien en mon nom et me représente. En pratique, je ne veux rien avoir à faire avec ce gars là.

    Je voudrais aussi préciser que pour moi ton opinion est tout à fait légitime et que je n’ai pas eu le sentiment de “m’abaisser” (comme d’autres l’ont suggéré) à la discuter. Je ne suis juste pas sûr que la question de la représentativité syndicale en France, aussi discutable soit elle, est la question la plus brulante autour de l’actualité mais je conviens tout à fait que des coupes de cheveux comme ça c’est pas dieu possible.

  46. divide dit :

    Il représente l’Etat, pas les Français; contrairement aux leaders syndicaux qui se veulent représentants du peuple, même si ils ne sont en réalité que les représentants des adhérents à leurs syndicats.

  47. Stevostin dit :

    Syndicats qui sont à l’origine de la grève. Sans eux, et en particulier sans les fonctionnaires et les cheminots, il n’y aurait rien du tout nonobstant le soutient massif de l’opinion aux manifestants - il ne fait pas de mal de le rappeler. A nouveau, je pose ma question : même si les syndicats ne sont pas les porte paroles élus de tous les grèvistes, qui un journaliste devrait il interroger de plus légitime qu’eux comme porte parole des grèvistes ?

  48. Troy dit :

    divide a dit :
    Il représente l’Etat, pas les Français; contrairement aux leaders syndicaux qui se veulent représentants du peuple, même si ils ne sont en réalité que les représentants des adhérents à leurs syndicats.

    Alors je sais que Wefrag c’est pas fait pour les joutes oratoires et le bashage brutal mais, franchement, bonhomme, c’est probablement l’assemblage de mots le plus débile que j’ai lu depuis longtemps sur l’internette francophone.

  49. divide dit :

    Comme tu le dis ce sont certainement les portes paroles les plus légitimes des grévistes, étant en effet en grande partie à l’origine du mouvement. Mais ce ne sont pas pour autant les portes paroles du peuple français, contrairement à ce qu’ils revendiquent dans les médias (”les français n’en peuvent plus, les français veulent le retrait de la réforme, les français etc”).

  50. drloser dit :

    Une grande majorité des français soutient les manifestations.

  51. Antipathique dit :

    Tout les camps parlent en disant représenter tout le monde. Sarkozy utilise sans arrêt des phrases “les français veulent” alors que seulement 53% de votant ont décidé d’être plus ou moins représenté par lui. T’imagine la faute de communication s’il disait “mes électeurs”.

    C’est vraiment chipoter pour rien.

  52. Stevostin dit :

    “C’est vraiment chipoter pour rien.”

    Ceci dit, si tout ces gens pouvaient perdre cette habitude de dire “les Français” au lieu de dire au mieux l’opinion, au pire “les grévistes” ou “celles et ceux qui m’ont élu”, je n’aurais rien contre.

  53. Aliocha dit :

    ecaheti

    Hein, mais t’es fou, en France tout le monde gueule contre tout le monde. Les seuls que tu n’as pas le droit d’allumer, ce sont les minorités — toutes les minorités.

  54. Delva dit :

    Buckaroo a dit :
    On devrait accorder :
    - la retraite à 60 ans
    - Les congés payés
    - les 35 heures
    - la sécurité sociale
    - l’école libre et gratuite
    - autres acquis sociaux que j’oublie…
    uniquement aux grévistes qui cassent les couilles.
    Ceux qui ne supportent pas que d’autres se battent pour leurs droits n’ont qu’a travailler jusqu’a 67ans, sans congés payés et sans tout le reste. On leur accordera 50% d’augmentation et ils seront heureux, ils pourrons consommer plus comme on leur demande.
    A se demander qui porte les œillères les plus étroites ?

    en attendant moi j’aimerais attendre les 67 ans en forme sans avoir à me bouffer jusqu’à 6h de transport par jour parce qu’il y a des gens qui pensent à mon bien.
    J’aimerais bien la retraite à 60 ans mais j’aimerais garder mon boulot jusqu’à mes 30 ans.
    Merci

  55. Aliocha dit :

    Si dans ta boîte ils sont cons au point de virer les gens en retard à cause des grèves, il faut monter un syndicat !

  56. ecaheti dit :

    Aliocha a dit :

    ecaheti

    Hein, mais t’es fou, en France tout le monde gueule contre tout le monde. Les seuls que tu n’as pas le droit d’allumer, ce sont les minorités — toutes les minorités.

    et bien moi monsieur Aliocha, je suis un gaucher. Un GAUCHER t’entend ? La plus grosse minorité de France et à laquelle on n’accorde aucune attention. Mais je fais parti d’une minorité, donc j’ai le droit de gueuler et vous pouvez rien dire! mouhahahah!

    drloser a dit :
    Une grande majorité des français soutient les manifestations.

    donc comme je ne soutiens pas les manifs (enfin, surtout le blocage de l’essence) je fais parti de la minorité qui vaut 44%. Je reste intouchable !

