DarkyBlog

L’antre du Loup, façon Nofrag le blog de DarkWolf.

[PC]MAX PAYNE 3

INTRIGUE : Max Payne l’increvable! On le croyait fini, mais il s’est juste exilé dans le pays des Favelas, après avoir tué le fils d’un parrain de la Mafia. Il travaille désormais comme garde du corps, à la solde d’un riche investisseur. Mais quand la femme de ce dernier se fait kidnapper, Max doit reprendre les armes, et repartir sur un chemin truffé de cadavres, d’alcool, et de vieux souvenirs…

GAMEPLAY : Au bout du troisième volet, le gameplay n’a pas vraiment évolué : “Max Payne 3″ reste un Third Person Shooter linéaire qui beigne dans une ambiance noire, avec des moments très glauque. On retrouve le fameux Bullet Time, le Shootdodge, les marques de fabrique de la saga vous permettant de mettre l’action au ralenti et d’aligner vos ennemis plus facilement.
La petite nouveauté, c’est le système de couverture, vous évitant cette fois-ci d’être à découvert, et de riposter via des tirs aveugles.
Comme dans les deux précédents opus, on assiste à l’intrigue principale, interrompue (un peu trop d’ailleurs au début) par de nombreuses cinématiques, mais aussi des flashback sur le passé de Max à New York, nous expliquant le pourquoi de son exile. La variété sera donc au rendez-vous, d’une boîte de nuit en passant par un stade, des fameuses favelas jusqu’aux bas fonds de New York, en passant par un yoat luxueux, et même un commissariat de police. Max subira aussi un petit lifting en cours de route, pour un look plus ‘exotique’.

RÉALISATION : Comme par le passé, la réalisation technique est de haute voltige, et le souci omniprésent du détail est bluffant. On reste bouche bée la première fois devant les animations de Max, surtout quand il se retrouve face à une porte fermée. Les environnements fourmillent de détails, ce qui change de certains jeux vous proposant des décors vides, juste des murs tenant le toit.
Les développeurs ont poussé le vice en apportant des filtres au visuel, restituant la vision troublée de Max sous l’emprise d’antalgiques ou d’alcool, des distorsions de l’image. C’est propre, c’est souvent beau, il faut une machine de guerre sur PC pour pousser les options graphiques au taquet.
Pour la partie sonore, le titre n’a pas été doublé en français, et tant mieux d’un côté, quand on entend la qualité des doublages VO. Les nostalgiques reconnaitront le thème principal de la saga, et vers la fin, on a droit à “Tears” du groupe Health qui s’intègre parfaitement dans l’ambiance et le contexte.

DURÉE DE VIE : La durée de vie est conséquente, bien au delà de celle prévue pour des jeux similaires. Le multi permettra de gonfler cette durée, ainsi que la recherche d’indices, ou des pièces en or. Ces dernières vous permettrons, une fois les trois pièces d’une arme collectée, d’avoir en votre possession une arme dorée, dotée d’un chargeur plus conséquent. Pour une fois, la recherche d’objets cachés est récompensée par quelque chose d’utile (et non pas un maigre succès). Il vous faudra compter entre 15 et 16 heures pour boucler l’aventure, tout en sachant que le challenge est relevé : on meurt facilement, et l’IA ennemie se défend plutôt pas mal.

INTÉRÊT : Max Payne revient en force dans un épisode sincère, loin du foutage de gueule marketing dont on est trop souvent les victimes. Remedy a peaufiné son bébé dans les moindres détails, et livre plus qu’un jeu, une aventure vidéoludique aux débuts certes chaotiques, mais par la suite enivrante. L’impression de voir John McLane dans les situations les plus rocambolesques s’affichera ouvertement dans la seconde partie du titre (même au début qui il vous faudra descendre des roquettes avec votre pétoire), mais oublions toute cohérence car nous avons affaire là à un excellent jeu, qui tape dans le mille à plusieurs reprises, et s’achève en beauté.
Les fans de la première heure seront comblés, le autres seront sans doute convertis.

