I am nothing, no one, nobody, no more

Get out of life alive le blog de SnippyHolloW.

[TPB trial] King-Kong defense

Pour rire un coup … Je suis à la fois satisfait que 50% des charges aient été suspendues : elles n’étaient pas ettayées, vaguement calculées au pifomêtre puis multipliés par des coeffs de 2 à 10 ! Et à la fois déçu que ce procès ne soit pas un exemple du genre, pour savoir à quoi s’en tenir et quelle va être la tendance dans le futur proche. L’accusation me semble très mal préparée et ça m’étonne, c’est quand même des avocats payés des fortunes. Gageons qu’ils feront mieux en appel mais c’est quand même hallucinant qu’ils en viennent à attaquer sur le fait que TPB fait du copyright infringement alors qu’ils ne donnent que des liens (ils les traitent légalement comme si ils étaient rippeurs/distributeurs). Quelqu’un sur slashdot commente d’ailleurs que les lois en Suède peuvent changer assez vite (pas d’étape constitutionelle) et que ça pourrait bouger entre le procès et l’appel (ref. needed). On parle pas mal de ces fausses pertes gonflées par une industrie de l’entertainment toujours plus greedy, même Luc Besson. Bien sûr on retrouve toutes ces infos sur le blog d’ATP.

Conclusion, c’était un petit coup de gueule contre toute cette industrie de l’entertainment qui veut prendre de l’argent des deux cotés (iTunes store & co et RIAA/MPAA) plutôt que de s’adapter à la demande et d’admettre qu’on n’ira pas voir tous leurs nanards, dussent-ils nous matraquer avec. D’ailleurs on peut lire un peu partout (ici par exemple) que le marché est en croissance, et ce même par rapport à l’inflation. On se rend bien compte, comme ils se débatent, que ça ne tue pas vraiment les artistes : The Flashbulb, NIN, Spin Doctors, Hype et pleins d’autres continuent de (très bien pour certains) vivre de leur art et alors que Taken (pour faire dans le Besson) a déjà rapporté 10 fois son investissement, d’autres sont déjà rentables rien qu’avec les produits dérivés et partenariats. Attention hein ! Je n’adresse même pas ici la question : depuis quand fait-on de l’art pour le bénéfice ? Mais il va falloir vivre avec son temps, c’est la crise pour tout le monde ! On licensie sous ce prétexte ? Hé bien ça fait moins d’argent pour remplir le ventre, mais ça, on n’y coupe pas, donc c’est le mange-cds qui dégustera ;) Aller, je retourne écouter mon rip de Led Zep que j’ai téléchargé plusieurs fois sur bittorrent à divers endroits différents et dont mon père m’a légué la discographie en vyniles … Il écoute ses cassettes (encore en excellent état) de bootlegs Deep Purple et 10 Years After, lui.

Tags: , , , , , , , ,

9 commentaires pour “[TPB trial] King-Kong defense”

  1. NicDumZ dit :

    Besson (j’ai commencé par écrire _Pierre_ Besson) est en effet magique. Je suis toujours d’accord que les entertainers devraient chercher en priorité à s’adapter au contexte changeant plutôt que de se concentrer sur “mais on perd des sous, les pirates sont responsables”.

    Cela dit, si ma morale accepte d’être flexible sur le copyright, ( aka le fait que des majors aient des ventes plus basses que leurs prévisions à cause du piratage ne me pose pas (plus) de problèmes ) j’ai plus de soucis avec le fait qu’un grand nombre de sites génèrent actuellement beaucoup de pépètes en faisant des activités péri-p2p. Pour préciser, les AdSense/AdWords pour financer un hébergement, quelque soit le contenu, je trouve ça “normal”; mais je crois bien qu’un bon nombre d’acteurs digitaux doivent amasser beaucoup plus de sous que nécessaire via des rentes publicitaires… je pense ici par exemple à tous les sites recensant des torrentz, qui doivent se faire pas mal de flouze {{refnec}}.

