DarkyBlog

L’antre du Loup, façon Nofrag le blog de DarkWolf.

Archive pour février 2015

[PC] Far Cry 3

Samedi 7 février 2015

Pic
INTRIGUE : Vous êtes dans la peau de Jason Brody, un jeune américain parti avec sa copine, ses frangins et amis dans le Pacifique.
Des pirates locaux vous prennent et otage, et tuent sous vos yeux votre frère.
Alimenté par la vengeance, vous ne devrez votre survie qu’aux locaux, les Rakyats, qui vous apprendrons comment survivre en environnement hostile.

GAMEPLAY : Tout comme le 2, “Far Cry 3″ vous balance dans un environnement très ouvert, aux apparences plutôt paradisiaques, mais ultra hostile. Entre la faune et les pirates, vos premières minutes dans cet environnement seront des plus laborieuses.
Il faudra donc améliorer votre condition, et cela par plusieurs moyens : l’XP, vous permettant de débloquer des compétences se présentant sous la forme d’un tatouage; l’argent, permettant d’acheter armes et munitions, et la cueillette et la chasse. La première vous permettra de concocter des soins ou autres potions à effet temporaire, et la chasse pour améliorer votre inventaire.
L’environnement, immense (deux îles dont une se débloquant en cours de jeu) propose une multitude de missions. Une quête principale, bien évidemment, mais aussi des quêtes annexes allant de la chasse d’un animal avec une arme bien définie, à la traque d’un criminel (et son assassinat au couteau), aux courses et autres défis. Ces missions secondaires vous permettrons d’améliorer votre personnage à votre rythme, comme dans tout bon GTA like avec XP.
Du pur point de vue FPS, votre personnage aura la possibilité de marquer ses cibles avec son appareil photo, de les suivre via leur silhouette derrière le décor (pas très crédible), de tirer tout en étant couvert.
La carte mise à votre disposition ne s’affichera qu’au moment où vous prendrez possession des antennes radio disséminées un peu partout. Comme dans “Assassin’s Creed”, il faudra grimper au sommet, activer un commutateur, et la zone périphérique sera alors découverte. Vous pourrez ainsi vous guider plus aisément.
Vous découvrirez aussi les avants-postes, déterminant si une zone vous appartient, ou est aux mains de l’ennemi. Ces petites bases, à faire tomber par la force ou la subtilité (l’infiltration étant recommandée et récompensée) vous permettrons de nettoyer les environs d’ennemis, et aussi de vous téléporter rapidement d’un point à un autre.

RÉALISATION : Ubi Soft n’étant pas un petit studio, nous avons sous les yeux une grosse production, avec de gros moyens, et donc un résultat technique très agréable. Pas de quoi sauter au plafond ou se revendiquer comme la référence visuelle du moment, mais l’île, ses cycles de vie (jour, nuit), sa faune et sa flore sont bien modélisés. Pas trop de clipping à subir, le moteur semble encaisser les nombreux détails sans sourciller. La partie audio s’adapte à l’environnement, avec des rythmes tribals. On aura droit de temps en temps à quelques grand classiques, comme la chevauchée des Walkyries. Inutile de revenir sur le doublage des personnages, encensé concernant le personnage de Vaas (votre Nemesis). Que ce soit en français ou en anglais, il est tout simplement phénoménal (et chapeau aux équipes chargées de la localisation pour avoir trouvé un timbre de voix similaire en français).

DURÉE DE VIE : Achevé à 100% en 45 heures, c’est vraiment un très bon rapport durée de vie/prix, et on serait même tenté de dire qu’on aurait souhaité une aventure plus longue, car une fois le jeu fini, vous pouvez visiter l’île comme vous le souhaitez, mais il n’est hélas pas possible de rejouer les missions achevées, ou de partir de nouveau à l’assaut d’avant postes (corrigé avec les derniers patchs). Non, vous pourrez juste faire de la cueillette, de la chasse, ou tout simplement flâner et explorer les moindres recoins de l’île.

INTÉRÊT : Même si la licence “Far Cry” a quelques relents opportunistes, il faut avouer que le jeu est plaisant. Bien pensé, corrigeant les écueils de “Far Cry2″, il offre une aventure mouvementée, bien menée. Reste juste à déplorer un léger manque de variété au niveau de l’environnement. Les deux îles proposent exactement les mêmes décors (une certes un peu plus urbanisée), et on aurait souhaité tomber sur plus de bâtiments en ruine, des épaves, des temples, etc…

16/20

JeuxVideo.com

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic

Pic