A l’envers

le blog de Vahron.

Blizzard abandonne Project Titan

Oui, Blizzard jette à la poubelle Project Titan, son super-projet qui devait être son prochain gros MMO après WoW, et dont tout le monde parlait depuis déjà 7 ans. Ca, vous allez le lire partout.

Ce que je trouve intéressant, ce sont les raisons évoquées. Cette interview est passionnante à plus d’un titre, lisez-la. Elle témoigne d’un véritable “coup de cafard” chez Mike Morhaime, qui explique : Blizzard s’est lancé dans Project Titan avant tout parce que WoW a été un succès sans précédent dans toute l’industrie. Il paraissait alors logique et naturel d’essayer de faire encore mieux. Après tout, s’il y avait bien quelqu’un qui sache comment faire un bon MMO, c’était eux. Mais dix ans ont passé… Et au bout d’un moment, à force d’essayer d’assembler de bonnes idées sans parvenir à retrouver l’alchimie, le “petit truc en plus” qui fait que ça en vaut la peine, on finit par se remettre en question. Est-ce que c’est vraiment ça, ce que Blizzard veut faire, ce qu’il doit être ? Blizzard est-il un développeur de MMORPG ? A l’évidence, non ; du moins, il n’est pas -que- ça, et ne veut pas s’enfermer dans ce rôle, s’y sentir obligé uniquement parce que WoW doit avoir un successeur.

Hearthstone dans World of Warcraft

Quel a été l’élément déclencheur de cette réflexion ? Hearthstone. Hearthstone a été initialement lancé comme un truc dans un garage, parce que Blizzard avait les moyens d’embaucher 10 mecs et les mettre dans un coin pour voir ce qu’il en sortirait. Littéralement. C’était une expérience qui devait permettre de retrouver la flamme de créativité des garage games, ces idées folles lancées à la va-vite qui ont fait l’histoire du studio au début des années 90. Moins d’un an après sa sortie, Hearthstone a dépassé les 20 millions de joueurs, et son chiffre d’affaires pèse de plus en plus lourd dans le bilan trimestriel. Heroes of the Storm suscite un engouement monstre et des dépenses folles dans sa boutique, alors que le jeu n’est même pas sorti de son alpha technique. Les versions console de Diablo III sont toutes classées dans les top 10 des ventes de tous les pays où elles sont sorties.

Alors chez Blizzard, on regarde Titan et on se dit : “à quoi bon” ? Pourquoi relancer un projet pharaonique sur 10 ans, avec des centaines de personnes et des dizaines de millions de dollars, en ayant toutes les chances de décevoir les fans, alors qu’on peut gagner presque autant d’argent avec plein de petits jeux moins risqués financièrement et plus intéressants intellectuellement à faire que “juste refaire WoW” ?

Mike Morhaime ne fait que dater et acter quelque chose que je ressens depuis déjà deux ou trois ans : le MMORPG n’est plus “l’endroit cool où tout le monde voudrait être” dans le jeu vidéo PC. WoW, ce n’était pas qu’un assemblage de bonnes idées ; c’était aussi une conjecture. Il y avait une place à prendre sur le marché naissant des MMO, le genre avait besoin que quelqu’un en reprenne les bases pour le dynamiter, et il y avait un public qui n’attendait que ça. Cette conjecture n’existe plus. Trop de concurrents ont essoré le genre dans tous les sens, s’y sont cassés les dents. Aujourd’hui, si on veut être “in”, il faut parler MOBA, il faut parler free-to-play. Le MMO, ça ne fait plus rêver personne. Et vous seriez surpris de voir à quel point la génération qui nous suit en a une mauvaise image : ce sont des jeux “pour chômeurs et asociaux”. Les mêmes gosses qui passent leurs soirées à mater des streams de League of Legends ou à jouer à Minecraft, mais bref… Quoiqu’il en soit, c’est noté : une page s’est tournée dans l’histoire du studio, pour le meilleur et pour le pire.

Et pendant ce temps, Chris Metzen se compare à un rock band et espère pouvoir “supporter WoW pour toujours”. Metzen, surtout, continue de te défoncer au crack. Ta prose illumine mes soirées d’insomnie.

Tags: , , , ,

8 commentaires pour “Blizzard abandonne Project Titan”

  1. Loutrattitude dit :

    Article très intéressant (c’est une constante!).

    On sent aussi, outre le fait que le genre du MMO se soit essoufflé depuis plusieurs années, que la volonté de Titan était d’offrir un le MMO “theme park ultime” et qu’il s’est effondré sur lui même.

    Détail intéressant sur Hearthstone, j’en discutait avec un collègue dernièrement, c’est un jeu qui a commencé avec une toute petite équipe comme tu le dis, mais surtout une toute petite équipe de graphistes principalement. Dès l’origine du projet, l’accent a été mis sur les sensations de jeux, le ressenti et l’aspect général très léché du jeu (les cartes qui s’affrontent, explosent, etc). Le gameplay du jeu de carte n’a été finalisé que bien après (alors que dans une production “normale” c’est le gameplay qui passe en premier).
    C’est une manière différente et peu commune de développer, qui s’est avérée payante, là où Titan, en relation, a sans doute croulé sous le poids de ses mécaniques de jeu, Blizzard essayant d’atteindre *LE* MMO ultime.

  2. Vahron dit :

    En tout cas, si Blizzard sait comment faire un bon MMO, il reconnaît aujourd’hui ne pas pouvoir reproduire la recette. Notamment parce que certains éléments, comme l’état actuel du marché, ne dépendent pas de lui. WoW, c’était le bon endroit, au bon moment. Il ne suffira pas d’arriver avec un jeu juste meilleur sur le papier pour recréer le phénomène.

