DarkyBlog

L’antre du Loup, façon Nofrag le blog de DarkWolf.

Archive pour mai 2015

[PC]Saints Row : The Third

Mardi 26 mai 2015

Pic

INTRIGUE : A Steelport, ville gangrenée par le crime, les différents clans s’affrontent pour contrôler la cité. En tant que chef des Saints, votre mission ou plutôt vos missions consisteront à renforcer votre clan tout en déstabilisant les autres, le tout dans une ambiance parfois survoltée et déjantée.

GAMEPLAY : A l’image d’un GTA, vous êtes ici dans un monde ouvert où vous pourrez suivre la trame principale, un mode scénario basé sur votre évolution en tant que chef des Saints et vos combats contre les différents clans, et pléthore de missions secondaires facultatives.
Ces dernières sont étonnamment variées, un peu moins que dans le second volet, mais on retrouve les grands classiques, comme les carnages, courses, assassinats, vols de véhicules, défis etc…mais aussi des nouveaux, comme la participation à des shows télévisés très “chauds”.
A ne pas négliger, car toutes ces actions vont vous rapporter de l’argent et du respect, sorte de XP limité au niveau 50, débloquant graduellement des compétences comme le nombre de munitions augmenté, la santé et l’endurance boostées, de l’aide en plus, etc…
Une grande richesse et un énorme passe-temps pour toute personne souhaitant terminer à 100% le jeu.
La conduite de véhicule est toujours de la partie: avions, motos, voitures, camions, bateaux et j’en passe des meilleurs, tous fun à conduire.
Et comme par le passé, il est possible de créer son personnage via un éditeur, certes moins complet que dans “Saints Row 2″.

RÉALISATION : Dôté de deux modes, un DirectX9 et un DirectX11, “Saints Row The Third” s’en sort très bien techniquement. Si la variété de décor n’est pas si développée que dans le 2, on apprécie les cycles jour/nuit, les intempéries (manque la neige, Nom de Zeus!!!!!), les textures travaillées, les détails dans le décor…
Steelport est agréable à côtoyer, on aime s’y promener entre deux missions et parfois tomber sur des scènes cocasses.
La partie audio n’est pas en reste, avec un très bon travail sur les voix (pas de VF, mais c’est pas vraiment un problème).

DURÉE DE VIE : Tout simplement énorme, pour qui voudra terminer le titre à 100%, flâner dans la ville, et personnaliser son avatar comme il le souhaite.
45 heures de jeu au compteur, c’est un peu moins que “Saints Row 2″, ce dernier m’ayant occupé plus de 60 heures. Cela reste cependant un des mes jeux les plus chronophages.

INTÉRÊT : Afin de se démarquer de l’ombre des GTA, les développeurs ont apporté sur ce volet un grosse marge de délire, rendant le titre atypique. Pas un poil de sérieux, tout est ici démesuré, grosse déconne, à l’image de cette masse-godemichet dont vous pourrez vous servir pour biffler vos adversaires. Même les missions ne se prennent pas au sérieux, avec cette course poursuite SM, cette ultime bataille sur une planète éloignée, le tout constamment mouvementé par des explosions hollywoodiennes fusant de partout. A moins d’être allergique au genre, à ce type d’humour, le troisième volet peu un poil décevoir car il reste moins riche que les précédents, mais innove via le ton employé et un fun assuré par la réalisation et les bonnes idées.

15.5/20

JeuxVideo.com

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic