Gameplay & Core Mecanics

Les mécaniques de jeu le blog de ShootingStar.

Archive pour octobre 2009

Aujourd’hui je suis allé voir la conférence de Craig Venter, biologiste spécialiste dans le séquençage génomique. Et j’ai pas été déçu. Autant les premiers dizaines de minutes sont peu attrayantes (séquençage complet de l’ADN humain) avec pleins de chiffres que je connaissais déjà, autant la dernière heure m’a clouée au siège.

Le projet sur lequel travaille Craig et son équipe s’agit en fait de créer des organismes et de les rendre viables via la création d’un ADN synthétique. Il a recrée une bactérie (la plus petite au monde) en séquençant totalement son génome, puis en le recréant via une machine. Une fois inséré dans une cellule de levure, il a pu remarquer que cette dernière reconnaissait l’ADN étranger, puis initiait sa transcription. Le plus incroyable, c’est que l’ancien génome est détruit. La cellule change alors d’espèce.

Autre chose, avec les connaissances actuelles en séquences ADN, il est possible de reproduire des gènes entier de manière synthétique afin de créer la bactérie de ses rêves. Coque Gram+, pili ou pas, capsule ou pas, etc.. Avec ce nombre de possibilités incroyable, il est possible de sélectionner des gènes codant pour des protéines nécessaires à l’homme. Cette découverte peut mener à la production de très nombreux composés utiles comme énergie renouvelable, médicaments, etc..

La première partie sur le séquençage de l’ADN humain était tout de même assez intéressante, il a montré qu’en ayant la connaissance totale de son génome et de celui d’un de ses collègues, il a vu que son collègue possédait une très faible tolérance à certains medocs, alors que les médecins n’avaient jamais rien détecté. Cela marque une progression très importante pour la médecine qui pourra éviter les cas d’intolérances aux médicaments, voire augmenter l’efficacité de certains par rapport à l’individu. Sachant que le séquençage individuel devient une possibilité accessible (bientôt 1000 $ pour le séquençage complet, actuellement 5000), cette découverte est une avancée majeure dans la médecine.
La science est toujours en marche !

NB : Il parlait assez vite et la trad. était à chier, donc j’ai écouté en Anglais. Peut-être que je dis des bourdes temporellement parlant (peut-être qu’il ne l’a pas encore fait, mais que c’est en cours).

J’avais laissé ça en plan depuis très longtemps, il s’agit de mon travail de maturité que chaque lycéen en Suisse doit présenter dans sa dernière année. Ca fait donc plus d’un an que j’ai présenté ce travail. Il n’est en aucun cas parfait (j’ai eu mention Bien et pas Très Bien), notamment le passage où je parle de Camus et de son mythe de Sisyphe. Le premier document est le plan explicatif du TM et le second est le TM en lui-même.

Le document fait environ 30 pages, donc n’essayez pas de le lire en une fois à part si ça vous passionne (vous risquez d’être très saoulés). Ah et les petits malins qui me mettent des tl;dr en commentaires, je les emmerde.

Voici donc les liens : plan du TM et TM.

EDIT : Les sources ne sont pas complètes, je ne retrouve pas le document avec leur intégralité.