DivideConcept.net

le blog de divide.

Archive pour mai 2008

Suite aux articles de BalrogAlastor qui m’ont fait découvrir le light painting, j’ai voulu voir ce que ça pouvait donner en mouvement… Non pas pose après pose comme j’ai pu le voir dans quelques exemples sur le web, mais en capture continue (pour ça j’ai additionné 4 à 64 images consécutives en post-production, d’où parfois quelques artefacts de compressions).
Bien sur c’est beaucoup plus abstrait (la technique étant nouvelle pour moi, et puis c’est de l’experimental…):
Photons (vidéo).

As usual, le mp3 (avec une petite influence Starcraft pour le début…)

Cabinet A.: pratiques douteuses ?

Mercredi 21 mai 2008

Je viens de recevoir une lettre du cabinet d’avocats A. à propos d’images que j’aurai utilisé pour un site, sans en avoir les droits. Je crois me souvenir qu’il y avait eu un article sur un blog il y a 1 ou 2 ans à ce sujet, quelqu’un s’en souviens ?

Quoi qu’il en soit, ces images je les avais utilisés pour un sous-site des Assedics, quand j’était stagiaire chez eux il y a plus de 4 ans, et les images en questions (un clavier et un oeil.. paye ton copyright) m’avaient été fournit par l’Assedic.
Ca sent vraiment la combine pour effrayer les gens, et l’étape d’après…?

D’ailleurs, le même jour j’ai reçu un recommandé, adressé de la même manière (ca fait partie de leur pratiques ?), mais je ne l’ai pas signé (je n’était pas là à ce moment).

J’avais envie de faire un peu de trance ce soir…
Ce n’est pas un genre sur lequel je vais souvent, mais de temps en temps ca fait du bien, avant d’aller se coucher !
Trance Session 1
Pas de clip avec cette fois, mais l’enchainement de couleurs flashy s’imagine facilement.

Montez le son… de votre casque ! (ben oui, il est près de minuit quand même).

Voici donc la version retravaillée d’un article précédent, avec une nouvelle caméra, et des comparaisons plus précises.

La Canon HF100 vient de sortir ce mois-ci en France (ainsi que sa grande soeur HF10 qui possède 16go de mémoire interne), et elle s’annonce comme une caméra hors-norme. La technologie grand-public a évolué au point de rattraper le marché pro sur la qualité de la captation; et la petite dernière de Canon offre des fonctionnalités normalement reservées aux grandes.

Comparatif

Pour les comparaisons, j’ai utilisé les chartes et les résultats de camcorderinfo. A coté de la Canon HF10/100, j’ai volontairement choisis les 3 caméras les plus chers de leur tests.

Pour mesurer la qualité, deux principaux facteurs sont à examiner: la sensibilité en basse lumière, et la résolution réelle (c’est à dire le nombre de détails que l’on peut observer dans une image Full-HD).
Pour la comparaison en basse lumière, j’ai pris le cas le plus extrême, 15lux, ce qui correspond à une pièce mal éclairée.

Plus il y a de bruit (parasites vidéo), moins la sensibilité est bonne. La Canon HF10/100 semble donc se positionner entre la Sony HDR-FX7 et les deux autres Canon.

Mais c’est sur le test de résolution (effectué à 3000lux, un très bon éclairage de studio) que le résultat est le plus déroutant (agrandissement à 200%):

La Canon HF10/100 affiche plus de détails que les 3 caméras pro…
De plus, elle semble moins souffrir des artefacts de compression (HDV(MPEG2) pour les 3 pro, AVCHD(MPEG4) pour la HF10/100).

Pas mal pour une caméra qui coute de 1800$ à 6800$ moins cher et fait le tiers ou le cinquième de leur taille…

Alors, qu’est-ce qui justifie cet écart de prix important ? Les réglages ? On trouve les mêmes sur la petite.
Le nombre de boutons, la sensibilité en basse lumière ? Cela joue certainement pour la facilité d’accès aux réglages, et pour la sensibilité cela dépend des caméras (les 2 Canon pro semblent assez bonne à ce jeu, la Sony beaucoup moins).
La taille du boitier ? Ironiquement c’est peut-être un des principaux facteurs qui fera basculer le choix au magasin…

En tout cas l’équipe de Crank 2 (la suite d’Hypertension) ne s’y est pas trompé, puisqu’elle l’utilisera pour les scènes d’action les plus périlleuses à la place de la Red One, trop lourde à manipuler.

