NoBlog

Un nouveau blog sur Wefrag le blog de Blondin.

J+12/13/14 Antigua

Rien de bien particulier ces jours là si ce n’est déambuler dans les rues pavées de la vielle capitale en admirant les façades défraîchies ou flambantes neuves mais toujours colorées. Les façades en ruines de vieilles églises, couvents sont légion et la végétation y reprend ses droits. À l’opposé des églises contemporaines bichonnées au jour le jour (mention spéciale à l’eglise de la merced).

Antigua est de loin la plus belle ville d’Amérique que j’ai visité jusqu’à présent et la vue des trois volcans et collines verdoyantes couvertes de forêt ne gâche rien.

Seule ombre au tableau, la sécurité. Voire des vigiles privés avec pistolet à la ceinture ou fusil à pompe en évidence donne tout de même une teinte différente à l’endroit. Ils protègent banques, lieux officiels mais aussi hotels, pharmacies et magasins même petits! De plus, en marchant en ville, les personnes marchant devant se retournent régulièrement pour vous jauger de haut en bas pour évaluer la menace que vous représentez. Je n’espère pas avoir sombré dans la paranoïa mais j’ai évité là aussi les randonnées seul en dehors de la ville où de me perdre dans les quartiers un peu trop déserts.

J’ai pas mal hésité à faire l’ascension du volcan Acatenengo où on grimpe pendant toute une aprem pour dormir en tente près du sommet et se lever à 3 heures du mat pour admirer le volcan voisin en éruption la nuit puis le lever de soleil. La présence continuelle de nuages m’en a dissuadé et d’autres ayant tenté l’expérience auront confirmé mon mauvais pressentiment sur la visibilité.

Quelques photos de ma part puis d’autres glanées sur le net chez des photographes bien plus compétents :







Je suis sur que vous n’avez pas note la différence de photographe.

Au troisième soir, direction Guatemala City pour y arriver à 20:30 en pleine nuit pour prendre un bus à 22:30 et se réveiller à Florès, base de départ pour le fameux site de Tikal. Guatemala City la nuit ne fait vraiment pas envie…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté avec votre compte Wefrag pour publier un commentaire.