  57. Delva dit :

    Aliocha a dit :
    Si dans ta boîte ils sont cons au point de virer les gens en retard à cause des grèves, il faut monter un syndicat !

    bien sur ça te choque pas de payer des gens a rester chez eux pendant 2 semaines toi ?
    que des gens qui ne peuvent pas se permettre de perdre deux semaine de salaire se bouffe jusqu’à 6h par jour de transport.
    Que des gens s’entasse comme des sardines, se font piétiné, font des malaises ?
    tu trouve ça normal ?
    sans déconner faire grève c’est cool, faire chier les autres c’est pas trés “Démocratique” et si après on me sort “on se bat pour toi pauvre con” je répondrais gentillement VTFF je sais me débrouiller tout seul.

  58. Gabagaba dit :

    Tu n’as pas assez de neurones pour comprendre que faire grève sans “faire chier” est complétement inefficace ?
    Comprenez bien que dans cette histoire, on (le peuple) paie la facture de la crise financière qu’on a pas déclenché et que la finance s’attaque maintenant aux pays où il y a du fric. Ce qui se joue maintenant dépasse largement notre système de retraite.

    “je répondrais gentillement VTFF je sais me débrouiller tout seul.”
    comme dit plus haut, c’est le genre de phrase qui me fait bondir, mais VTFF sans sécu/congés payés/ecole gatuite et laique pour tes gosses/etc. Ca fait assez petit con ignorant, bien dans l’air du temps et de son individualisme forcené. Ca me rappelle tous ces connards qui venaient avec leurs bidons dans les stations service alors que l’heure était au rationnement.

  59. Delva dit :

    Gabagaba a dit :
    “je répondrais gentillement VTFF je sais me débrouiller tout seul.”
    comme dit plus haut, c’est le genre de phrase qui me fait bondir, mais VTFF sans sécu/congés payés/ecole gatuite et laique pour tes gosses/etc. Ca fait assez petit con ignorant, bien dans l’air du temps et de son individualisme forcené. Ca me rappelle tous ces connards qui venaient avec leurs bidons dans les stations service alors que l’heure était au rationnement.

    ne mélange pas tout tu parle de sécu ? congés payés ? écoles gratuite ? les grèves en ce moment ne sont pas la pour ça !!
    faut juste faire la part des choses !!

    après la grève à l’air très efficace, en attendant super elle fait chier ! mais pas forcement les bonnes personnes, c’est pas notre chère gouvernement qui se bouffe des putains de temps de trajet serré comme une merde.

    Faut arrêté avec les grands discours de la défense du peuple, je subit les grèves (au niveau transport) plusieurs fois par ans et je ne vois pas vraiment où ça à changé les choses pour moi.

    Attention je ne suis pas contre les grèves mais faudrait peut être changer de façon de faire, ce que je vois c’est qu’en région parisienne, certain ne sont que moyennement touché par les grèves (certaines lignes roulent plutôt correctement )

    Pour ma part il n’y a que 4 train maximum par heures d’annoncé contre plus de 10 sachant qu’environ 2 train sur 4 sautes chaque heures.
    Après si j’ai l’air d’un sale con individualisme, je t’invite à venir faire du train avec moi tout les jours pendants deux semaines et on en reparleras.

    Après si vous habitez à 10 min du travail, que vous êtes étudiant ou chômeur, aucune crédibilité quand vous me parlez de la grandes causes des acquis sociaux et que la grèves c’est normal si elle fait chier. C’est facile quand ça nous emmerde pas profond personnellement.

  60. Aliocha dit :

    Delva a dit :
    bien sur ça te choque pas de payer des gens a rester chez eux pendant 2 semaines toi ?
    que des gens qui ne peuvent pas se permettre de perdre deux semaine de salaire se bouffe jusqu’à 6h par jour de transport.
    Que des gens s’entasse comme des sardines, se font piétiné, font des malaises ?
    tu trouve ça normal ?
    sans déconner faire grève c’est cool, faire chier les autres c’est pas trés “Démocratique” et si après on me sort “on se bat pour toi pauvre con” je répondrais gentillement VTFF je sais me débrouiller tout seul.

    Non, désolé, il n’y a que les choses graves qui me choquent en fait.
    Je n’ai pas encore entendu parler de personnes virées à cause de grèves, c’est peut-être possible, mais je pense que ça coûterait cher à l’employeur aux prud’hommes.