    Et je parie aussi que si on n’entend plus du tout parler de Starcraft II, c’est pour les mêmes raisons : plus personne n’est emballé par les STR à l’heure actuelle, comme par les MMO. Les MOBA sont à la croisée des deux genres et ont emporté les deux publics avec eux.

  3. Dr_Johnson dit :

    Vahron a dit :

    Et je parie aussi que si on n’entend plus du tout parler de Starcraft II, c’est pour les mêmes raisons (…)

    La compétition de Redbull a pourtant rassemblée plus de 50000 viewers sur twitch (sans parler du stream sur youtube) ce w-e. L’intérêt pour le jeu est moins fort mais la fan base n’est pas ridicule pour autant… Et surtout, il a été annoncé que la prochaine extension, LOTV , sera présentée à la Blizzcon qui arrive.

  4. MrHelmut dit :

    Quand j’ai vu passer la news, j’ai un peu souri car ayant eu quelques petites infos insider durant le dev de ce projet, c’était plutôt une non-news. Le projet était en flottement depuis plus d’un an déjà et a vécu moult faux bonds.

    En fait, je pense que l’erreur de Blizzard a été de tout simplement parler de ce projet en public, alors qu’il n’a jamais dépassé un certain stade.

  5. PinGoo dit :

    J’aime bien ton écrit.

    Je pense, et ça n’engage que moi, que Titan devait toucher un univers “spatiale” (avec d’un côté le pve/pvp et de l’autre le second-life-like). Le truc c’est qu’en plus des Free 2 Play que vous avez tous mentionnés avec le business-model etc., on à aussi eu le droit à la “mode kickstarter crowdfunding” avec entre autre Star-Citizen et Elite Dangerous. Avant il n’y avait que Eve Online dont je suis persuadé que Blizzard/Activison louchaient dessus. Maintenant la place est prise. Ça compte !

  6. Wild dit :

    Je partage ton avis: le MMO est mort (en tous cas pour l’instant, peux être qu’un jour on assistera à une renaissance), et bizarrement même en prenant en compte tous les défauts du genre, je trouve ça un peut triste, surtout quand on vois leurs remplacents: des free-to-play voir pay-to-win encore plus décérébrant que le farming de wow.

    J’ai même l’impression d’avoir eu de la chance d’être de la génération qui aura connus WOW et consort à la bonne époque, et que toutes ses heures de jeux n’auront finalement pas été totalement perdus.

    Parce que bon, aujourd’hui je ne nie pas les qualités d’un LOL ou Hearstone, mais pour moi ça reste bien plus limiter en “expériences intéressante” qu’un Wow.

    Et puis il y a encore pire: les jeux smartphone style Clash of clan et Age of war, carrément des jeux ou la principale occupation est d’attendre 12h que ta caserne sois upgradé, ou sinon tu peut paye 1 euro pour l’upgrader tous de suite. Le niveau 0 du gameplay, et qui brasse pourtant un fric fous.

    Enfin bon, je fait peux être mon vieux con, je sais pas. Mais préfère néanmoins être de la génération de Wow que de la génération Clash of Clan.

  7. ElTyranos dit :

    Quand j’étais gamin je jouais à ogame, puis travian, dont clash of clan n’est qu’une pâle copie (et j’imagine qu’ogame n’est pas le premier du genre), c’est juste parce qu’il a pris la première place sur mobile qu’il a marché.

  8. Shine dit :

    Hearthstone a un développement un peu spécial. Ok, 10 mecs, garage style. C’est plutôt pas mal comme argument, ça fait rêver les mecs old school, désillusionnés par le marché actuel (il y a de quoi).

    Dans les faits, c’est surtout une adaptation, et une simplification du jeu de cartes papier de World of Warcraft. Je pense que c’est la raison principale d’une team principalement de graphistes, à la base.
    Le jeu lui-même est celui développé par Brian Kibler (hall of fame MtG, une pointure niveau TCGs), mais lourdement simplifié pour accéder à un plus grand public. Kibler lui-même avait écrit un article sur son blog, alors que Hearthstone était en early beta. Il n’est clairement pas fan du jeu, qu’il trouve beaucoup trop simplifié. L’aspect positif, c’est que c’est un excellent point d’entrée pour les TCGs, et que ça encourage certains à commencer, pour ensuite s’orienter vers des jeux -physiques ou logiciels- plus complexes.

    Par rapport à Titan, histoire de pas faire que du hors sujet, je pense que c’est une surprise pour personne. Blizzard est notable pour annuler ses nouvelles IP si la sauce ne prend pas (coucou nova). Vu la description, ça me faisait pas rêver en tout cas.

    Pour ce qui est du MMO, je ne le pense pas mort, mais au point mort en ce moment. Ca stagne, les éditeurs sont restés bien trop longtemps crochés au modèle WoW, en essayant absolument de le singer, sans innover d’un iota. A mon sens, le Sandbox MMO représente le futur, lorsqu’un développeur de taille, probablement occidental, l’abordera correctement. Les asiatiques ont fait les avancées principales sur ce plan, mais leurs jeux restent pourris par le grinding éreintant, et par des production values franchement douteuses. L’unreal engine à toutes les sauces, non merci.

    EverQuest Next a un certain potentiel par exemple, bien que connaissant SOE, ne les remplira pas. A voir ce que Blizzard nous réserve pour ses prochains projets.

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>