Le blog à fennec (le blog de Xfennec)
Retour au blog <<

Écran multitouch FTIR : how hard can it be ?

Dimanche 9 mars 2008 à 21:35

Peu de temps disponible des derniers temps, mais ça avance un peu du coté de la réalisation de l’écran tactile puisque les premiers tests rapides donnent des résultats corrects. Avec une bête détection de seuil, voila à quoi j’arrive à l’heure actuelle :


En rouge, les pixels dont l’intensité du rayonnement IR dépasse un seuil fixé empiriquement.


Pression plus forte du doigt sur la plaque.


Multitouch !


Rappel du fonctionnement de l’effet FTIR.

Au rang des problèmes, il s’avère que la distance entre la surface de la plaque de plexi et le corps en contact doit être inférieure à la longueur d’onde de la lumière qui inonde la plaque pour déclencher "l’effet FTIR" (ou plutôt son contraire, en l’occurrence). Or, l’aspect "rugueux" de la peau demande une pression relativement importante des doigts sur la plaque pour obtenir une belle surface de contact. Sans ça, le "touché" est a peine détectable. (comme si l’émission IR était exponentielle à la surface en contact)
Cette situation n’est pas très compatible avec des déplacements des doigts, du genre drag’n drop, en particulier avec plusieurs doigts d’une même main.
C’est aussi une différence assez perturbante avec les autres écrans tactiles, souvent hypersensibles. Je ne sait pas encore comment corriger ce problème : est-ce commun à tous les écrans FTIR ? La qualité de ma plaque de plexi est-t’elle insuffisante ? Le polissage des bords en contact avec les LED IR serait-il trop mauvais ? L’épaisseur de la plaque insuffisante (8mm) ? Il est peut être aussi possible d’ajouter une couche en plastique relativement souple pour aider les contacts avec les doigts … A creuser donc.

Autre problème, la plaque de plexi que j’utilise génère un "pixel mort". Un petit corps étranger se trouve en effet emprisonné dans la plaque. Il est visible sur les captures présentent dans l’article. Je vais l’éliminer logiciellement en attendant d’acheter une éventuelle autre plaque.

Les autres soucis (installation laide et consommatrice d’espace, dissipation thermique des LED a étudier, écriture de l’application de tracking des impacts, …) sont encore très secondaires.

par moSk
9 mars 2008 à 21:47

Intéressant tout ça. Ca m’épate ce genre "bricolage" !

par mouito
9 mars 2008 à 23:08

pourquoi avoir pris la led infrarouge et non le piézo électrique comme c’est si souvent le cas?

par Xfennec
9 mars 2008 à 23:39

Dit, ça coute combien un capteur piezo de 2m par 1.5m ? Ma plaque de plexi (640×480x8mm) m’a couté 30 euros.

par El_Porico
10 mars 2008 à 0:13

Jai des potes qui taffent sur le sujet en ce moment. Ils ont percé des trous dans la plaque de plexi pour y mettre leur LED, c’est pas juste posé en bordure comme sur ton schéma.
T’utilise OpenCV pour la détection?

par sebastien
10 mars 2008 à 1:25

"Ma plaque de plexi (640×480"

Nerd :)

par divide
10 mars 2008 à 9:29

Un truc me turlupine: comment tu arrive en même temps à filmer par en dessous et afficher un écran ?

par Xfennec
10 mars 2008 à 9:52

L’affichage est réalisé par un vidéo projecteur, tout simplement. On pose sur la plaque une surface qui ne perturbe pas les IR (genre papier sulfurisé) et qui permet la projection.

Ça autorise la construction d’écrans d’une taille indécente pour un prix très raisonnable, et c’est en ça que le FTIR est génial.

par divide
10 mars 2008 à 9:58

Evidemment.. j’aurai du lire le billet précédent à ce sujet :)

Sinon j’ai pu constater par hasard ce dont tu parlais il y a peu, je filmais mon ordi portable lors d’une experience, et en revisionnant la video il y avait cette lumière rouge clignotante bizarre que je n’avais jamais vu auparavant.. C’était le port infrarouge de l’ordi qui dévoilait son intimité !
Pour info la camera est une 3CCD, donc même avec ce préfiltrage ca passe..!

par Xfennec
10 mars 2008 à 11:50

El_Porico : L’idée est sympa … mais le problème probable avec le perçage des trous pour les LED, c’est l’état de surface probablement assez mauvais dans le trou, à moins d’avoir du matos un peu spécifique, peut être. Tu as plus d’infos sur cette technique ?

Quand a la partie logicielle, je souhaite l’écrire moi-même, autant pour des raisons techniques (intégration possible dans Raydium, dépendances limitées, …) que pour des raisons "didactiques" : c’est quand même sympa d’essayer d’écrire soi-même une détection de blobs !

par CelibatMan
10 mars 2008 à 17:54

Tiens, t’as essayé avec des gants? le toucher n’est pas plus uniforme à ce moment là, nécessitant moins de pression du coup ?

par Xfennec
10 mars 2008 à 18:03

CelibatMan : Pas bête, ça peut être intéressant pour creuser un peu plus le problème de sensibilité. Je vais tenter.

par QQQ
10 mars 2008 à 18:29

Et du verre la place du plexi?

par Xfennec
10 mars 2008 à 22:53

QQQ : Plus lourd (8mm la plaque quand même hein :), plus cher, plus cassable, moins facile a traiter. Et je ne suis pas certain que l’indice de réfraction du verre soit tellement meilleur que celui du plexi. Tu penses à quelque chose de précis ?

par Noel
13 octobre 2010 à 20:11

Je suis en 1ere SSI et mon TPE est basé sur tout ce qui touche au tactile.
Je trouve très intéressant votre maquette cependant j’aimerais un peu plus d’explication, puisque apparemment on aurai besoin d’un logiciel et je n’en voit pas l’intérêt, pourriez vous m’aidez merci beaucoup.

par Ji
18 janvier 2011 à 22:22

Je suis dans le même cas que Noël : en première SSI et mon TPE porte aussi sur l’écran tactile, spécialement l’infrarouge. Cela dit, d’après ce que j’ai trouvée, les Led sont un peu au dessus de l’écran, ce qui fait que le point contacte est détecté environ 2mm avant le contacte directe avec l’écran. Mais je n’ai pas trouvée de shéma, pourriez vous donner des informations supplémentaires ?

Commenter

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Tags autorisés : <a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>.