La Baronnerie des Pixels

Frags, Poésie, Game Overs le blog de BaronDeSpireal.

Articles taggés avec ‘indé’

Cette fois, ce sont deux petits  jeux hardcores à leurs façons que j’aimerai vous présenter :


Kill Fun Yeah : Construction, Attraction et Destruction

Un titre qui en dit long.

Un titre qui en dit long.

Kill Fun Yeah est un curieux mélange de genre  et d’idée qui nous est offert par deux développeurs. Basiquement, c’est un shooter multijoueur 2D avec une patte Minecraft qui nous permet de créer des niveaux  aux environnements destructibles et des skins. Il y a du deathmatch, du CTF et le jeu est barré à souhait avec des effets sonores volontairement ridicules et des armes aussi variées qu’étonnantes.

Mais la killer feature de KFY est tout autre : C’est son système d’attraction/répulsion des tirs qui le rend si spécial. Ainsi, si vous avez accumulé assez d’ “Awesome Sauce”, vous pouvez demander à vos projectiles d’aller à un endroit spécifique pour débusquer un adversaire ou tout simplement faire ricocher les tirs de vos ennemis sur votre bouclier au lieu de vous faire mal. Tout cela est très intuitif, mais difficile à maîtriser pour peu que l’on veuille faire de jolies choses avec.

Un petit trailer pour illustrer tout ça :

YouTube Preview Image

Le jeu est actuellement en beta et coûte une dizaine d’euros sur le site de l’éditeur ou sur Desura jusqu’à sa version finale. Cependant, la démo donne 3 heures gratuites sans clé. Il est candidat au Greenlight, alors n’hésitez pas à le soutenir !

Site officiel : http://www.killfunyeah.com/

Page Greenlight : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=92932535

Page Desura : http://www.desura.com/games/kill-fun-yeah

Eryi’s Action : Les apparences sont toujours trompeuses

Ca à pas lair comme ça, mais cest le jeu le plus cruel au monde.

Ça à pas l'air comme ça, mais c'est le jeu le plus cruel jamais développé.

Egalement candidat au Greenlight, Eryi’s Action n’a pas l’air si méchant que ça : Mignon tout plein, scénario à la Dora l’exploratrice (Eryi doit aller retrouver le melon qu’elle doit manger), gameplay simple… Mais ce n’est rien qu’une première impression. Car, dès la première minute, vous le saurez déjà : le kawaii est à ce jeu ce que le camion de glace est au pédophile.

Vous avez en effet sans doute entendu parler de Cat Mario, aussi appelé Syobon Action.

Sinon, sachez que ça ressemble à ça.

Sinon, sachez que ça ressemble à ça.

Cat Mario est un clone gratuit et japonais de Mario, mais avec une petite particularité : sa cruauté. En effet, le jeu est truffé tellement de pièges invisibles et imprévisibles que le jeu est impossible de finir sans buter sur chaque piège. Par exemple, après avoir touché le drapeau de fin, on se prend systématiquement un ennemi dans la tronche. La solution est de passer par-dessus le drapeau, de faire tomber l’ennemi, puis de toucher le drapeau afin de finir le premier stage. Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Et bien, Eryi’s Action, c’est pareil, mais en plus abouti, en plus beau et en anglais. Présents de manière plus dense et plus surprenante, les pièges donnent une difficulté si ridicule dans sa perversité que ça en devient marrant : on peut ainsi mourir sur la map. Jouant sans cesse avec nos réflexes de jeux de plateforme, le jeu nous force presque à nous faire perdre exprès, condition sine qua non pour avancer.

Bref, si vous aimez vous faire mal (en même temps, si vous lisez les blogs wefrag, c’est que vous aimez la difficulté), le jeu coûte 5 dollars si la démo vous convainc et est aussi sur Greenlight et Desura.

Site Officiel : http://eryisaction.com/

Desura : http://www.desura.com/games/eryis-action

Greenlight : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=92915524

Commente ou commente pas, mais fait quelque chose !