DarkyBlog

L’antre du Loup, façon Nofrag le blog de DarkWolf.

[PC]Collapse

Pic

INTRIGUE : Vous vous réveillez dans un monde post-apocalypse, où plusieurs factions s’affrontent pour le pouvoir. Vous seul êtes capable de mettre un terme à ce bain de sang, et pour cela, il vous faudra mettre la main sur plusieurs clés ouvrant un certain artefact…En gros c’est ce que j’ai cru comprendre de ce titre russe traduit en anglais.

GAMEPLAY : Vous prenez Gears of War, vous lui rajoutez la possibilté de manier une épée, avec laquelle vous pourrez sortir des combos, vous ajoutez des super-pouvoirs comme l’onde de choc, le clone hologramme, la foudre et l’arrêt temporel, et vous obtiendrez “Collapse”, un titre développé par les russes de chez Creoteam (à ne pas confondre avec les petits gars de Croteam, à qui on doit les “Serious Sam”). L’action se présente comme une succession de zones à nettoyer, soit avec vos armes à feu, soit avec votre lame aiguisée. Dans les deux cas, les sensations ne sont pas vraiment au rendez-vous.
C’est l’ensemble qui se révèle être approximatif, à tous les niveaux, et c’est pénalisant lors de certaines scènes de plate-formes, agencées au millimètre près. Les combats ne sont pas vraiment convaincants, et certains boss ou ennemis doivent être achevés avec des QTE.

RÉALISATION : Si l’ambiance post-apocalyptique est à peu près bien rendue, le reste peine à convaincre : animation hésitante, textures datées, musique horripilante, sans parler de ce design plus que douteux (franchement le héros avec des chaînes en or, des rastas et un bandeau rouge à la Rambo). Le titre, pas si vieux, nous renvoie une bonne dizaine d’années en arrière, si ce n’est pas plus.

DURÉE DE VIE : 10 chapitres avec un prologue, ça semble être peu mais certains niveaux sont vraiment pénibles et tirent sur la longueur, alors que d’autres se parcourent en seulement quelques minutes. Comptez globalement 10 heures pour en venir à bout, en comptant les multiples retours bureau, et une difficulté trop mal dosée (le niveau final est une vraie plaie, accumulant tout ce qu’il ne faut pas faire pour clôturer l’expérience dans un gros relent de frustration).

INTÉRÊT : Qui dit titre russe dit galères en vue : instabilité du titre, avec quelques retours bureau, absence de localisation (un poil gênant pour comprendre les “subtilités” du scénario) ou encore cette fichue maniabilité horripilante lors des phases de plateformes.
A moins d’être un fanatique du “Gears Of War-like”, il est recommandé de s’orienter vers d’autres titres d’un niveau supérieur à ce “Collapse”.

06/20

JeuxVideo.com

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté avec votre compte Wefrag pour publier un commentaire.