16/20

Critque complète :
http://darkwolflair.free.fr/forum/viewtopic.php?t=2345

15 commentaires pour “[PC]MAX PAYNE 3”

  1. Celibatman dit :

    Deux choses:
    1/ C’est pas remedy. C’est Rockstar qui a fait Max Payne 3.
    2/ Le souci que me pose bien souvent l’ajout d’un système de couverture dans un jeu, c’est que ça pousse le joueur à s’arrêter, et se planquer derrière une caisse. A partir de là, facile de faire de chaque Chokepoint un endroit où tu passes trois fois plus de temps à dézinguer les ennemis planqué derrière un bidon au lieu de les refoidir en marchant à la Max Payne 1 et 2. Amusant de voir d’ailleurs que tirer en bougeant, chose pourtant commune au départ, et demandée par les joueurs (cf les resident evil, sur lesquels c’est carrément devenu une blague récurrente), est une option progressivement enlevée par bien des jeux en “Ajoutant un système de couverture”.

  2. -V- dit :

    C’est pour faciliter la jouabilité au pad. Le pire c’est qu’on te propose le pad par défaut dans les options au lancement du jeu sur PC. Monde de merde.

  3. Daemetrius dit :

    “Les fans de la première heure seront comblés, le autres seront sans doute convertis.”

    Un seul mot: non.

    Le fait qu’on ne puisse pas sauter, que Max Payne ait comme de par magie changé de visage (tiens mais…Sam Fisher de Double Agent, je t’ai reconnu !), qu’il y ait un système de cover ou encore qu’on ne joue réellement que la moitié du temps ne sont que des extraits montrant à quel point ce jeu risque au contraire de ne pas combler les fans de la première heure, ni même les autres.
    Max Payne 3 fait partie des rares jeux dans lesquels je ne vois rien qui puisse justifier qu’on le défende, autrement dit: les jeux de merde. Enfin j’hésite même à le classer dans cette catégorie car ça revient à dire que MP3 est un jeu, ce qui n’est pas gagné. On aurait plutôt à faire à un prototype de dessin animé interactif, prenant pour thème la défécation derrière une caisse.

    Ca m’étonnes d’ailleurs que Chaka n’ait pas fait de vidéo sur MP3, ou alors je l’ai raté…

  4. JiHeM dit :

    Le changement de visage n’est pas un gros problème en soi : Max avait déjà changé de visage entre les deux premiers jeux, ça ne les empêche pas de faire l’unanimité chez les fans. Le reste, par contre…

  5. drytaffin dit :

    J’ai adoré ce MP3 personnellement.
    C’est vrai qu’on est un peu trop blindé de cinématique (surtout au début) mais ça a l’avantage de nous plonger profondément dans l’histoire et la suite se révèle alors bien meilleure.

    Par contre je déconseille de le faire en Hard (encore moins en difficulté maximale, qui ne se débloque qu’après un premier run de toute façon) car le jeu est très corsé et vous risquiez d’utiliser le système de couverture.

  6. DiFFtY dit :

    La suite d’une bonne franchise, peu importe sa qualité, sera forcément merdique si tu changes un micron de gameplay des jeux originaux.

    C’est pour ça que R* aurait plutôt dû renommer ce jeu en Pax Mayne ou Francis Douleur, les fans détracteurs n’auraient certainement vu que du feu et auraient probablement passé un bon moment.

  7. Flamby dit :

    Moi j’ai passé un très bon moment sur ce jeu..déjà j’adore l’esthétique et les détails, mais surtout les phases de gameplay vachement jouissives..c’est vrai que le nombre de cinématiques peut faire chier, mais moi j’ai réussi à passer au-dessus de ça.

  8. Chaka dit :

    J’ai pas fait de vidéo sur MP3 parce que j’ai pas envie de le reinstaller et de me retaper à nouveau toutes ces cinématiques de merde.

    Ce jeu est une honte.

    10min de cinématique-2min de jeu-2min de cinématique-1min de jeu,… C’est n’importe quoi. C’est un Film intéractif géant.

