Nofrag | Forums | Blogs (jeux)

Devmania 2011

Cette fois je m’y prend tôt : ce week-end, j’étais au Devmania 2011, qui se déroulait à Mayence en Allemagne. C’est une petite rencontre de développeurs de jeux vidéo et d’artistes en devenir, avec en plus quelques présentations de projets et un concours de création.

Je m’y suis rendu accompagné de Tobias, l’auteur du prototype Torsion passé dans les news de Nofrag. Nous avons été une centaine à nous amasser dans les locaux de la maison de la jeunesse de Mayence. La population est plutôt jeune et masculine. Bien que la cible soit les développeurs de jeux, ce sont plutôt des passionnés, encore étudiants ou salariés dans une autre branche de l’informatique. Il n’y a donc pas de développeurs venant de grands studios, ça reste petit et informel, tout le monde se situe sur le même niveau social et il y a donc une très bonne ambiance.

Comme je n'ai pas d'image de switch, voici des lance-missiles USB !

Une fois le matériel déballé samedi midi, la grosse surprise est qu’il n’y avait pas de réseau internet, Ethernet comme Wifi. Les plus prévoyants avaient leurs switchs-routeurs, balancés sur la connexion 3G du téléphone portable. Nous non. Je n’aurais pas imaginé qu’une réunion d’informaticiens se serait faite sans internet à disposition. Donc un gros conseil : toujours au moins un câble Ethernet dans le sac ! Là c’est sûr, je viendrai toujours avec un switch désormais.

Pendant toute la durée de l’évènement se déroulait un concours de création de jeux, autrement dit : les participants avaient une vingtaine d’heures pour créer un jeu sur le thème pirate. Sans internet, nous avons dû nous débrouiller avec les quelques logiciels qu’on avait déjà sur les ordinateurs, et sans vraiment de documentation. Je n’ai pas voulu participer à la programmation mais seulement aux graphiques, étant le seul de l’équipe à savoir un peu dessiner (et c’est un grand mot). Au final, le jeu est modeste mais se vaut tout à fait. Le concept : le joueur contrôle un bateau pirate chargé de connecter des îles entre elles avec un câble pour qu’elles puissent avoir un réseau P2P.

Le jeu vainqueur : deux pirates se battent en mode volley-basketball pour récupérer des pièces ou des bombes.

Edit: tous les jeux sont téléchargeables sur le site de la Devmania !

Parallèlement à ça, des présentations se sont tenues le samedi après-midi. Je ne m’y attendais pas : la première est consacrée à R.E.D., l’intro 4k dont j’avais posté la vidéo dans un article précédent ! L’un des auteurs explique comment ils sont parvenus à faire tenir le programme dans 4 kilo-octets. Une présentation qui m’a assez intéressé aussi était tenue par deux étudiant qui réalisent un jeu à côté de leurs cours, et ils expliquaient quelles avaient été leurs étapes de préproduction et celles qu’ils prévoient de faire en production et postproduction.

Et puis après, chacun est libre de déambuler entre les chaises, de s’arrêter voir ce que fait quelqu’un d’autre et de discuter avec lui. J’ai l’impression que c’est beaucoup plus courant en Allemagne qu’en France, car avant d’arriver dans ce pays je n’avais pas conscience que ce genre d’évènement pouvait réunir autant de personnes. Il faudra se pencher sur la question quand je rentrerai…

Tout ça pour dire : si le développement vous intéresse, n’hésitez pas à aller dans ce genre de rencontres, ce n’est jamais du temps perdu.

Comme d’hab, toutes les photos sont sur mon album Picasa.

Tags: , , , ,

3 commentaires pour “Devmania 2011”

  1. skaven dit :

    Comment as tu su que ce rassemblement existait?

  2. divide dit :

    Vous partiez de quel moteur pour faire votre jeu ? Sur ta photo ça a tout l’air d’être du code C++.

  3. Bloutiouf dit :

    @skaven

    Après avoir vu la news sur le prototype Torsion, j’ai contacté l’auteur, qui m’a dit entre autres vouloir présenter le proto à cet évènement. Au final, il ne l’a pas présenté car il a fait une pause sur ce projet, ce qui est dommage car c’était bien prometteur.

    Mais sinon, il connaissait déjà beaucoup de monde là-bas. Pourquoi ? Ils sont membres d’un forum allemand sur le développement de jeux vidéo, et l’information a dû aussi passer par là-bas. D’ailleurs, on avait tous des badges autour du cou avec notre nom, et quand deux personnes se rencontraient on entendait souvent “ah c’est toi !” :)

    Par exemple, si tu es dans le Sud tu pourrais aller à Alchimie. J’ai eu ce lien en fouillant les sites de demoparties.

    @divide

    On était libre d’utiliser n’importe quel moteur / framework / libraries. Perso, mon équipe a développé sous Love2D, qui est un framework en Lua. La principale raison est que j’avais gardé le fichier d’installation sur mon portable… et une grosse difficulté était que la documentation est uniquement online. Heureusement, ils ont pu se baser sur un prototype précédent que j’avais fait, Magnetic Glues.

    Un autre groupe a développé avec Love2D. J’ai vu un groupe développer sous Unity3D. Pour les autres, je n’ai pas repéré sous quel moteur leur jeu avaient été fait. Il y a des chances que ce soit des moteurs fait maison. Un groupe derrière moi a parlé de SFML avec lequel j’ai déjà réalisé un proto aussi, Coglitz. Un autre a parlé de SDL.

    Sinon la photo, c’est le code source de Torsion. Le C++ est à mon avis un langage un peu trop dur pour créer un prototype car il ajoute de nombreuses contraintes. Perso j’adore Love2D, mais un gars de mon équipe a détesté cette trop grande liberté que le langage offrait. Unity3D est à mon avis très bon pour les prototypes 3D.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté avec votre compte Wefrag pour publier un commentaire.