    Parce que tolérer dans un certain sens, que les productions artistiques puissent être distribuées plus ou moins librement, c’est une chose… mais accepter que des tiers basent leur activité commerciale sur la distribution de ces supports… c’est un autre pas, autrement plus conséquent: si on y pense, dans la chaîne des utilisateurs du p2p, il y a forcément des gens qui consomment des produits légaux du fait de l’activité P2P (qui n’a jamais acheté l’original d’un support après l’avoir découvert sur le net ?), mais pour ce qui est des tiers commerciaux, ils ne consomment jamais: c’est générer tout simplement du profit, sur le dos d’artistes…

    Si un pâtissier crée de toute pièce un dessert trop fou et novateur, j’arrive, en passant des compromis avec ma morale - très chaste, ma morale de scout -, à tolérer qu’un gourmand au ventre vide chippe un bout de dessert dans l’étal.
    Mais qu’un écrivain médiocre fasse fortune en vendant des manuels “comment voler à l’étalage les desserts trop fous de Mr Patissier” sans donner un kopek à Mr Patissier, ça, ça me gêne, ouais =p

  2. SnippyHolloW dit :

    Je suis bien d’accord et c’est pour moi le point sur lequel TPB était attaquable et ce n’est pas ce qui a été fait (ils auraient pu chercher à savoir combien ça générait d’AdSense mais non … l’accusation a juste dit que TPB roulait sur l’or, ce qui est faux apparement, sans apporter aucune pièce)

    Encore une fois, si les Majors distribuaient eux-même les torrents ils se feraient cette thune là et ne pleurnicheraient pas parce que qqn d’autre le fait à leur place.

  3. jkn dit :

    ué, les majors sont surement super interessés par les quelques centaines de $ de profit que font pirate bay & co, c’est sûr

  4. SnippyHolloW dit :

    Bah non mais, là, ils y gagnent ?

  5. jkn dit :

    non mais tu marche sur la tête ou quoi ? tu voudrais que les majors distribuent eux-même gratuitement leur catalogue sur p2p, sous pretexte qu’en le faisant “à leur place” pirate bay gagne 3 clopinettes via adsense, même si ca detruirait ce qu’il reste de leur business habituel (qui représente une montagne de pognon incomparable aux 3 clopinettes sus-cité) ?

  6. SnippyHolloW dit :

    Eh bien pourquoi faire un procès ? Ils font quoi avec Deezer / Spotify ? Ça détruirait vraiment leur business ? C’est volontairement provocateur mais avoue qu’ils pleurnichent pour que chi en essayant quand même de s’en mettre le plus possible plein les fouilles. Ces procès sont fait pour rapporter de l’argent, c’est pas de l’altruisme envers leurs artistes …

  7. elpopo dit :

    des sites comme mininova, tpb ou rlslog rapportent surement un bon petit revenu d’appoint à leurs propriétaires.

  8. jkn dit :

    heu… ils font un proçès à pirate bay pour essayer d’endiguer le piratage qui les tue, du moins c’est leur motivation principale et de loin ; “les majors sont des requins qui cherchent à faire du fric sans déontologie et ils fouetent dans leur cave des artistes esclaves qu’ils nourrissent qu’une fois par semaine” fait partie d’un autre proçès, pas moins interessant, mais faudrait pas tout mélanger pour justifier n’importe quoi genre ni vu ni connu jt’embrouille

    à mon avis c’est totalement courru d’avance, leur âge d’or est fini et jamais ils referont de la maille comme avant (surtout qu’avec internet les artistes peuvent maintenant se passer de leurs services d’edition/diffusion), mais il n’y a aucune raison de leur en vouloir de se débattre un peu avant de crever puisqu’ils sont dans leur droit

    en ce qui concerne deezer & co, c’est un système different du p2p dont tu parlais, puisque là on enregistre pas les musiques et on doit donc revenir sur le site à chaques fois pour réecouter et donc se retaper de la pub (bon après n’importe quel power user de base saura mettre un adblocker, et/ou réussir à downloader quand même les musiques et ne reviendra que pour se servir et étoffer sa collection sur son disque dur)
    de toute façon vu la tronche de l’économie, la pub va se dévaluer plus vite que neige au soleil et aura vite fait de ne plus être à la hauteur du rendement de thunes que les majors demandent

  9. SnippyHolloW dit :

    Ah mais je ne leur en veux pas, je suis même déçu qu’ils aient de si mauvais avocats …

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>