    Pourtant je suis un grand fan des 2 premiers. C’est même pas que “j’aime pas” comme un CoD, là je comprends vraiment pas comment des gens ont pu aimer ce machin.

  9. Krev dit :

    Je l’ai trouvé excellent, et je suis un gros fan des premiers. En dehors des cinématiques bien trop présentes (et anti-rejouabilité sauf mode spécial), je n’ai vraiment rien à lui reprocher. Et concernant le mode cover, il ne sert pas à grand chose, même en difficile.

  10. Daemetrius dit :

    DiFFtY a dit :
    La suite d’une bonne franchise, peu importe sa qualité, sera forcément merdique si tu changes un micron de gameplay des jeux originaux.
    C’est pour ça que R* aurait plutôt dû renommer ce jeu en Pax Mayne ou Francis Douleur, les fans détracteurs n’auraient certainement vu que du feu et auraient probablement passé un bon moment.

    En 20 ans de jeux vidéo je pense m’être prouvé que j’étais capable de prendre suffisamment de recul pour juger d’un jeu sur sa qualité plutôt que sur son nom et son héritage.
    J’ai bien aimé Duke Nukem 3D, alors qu’initialement il s’agissait de jeux de plateforme, j’ai bien aimé Quake 3 malgré le retrait d’une histoire solo, j’ai adoré Fallout 3 après avoir été fan des deux premiers, j’ai adoré Splinter Cell Conviction bien que le gameplay n’ait rien à voir, et bien que le dernier Tomb Raider ne m’ait pas plus que ça convaincu, je ne penses pas pour autant qu’il s’agisse d’un mauvais jeu (juste pas mon style de jeu).
    Tout ça pour dire que je ne compte pas m’empêcher de dire d’un jeu qu’il est moyen ou merdique, sous prétexte qu’il s’appelle “Truc numéro X” et que forcément on viendra me reprocher de façon subjective un manque d’objectivité.

    Quake 4 était moyen, Duke Nukem Forever à chier, et ce Max Payne 3 est pitoyable.

  11. parpaing dit :

    Krev a dit :
    Je l’ai trouvé excellent, et je suis un gros fan des premiers. En dehors des cinématiques bien trop présentes (et anti-rejouabilité sauf mode spécial), je n’ai vraiment rien à lui reprocher. Et concernant le mode cover, il ne sert pas à grand chose, même en difficile.

    Je dois pas être doué mais pour ma part en difficile, pas de salut a moins de faire régulièrement caca derrière une caisse: les ennemis m’alignaient depuis l’autre bout de la map et je crevais en 2 ou 3 balles… Une sacrée déception pour ma part, seule la BO s’en sort bien.

  12. Elurztac dit :

    J’ai fait le jeu d’une traite, en difficulté max, et j’ai réellement adoré.
    Et pourtant je suis fan du 1 et du 2. Mais le renouveau de ce dernier est quand même bien foutu.

  13. ArmandLeHess dit :

    Je ne pense pas que l´on puisse se prétendre fan des deux premiers Max Payne et arriver à aimer ce volet. Il n´en a pas la saveur, le jouabilité, l´esprit (froid, pervers, sans espoir, scandinave).

    Max Payne, ce n´est pas un TPS lambda, c´est un polar noir entre Pay Back et Matrix. Je ne vois pas où retrouve ca dans le nouveau volet.

  14. Krev dit :

    ArmandLeHess a dit :
    Je ne pense pas que l´on puisse se prétendre fan des deux premiers Max Payne et arriver à aimer ce volet.

    Tu veux qu’on te dise quoi ? On a aimé on a aimé hein, c’est une question de goût pas de mathématiques. Et je ne trouve pas l’ambiance si éloignée des premiers volets que ça, localisation à part (et encore, en dehors du soleil c’est bien plus glauque au brésil).

  15. ArmandLeHess dit :

    Je comprends bien, mais je pense que si ca s´était appelé autre chose que Max Payne 3 ca aurait pu lancer une nouvelle licence! ;)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté avec votre compte Wefrag pour publier un commentaire.