    Après si vous habitez à 10 min du travail, que vous êtes étudiant ou chômeur, aucune crédibilité quand vous me parlez de la grandes causes des acquis sociaux et que la grèves c’est normal si elle fait chier. C’est facile quand ça nous emmerde pas profond personnellement.

    En 95 (c’étaient des vraies grèves, c’est à dire qu’il n’y avait pas de transports du tout, les stations étaient fermées), j’y allais à vélo (25 km aller), en covoiturage ou en stop, ça demandait simplement de l’organisation. En vélo, c’était le mieux, car il y avait beaucoup de monde sur la route à cause des imbéciles qui étaient seuls dans leur caisse et n’essayaient pas de dépanner un voisin ou un ami.

  61. Gabagaba dit :

    Delva a dit :

    Gabagaba a dit :
    [...]

    ne mélange pas tout tu parle de sécu ? congés payés ? écoles gratuite ? les grèves en ce moment ne sont pas la pour ça !!
    faut juste faire la part des choses !!

    Je voulais dire que les avantages cités, dont tu profites, ont été grosso-modo acquis et défendus par ce type de mouvement.

    Delva a dit :
    après la grève à l’air très efficace, en attendant super elle fait chier ! mais pas forcement les bonnes personnes, c’est pas notre chère gouvernement qui se bouffe des putains de temps de trajet serré comme une merde.
    Faut arrêté avec les grands discours de la défense du peuple, je subit les grèves (au niveau transport) plusieurs fois par ans et je ne vois pas vraiment où ça à changé les choses pour moi.
    Attention je ne suis pas contre les grèves mais faudrait peut être changer de façon de faire, ce que je vois c’est qu’en région parisienne, certain ne sont que moyennement touché par les grèves (certaines lignes roulent plutôt correctement )
    Pour ma part il n’y a que 4 train maximum par heures d’annoncé contre plus de 10 sachant qu’environ 2 train sur 4 sautes chaque heures.
    Après si j’ai l’air d’un sale con individualisme, je t’invite à venir faire du train avec moi tout les jours pendants deux semaines et on en reparleras.

    CF. mon commentaire originel et je t’invite à venir dans les cortèges avec moi.

    Delva a dit :
    Après si vous habitez à 10 min du travail, que vous êtes étudiant ou chômeur, aucune crédibilité quand vous me parlez de la grandes causes des acquis sociaux et que la grèves c’est normal si elle fait chier. C’est facile quand ça nous emmerde pas profond personnellement.

    Je bosse depuis 6 ans, je vote et je fais grève. Ma rue est couverte de détritus, pas de bus et peu de métro aujourd’hui, on fait la queue à la station service, mais rien de tout ça ne me parait dramatique à la vue des enjeux qui dépassent de loin nos petites vies confortables de geeks présomptueux.

  62. divide dit :

    Une réflexion assez cynique entendue à l’instant dans un débat sur France 3 (Ce soir ou jamais) : “le peuple se mobilise massivement lorsqu’on recule de 2 ans de sa retraite, mais pas ou très peu sur des problématiques beaucoup plus grave.”

    C’est je trouve assez symptomatique de cette solidarité qui ne fonctionne en réalité que dans une direction et à sens unique… Le recul de l’âge de la retraite est quand même devenu LE problème le plus grave en France, à en croire la mobilisation dans les rues.

    Remarque si c’est effectivement le cas, c’est plutôt le signe que la France va bien.

  63. Stevostin dit :

    Pouf pouf, les liens du jour, merci Arrêt Sur Image :

    - un chercheur anglais dit que le peuple français va dans la bonne direction
    http://www.arretsurimages.net/vite-dit.php#9426

    - la fameuse loi refusée par le parlement sur la retraite des députés : beaucoup de bruit pour rien, en fait ils ne sont pas vilains :
    http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3474

  64. Stevostin dit :

    @ Delva

    Je comprends très bien que les grèves te font peser un stress supplémentaire important, notamment la peur d’être viré. La rêgle est simple et la même que le reste de l’année : il faut donner l’impression que ce que tu offres est représentatif de ce que le marché de l’emploi a à offrir : autrement dit, si la moitié des salariés ne viennent pas dans ta boite, tu peux ne pas venir ; si c’est un sur dix, c’est déjà plus chaud.

    Ceci dit je voudrais te faire remarquer une chose : la grève est la seule forme de contestation qu’on autorise, et il faut bien réfléchir pourquoi. Parce que la grève est en général la réponse à une violence faite aux salariés (”vol” d’années de vie et de sommes importantes, ici). Une logique primaire serait de dire qu’ils s’en prennent à l’origine de cette violence. Seulement voilà, ce serait s’en prendre aux institutions : gouvernement, assemblée… ça c’est interdit. Et derrière ça, tu ne peux pas t’en prendre au patronnat, tu ne peux pas t’en prendre au capital ; si tu passes cette limite, on ne joue plus, ce ne sont plus les matraques : on te tire dessus.

