DivideConcept.net

le blog de divide.

Archive pour mars 2013

Tous les 2/3 ans les fabricants de vidéoprojecteurs nous sortent une bonne surprise… Après Optoma et Acer qui avaient ouvert la voie à la projection 720p en 2008 pour 700€, puis toujours Acer et Optoma avec des vidéoprojecteurs 720p 3D à 600€ en 2011, c’est cette fois BenQ qui casse le marché avec le W1070:
Pour 800€, le particulier a maintenant accès à la projection 1080p 3D ! Ce genre de combo était impossible à trouver à moins de 2000€ il y a encore 6 mois…

Etant fan de projection HD et de 3D je me suis donc rué sur l’affaire, et après une petite semaine de tests c’est l’occasion de faire un retour sur les performances du produit, ainsi que sur l’évolution des normes 3D.

Dispositif Home-Cinéma

Un vidéoprojecteur tout seul a peu d’utilité en dehors des présentations PowerPoint, chez le particulier il s’inscrit généralement dans un dispositif home-cinéma. A l’occasion de ce changement de projecteur j’en ai profité pour refaire tout mon circuit, en minimisant les coûts autant que possible.

En entrée audio/vidéo il me fallait pouvoir choisir facilement entre l’ordinateur, la freebox, et une console.
En sortie vidéo le signal devait être envoyé à la fois sur le téléviseur ou le vidéoprojecteur.
En sortie audio un ensemble 5.1 devait pouvoir s’activer à la demande (quand le vidéoprojecteur est utilisé par exemple).
Enfin, ne pas oublier le support plafond, l’écran de projection (rétractable pour se superposer devant le téléviseur), les lunettes 3D et les cables HDMI…

Le combo le moins cher que j’ai trouvé comprend:
Ensemble LG SR906SB: Kit 5.1+Amplificateur 3 entrées HDMI/1 sortie HDMI - 215€
Duplicateur de signal 1 entrée HDMI/2 sorties HDMI - 30€
Support plafond vidéoprojecteur - 20€
Ecran: Store IKEA Tuplur - 30€-35€
6 cables HDMI génériques, à noter que des cables HDMI 1.3 font aussi l’affaire pour la 3D - 30€-60€
4 paires de lunettes DLP 3D TrueDepth - 168€ (contacter TrueDepth pour un rabais)

On se retrouve avec le schema suivant :
Schema HC

Test Son et 2D

L’ensemble LG sonne très bien pour son prix, le design des enceintes est plaisant et l’amplificateur permet une calibration aux petits oignons: calibrage automatique, réglage manuel de chaque enceinte et plusieurs modes de traitements qui se révèlent assez efficace (par exemple pour atténuer les écarts dynamiques dans le mixage des films entre dialogues et explosions, pratique en appartement !). Il est également pass-through, le signal HDMI continue donc d’être véhiculé quand l’ampli est éteint.
Deux détails technique à noter:
-attention au mode ARC (audio return channel) de votre téléviseur, si celui-ci est activé votre téléviseur peut se retrouver muet (le son de la télé étant transmis par retour HDMI à l’ampli).
-pour utiliser le son en sortie HDMI de votre carte graphique il ne faut pas oublier de connecter la sortie SPDIF de votre carte son (sur mon ordinateur le connecteur se situe sur la carte mère) à l’entrée SPDIF de votre carte graphique (en tout cas pour NVIDIA). J’avais perdu le cable fournit avec ma carte graphique, j’en ai bricolé un en connectant des restes de connecteurs pour carte mère (il s’agit juste de 2 fiches).

En ce qui concerne l’image du vidéoprojecteur, elle se situe dans le haut du panier pour un vidéoprojecteur de ce prix !
Outre la résolution full-HD qui permet d’apprécier le grain sur les films pellicule et le piqué de l’image sur les films tournés en numérique (ou générés par ordinateur), le contraste et les noirs sont bons (particulièrement en mode smart-eco) et les couleurs bien calibrés de base. Pas d’effet arc-en-ciel perceptible, et le vidéoprojecteur gère le 1080p24 (framerate identique au codage blu-ray). Coté calibrage, il offre même le luxe de proposer un lens-shift vertical (certes minime) et des réglages ISF.

