PAUSE

Le blog de Sir_carma le blog de Sir_carma.

Archive pour juillet 2008

Endless Promises [Musique]

Jeudi 17 juillet 2008

Une petite musique faite il y a pas longtemps, après un lourd weekend musical (Main square festival + We Love Art speciale Border Community).

C’est spé, les variations sont pas faites, le mastering non plus, du coup beaucoup trop d’aigus (ca risque de faire mal aux oreilles, faudra bouger le volume de temps en temps, l’égalisation a pas été faite), pas encore mis les sons d’accompagnement etc, mais ca donne un aperçu ! Encore une fois, ne pas l’écouter très fort. Dites moi juste si elle vaut le coup d’être continuée, ou si je pars dans une mauvaise direction !

A écouter ici
ou , avec possibilité de laisser des commentaires à des points précis de la chanson ! (vive SoundCloud)

Pendant l’écoute vous pouvez toujours lire ce bout de nouvelle. Si ça vous plait je mettrais la suite dans de prochains billets !

Elle le rallume tous les jours à la même heure, à 5 ou 10 minutes près. Aujourd’hui, pour ne pas faire comme d’habitude, je la trouvais endormie dans son lit, et mon partenaire éteint dans son siège, tout près d’elle, son manteau de service toujours sur les épaules, tel une couverture lui recouvrant tout le corps. J’allumai la lumière, ce qui eu pour effet de ne réveiller qu’un seul de mes deux amis, bien entendu. Tandis que je mettais en route la machine à café, elle se chargeait de l’autre. Tout un rituel. Ces C-10 ne datent pas d’hier, l’époque où la compagnie Mantek ne distribuait que des machines à batteries. Elle se dirigea vers la salle de bain, seule pièce fraiche et humide de l’appartement où le ventilateur n’avait pas été éteint de la nuit, puis décrocha la batterie encore chaude d’une recharge nocturne de 6 heures. Tout en décalant légèrement son manteau, elle ouvra manuellement le thorax de mon ami, y plaça brutalement son petit cœur de fer, sans oublier le traditionnel petit coup de poing sec, pour bien le caler -klonk-. Elle referme la poitrine, il ouvre les yeux.

Même spectacle tous les jours pour lui. Imaginez, vous vous réveillez, et tous les matins en ouvrant vos petits yeux vous voyez la même image. Cela doit avoir son petit effet. Mais plus j’y pense et plus je me dis que c’est la même histoire pour tous les couples. Cela dépend juste du coté sur lequel on s’est endormi. Ceci dit, elle n’était pas non plus n’importe qui, mais tout simplement la plus jolie. Je ne rajouterai pas d’autres superlatifs, jolie suffit. Le café était prêt. J’en servis dans une tasse, apparemment propre et sur laquelle était gravé un clown au sourire surdimensionné. Puis la lui déposais sur sa table de chevet, elle s’étant recouché:
- Tiens, et me dit pas merci
- Je t’emmerde, j’ai pas envie de parler.
- Bonjour Gabriel
- Salut mon beau. Tu peux peut-être me raconter quel exploit a encore réalisé ta maitresse hier soir pour être dans un tel état ce matin ?
- Elle m’a demandé de ne rien dire. Il ajouta un petit clin d’œil, j’aurai droit au récit complet dans la voiture.
Je lui remis son arme de service, et bu cul sec ce café merdique qu’elle avait du piquer dans je ne sais quelle superette du coin.
A l’aide de son bras gauche, il remonta la couverture jusqu’aux épaules de blanche neige la grincheuse.
- Merci Max, sois prudent.
- Et moi je peux crever ?
- Fais donc cela.
La journée semblait promettre son lot de jouissances…