    Ceci a des raisons d’être, certaines sont bonnes, mais il faut bien se rappeler que si le seul moyen de protestation autorisé est que le peuple retienne sa respiration jusqu’à ce qu’on l’écoute (avec les dégâts pour lui garantis tandis que l’écoute, c’est moins sûr), c’est parce que les institutions se protègent. Les grévistes n’ont pas d’autre option.

  65. divide dit :

    En l’occurrence le peuple gréviste retiens sa respiration, mais aussi en partie celle des non-grévistes (grève des transports, de l’essence, du ramassage des ordures, blocage des aeroports, des lycées et de quelques boites) : ce n’est pas vraiment une grève de la faim, mais “tant que je ne bouffe pas, personne ne bouffe”.
    Certes le coup d’éclat est plus spectaculaire, mais au détriment du principe démocratique.

  66. Seth dit :
  67. Stevostin dit :

    Oui, je sais, la métaphore à ses limites. J’espère quand même que tu as saisi l’idée : notre société n’offre aucun autre moyen. Un exemple : certains syndicats préfèreraient nettement faire une grève de la gratuité. Outre que leur mouvement serait tout de suite plus populaire, ils ne chaumeraient aucun jour et ne perdraient pas de paye. En outre on peut supposer que frapper au porte monnaie est toujours le plus efficace.

    http://www.sos-usagers.com/commu/index.php/2010/10/11/357-transports-une-greve-longue-divisera-les-francais-pourquoi-pas-une-greve-de-la-gratuite

    Réponse directe : l’état et la SNCF refuse et ont poursuivi les controleurs qui faisaient la “grève de la pince”. Ce sont les mêmes qui te disent que c’est mal de prendre les français en otage. Ton irritation est légitime, mais la cibler exclusivement sur les grévistes n’a aucune chance de solutionner le problème. Tant que c’est le seul moyen de se battre à l’échelle collective que l’état leur reconnait, les salariés feront grève quand ils y seront acculés.

  68. Aliocha dit :

    Sinon, si on donne le droit aux syndicalistes d’abattre un ou deux patrons de temps en temps, ils ne vous enquiquineront plus avec les grèves je pense.

  69. divide dit :

    En fait je peux comprendre le principe de grève dans le sens arrêt du travail, et même si ça m’emmerde au niveau des transports, de l’essence et du ramassage des ordures, à la limite ça se respecte (bien que les transports abusent clairement de leur droit de grève chaque année, pour pas dire chaque semestre).

    Par contre je trouve le principe du blocage révoltant, ce n’est plus une action passive (arrêt du travail) mais clairement une opposition physique aux autres usagers. A mon sens à ce niveau la fin ne justifie clairement pas les moyens.

    Quand à la gratuité des transports, même si l’idée est très séduisante pour l’usager, elle ne s’apparente plus à la grève mais à un détournement des moyens de l’entreprise, à ce niveau ça s’apparente à du vol (comme si les jours de grèves c’était distribution gratuite dans les magasins). D’autant qu’en l’occurence l’entreprise SNCF n’est pas responsable de la réforme contestée.

    Apparté: la série “Les vivants et les morts” (qui traite de la fermeture d’une usine) diffusée ces dernières semaines sur France 2 était vraiment très bien faite, ils ne sont pas tombé dans le manichéisme avec d’un coté les gentils ouvrier et de l’autre les méchants patrons (et réciproquement), tous les points de vue étaient traités avec beaucoup de justesse. En plus c’était étonnement bien mis en scène pour une série française.

  70. drloser dit :

    Il y a tout de même un truc que je ne comprends pas : qu’est-ce qui a bien pu se passer durant ces deux dernières années ?

    En 2008, quand il y avait une grève, personne ne s’en apercevait. A présent, les français sont retenus en otages et l’état est obligé d’envoyer les gardiens la paix, euh je veux dire les forces de l’ordre pour débloquer les raffineries et “partir en guerre” contre les émeutiers.

    Le pauvre Sarkozy, j’aurai presque de la pitié quand il partira en 2012 comme un chien avec, collé dans son dos, l’étiquette de pire président de la 5ème république. Mais le propre de ce genre de personnage, c’est que dès qu’on commence à compatir sur leur déchéance et le mépris qu’ils inspirent, ils réussissent à sortir une énormité capable d’effacer toute trace de compassion. Même au fond du trou, ils réussissent à se rendre détestables. Cette constance est à proprement parler inhumaine.

    Le pauvre Sarkozy, on peut se demander ce qu’il serait advenu sans la crise de fin 2007.

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>