Du HDR !

Une des fonctionnalités les plus intéressantes de cette caméra (outre le mode progressif et l’enregistrement sur carte SD) est l’extension de la gamme dynamique (Dynamic Range).
Le HDR, tout le monde en entend parler, et des articles l’expliquent régulièrement. Pour résumer brièvement, le codage informatique des couleurs se fait habituellement sur 256 niveaux linéaires (RGB 8bit), ce qui ne suffit pas à traduire l’étendue lumineuse perçue par notre oeil.
Si les premiers jeux vidéo passaient outre cette réalité physique (l’éclairage étant librement interprété sur 8bit par l’artiste), les jeux modernes se rapprochent plus des contraintes d’un véritable éclairage, et n’afficheront donc pas simultanément avec la même puissance un intérieur et un extérieur.
Paradoxalement (et c’est également vrai pour d’autres phénomènes que le HDR), quand le virtuel tente de copier le réel, le réel tente de copier le virtuel !
On assiste depuis quelques années à des techniques de photographie HDR, qui, en prenant la même photo à différentes expositions successives, vont tenter d’aplatir les contrastes et de faire cohabiter les zones fortements lumineuses et celles très sombres.

Seulement voila, ce qui est valable en photographie, pour un paysage fixe, ne l’est plus en mouvement avec une caméra.
Heureusement, avant de sortir une vidéo en 8bit, le capteur de la caméra capte en réalité sur 12bit (ou plus réellement sur 10bit, ce qui n’en reste pas moins 4 fois plus précis qu’un codage 8bit).
La Canon HF10/100 permet de tirer partie de la précision du capteur en donnant plus d’importance aux zones sombres (courbe gamma et réglage du contraste) avant le rendu sur 8bit. Ainsi, tout en gardant la même exposition sur les zones lumineuse, on retrouve beaucoup plus de détails dans les zones sombres (jeu auquel se prêtent naturellement bien les caméras pellicule):

L’image en haut à gauche est prise avec les réglages par défaut. En haut à droite, cette même image ajustée en postprod pour essayer de retrouver des détails dans les zones sombres.
En bas à droite, la même scène mais filmée en jouant sur la courbe gamma et le contraste, avant la sortie 8bit. En bas à gauche, la postprod montre qu’on peut retrouver un résultat similaire à une capture LDR si besoin.

Cette fonction permet donc d’avoir une plus grande étendue dynamique sur les scènes fortements contrastés, comme en intérieur-jour, ou en extérieur par beau temps ou le soir par soleil rasant…

Pour info, j’ai tourné Lava Erotica avec cette caméra; maintenant il va être temps que je me remette à faire des court-métrages…

Lava Erotica [clip experimental]

Mercredi 14 mai 2008

Pas un remix de Disney cette fois-ci, mais un clip complètement experimental…

Lava Erotica

et comme d’hab, le mp3

Suite à vos commentaires, j’ai décidé de prolonger le groove (et le clip, puisqu’il y avait encore de la matière) !
Cette nouvelle version se conclue mieux que la précédente, il me semble.

Voici donc la version longue du remix des Aristochats, en vidéo !

le mp3 est dispo ici

et pour ceux qui l’auraient loupé: le remix de Bernard et Bianca

Les Aristochats - remix !

Mardi 6 mai 2008

Suite au succès du remix de Bernard et Bianca, j’ai continué sur ma lancé avec un remix des Aristochats !
Les 5 premières secondes (audio/video) sont d’origine, le reste est improvisé.

EDIT: remplacé par la version longue

Les Aristochats, le remix (vidéo)

juste le mp3

Bernard et Bianca - remix

Lundi 5 mai 2008

Hier soir j’ai regardé Les Aventures de Bernard et Bianca (1977) -sous la demande de ma chère et tendre-, c’est assez noir et désabusé pour un Disney je trouve..
Quoi qu’il en soit, un thème musical de 10sec assez inhabituel (par rapport au reste de la BO) a attiré mon attention, et je n’ai pas pu m’empecher d’en faire un clip avec prolongation electro:

Bernard et Bianca, le remix (video)

juste le mp3