Test 3D

Point d’orgue du dispositif, il n’a pas été tout de suite évident de comprendre les paramètrages optimaux pour la 3D selon la configuration, malgré 2 ans passé avec un vidéoprojecteur 3D Vision…
Ce vidéoprojecteur a néanmoins l’avantage de reposer sur les normes DLP Link et HDMI 1.4, ce qui permet d’utiliser n’importe quelle paire de lunette compatible DLP Link et n’importe quel signal 3D, qu’il vienne de l’ordinateur, d’une box ou d’une console.
Et une fois correctement configuré, le résultat se montre aussi à la hauteur :
La combinaison de la technologie DLP, du taux de rafraichissement de 144Hz (plus élevé que la moyenne) et des lunettes True Depth donne un rendu saisissant: la perte de luminosité est faible, aucun scintillement discernable et une absence totale d’images fantôme !
Les blu-ray 3D passent sans problème sur la Freebox Revolution (voir notes ci-après), les mkv/mp4 side-by-side aussi (ainsi que sur le PC), et youtube 3D et les jeux vidéos marchent sans problème depuis le PC (en mode side-by-side).
A noter que la norme HDMI 1.4 semble accessoire dans la mesure ou la Freebox Revolution, pourtant seulement compatible HDMI 1.3 arrive à lire des blu-ray 3D en frame-packing 1080p24.

Pour arriver à faire marcher le tout, il faut bien faire attention aux détails suivant:
-L’affichage du Freebox Player doit être configuré en 1920×1080 50Hz ou 60Hz entrelacé (indispensable pour lire les mkv/mp4)
-Les paramètres blu-ray du Freebox Player doivent être configurés pour activer le 1080p24 en lecture blu-ray
-L’ordinateur doit être configuré en 1920×1080 60Hz entrelacé (1080i60) avec la source d’affichage principale étant le vidéoprojecteur (qui peut apparaitre sous le nom de l’ampli, LG) pour pouvoir lire les vidéos youtube en side-by-side et les jeux via le driver Tridef en mode side-by-side
-Crysis 2 et 3 (et d’autres jeux récents) possèdent nativement un mode side-by-side
-Doom 3 BFG possède nativement un mode side-by-side, néanmoins seulement valable en 1280×720p60 avec ce vidéoproj
-Je n’ai pas réussi à lire un blu-ray 3D sur l’ordinateur, ni PowerDVD ni WinDVD n’ont voulu activer la sortie HDMI 3D (et TotalMedia Theater ne propose pas cette option, en gros seule l’option 3D Vision est possible). Peut-être est-ce du à ma génération de carte graphique (GTX 260), l’HDMI 1.4 n’étant officiellement supporté qu’à partir des GTX 4xx.
edit: j’ai finalement pu activer les sorties HDMI 1.4 et 3DTV Play en ne laissant que le videoproj actif (desactivation de l’écran principal non 3D Vision)
-Le duplicateur de signal vidéo n’arrive pas à gérer le 1080p24 quand le televiseur est branché. Je débranche donc temporairement le téléviseur (+reset box et duplicateur) quand je veux regarder un blu-ray 3D.

En conclusion

Les normes se sont beaucoup simplifiés et ont gagné en qualité (merci le tout HDMI !) et si coté signal son et 2D je n’ai rencontré aucun problème notable, il faut néanmoins être attentif à l’inter-compatibilité des différents acteurs 3D de la chaine, particulièrement sur les modes d’affichage 3D avec lesquels le vidéoprojecteur est compatible (se référer au manuel). De manière générale, privilégier des équipements HDMI 1.4 pour éviter les surprises de ce coté.

Du coup je revend mon équipement de videoprojection 720p 3D Vision précédent, si il y a des amateurs à petit budget !